Intercités Nantes Bordeaux

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur : MOD

Répondre
Y25
Volubile
Messages : 2269
Enregistré le : dim. 08 janv. 2006, 11:36
Localisation : 93140 Bondy
Âge : 68

Re: Intercités Nantes Bordeaux

Message par Y25 » lun. 14 janv. 2019, 07:45

Et le jour où "ils" décideront que le pont de Cubzac (1886, soit près de 140 ans) doit subir de (très) lourds travaux, voire une quasi-reconstruction (ou même, tant qu'"ils" y sont, un remplacement :ange3: ) ...

15063
Prolixe
Messages : 1838
Enregistré le : lun. 07 mars 2011, 09:15

Re: Intercités Nantes Bordeaux

Message par 15063 » lun. 14 janv. 2019, 08:31

Il y a deux formes de concurrences :
- L'appel d'offre où l'autorité organisatrice choisit un opérateur qu'elle rémunère ,pour une DSP. Donc un seul opérateur pour le client. C'est le cas commun des transports urbains où le réseau, sous les couleurs de la Communauté Urbaine, est opéré par une entreprise privée. S'il y a deux opérateurs sur le même réseau, l'urbain et le suburbain, il n'y a jamais deux opérateurs sur la même ligne.
- L'open access ou libre concurrence : il n'y a ni appel d'offre ni rémunération publique et plusieurs opérateurs sont sur la même ligne. C'est le cas des cars Macron, voir le maquis de opérateurs et des tarifs sur Paris-Lille. Il n'y a qu'un seul cas sur le réseau ferroviaire français: la ligne Marseille-Vintimille opérée par Thello en concurrence avec les services de la SNCF. Je met à part le Thello Paris-Milan puisque la SNCF ne propose pas le même produit.

Pour Nantes-Bdx, il s'agit d'un appel d'offre qui pose néanmoins un problème de mise en concurrence avec les TER NAQ La Rochelle-Bdx qui roulent sur la même ligne.

En ce qui concerne les vitesses en ligne, force est de constater qu'on a renoncé à améliorer les lignes transversales depuis l'arrêt de la fabrication des RTG. Au contraire de la GB où les automoteurs diésel roulent souvent à la limite des possibilités de la voie.

Avatar du membre
232S003
Expansif
Messages : 2581
Enregistré le : mer. 08 juil. 2009, 20:32
Localisation : Lyon
Âge : 59

Re: Intercités Nantes Bordeaux

Message par 232S003 » lun. 14 janv. 2019, 09:55

Un peu "d'histoire", service hiver 71/72. :arrow:

Image
Image
Fichiers joints
4.jpg
5.jpg

Avatar du membre
Fa 85
Intarissable !
Messages : 5425
Enregistré le : sam. 16 févr. 2008, 00:45
Localisation : La Roche sur Yon

Re: Intercités Nantes Bordeaux

Message par Fa 85 » lun. 14 janv. 2019, 09:57

Y25 a écrit :Et le jour où "ils" décideront que le pont de Cubzac (1886, soit près de 140 ans) doit subir de (très) lourds travaux, voire une quasi-reconstruction (ou même, tant qu'"ils" y sont, un remplacement :ange3: ) ...
...menace parfaitement réelle pour des ouvrages à structure metallique, il n'est à voir le sort qu'ont subi ceux du nouveau desert du Centre France…

..ironie, paralléle, et sans doute contemporain de celui ferroviaire, un ouvrage routier semblable est lui repeint à neuf...las, le ferroviaire rouille et laisse apparaitre au gré des montants des teintes variées résultants des diverses couches de peintures l'ayant recouvert par le passé...jusqu'à l'antirouille...à l'exacte manière des poteaux treillis du 1500v de certaines sections de la PO….

..ce sera alors soit fermeture, ce qui me semblerait "impossible" car activité TER Bordelaise, soit la réactivation de la section St Mariens Libourne, via la ligne du touristique, "recupérée" et renovée, afin de mutualiser les flux sur les mêmes ouvrages….

..autrement..aller pleurer auprés de Vinci pour qu'il accepte une bretelle sur "sa" LGV, à hauteur de Gauriaguet et modification de la ligne en double signalisation...Vinci y trouverait surement matière à demander des grasses pénalités pour ralentissement de sillons, et autre perte deprofits debit.... :ange3:

Fabrice
Modifié en dernier par Fa 85 le lun. 14 janv. 2019, 10:05, modifié 1 fois.

Avatar du membre
KRUP PSE
Disert
Messages : 417
Enregistré le : lun. 27 janv. 2014, 22:24
Prénom : Jean-Yves
Club : O.S.V.F. Oléron
Site Internet : http://www.le-ptit-train.com/
Localisation : Saint Trojan les Bains
Âge : 62

Re: Intercités Nantes Bordeaux

Message par KRUP PSE » lun. 14 janv. 2019, 10:03

rail45 a écrit :Le problème sur ce forum c'est qu'il faut être 100 % pro-SNCF sinon on se fait insulter par certains cheminots adhérents ou sympathisants de certains syndicats.
Donc à force cela finit par en lasser quelques uns car il est impossible de débattre correctement avec ce genre de personnes.
Sinon, quand on prend son parti sur le fait qu'il faut avoir une pensée allant uniquement dans le même sens, ça va.☺
Je dis cela et pourtant je suis pour que la SNCF reste une entité unique exploitant l'ensemble du réseau ferroviaire de notre pays.
.
100% pro SNCF non! Pro service public oui! Le service public peut être privé, cas de la DSP.
Emmètre une opinion n'est pas une insulte, cela fait parti du débat, nous ne sommes pas obligé d'être d'accord sur tout!

Être cheminot est une fierté, surtout lorsque l'on a été formé par des anciens très attachés à la réalisation d'un bon service et fier d'être cheminot (aujourd'hui pour les partisans d'une nouveau monde c'est ringard "cheminot").
Insulté par des adhérents ou sympathisants de certains syndicats, lesquels?

Il faut faire la différence "entre syndicaliste cheminot et cheminot syndicaliste!
Avoir une vision citoyenne attaché à certaines valeurs, pas toutes périmées, mais qui ont tendance à disparaitre dans notre société bien mal en point.

Enfin pour clore, et revenir sur le sujet plus que préoccupant de la ligne Nantes Bordeaux, comme biens d'autres, il y a des cadres SNCF qui sont très pro et d'autres plus carriéristes, comme dans beaucoup d'entreprise.

15063
Prolixe
Messages : 1838
Enregistré le : lun. 07 mars 2011, 09:15

Re: Intercités Nantes Bordeaux

Message par 15063 » lun. 14 janv. 2019, 12:10

La gestion publique des transports en commun a permis d'offrir aux personnels des conditions sociales et de rémunération correctes dues en partie à l'absence de dividendes à verser. Il suffit de comparer le public et le privé pour le même métier, conduire des trains ou des bus. La remise en cause des avantages du secteur public pour l'aligner sur le privé ne peut que susciter des rancoeurs.

Le problème de la SNCF est qu'on a évolué vers une spécialisation des métiers de plus en plus pointue parce que les ingénieurs dirigeants s'étaient mis dans la tête que la spécialisation génère de la productivité. Sous le regard bienveillant des syndicats qui surveillaient de très près une grille de rémunération de plus en plus pointue. Le problème est que la spécialisation est devenue contre-productive voire antinomique avec le fonctionnement du système.

Le privé va certainement "déspecialiser" certaines fonctions avec pour certain un sentiment de déclassement qui sera alimenté par la baisse des rémunérations. Le conducteur sera amené éventuellement à faire de l'entretien, à remplacer un personnel de bord commercial, à vendre des billets en EAS sur les petites lignes, voire à partager son service entre les trains de voyageurs et les trains de fret du même opérateur privé dans la région.

Toutes choses qui mettent à bas le prestige du "seigneur mécanicien" et le rabaissent au rang de conducteur de bus. On trouve effectivement des chauffeurs de bus qui font de la mécanique ou qui doivent trouver un emploi de chauffeur routier en juillet-août, pendant les vacances scolaires et le transport des récoltes (vu à Transbeauce).

Vous allez me dire que la SNCF pourrait faire ces efforts de polyvalence autant que le privé. Mais il faudrait attendre le remplacement de tous les cadres dirigeants, pas avant 30 ans, pour changer la mentalité maison. Or le public n'en peut plus de payer de plus en plus cher un service perturbé par le manque de conducteur, de contrôleur ou de matériel parce que l'atelier est débordé.

TGVA
Fécond
Messages : 697
Enregistré le : lun. 08 juil. 2013, 10:26

Re: Intercités Nantes Bordeaux

Message par TGVA » lun. 14 janv. 2019, 12:27

15063 a écrit :té. Sous le regard bienveillant des syndicats qui surveillaient de très près une grille de rémunération de plus en plus pointue.
De plus en plus pointue ????? L'actuelle grille date de 1992, je ne vois pas comment elle est devenue de plus en plus pointue, elle est complètement obsolète plutôt.

15063
Prolixe
Messages : 1838
Enregistré le : lun. 07 mars 2011, 09:15

Re: Intercités Nantes Bordeaux

Message par 15063 » lun. 14 janv. 2019, 12:39

Le dévouement et l'ingéniosité du personnel de la SNCF, je l'ai énormément apprécié jusqu'aux années 2000. Jusqu'aux réformes de structure qui ont mis à mal l'esprit cheminot :

- Un client un peu désorienté mentalement doit descendre à Gagny mais prend par erreur le "direct Chelles" et se retrouve dans cette localité encore plus perdu. L'Asct annote son billet pour lui éviter une amende et lui recommande se présenter à son collègue de l'omnibus Chelles-Paris qui va veiller à ce qu'il descende bien à Gagny.
- Un bagage constaté oublié dans le train à Bondy. L'agent de guichet signale l'heure de retour de la rame vers Paris. L'ASCT a ramassé le bagage à Vaires et le ramène au bureau à Paris. Le client récupère son bagage sans formalité.
- A Noisy, on annonce un changement de quai pour le train pour Paris. Ca râle mais on va vite comprendre quand, entre Noisy et Pantin, le banlieue roulant sur voie 2 se fait dépasser en trombe par le rapide de Mulhouse en retard sur la 2 ter qui va arriver à Paris sans se prendre de jaune.
- A la suite de la présence de permissionnaires sur les voies, un "Gargan" démarre de Paris avec 7 de retard et arrive à l'heure grâce à des arrêts métro et des démarrages à fond. 7 mn de regagnées sur une marche tracée en 24 avec 6 arrêts ! J'écris un petit mot au responsable commercial de la région de Paris-Est pour signaler ce fait. Il me répond "qu'on a pas l'habitude de recevoir des compliments mais que cela fait énormément plaisir et qu'il va transmettre".
- Des belles marches en Grandes lignes, retard résorbé ou arrivée en avance.
- Des descentes en vitesse tout en douceur sans freiner des conducteurs à l'approche de Paris-Nord. Arrivée parfaitement à l'heure en ne freinant qu'en vue du heurtoir.
- Un conducteur aidé d'un collègue "en voyageur" tente de résoudre un problème de voiture qui ne défreine plus sur un corail Paris-Le Mans. On diffère une voiture à Rambouillet mais le problème subsiste. Beaucoup d'efforts pour rien. On doit transborder dans une Z5300...
- L'agent circulation de Langeac décide de laisser partir le spécial vapeur désheuré par un accident, à condition que ce dernier tienne l'horaire du Cévenol. Sinon les deux Cévenol vont être coulés. Pari tenu, le vapeur arrive à temps à Langogne et les Cévenols passeront à l'heure.

Il y a tellement d'exemples...

TGVA
Fécond
Messages : 697
Enregistré le : lun. 08 juil. 2013, 10:26

Re: Intercités Nantes Bordeaux

Message par TGVA » lun. 14 janv. 2019, 14:17

15063 a écrit :Le dévouement et l'ingéniosité du personnel de la SNCF, je l'ai énormément apprécié jusqu'aux années 2000. Jusqu'aux réformes de structure qui ont mis à mal l'esprit cheminot :

- Un client un peu désorienté mentalement doit descendre à Gagny mais prend par erreur le "direct Chelles" et se retrouve dans cette localité encore plus perdu. L'Asct annote son billet pour lui éviter une amende et lui recommande se présenter à son collègue de l'omnibus Chelles-Paris qui va veiller à ce qu'il descende bien à Gagny.
- Un bagage constaté oublié dans le train à Bondy. L'agent de guichet signale l'heure de retour de la rame vers Paris. L'ASCT a ramassé le bagage à Vaires et le ramène au bureau à Paris. Le client récupère son bagage sans formalité.
- A Noisy, on annonce un changement de quai pour le train pour Paris. Ca râle mais on va vite comprendre quand, entre Noisy et Pantin, le banlieue roulant sur voie 2 se fait dépasser en trombe par le rapide de Mulhouse en retard sur la 2 ter qui va arriver à Paris sans se prendre de jaune.
- A la suite de la présence de permissionnaires sur les voies, un "Gargan" démarre de Paris avec 7 de retard et arrive à l'heure grâce à des arrêts métro et des démarrages à fond. 7 mn de regagnées sur une marche tracée en 24 avec 6 arrêts ! J'écris un petit mot au responsable commercial de la région de Paris-Est pour signaler ce fait. Il me répond "qu'on a pas l'habitude de recevoir des compliments mais que cela fait énormément plaisir et qu'il va transmettre".
- Des belles marches en Grandes lignes, retard résorbé ou arrivée en avance.
- Des descentes en vitesse tout en douceur sans freiner des conducteurs à l'approche de Paris-Nord. Arrivée parfaitement à l'heure en ne freinant qu'en vue du heurtoir.
- Un conducteur aidé d'un collègue "en voyageur" tente de résoudre un problème de voiture qui ne défreine plus sur un corail Paris-Le Mans. On diffère une voiture à Rambouillet mais le problème subsiste. Beaucoup d'efforts pour rien. On doit transborder dans une Z5300...
- L'agent circulation de Langeac décide de laisser partir le spécial vapeur désheuré par un accident, à condition que ce dernier tienne l'horaire du Cévenol. Sinon les deux Cévenol vont être coulés. Pari tenu, le vapeur arrive à temps à Langogne et les Cévenols passeront à l'heure.

Il y a tellement d'exemples...
Je continue dans ce hors sujet, les cheminots dont tu nous parlent n'ont fait que leur boulot, et continuent de le faire depuis 2000.

Avatar du membre
KRUP PSE
Disert
Messages : 417
Enregistré le : lun. 27 janv. 2014, 22:24
Prénom : Jean-Yves
Club : O.S.V.F. Oléron
Site Internet : http://www.le-ptit-train.com/
Localisation : Saint Trojan les Bains
Âge : 62

Re: Intercités Nantes Bordeaux

Message par KRUP PSE » lun. 14 janv. 2019, 15:31

15063 a écrit :Le dévouement et l'ingéniosité du personnel de la SNCF, je l'ai énormément apprécié jusqu'aux années 2000. Jusqu'aux réformes de structure qui ont mis à mal l'esprit cheminot :

- Un client un peu désorienté mentalement doit descendre à Gagny mais prend par erreur le "direct Chelles" et se retrouve dans cette localité encore plus perdu. L'Asct annote son billet pour lui éviter une amende et lui recommande se présenter à son collègue de l'omnibus Chelles-Paris qui va veiller à ce qu'il descende bien à Gagny.
- Un bagage constaté oublié dans le train à Bondy. L'agent de guichet signale l'heure de retour de la rame vers Paris. L'ASCT a ramassé le bagage à Vaires et le ramène au bureau à Paris. Le client récupère son bagage sans formalité.
- A Noisy, on annonce un changement de quai pour le train pour Paris. Ca râle mais on va vite comprendre quand, entre Noisy et Pantin, le banlieue roulant sur voie 2 se fait dépasser en trombe par le rapide de Mulhouse en retard sur la 2 ter qui va arriver à Paris sans se prendre de jaune.
- A la suite de la présence de permissionnaires sur les voies, un "Gargan" démarre de Paris avec 7 de retard et arrive à l'heure grâce à des arrêts métro et des démarrages à fond. 7 mn de regagnées sur une marche tracée en 24 avec 6 arrêts ! J'écris un petit mot au responsable commercial de la région de Paris-Est pour signaler ce fait. Il me répond "qu'on a pas l'habitude de recevoir des compliments mais que cela fait énormément plaisir et qu'il va transmettre".
- Des belles marches en Grandes lignes, retard résorbé ou arrivée en avance.
- Des descentes en vitesse tout en douceur sans freiner des conducteurs à l'approche de Paris-Nord. Arrivée parfaitement à l'heure en ne freinant qu'en vue du heurtoir.
- Un conducteur aidé d'un collègue "en voyageur" tente de résoudre un problème de voiture qui ne défreine plus sur un corail Paris-Le Mans. On diffère une voiture à Rambouillet mais le problème subsiste. Beaucoup d'efforts pour rien. On doit transborder dans une Z5300...
- L'agent circulation de Langeac décide de laisser partir le spécial vapeur désheuré par un accident, à condition que ce dernier tienne l'horaire du Cévenol. Sinon les deux Cévenol vont être coulés. Pari tenu, le vapeur arrive à temps à Langogne et les Cévenols passeront à l'heure.

Il y a tellement d'exemples...

Même si c'est hors sujet je ne peux que souscrire à ce qui est écrit. Même si c'est agents n'ont fait que leur boulot, ils l'ont bien fait, dans un état d'esprit "service public" moins palpable de nos jours. Parenthèse refermée!

Avatar du membre
Fa 85
Intarissable !
Messages : 5425
Enregistré le : sam. 16 févr. 2008, 00:45
Localisation : La Roche sur Yon

Re: Intercités Nantes Bordeaux

Message par Fa 85 » lun. 14 janv. 2019, 18:37

Et pour revenir au sujet, aspect technique, que sait on de cet "evitement" de Marans ???...

..j'etais au courant de demandes relative à "un quai voyageur" pour du TER, mais pas de cet evitement...nous sommes dans un perimetre qui serait celui, Nord, du periurbain..là encore, le maintien de la double voie se justifierait pour cette raison, sachant qu'avec une seule voie, les risques de retards se décuplent, et generaient des correspondances à La Rochelle….

..La Rochelle, qui perd inutilement des voies par la neutralisation des voies de l'ancien grill...une belle place pour créer quelques quais supplémentaires….

Fabrice

Avatar du membre
CoCo
Intarissable !
Messages : 3887
Enregistré le : dim. 01 oct. 2006, 00:56
Site Internet : http://www.Merci d'utiliser la fonction "ajouter une photo".com/photos/coco-cheminot/
Localisation : Région humide

Re: Intercités Nantes Bordeaux

Message par CoCo » lun. 14 janv. 2019, 21:48

Je vais être sincère.
Il est inutile de débattre une plombe sur un forum de passionné du rail allant vers un sujet comme la politique actuelle de la SNCF ! On est loin de la neutralité, de la logique et du raisonnement. Bien que je ne cautionne pas les choix de ma direction. La passion, les souvenirs d'enfance, le folklore c'est bien mais ça ne fait pas tout !

Parfois. J'avoue réfléchir de plus en plus à me ré-orienter... Une bonne partie de mes collègues attendent la réforme et le privé ! Ils réfléchissent beaucoup sur l'avenir. Peu de monde ont la fibre ferroviaire de nos jours. Ils viennent pour un job, ils conduisent un train dans "les clous". Point barre.
C'est pour cela que je rigole quand des agents se prennent encore pour des "barons du rail". Les temps ont bien changés.
El poco CoCo.

Avatar du membre
KRUP PSE
Disert
Messages : 417
Enregistré le : lun. 27 janv. 2014, 22:24
Prénom : Jean-Yves
Club : O.S.V.F. Oléron
Site Internet : http://www.le-ptit-train.com/
Localisation : Saint Trojan les Bains
Âge : 62

Re: Intercités Nantes Bordeaux

Message par KRUP PSE » mar. 15 janv. 2019, 09:52

Fa 85 a écrit :Et pour revenir au sujet, aspect technique, que sait on de cet "evitement" de Marans ???...

..j'etais au courant de demandes relative à "un quai voyageur" pour du TER, mais pas de cet evitement...nous sommes dans un perimetre qui serait celui, Nord, du periurbain..là encore, le maintien de la double voie se justifierait pour cette raison, sachant qu'avec une seule voie, les risques de retards se décuplent, et generaient des correspondances à La Rochelle….

..La Rochelle, qui perd inutilement des voies par la neutralisation des voies de l'ancien grill...une belle place pour créer quelques quais supplémentaires….

Fabrice
Oui Fabrice, le rétablissement de l'évitement serait une bonne chose ainsi qu'un quai et le maintient à double voie permettrait de réactiver le projet de périurbain nord, avec réouverture des gares de Dompierre et de Mouillepied. Vieux projet intelligent, la pression immobilière faisant que beaucoup de Rochelais s'éloignent de plus en plus de la ville.
Ce n'est pas complètement idiot de profiter de se renouvellement pour réaliser ce projet.

Avatar du membre
Fa 85
Intarissable !
Messages : 5425
Enregistré le : sam. 16 févr. 2008, 00:45
Localisation : La Roche sur Yon

Re: Intercités Nantes Bordeaux

Message par Fa 85 » mar. 15 janv. 2019, 10:04

@ Coco….Aie...à lire tes propos, et tu n'es pas le seul, c'est un sacré avoeu de la part de quelqu'un de desabusé...ça fuitait tout de même en interne et était souvent repris dans les propos de diverses Organisations Syndicales, resultat d'une casse technique du rail, mais plus profond hélas, aussi humaine….

..le job ne serait plus alors valorisé que par le critère salaire !!...fini les autres parametres liés au service dont il est encore question plus avant, qui fait le "sens" de la notion de travail….

..Or qu'est ce qu' un job devenu sans "sens", une servilité à peine remunérée….

..on s'etonne ensuite de la chute, réelle, de la qualité des biens et des services, d'une manière générale, du "je m'en tape", et des frustrations que cela engendre au niveau societal…

..frustrations qui s'accumulent, et qui finissent, d'une manière ou d'une autre par ressortir…

..On est bien d'accord, ce n'est pas specifique à la SNCF, c'est juste le management du " Monde Nouveau "....

Fabrice

Avatar du membre
EC 64
Intarissable !
Messages : 15990
Enregistré le : lun. 21 janv. 2008, 12:13
Echelle pratiquée : H0 (ep IV-V)
Club : AFAC Paris
Site Internet : http://pagesperso-orange.fr/EC64
Localisation : PARIS (F)
Âge : 67

Re: Intercités Nantes Bordeaux

Message par EC 64 » mar. 15 janv. 2019, 12:44

Le management destructif, le management dans lequel le subalterne est une chose couteuse !

On est très loin de la philosophie du "zéro mépris" d'il y a une vingtaine d'année dans lequel on préconisait la valorisation du salarié considéré comme un collaborateur...
EC 64, toujours en veille...

Répondre