Martinique

Pour les passionnés des chemins de fer secondaires et industriels.

Modérateur : MOD

Répondre
Franco
Intarissable !
Messages : 3981
Enregistré le : lun. 25 sept. 2006, 14:13
Localisation : Turin-Italie
Âge : 62

Martinique

Message par Franco » lun. 22 mars 2010, 15:17

Bonjour à tous,
hier j'ai vu à la tele (italienne) un reportage sur la Martinique où on a montré un tracteur et deux wagons d'un reseau sucrier placés come monument je crois qu'il soit à la voie de 60 mais il a deux tampons. Quelq'un saurait me dire en plus?
Merci en avance

Avatar du membre
CF7C
Papotier
Messages : 124
Enregistré le : dim. 24 sept. 2006, 00:47
Localisation : Belgique (Hainaut)
Âge : 57

Message par CF7C » lun. 22 mars 2010, 17:12

Bonjour, comme celui-ci

Pol, IIm sinon rien...

Franco
Intarissable !
Messages : 3981
Enregistré le : lun. 25 sept. 2006, 14:13
Localisation : Turin-Italie
Âge : 62

Message par Franco » lun. 22 mars 2010, 20:06

Exactement!

Avatar du membre
Didierd
Débordant
Messages : 3442
Enregistré le : sam. 22 nov. 2008, 23:53
Prénom : Didier
Âge : 60
Contact :

Message par Didierd » mar. 23 mars 2010, 20:09

Bonjour,

Voici quelques images prises début mars 2010, du "Train des Plantations", qui relie le Musée du Rhum de la distillerie St-James situé à Ste-Marie, au Musée de la Banane distant de 2,8 km.

Cette ligne à l'écartement de 1,17 m fut reposée sur l'ancienne plate-forme de la voie qui desservait l'usine St-James, et est exploitée à l'aide d'un locotracteur Davenport à trois essieux et transmission par bielles, tractant deux baladeuses.

Une partie de la voie et des aiguillages équipés de traverses métalliques furent récupérés sur place, tandis que des rails de réemploi avec traverses et tire-fonds furent importés de la métropole.

La voie serpente dans un cadre verdoyant de plantations de canne à sucre et de bananiers, franchissant ponts métalliques ainsi qu'un passage à niveau sur la RD24, protégé par des feux clignotants.

Le "Trains des Plantations" qui fut inauguré le 15 juin 2002, doit sont existence par la volonté d'un homme, Serge Laforce, son président fondateur disparu prématurément.

Entreprendre la création d'un train touristique si modeste soit-il est une chose difficile; qui plus est dans un département éloigné comme la Martinique, et cela mérite d'être soulignée.

A+
Didier.

En gare du Musée de Rhum à la distillerie St-James.
Le Davenport est équipé d'un avertisseur prélevé sur une CC 7100 ! (06/03/2010).

Le train circule entre plantations de bananiers et champs de canne à sucre (06/03/2010).


Les deux baladeuses ont été acquises neuves chez le constructeur Giragr.


Exposée en gare, une 030 Corpet-Louvet de 1925.

Une autre 030 (provenant en fait de Guadeloupe), exposée celle-ci au Musée de la Canne aux Trois Ilets (07/03/2010).


Franco
Intarissable !
Messages : 3981
Enregistré le : lun. 25 sept. 2006, 14:13
Localisation : Turin-Italie
Âge : 62

Message par Franco » mar. 23 mars 2010, 20:47

Merci beaucoup pour toutes ces informations, en effet l'existence de cette ligne n'a pas ètè mentionée donc est une belle surprise de la decouvrir.
Est que je me trompe ou les roues centrales sont sans boudin?

Avatar du membre
Gerard
Prolixe
Messages : 1691
Enregistré le : mer. 24 févr. 2010, 18:14
Prénom : à votre avis ? !
Club : Amofer Metz
Localisation : 57
Âge : 61

Message par Gerard » mar. 23 mars 2010, 21:33

merci de nous faire découvrir ces chemins de fer bien éloignés de chez nous :applause:

mais la 1ère question de ce fil m'intéresse et il ne me semble pas avoir lu la réponse :?: :
pourquoi les locos sont elles équipées de 2 tampons, et pas les wagons ?
quelqu'un a t il une réponse?
Gérard

Avatar du membre
Didierd
Débordant
Messages : 3442
Enregistré le : sam. 22 nov. 2008, 23:53
Prénom : Didier
Âge : 60
Contact :

Message par Didierd » mar. 23 mars 2010, 22:04

Franco a écrit :Est que je me trompe ou les roues centrales sont sans boudin?
Effectivement les roues de l'essieu médian sont démunies de boudins.
gerard a écrit :pourquoi les locos sont elles équipées de 2 tampons, et pas les wagons ?
Le double tamponnement est une survivance de l'ancienne exploitation, où tout le matériel en était équipé; il a été préservé sur le locotracteur, uniquement d'un point de vue historique.
Le tamponnement central est plus simple et largement suffisant pour l'exploitation actuelle.

A ce sujet voir également ce fil: http://forum.e-train.fr/viewtopic.php?t=30322

A+
Didier.

Avatar du membre
Gerard
Prolixe
Messages : 1691
Enregistré le : mer. 24 févr. 2010, 18:14
Prénom : à votre avis ? !
Club : Amofer Metz
Localisation : 57
Âge : 61

Message par Gerard » mer. 24 mars 2010, 16:37

Merci pour ce complément d'info!
Gérard

Répondre