Hors-série HSLR 68 : Peinture et patine en modélisme

Echanger des trucs, construire le modélisme de demain...

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
Matthieu
Intarissable !
Messages : 3677
Enregistré le : dim. 14 août 2005, 22:57
Echelle pratiquée : O14 / H0e
Club : Voie Étroite en Ardenne
Localisation : Reims, c'est la banlieue de Sedan!
Âge : 43
Contact :

Re: Hors-série HSLR 68 : Peinture et patine en modélisme

Message par Matthieu » dim. 11 août 2019, 14:03

Voir avec l'endroit où tu l'as acheter si éventuellement tout les exemplaires sont les mêmes et l'échanger, sinon, contacter LR presse directement car il ne traine pas trop sur le forum !

Avatar du membre
Deimos_epIV
Intarissable !
Messages : 8777
Enregistré le : ven. 23 déc. 2011, 21:25
Echelle pratiquée : HO/DCC
Prénom : Claude
Club : MMF
Localisation : Montpellier (34)
Âge : 61

Re: Hors-série HSLR 68 : Peinture et patine en modélisme

Message par Deimos_epIV » mar. 13 août 2019, 11:54

Il en restait 2, pareil, donc échange impossible. Remboursement effectué sans difficulté.

Si vous voulez vous procurer ce HS, vérifiez qu'il ait bien toutes ses pages!
Amicalement

Quelet
Fécond
Messages : 608
Enregistré le : ven. 02 mai 2008, 16:35
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Laurent
Club : Les pingouins

Re: Hors-série HSLR 68 : Peinture et patine en modélisme

Message par Quelet » mar. 13 août 2019, 11:57

Super HS.
Je n'ai pas réussi à trouver de précisions sur le réseau qui illustre plusieurs page (PLM à priori).
Est il possible d'avoir des précisions où un site?
Merci par avance.

Avatar du membre
C.Dufrenoy
Moules Frites !
Messages : 6409
Enregistré le : lun. 01 mai 2006, 12:26
Site Internet : http://www.amf87.fr
Localisation : Wavrin
Âge : 40

Re: Hors-série HSLR 68 : Peinture et patine en modélisme

Message par C.Dufrenoy » jeu. 15 août 2019, 21:52

Une petite précision concernant les propos de la page 12 "et les autres?", il me semble que l'auteur se soit largement emmêlé les pinceaux à propos des alkydes Railcolor vs les nouvelles hydro-cellulosique. Ces deux gammes n'ont, à part la marque et les nuances, strictement rien à voir.

Les Alkydes Railcolor ne sont pas en phase aqueuse mais en phase solvant, c'est une évolution pure et simple des glycérophtaliques et utilisent à ce titre le même diluant, le diluant Alkyde est d'ailleurs tout à fait compatible avec les peintures "enamel" Humbrol, Revell ou Heller.

Les Hydro-cellulosiques sont quant à elles à base de liants cellulosiques mais en phase aqueuse (base d'eau), on peux les diluer à l'alcool isopropylique ce qui leur confère alors une très grande similitude avec les acryliques en phase mixte aqueuse/alcool telles les Tamiya et permet ainsi de les appliquer à l'aérographe.

Page 14 et 15, deux points sur lesquels je me permettrai de ne pas être d'accord, le diluant X-20A Tamiya est en effet très vraisemblablement une solution d'alcool isopropylique diluée, non pas pour ne pas attaquer les plastiques, mais plus simplement pour ne pas détruire la peinture, en effet, l'alcool isopropylique pure va précipiter les pigments des peintures acryliques ou hydro cellulosique sous forme de boues inutilisables, en revanche, avec le même alcool isopropylique mais à 70°, la dilution s'opère sans aucun inconvénient si ce n'est la limite du rapport alcool/peinture qui ne peux que très difficilement excéder les 10 ou 15%.

Le second point page 15 concerne le dégraissant métaux qui à mon sens n'a pas du tout la même efficacité qu'un décapant acide. Il va dissoudre de l'huile ou de la graisse mais les naphta lourds restent des produits gras et généralement hydrophobes source de problèmes lors de l'application de peinture qui au mieux adhérera mal et au pire formera des cratères comme sur une pièce couverte de silicone.
Christophe DUFRENOY

Avatar du membre
CSRMV
Prolixe
Messages : 1709
Enregistré le : sam. 30 mai 2015, 20:57
Echelle pratiquée : H0
Prénom : Sylvain
Club : Plus jamais
Localisation : Saint bérain sur Dheune
Âge : 45

Re: Hors-série HSLR 68 : Peinture et patine en modélisme

Message par CSRMV » jeu. 15 août 2019, 22:08

Alors la, chapeau bas Christophe.
On sent le professionnel qui maîtrise son sujet et qui sait expliquer.
C'est la première fois que je comprend la différence entre les différentes peintures.
Sur que je vais imprimer ton message !!!
Merci.
Sylvain
Montchanin for ever !!!

Avatar du membre
Franck Tavernier
Dompteur de rivets
Messages : 5732
Enregistré le : ven. 12 août 2005, 21:44
Site Internet : http://public.fotki.com/FranckTavernier/
Localisation : Arras
Âge : 53

Re: Hors-série HSLR 68 : Peinture et patine en modélisme

Message par Franck Tavernier » ven. 16 août 2019, 12:58

C.Dufrenoy a écrit :
jeu. 15 août 2019, 21:52
Page 14 et 15, deux points sur lesquels je me permettrai de ne pas être d'accord, le diluant X-20A Tamiya est en effet très vraisemblablement une solution d'alcool isopropylique diluée, non pas pour ne pas attaquer les plastiques, mais plus simplement pour ne pas détruire la peinture, en effet, l'alcool isopropylique pure va précipiter les pigments des peintures acryliques ou hydro cellulosique sous forme de boues inutilisables, en revanche, avec le même alcool isopropylique mais à 70°, la dilution s'opère sans aucun inconvénient si ce n'est la limite du rapport alcool/peinture qui ne peux que très difficilement excéder les 10 ou 15%.
Le diluant X20A Tamiya d'après une connaissance travaillant dans la chimie et l'ayant analysé il y a quelques années, est un monobutyl éthylène glycol ou butyl cellosolve ou 2-Butoxyethanolun ou Butyl Glycol au choix, ça veut dire la même chose :ange3: ...Il s’agit d’un éther butylique d’éthylène glycol, mélange alcool-éther plus complexe et moins volatile, qu'il est difficile de se procurer en dehors des fournisseurs de produits chimiques pour les laboratoires, encore que l'on en trouve assez facilement en cherchant sur le net, mais attention, pas forcément dosé et adapté comme le X20A. Selon la nature de l'alcool, ils peuvent être classés en deux groupes, la série E et la série P, qui correspondent respectivement à l'Ethylène et au Propylène. Ce n'est donc pas tout à fait de l'alcool isopropylique... :ange3: :wink:

J'ai fait il y a quelques années une batterie de tests qui est parue dans le précédent HS sur la peinture, page 13, tableau 1Bis, loin d'être exhaustifs bien sur, ils montrent qu'avec certaines peintures AE, celles-ci supportent mal une dilution à l'alcool que ce soit isopropylique à 99 ou 70%, éthylique ou méthylique, parce que inadaptées à ces peintures, elle détruit le liant qui se compose d'une ou plusieurs résines acryliques (les résines utilisées par AK Interactive par exemple ne sont pas les mêmes que celles utilisées par Vallejo, information fiable recueillie directement auprès de la firme AK Interactive) et qui se transforme en un infâme mélange qui offre la consistance du yaourt ou alors qui précipite les pigments, on appelle cela du relargage, cas les plus destructeurs.

Le mieux est de diluer vos peintures avec LE DILUANT du fabricant - Sauf si précisé par ce même fabricant comme compatible avec telles autres marques de peinture - de la peinture que vous utilisez, qui est parfaitement adapté à la formule chimique de sa peinture. Ne cherchez pas à jouer les apprentis sorciers et à faire des pseudos éconocroques sur le coût des diluants, ou gain de temps, au risque de flinguer votre peinture, ou de la voir se transformer ensuite bizarrement sur le modèle... Avec le bon diluant, vous ferez du bon travail, c'est aussi simple que cela...Perso j'utilise depuis de nombreuses années les diluants et autres additifs des fabricants, et je n'ai jamais rencontré de problème de dilution, ou de peinture qui ne "fonctionne" pas !
That's all folks!
Franck.

Avatar du membre
C.Dufrenoy
Moules Frites !
Messages : 6409
Enregistré le : lun. 01 mai 2006, 12:26
Site Internet : http://www.amf87.fr
Localisation : Wavrin
Âge : 40

Re: Hors-série HSLR 68 : Peinture et patine en modélisme

Message par C.Dufrenoy » ven. 16 août 2019, 14:10

Le but de mon intervention sur le diluant Tamiya était surtout de souligner que les propos du HS concernant l'alcool isopropylique indiqué comme nocif pour les plastiques n'a aucun fondement. Personnellement, je n'utilise plus de Tamiya pour différentes raisons, dont une facile à comprendre :siffle:
Christophe DUFRENOY

Avatar du membre
Franck Tavernier
Dompteur de rivets
Messages : 5732
Enregistré le : ven. 12 août 2005, 21:44
Site Internet : http://public.fotki.com/FranckTavernier/
Localisation : Arras
Âge : 53

Re: Hors-série HSLR 68 : Peinture et patine en modélisme

Message par Franck Tavernier » ven. 16 août 2019, 14:25

Suis bien d'accord avec toi Christophe que l'alcool isopro ou éthylique n'a rien de nocif pour les plastiques, il n'en est pas le solvant... :wink: J'ai rebondi sur ton intervention pour en donner justement la composition...

Et j'ai rebondi aussi sur l'occasion pour rappeler que l'alcool isopropylique ne fait pas tout, et qu'il faut faire attention avec cet alcool comme les deux autres, éthylique et méthylique, que l'on l'utilise à tort pour diluer les peintures AE, comme le X20A d'ailleurs, qui ne sont pas toujours compatibles avec toutes les AE qui ne sont pas toutes de la même famille parce que ces peintures sont en phase aqueuse :wink:
That's all folks!
Franck.

Répondre