Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Des niches mais pas de chiens....................

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur: MOD

Des niches mais pas de chiens....................

Publié: Dim 19 Nov 2006, 01:23 
Bonsoir.
Ce post s'adresse en particulier aux amateurs des chemins de fer du MIDI mais d'autres pourront trouver à dire...

Voilà le problème.

Les gares MIDI de type standard (halle et BV collés), le quai de la halle est souvent percé d'une niche de profondeur inférieure à 50cm. Cette niche se trouve invariablement à proximité de l'escalier qui permet de passer du premier quai au quai de la halle.

A quoi pouvaient alors servir ces niches?

Sur les photos suivantes représentant les gares de Labastide et Damiatte (Tarn), on peut voir le phénomène. A noter que certaines gares n'en sont pas pourvues (St Juéry, Labruguière, Monestiès etc...)

Image

Image

Image

Image

Image

Image
Ferrières m'a été contée.
Avatar de l’utilisateur
PN21
Frère pétard
 
Messages: 1861
Inscrit le: Sam 03 Déc 2005, 22:42
Localisation: Haut Languedoc
Âge: 15

Publié: Dim 19 Nov 2006, 09:10 
Azille (Aude)

Michel, mimoduliniste du Midi
Avatar de l’utilisateur
Prof
MIMO pur jus
 
Messages: 26031
Inscrit le: Ven 12 Août 2005, 21:23
Localisation: 81-Castres
Âge: 75
Echelle pratiquée: H0

Publié: Dim 19 Nov 2006, 09:32 
stockage des cartons 1.4 G :wink:
Avatar de l’utilisateur
Alainpyro
Frère pétard
 
Messages: 1750
Inscrit le: Sam 12 Août 2006, 10:38
Localisation: Soppe le bas (68)
Âge: 49

Publié: Dim 19 Nov 2006, 10:41 
Sur cette question, les "Midistes" partent-ils de zéro, ou des pistes de recherche existent-elles ?
Si cette niche est un élément généralisé des quais hauts, elle est liée à une pratique généralisée. Cela doit apparaître dans des bouquins Midi.

Imaginons que ce soit utilisé pour placer un équipement utile au chargement/déchargement qui gênerait s'il était sur le quai. Une pompe pour empoter/dépoter les foudres. Mais était-ce manoeuvrable depuis la niche ? Pas sûr du tout.
Imaginons que l'on y stocke des sabots pour bloquer les "ouagons" le long du quai.
Imaginons ...
Patton sur FRANCE FERROVIAIRE
Avatar de l’utilisateur
D.Vauvillier
Compteur de revues
 
Messages: 8133
Inscrit le: Ven 12 Août 2005, 20:52
Localisation: Val-d'Oise
Echelle pratiquée: HO

Publié: Dim 19 Nov 2006, 10:51 
Bonnes idées à mon sens mais je pense que nous partons de zéro. Michel ne me contredira pas, on en parlait encore hier soir.

Ce qui est assez compliqué c'est que ce cas reviens très fréquemment et que certaines gares en sont exclues. A noter que Laruguière en est exclue ainsie que la gare de Saint Juéry. Je pense qu'on ne peut pas imputer ce phénomène à des dates du fait que ces deux gares ont été construites dans des périodes sensiblements différentes (Labruguière: période 1864-1865-1866). St Juéry (alentours de 1900). On a donc près de 15 ans de différence entre ces deux gare. A moins que....

Image

Image

Sur ces deux photos, on note des pignons sensiblements différents. Celui de la photo du haut, Saint Juéry, est du type large (Labruguière) tandis que celui du bas (Damiatte est de type standard).

J'ai remarqué que les gares 'épaisses' n'avaient pas cette niche tandis que les gares standard l'ont. Prof me trouvera sûrement un contre-exemple...
Dernière édition par PN21 le Dim 19 Nov 2006, 11:13, édité 1 fois au total.
Ferrières m'a été contée.
Avatar de l’utilisateur
PN21
Frère pétard
 
Messages: 1861
Inscrit le: Sam 03 Déc 2005, 22:42
Localisation: Haut Languedoc
Âge: 15

Publié: Dim 19 Nov 2006, 11:12 
J'ai eu, il y a quelques années, l'occasion de discuter de ce point lors d'une expo avec un visiteur.
D'après cette personne, il s'agissait d'un principe d'architecture et de physique mais je n'ai pas eu plus d'explications à ce sujet.
CARAVELLE
Prolixe
 
Messages: 1678
Inscrit le: Sam 13 Août 2005, 21:55
Localisation: Lille
Âge: 53

Publié: Dim 19 Nov 2006, 14:35 
Ca n'aurait pas un rapport avec la descente de la gouttière ??
Avatar de l’utilisateur
Nikola
Loquace
 
Messages: 1107
Inscrit le: Dim 28 Août 2005, 01:59
Localisation: Finistère Nord :-) et IdF :-/
Âge: 41

Publié: Dim 19 Nov 2006, 14:51 
Vu l'appareillage des pierres sur la photo de Prof, ça n'a pas été creusé après coup.

Par contre, il n'est pas impossible que l'escalier, ainsi que le rail du rebord aient été ajoutés après coup.

Et dans ce cas, ça pourrait être une option économique pour rallonger le quai haut d'un mètre, avec peu de maçonnerie.

Luc
Tout ça ne tient qu'à un fil !
Nathea
Intermittent du forum
 
Messages: 10361
Inscrit le: Mer 24 Août 2005, 14:53
Localisation: Encore un peu à l'Ouest
Âge: 47

Publié: Dim 19 Nov 2006, 14:57 
Effectivement, on dirait que les escaliers ont été rajoutés après coup, mais alors pourquoi avoir fait une niches qui soient profonde que de 50cm seulement ?
Avatar de l’utilisateur
Nikola
Loquace
 
Messages: 1107
Inscrit le: Dim 28 Août 2005, 01:59
Localisation: Finistère Nord :-) et IdF :-/
Âge: 41

Publié: Dim 19 Nov 2006, 16:40 
nathea a écrit:Vu l'appareillage des pierres sur la photo de Prof, ça n'a pas été creusé après coup.

Par contre, il n'est pas impossible que l'escalier, ainsi que le rail du rebord aient été ajoutés après coup.

Et dans ce cas, ça pourrait être une option économique pour rallonger le quai haut d'un mètre, avec peu de maçonnerie.

Luc


Vraiment pas convaincu, l'escalier a un rôle essentiel pour la circulation entre BV et HM. D'ailleurs, y-a-t-il une communication intérieure entre les deux ?
Patton sur FRANCE FERROVIAIRE
Avatar de l’utilisateur
D.Vauvillier
Compteur de revues
 
Messages: 8133
Inscrit le: Ven 12 Août 2005, 20:52
Localisation: Val-d'Oise
Echelle pratiquée: HO

Publié: Dim 19 Nov 2006, 17:06 
D.Vauvillier a écrit:
nathea a écrit:Vu l'appareillage des pierres sur la photo de Prof, ça n'a pas été creusé après coup.

Par contre, il n'est pas impossible que l'escalier, ainsi que le rail du rebord aient été ajoutés après coup.

Et dans ce cas, ça pourrait être une option économique pour rallonger le quai haut d'un mètre, avec peu de maçonnerie.

Luc


Vraiment pas convaincu, l'escalier a un rôle essentiel pour la circulation entre BV et HM. D'ailleurs, y-a-t-il une communication intérieure entre les deux ?




D'accord.

Perso, ce qui m'intrigue, c'est que l'escalier en pierre n'arrive pas au niveau du sol du quai haut, mais au niveau du bas du rail qui est posé en bordure du quai.

J'ai une forte tendance à penser que ce rail a été posé après coup, rehaussant, par la même la hauteur du quai. Mais comme je n'ai aucune idée des évolutions éventuelles des hauteurs des wagons et ou des hauteurs de ballast ayant pu amener à remonter les quais, je rai(é)sonne dans le vide ou presque :D

Néanmoins, dans le cas d'un allongement des quais, si les précédents escaliers ne faisaient pas toute la largeur du quai, et que les nouveaux le font, on pourrait voir à cette occasion l'apparition de ces niches.

C'est un raisonnement purement "bâtiment" dans l'hypothèse où ces niches n'auraient aucune utilité de service.

Luc
Tout ça ne tient qu'à un fil !
Nathea
Intermittent du forum
 
Messages: 10361
Inscrit le: Mer 24 Août 2005, 14:53
Localisation: Encore un peu à l'Ouest
Âge: 47

Publié: Dim 19 Nov 2006, 17:17 
Le rail qui borde le quai haut est pour moi une constante technique sur tous ces genres de quai, compte tenu de l'usage intensif.
La pierre des deux coté de la niche, si elle ne date pas de la même période est quand même bien apparentée ....
Je peux me tromper mais j'exclus une transformation. Pour moi c'est construit ainsi d'origine. Mais c'est simplement ma thèse !
Patton sur FRANCE FERROVIAIRE
Avatar de l’utilisateur
D.Vauvillier
Compteur de revues
 
Messages: 8133
Inscrit le: Ven 12 Août 2005, 20:52
Localisation: Val-d'Oise
Echelle pratiquée: HO

Publié: Dim 19 Nov 2006, 18:17 
D.Vauvillier a écrit:Le rail qui borde le quai haut est pour moi une constante technique sur tous ces genres de quai, compte tenu de l'usage intensif.
La pierre des deux coté de la niche, si elle ne date pas de la même période est quand même bien apparentée ....
Je peux me tromper mais j'exclus une transformation. Pour moi c'est construit ainsi d'origine. Mais c'est simplement ma thèse !



Oui, je sais bien que le rail est une constante technique. A t on une idée de la date d'apparition de cette constante technique ?

Pour le reste... curieux de la réponse...

Luc
Tout ça ne tient qu'à un fil !
Nathea
Intermittent du forum
 
Messages: 10361
Inscrit le: Mer 24 Août 2005, 14:53
Localisation: Encore un peu à l'Ouest
Âge: 47

Publié: Dim 19 Nov 2006, 18:47 
Ces rails de renfort sont d'origine.
Patton sur FRANCE FERROVIAIRE
Avatar de l’utilisateur
D.Vauvillier
Compteur de revues
 
Messages: 8133
Inscrit le: Ven 12 Août 2005, 20:52
Localisation: Val-d'Oise
Echelle pratiquée: HO

Publié: Dim 19 Nov 2006, 20:49 
D.Vauvillier a écrit:Ces rails de renfort sont d'origine.

:wink: :wink: Voir, dans le manuel "Cours de chemins de fer professé à l'école nationale des ponts et chaussées. Tome I" dont j'avais indiqué le lien, la page 266 et sa suivante ! : :siffle: :ange3:
Bien faire et laisser braire
Avatar de l’utilisateur
Papyfil
Bon dieu, mais ...
 
Messages: 7453
Inscrit le: Ven 12 Août 2005, 20:42
Localisation: CLERMONT FERRAND-63-
Âge: 64

Suivant

Retour vers Ferrovissime

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : 5518SNCB, A3B4D, Jielcé76, morvan, sncf231e et 32 invité(s)