Moteur Synchrone ??

Construction intégrale ou montage de kits : tous les matériaux sont concernés

Modérateur: MOD

Moteur Synchrone ??

Publié: Dim 14 Juin 2009, 11:46 
Bonjour,

J'ai eu une idée farfelue que je n'arrive pas à m'ôter de l'esprit, je voulais vous demander si c'était si farfelu que ça, car il me semble que ça pourrait être réalisable et utile malgré tout.

Afin d'obtenir un moteur de taille réduite mais de puissance relativement importante, je me disais qu'il serait peut-être possible de construire un moteur synchrone à aimant permanent.
Un moteur synchrone devrait en outre avoir l'avantage de permettre plus facilement de réaliser des vitesses plus basses qu'un moteur classique, à rapport de réduction équivalent.

Ce que j'aimerais, c'est pouvoir ramener le moteur sur un bogie, quitte à motoriser les deux, afin de me passer des cardans et autres vis sans fin.
Une idée plus folle serait de ramener le moteur dans le bogie, pour pouvoir motoriser les automotrices comme les vraies, mais c'est beaucoup plus difficile, pas encore d'actualité pour le moment...

L'aimant en question serait un NdFeb (ou plusieurs mis côte à côte).
Le ou les aimants seraient percés en leurs centres afin d'être mis sur l'axe du moteur.
Dans la mesure où il est très difficile de centrer le moteur correctement, ainsi que de bien placer les composants les uns par rapport aux autres, le mouvement du moteur risque d'être saccadé, un ressort serait donc incorporé dans la transmission.

Enfin, dernier problème pour la réalisation du moteur, il me faudrait de la tôle magnétique pour faire les noyaux des pôles. Est-ce que quelqu'un connaîtrait un site où un magasin accessible aux particulier qui vendrait cela ? Comment déterminer la bonne épaisseur de tôle à prendre ?

Quel diamètre de fil me conseilleriez-vous pour les bobinages ?

Pour le pilotage du moteur, il faudra que je construise une électronique ad-hoc. Je pense qu'un circuit avec des NE555 pourrait faire l'affaire.
Une question que je me pose cependant, c'est comment commander le tout par un décodeur de système digital. Je me dis que ça ne doit pas être si difficile, à condition de renoncer à la compensation de charge. Est-il possible de mettre des condensateurs aux bornes de la sortie moteur ? (condensateurs non chimiques évidemment, vu l'inversion de polarité)
Avatar de l’utilisateur
M15003
Éloquent
 
Messages: 366
Inscrit le: Mar 23 Août 2005, 22:41
Localisation: 78 / Karlsruhe

Publié: Dim 14 Juin 2009, 12:03 
Si je ne m'abuse les moteurs synchrone, on ne fait pas varier leur vitesse par modification de la tension, mais par modification de la fréquence non? nos décodeurs ne font pas ça !
Il va falloir que tu embarque dans ta locomotive un "générateur d'alternatif", ca va être coton, mais l'idée est intéressante. Je me suis toujours demander pourquoi on utilisait pas l'alternatif pour nos trains (oui Märklin le faisait, mais pourquoi pas en 2 rails? )
Julien
Avatar de l’utilisateur
BB 9301
Comparse de bac à sable
 
Messages: 928
Inscrit le: Ven 23 Nov 2007, 21:01
Localisation: Paris
Âge: 23
Echelle pratiquée: HO

Publié: Dim 14 Juin 2009, 12:06 
Bonjour

L'idée paraît séduisante,mais de là à la réaliser?


De plus,entraîner directement l'essieu sans démultiplication????


Enfin,la taille des moteurs?


Et leur pilotage?


Un début de réponse sur:

http://www.larmand.fr/fichiers/Ancien_site/enseigne/ressources/techno/bourse%20cours/COURS/Pb%20agreg%20MS.pdf


:wink: :wink: :wink:
Du train! Sinon, rien!
Avatar de l’utilisateur
Aubert Bernard
Carton jaune
 
Messages: 4875
Inscrit le: Lun 15 Jan 2007, 11:02
Localisation: Gironde
Âge: 69
Echelle pratiquée: H0 et 0

Publié: Dim 14 Juin 2009, 12:10 
Beau sujet, mais pas simple.

A ma connaissance ce type de moteurs ne sont pas utilisés en modélisme ferroviaire.
Mais il sont utilisés en aéromodélisme pour des avions de vol en intérieur (indoor) ou par très faible vent. Les aéromodélistes disposent de petits contrôleurs électroniques adaptés. Car il faut créer plusieurs phases.

A titre d'info, on trouve un moteur synchrone à aimant permanent et probablement triphasé dans chaque lecteur de CD-ROM ou de DVD.
Mais il est difficile de le démonter sans le détériorer, et l'électronique du lecteur est tellement intégrée qu'il ne semble pas possible de séparer la partie commande du moteur d'avec le reste des autres fonctions.
J'ignore les performances de ce type d'engin.
Ep 1,2,3 HO,HOm,HOe, PME-iste
sixtifs
Prolixe
 
Messages: 1666
Inscrit le: Lun 24 Oct 2005, 23:12
Localisation: 92

Publié: Dim 14 Juin 2009, 12:38 
Bonjour,
Merci pour ces premières réponses et pour le lien et pour le tuyau des moteurs de lecteurs CD.
Si je ne m'abuse les moteurs synchrone, on ne fait pas varier leur vitesse par modification de la tension, mais par modification de la fréquence non?

Oui, c'est ce qu'il me semble aussi, il faut effectivement faire un générateur d'alternatif, mais il devrait y avoir moyen de le commander avec la tensions.
A des fins d'expérimentation, il y a toujours la possibilité de faire une machine tournante, un moteur avec réducteur qui entraîne un collecteur géant, mais on perd l'intérêt du gain de place.
Et puis il me semble que les arcs électriques générés par la commutation dégraderaient les performances.
De plus,entraîner directement l'essieu sans démultiplication????

Non, je voudrais juste me passer des vis sans fin et des cardans. La démultiplication serait réduite, mais pas inexistante. De plus, je n'ai pas la prétention de construire un moteur parfait, donc le mouvement ne sera pas complètement fluide. Il faudra que j'intercale un ressort dans la transmission pour amortir les secousses.
Avatar de l’utilisateur
M15003
Éloquent
 
Messages: 366
Inscrit le: Mar 23 Août 2005, 22:41
Localisation: 78 / Karlsruhe

Publié: Dim 14 Juin 2009, 17:12 
Beau projet, mais je ne vois pas tellement l'intérêt (en dehors de l'exploit technique, cela dit sans ironie).

Cordialement.

Ivan Bory
Ivan BORY-supp. dem.
 

Publié: Dim 14 Juin 2009, 17:39 
un moteur synchrone ne tourne jamai dans le meme sens tout depant de l'endroit ou il s'est areter donc pas facile pour choisir le sens de marche lol.
Avatar de l’utilisateur
X4700
Fécond
 
Messages: 548
Inscrit le: Mer 22 Avr 2009, 17:16
Localisation: Avignon
Âge: 24
Echelle pratiquée: ho

Publié: Dim 14 Juin 2009, 19:24 
Heu... :siffle:
.
Avatar de l’utilisateur
Roc
Promesse tenue
 
Messages: 18422
Inscrit le: Jeu 22 Fév 2007, 13:51
Localisation: Aude
Âge: 46

Publié: Dim 14 Juin 2009, 19:46 
X4700 a écrit:un moteur synchrone ne tourne jamai dans le meme sens tout depant de l'endroit ou il s'est areter donc pas facile pour choisir le sens de marche lol.


En es-tu certains ? Moi je dis pas comme toi !!! :siffle:

C'est le sens du courant dans le bobinage du stator qui défini le sens de rotation par permutation des pôle nord et sud de la " dite " bobine..
GREG.
Avatar de l’utilisateur
Greg
Expansif
 
Messages: 2525
Inscrit le: Sam 03 Sep 2005, 08:35
Localisation: Hautmont (Nord)

Publié: Dim 14 Juin 2009, 21:12 
les moteurs synchrones sont equipés d'anti retour mecanique ansi il tourne toujour dans le meme sens si tu veut quil tourne dans les 2 sens il faut le controler avec un systeme de comande de condensateur de dephasage mais complique.ET oui le synchrone na pas de champ tounant donc o petit bonheur la chance. ET comme vous vouler jouer sur la tension et non sur la frequence atention au decrochage. alors selon moi rester sur nos bon vieux asynchrone c'est tellement plus simple.
Dernière édition par X4700 le Jeu 18 Juin 2009, 14:13, édité 1 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
X4700
Fécond
 
Messages: 548
Inscrit le: Mer 22 Avr 2009, 17:16
Localisation: Avignon
Âge: 24
Echelle pratiquée: ho

Publié: Dim 14 Juin 2009, 23:07 
Bonsoir, merci pour ces réponses.
Je voudrais bien faire de l'asynchrone, mais comment faire la cage d'écureuil en modèle réduit ?
ça me semble plus compliqué à réaliser.
Le stator est le même que pour le moteur synchrone ?

Pour ce qui est du sens de rotation d'un moteur synchrone, il ne suffit pas d'inverser l'ordre d'allumage de 2 des pôles ?
Je voudrais jouer sur la fréquence, ça me semble indispensable pour réguler la vitesse d'un tel moteur, mais il faudrait que le pilotage transforme une commande tension en une commande fréquence.
Avatar de l’utilisateur
M15003
Éloquent
 
Messages: 366
Inscrit le: Mar 23 Août 2005, 22:41
Localisation: 78 / Karlsruhe

Publié: Dim 14 Juin 2009, 23:35 
tu fait se que tu veut mais la tu te lance dans un truc qui marchera mal jvoi pas l'interet de faire sa en plus tes loco pouront plu rouler chez les autres PS je travail dans une usine de fabrication de moteur synchrone et asynchrone si tu veu en faire un ba amuse toi bien ya tro detape de fabrication
Avatar de l’utilisateur
X4700
Fécond
 
Messages: 548
Inscrit le: Mer 22 Avr 2009, 17:16
Localisation: Avignon
Âge: 24
Echelle pratiquée: ho

Publié: Dim 14 Juin 2009, 23:56 
X4700 a écrit:en plus tes loco pouront plus rouler chez les autres
Ca, c'est une assertion gratuite.
Je passe aussi sur d'autres détails (:!:) mais bon.

Pour en revenir au sujet initial de ce fil :
- ca me semble infiniment délicat, effectivement, de se lancer dans une telle fabication, à la fois du point de vue conception (de la mécanique ET de l'électronique) que de l'exécution (je pense là au moteur lui-même, principalement).
- Heuuuu... savez-vous qu'il existe des moteurs brushless avec électronique de commande intégrée, et que ces moteurs sont à plus de 90% des cas des ... moteurs synchrones à aimant permanent ? :ange3:
.
Avatar de l’utilisateur
Roc
Promesse tenue
 
Messages: 18422
Inscrit le: Jeu 22 Fév 2007, 13:51
Localisation: Aude
Âge: 46

Publié: Lun 15 Juin 2009, 00:59 
Il me semble qu'il n'existe pas de moteur brushless assez petits pour nous, me trompe-je ?
Ou alors ce doit être hors de prix !
Avatar de l’utilisateur
hlbsnoop
Bric à brac du forum
 
Messages: 17473
Inscrit le: Mar 09 Mai 2006, 22:26
Localisation: Irigny, Rhône, France, Terre, système solaire
Âge: 24
Echelle pratiquée: H0-e-m I=>III
Prénom: Riton

Publié: Lun 15 Juin 2009, 01:25 
Faulhaber 0206 H : diamètre 2mm, longueur 6mm.
C'est pas assez petit ? :clown:

Bon, pour le prix, je sais pas...
Puis ça dépend de ce que tu appelles hors de prix, et de toutes façons, c'est à mettre en relation avec ce que va te coûter la fabrication intégrale (et y'a des sous à mettre, à la fois en matière première et en outillage).
.
Avatar de l’utilisateur
Roc
Promesse tenue
 
Messages: 18422
Inscrit le: Jeu 22 Fév 2007, 13:51
Localisation: Aude
Âge: 46

Suivant

Retour vers L'univers du modéliste-constructeur

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Dan_ost2000, gegecal et 2 invité(s)