isolation essieu

Construction intégrale ou montage de kits : tous les matériaux sont concernés

Modérateur : MOD

Répondre
Atlantic7513
Messages : 24
Enregistré le : mer. 25 avr. 2018, 22:15
Echelle pratiquée : ZERO
Prénom : FRANCOIS

isolation essieu

Message par Atlantic7513 » dim. 29 juil. 2018, 09:02

Voila,
La question a déjà dû être posée mais je trouve pas de réponse; je cherche des bagues d'isolation en nylon pour des essieux avec axe 1.6mm et je n'en trouve nulle part, est-ce quelqu'un connait un vendeur? Sinon comment faites-vous pour isoler vos essieux moteur?

Merci

Avatar du membre
0metric
Bavard
Messages : 50
Enregistré le : jeu. 18 janv. 2018, 18:25
Echelle pratiquée : 0 metrique

Re: isolation essieu

Message par 0metric » dim. 29 juil. 2018, 10:56

as tu été chez Fohrmann, ils proposent des bagues d'origine Marklin

Avatar du membre
valmont
Bavard
Messages : 52
Enregistré le : lun. 29 déc. 2008, 17:10
Echelle pratiquée : HO

Re: isolation essieu

Message par valmont » dim. 12 août 2018, 22:00

Bonsoir.
Je me lance dans un service de reprise des boudins de roue et aussi de fabrication de bagues isolantes à la demande. J'ai mis au point différentes techniques et outils afin de faire un travail rapide et financièrement abordable.

Petibonum
Causant
Messages : 268
Enregistré le : lun. 10 avr. 2017, 12:45
Echelle pratiquée : HO
Prénom : PHILIPPE

Re: isolation essieu

Message par Petibonum » lun. 20 août 2018, 12:55

Valmont:
Bonjour,
Le reprofilage d'essieux "anciens" m'intéresse fortement.
Je bricole et essaye d'améliorer pas mal de matériel HO et n'ayant ni les moyens du neuf ni tour.... Je serai bien tenté de vous les confier en vue "d'affinage"...
Marques: Lima et Jouef principalement..
A vous lire, bonne journée

Philippe

Avatar du membre
BB9004
Communicatif
Messages : 943
Enregistré le : jeu. 09 août 2012, 14:58
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Lionel
Localisation : Planète Bleue, à l'est de la ville Lumière : 94
Âge : 63

Re: isolation essieu

Message par BB9004 » dim. 03 févr. 2019, 05:13

Atlantic7513 a écrit :Voila,
La question a déjà dû être posée mais je trouve pas de réponse; je cherche des bagues d'isolation en nylon pour des essieux avec axe 1.6mm et je n'en trouve nulle part, est-ce quelqu'un connait un vendeur? Sinon comment faites-vous pour isoler vos essieux moteur?

Merci
Bonjour
je relance la question , car je suis également intéressé, en HO, axe de 2mm (pour la fabrication de roues à différents diamètres, pour motoriser des autorails Atlas) :wink:

merci de vos infos
A toute vapeur...en + du reste

Avatar du membre
valmont
Bavard
Messages : 52
Enregistré le : lun. 29 déc. 2008, 17:10
Echelle pratiquée : HO

Re: isolation essieu

Message par valmont » dim. 03 févr. 2019, 05:34

Les bagues pour essieux de 2 mm sont faciles à trouver puisqu'elles équipent la plupart des essieux de wagons des marques courantes. Mais démonter un essieux de qualité n'est pas très rentable pour juste en récupérer la bague d'isolement.

Les fabriquer soi même est également très simple quand on a un tour à métaux. Et pour les personnes n'en étant pas pourvues, il faut demander ce service à une bonne âme.

Avatar du membre
BB9004
Communicatif
Messages : 943
Enregistré le : jeu. 09 août 2012, 14:58
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Lionel
Localisation : Planète Bleue, à l'est de la ville Lumière : 94
Âge : 63

Re: isolation essieu

Message par BB9004 » lun. 04 févr. 2019, 00:17

J'ai un mini tour (edit : Emco SL) :) : quelle matière utiliser ? du POM ?
si tu as quelques conseils ... :wink:
merci 8)
Modifié en dernier par BB9004 le mar. 05 févr. 2019, 12:35, modifié 1 fois.
A toute vapeur...en + du reste

Avatar du membre
valmont
Bavard
Messages : 52
Enregistré le : lun. 29 déc. 2008, 17:10
Echelle pratiquée : HO

Re: isolation essieu

Message par valmont » lun. 04 févr. 2019, 12:18

Certains ont toujours de bons conseils de vrp en plastiques techniques pour l'industrie. :siffle: De mon côté, j'aurais tendance à répondre : n'importe quel plastique assez solide et de la bonne couleur qui te passe sous la main (donc pas de forex qui est une mousse de plastique). La récupération est reine quand on veut faire des petites bagues. :ange:

Ton mini tour sera amplement suffisant. Il faut quand même avoir en stock le mandrin qui se fixe dans la poupée mobile pour percer un trou bien dans l'axe.

Mon conseil est d'usiner une bague pleine un poil épaisse, de la poser à force dans la roue puis d'abloquer la roue dans le mandrin en serrant modérément sur la table de roulement. Ce sera suffisant pour percer le trou sans l'abimer. Cette méthode donne la meilleure géométrie possible. Curieusement, percer un trou à vitesse moyenne avec un foret de 2mm donne un trou de moins de 2 mm. Et donc ça tient à force suffisamment sur un axe de 2mm. La malléabilité du plastique liée à la géométrie parfaite du tour pour percer expliquent sans doute cette bizarrerie.

Bons premiers essais. Je n'y suis pas arrivé du premier coup.

Avatar du membre
Daniel67
Débordant
Messages : 3380
Enregistré le : lun. 09 mars 2009, 20:00
Echelle pratiquée : O - 1/20ème
Prénom : Au hasard : Daniel
Club : CDZ - AL'O
Localisation : Strasbourg
Âge : 64

Re: isolation essieu

Message par Daniel67 » lun. 04 févr. 2019, 15:49

valmont a écrit :Certains ont toujours de bons conseils de vrp en plastiques techniques pour l'industrie. :siffle: De mon côté, j'aurais tendance à répondre : n'importe quel plastique assez solide et de la bonne couleur qui te passe sous la main (donc pas de forex qui est une mousse de plastique). La récupération est reine quand on veut faire des petites bagues. :ange:

Ton mini tour sera amplement suffisant. Il faut quand même avoir en stock le mandrin qui se fixe dans la poupée mobile pour percer un trou bien dans l'axe.

Mon conseil est d'usiner une bague pleine un poil épaisse, de la poser à force dans la roue puis d'abloquer la roue dans le mandrin en serrant modérément sur la table de roulement. Ce sera suffisant pour percer le trou sans l'abimer. Cette méthode donne la meilleure géométrie possible. Curieusement, percer un trou à vitesse moyenne avec un foret de 2mm donne un trou de moins de 2 mm. Et donc ça tient à force suffisamment sur un axe de 2mm. La malléabilité du plastique liée à la géométrie parfaite du tour pour percer expliquent sans doute cette bizarrerie.

Bons premiers essais. Je n'y suis pas arrivé du premier coup.
Sous réserve que ton mandrin tourne rond, ce qui n'est pas toujours (souvent !) le cas pour des tours d'entrée de gamme. Sinon, il vaut mieux usiner la bague et son perçage dans la même prise (concentricité garantie quel que soit le faux rond du mandrin), et faire le montage après.

Ta méthode est surtout valable si tu disposes de pinces.
Daniel

LaitOn’s & Co.

Avatar du membre
valmont
Bavard
Messages : 52
Enregistré le : lun. 29 déc. 2008, 17:10
Echelle pratiquée : HO

Re: isolation essieu

Message par valmont » lun. 04 févr. 2019, 22:49

BB9004 a écrit :J'ai un mini tour :) ...
Daniel67 a écrit :
Sous réserve que ton mandrin tourne rond, ce qui n'est pas toujours (souvent !) le cas pour des tours d'entrée de gamme. Sinon, il vaut mieux usiner la bague et son perçage dans la même prise (concentricité garantie quel que soit le faux rond du mandrin), et faire le montage après.

Ta méthode est surtout valable si tu disposes de pinces.
Mini-tour = entrée de gamme? Les horlogers se retournent dans leur blouse. :mdr: :mdr2: :mdr:

J'ai essuyé quelques échecs avec la méthode de Daniel67, environ une roue sur quatre, des problèmes de voilage suite au montage à force. :mort:
Le problème a disparu depuis que je procède au percement en dernier. Géométrie parfaite. Chacun peut essayer les deux méthodes et se faire une idée. :roll:

Quant aux pinces, elles ne sont utiles pour usiner une roue sans l'abimer que si elle subit de vrais efforts de coupe. Cependant percer fin dans une bague en plastique n'engendre que de très petits efforts. On peut serrer modérément la roue dans les mors sans rien abimer. J'ai des pinces ER. Mais le mandrin ça va plus vite, pour le même résultat.

Avatar du membre
Gibi
Prolixe
Messages : 1948
Enregistré le : ven. 27 janv. 2017, 02:44
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Bernard
Âge : 67
Contact :

Re: isolation essieu

Message par Gibi » lun. 04 févr. 2019, 23:56

Eh bien moi, je vais faire un gros hors-sujet, car j'ai le besoin exactement contraire : remplacer des bagues isolantes par des bagues conductrices. :mrgreen:

En effet, je capte le courant d'éclairage des voitures par des paliers conducteurs. J'ai donc besoin de roues en contact électrique de chaque côté, l'isolation se faisant en coupant les axes au milieu.

Lorsque j'ai suffisamment d'essieux identiques, j'échange des roues isolées contre des non isolées.

Mais si je n'en ai pas assez, je suis obligé de bricoler, soit avec de la peinture conductrice pour court-circuiter l'isolation, soit en fabricant des bagues à l'aide de tubes laiton concentriques.

Mais cette dernière méthode donne rarement un résultat correct, car il y a souvent du jeu, et les roues sont souvent voilées.

Question : quel serrage faut-il prévoir sur une bague laiton pour un axe de 2mm ? 1/100, 5/100 ? Evidemment, ça doit être plus précis qu'avec du plastique. Comme je n'ai pas de tour, est-ce que c'est envisageable en prestation ?

Bonne soirée.

Avatar du membre
Franck Tavernier
Dompteur de rivets
Messages : 5562
Enregistré le : ven. 12 août 2005, 20:44
Localisation : Arras
Âge : 53
Contact :

Re: isolation essieu

Message par Franck Tavernier » mar. 05 févr. 2019, 09:19

valmont a écrit :Mini-tour = entrée de gamme? Les horlogers se retournent dans leur blouse. :mdr: :mdr2: :mdr:
Qu'est ce que tu as comme mini tour ? Un tour d'horloger ?
That's all folks!
Franck.

Avatar du membre
Daniel67
Débordant
Messages : 3380
Enregistré le : lun. 09 mars 2009, 20:00
Echelle pratiquée : O - 1/20ème
Prénom : Au hasard : Daniel
Club : CDZ - AL'O
Localisation : Strasbourg
Âge : 64

Re: isolation essieu

Message par Daniel67 » mar. 05 févr. 2019, 09:29

Cher Valmont, je ne fais pas d'amalgame ; je crois savoir ce qu'est un tour d'horloger; Voilà le mien avec ses accessoires :

Image

Image

Je maintiens que très rares (et hors de prix !) sont les mandrins 3 mors qui tournent rond. C'est la raison pour laquelle je préconise, si on utilise un mandrin, d'usiner les éléments concentriques dans la même prise. Pour l'emmanchement, il peut se faire au tour, en appui sur la poupée mobile pour garantir l'orthogonalité.

Après, chacun fait ce qu'il veut. :siffle: :siffle:
Fichiers joints
P1130895 (800x600).jpg
P1130896 (800x600).jpg
Daniel

LaitOn’s & Co.

Avatar du membre
Gibi
Prolixe
Messages : 1948
Enregistré le : ven. 27 janv. 2017, 02:44
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Bernard
Âge : 67
Contact :

Re: isolation essieu

Message par Gibi » mar. 05 févr. 2019, 11:45

Cet équipement fait un peu baver... :coeur1:

Avatar du membre
valmont
Bavard
Messages : 52
Enregistré le : lun. 29 déc. 2008, 17:10
Echelle pratiquée : HO

Re: isolation essieu

Message par valmont » mar. 05 févr. 2019, 18:36

Daniel67 a écrit :Cher Valmont, je ne fais pas d'amalgame ; je crois savoir ce qu'est un tour d'horloger; Voilà le mien avec ses accessoires ...

Je maintiens que très rares (et hors de prix !) sont les mandrins 3 mors qui tournent rond. C'est la raison pour laquelle je préconise, si on utilise un mandrin, d'usiner les éléments concentriques dans la même prise. Pour l'emmanchement, il peut se faire au tour, en appui sur la poupée mobile pour garantir l'orthogonalité.
Très joli tour Daniel. :coeur1: L'horloger qui m'a initié au tour en avait un vraiment très ressemblant. Et quelle collection de pinces. :shock:

Bon soyons concrets. Je suis d'accord que dans la théorie, ta méthode est la bonne. Je sursois à l'idée qu'usiner toute la bague d'une seule prise donne la meilleure précision pour la pièce prise isolément. De même que l'emmanchement directement dans le tour est souhaitable. Mais il y a un moment où la théorie et la pratique modéliste se percutent. Les roues de train elles mêmes ont parfois des faux ronds chez les grands fabricants, et pas seulement les roues moulées Jouef. J'en ai vu plus d'une avec des défauts. Et j'ai décelé ces défauts après avoir recommencé 3 fois la même bague sans comprendre pourquoi le résultat final était nul après emmanchement. :mort: Alors que tout fonctionnait sur les autres roues du même wagon. :colere:

Quant à la précision des tours à bas prix, bien sûr qu'elle est moindre que sur du matériel hors de prix, et heureusement. Et là encore, il y a la théorie et la pratique. 3/100è de faux rond dans une roue quand on en a percé la bague au centre ne fait pas boiter un matériel roulant, sauf peut-être en Z étroit. :clown: Et ça évite d'acheter un mandrin à pinces et ses petits légumes pour 320 euros.

BB9004 peut faire ses bagues sereinement avec une méthode ou l'autre, peu importe, et voire après remontage si tout roule. Encourageons-le. Son mini tour sera raisonnablement précis.

Répondre