Portiques anti-fraude

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
Christophe PC
Intarissable !
Messages : 4169
Enregistré le : sam. 05 juil. 2008, 11:03

Re: Portiques anti-fraude

Message par Christophe PC » ven. 04 oct. 2019, 10:28

Bernard21 a écrit :
jeu. 03 oct. 2019, 08:35
Un peu la RATP, quand même, à lire ce qui est écrit en page 23 de ce rapport parlementaire...
Je suis toujours frappé lors de mes passages dans le métro à Paris, par la fréquence des "sauts de portillon", et pas seulement par des djeunes à cagoule venus des banlieues défavorisées.
Jamais constaté rien de tel à l'étranger, par exemple à Bucarest, où le prix relatif du ticket de métro est pourtant à peu près comparable.
Je pense que cela tient à l'impunité quasi-totale dont jouissent "nos" fraudeurs, du fait des errements que relève le rapport parlementaire, par exemple en matière de vérification de l'identité ou d'application des mesures pénales aux fraudeurs.

La mise en place de portiques par la SNCF me semble procéder de la même attitude de "baisser les bras": Les contrôleurs étant exposés à de plus en plus d'incivilités, on les remplace par des barrières automatiques.

Je ne suis pas sûr que ce soit à terme la meilleure solution.

Ni que ce soit une solution pérenne: On ne devrait pas tarder à voir les premières associations protester contre ces portiques au nom des handicapés en fauteuil roulant, déambulateur ou rollator, et réclamer leur démantèlement.
Ni les premières condamnations de la SNCF après qu'elle aura été mise en cause par un "sauteur d'obstacle" qui se sera coincé les ... en essayant de passer par dessus le portillon.

Christophe PC

Avatar du membre
roulroul
Éloquent
Messages : 305
Enregistré le : mar. 13 avr. 2010, 15:59
Echelle pratiquée : échelle N
Localisation : Meaux ( 77 )
Âge : 62

Re: Portiques anti-fraude

Message par roulroul » ven. 04 oct. 2019, 11:16

UN RENFORCEMENT DES CONTRÔLES 1. Palpations et fouilles de bagages L’article premier de la loi autorise les agents des services internes de sécurité de la SNCF et de la RATP à procéder à des palpations de sécurité sous certaines conditions : « en cas de circonstances particulières liées à l’existence de menaces graves pour la sécurité publique ou lorsqu’un périmètre de protection a été institué ». Toutefois, les palpations de sécurité ne peuvent être effectuées qu’avec « le consentement exprès des personnes ».
Voici un extrait du dit rapport parlementaire. On peut peu être en conclure que n' importe quelle bécane automatique, même au départ bien conçue ne remplacera jamais un œil humain exercé, et avec des fonctions d' autorité. Certes la sécurité des passagers et des installations n'est pas la fonction première des installations citées plus haut, et c'est justement la que le bat blesse.
:arrow: 1500 km en effectués semaine dernière en Ouigo, et contrôles de sécurité quasi inexistants, en gare, et a l' embarquement.
Ça facilite la vie d' un coté, mais c'est assez peu rassurant d' un autre. J'aime assez bien la dernière phrase de l' article du rapport, car il faut « le consentement exprès des personnes »

Oui, d' une manière générale, on baisse les bras, on a peur de punir, peur qu'un simple contrôle de routine ne dégénère, peur pour les agents des insultes, ou même des coups et quelquefois peur des conséquences d' enflammer toute une cité. Voila ou en en est actuellement. Peut être que ces machines seraient une réponse partielle ou entière a cela.

Tout ceux qui voyagent a travers l’Europe ou le monde vous le diront : même si tout n'est pas rose ailleurs, il n' y a pratiquement qu'en France qu'on saute a gogo par dessus les portillons, avec des comportements presque dignes d' animaux. On que des individus soient assis ou encore affalés sur les portillons, gênent ainsi la sortie des voyageurs pressés, ou qui rentrent du boulot.

Avatar du membre
EC 64
Intarissable !
Messages : 16265
Enregistré le : lun. 21 janv. 2008, 12:13
Echelle pratiquée : H0 (ep IV-V)
Club : AFAC Paris
Site Internet : http://pagesperso-orange.fr/EC64
Localisation : PARIS (F)
Âge : 68

Re: Portiques anti-fraude

Message par EC 64 » ven. 04 oct. 2019, 12:33

En tout état de cause, ce ne sont pas les agents chargés des contrôles de sécurités évoqués qui vérifient les billets... donc portiques ou pas.
EC 64, toujours en veille...

Occitan
Causant
Messages : 227
Enregistré le : jeu. 08 mai 2014, 02:49
Prénom : Michel
Localisation : Aveyron
Âge : 70

Re: Portiques anti-fraude

Message par Occitan » ven. 04 oct. 2019, 14:42

Bonjour,

Je crois, (?), que l'objectif recherché n'est pas tant l'amélioration de la sécurité, que celle de l'augmentation du sentiment de sécurité. Ce n'est pas tout à fait la même chose.

Avatar du membre
Shamrock
Fécond
Messages : 697
Enregistré le : sam. 03 janv. 2015, 16:06
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Patrick
Club : CAM FFMF
Localisation : Paris - Montmartre
Âge : 60

Re: Portiques anti-fraude

Message par Shamrock » sam. 12 oct. 2019, 15:48

Pour le moment après l'inauguration de ces portiques à PSL je constate que les contrôles dans et hors des trains n'ont pas disparus tout au contraire.
Sur la ligne de Saint-Nom que j'emprunte tous les jours, trois contrôles cette semaine, deux dans le train et un à la sortie du train à l'arrivée à PSL presque devant ces portiques.
J'ai constaté aussi qu'il était très facile de frauder en se "glissant" derrière un autre usager.
Il suffit pour s'en convaincre d'écouter les sons qui sont émis par les portiques. Entre celui qui "OK, c'est bon", et l'autre "Fraudeur", le partage semble assez "équitable".
Patrick

Fabien 45
Fécond
Messages : 571
Enregistré le : mar. 19 sept. 2017, 13:35

Re: Portiques anti-fraude

Message par Fabien 45 » sam. 12 oct. 2019, 16:15

Ces portiques détectent si j' ai un vrai billet mais pas tout à commencer par savoir si j' ai droit à une éventuelle réduction ou si je ne fais pas un trajet plus long que celui annoncé sur le billet. C' est l' humain qui peut le vérifier donc le contrôle à bord des trains reste indispensable. Si cela se développe, adieu les promenades sur les quais à moins qu' ils acceptent de le rétablir.

Répondre