Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Voitures directes Bordeaux-Arès

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur: MOD

Voitures directes Bordeaux-Arès

Publié: Ven 17 Avr 2009, 09:53 
Les photos de Gilles Germain publiées dans Ferrovissime n° 15 ("En exergue", 2ème page de couverture) m'ont fortement intrigué.

Je connaissais en effet la rame directe Bordeaux-Arès des dimanches d'été, assurée par des voitures à essieux métallisées ex-PO, dont des photos prises entre 1959 et 1965 ont été publiées précédemment dans Ferrovissime.

D'après l'indicateur, cette desserte a circulé dans des horaires quasiment immuables de 1959 (au moins) à 1971 (fermeture de la ligne aux voyageurs) : aller le matin (arrivée à Arès vers 10h), un aller-retour Arès-Facture entre 17h45 et 20h, puis retour à Bordeaux (départ d'Arès vers 21h).

J'avais photographié en 1967 une rame de voitures d'Express régionales à Taussat, mais il s'agissait sans aucune hésitation possible d'un train de colonies de vacances à destination de Taussat.

Or, les photos de Gilles Germain concernent manifestement la desserte classique des dimanches d'été.

La question suivante se pose : cette desserte a-t-elle été assurée à partir d'une certaine date en matériel Express, ou les photos prises par Gilles Germain concernent-elles une situation exceptionnelle ?

La capacité de la rame indique clairement que nous sommes un jour particulier : elle offre 600 places assises environ, au lieu de 300 dans la rame de voitures à essieux, et Jehan-Hubert Lavie confirme que certaines images montrent que la rame est bien occupée.
Nous n'allions pas à Arès en août, en tous cas pas en plein mois d'août ; mon père croit se rappeler qu'il y avait mi-août une fête à Arès ou à Andernos, attirant un public très nombreux. C'est très vraisemblablement à cette occasion que ces photos ont été prises. En effet, il est peu vraisemblable que le trafic de tous les dimanches d'été ait doublé à l'approche de la fermeture de la ligne. Le fait que la rame soit coupée en deux sur la photo du haut laisse penser que l'aller-retour Arès-Facture (17h45-20h) a été assuré par une partie de la rame seulement.

Reste une dernière question : cette rame "Express" a-t-elle été exceptionnellement substituée à la rame à essieux pour l'occasion, ou des voitures à bogies ont-elles assuré ce service à partir d'une certaine époque, la rame étant alors simplement forcée ce jour-là ?

Des forumistes ayant connu Facture-Arès à la fin des années 1960 peuvent-ils apporter des éléments de réponse ?
Maître Yoda/BB 15000 addict
Thierry PORCHER
Le retour du Jedi
 
Messages: 13961
Inscrit le: Dim 06 Avr 2008, 14:21
Localisation: Strasbourg
Âge: 69

Re: Voitures directes Bordeaux-Arès

Publié: Ven 17 Avr 2009, 14:19 
Thierry PORCHER a écrit:Les photos de Gilles Germain publiées dans Ferrovissime n° 15 ("En exergue", 2ème page de couverture) m'ont fortement intrigué.

Je connaissais en effet la rame directe Bordeaux-Arès des dimanches d'été, assurée par des voitures à essieux métallisées ex-PO, dont des photos prises entre 1959 et 1965 ont été publiées précédemment dans Ferrovissime.

D'après l'indicateur, cette desserte a circulé dans des horaires quasiment immuables de 1959 (au moins) à 1971 (fermeture de la ligne aux voyageurs) : aller le matin (arrivée à Arès vers 10h), un aller-retour Arès-Facture entre 17h45 et 20h, puis retour à Bordeaux (départ d'Arès vers 21h).

J'avais photographié en 1967 une rame de voitures d'Express régionales à Taussat, mais il s'agissait sans aucune hésitation possible d'un train de colonies de vacances à destination de Taussat.

Or, les photos de Gilles Germain concernent manifestement la desserte classique des dimanches d'été.

La question suivante se pose : cette desserte a-t-elle été assurée à partir d'une certaine date en matériel Express, ou les photos prises par Gilles Germain concernent-elles une situation exceptionnelle ?

La capacité de la rame indique clairement que nous sommes un jour particulier : elle offre 600 places assises environ, au lieu de 300 dans la rame de voitures à essieux, et Jehan-Hubert Lavie confirme que certaines images montrent que la rame est bien occupée.
Nous n'allions pas à Arès en août, en tous cas pas en plein mois d'août ; mon père croit se rappeler qu'il y avait mi-août une fête à Arès ou à Andernos, attirant un public très nombreux. C'est très vraisemblablement à cette occasion que ces photos ont été prises. En effet, il est peu vraisemblable que le trafic de tous les dimanches d'été ait doublé à l'approche de la fermeture de la ligne. Le fait que la rame soit coupée en deux sur la photo du haut laisse penser que l'aller-retour Arès-Facture (17h45-20h) a été assuré par une partie de la rame seulement.

Reste une dernière question : cette rame "Express" a-t-elle été exceptionnellement substituée à la rame à essieux pour l'occasion, ou des voitures à bogies ont-elles assuré ce service à partir d'une certaine époque, la rame étant alors simplement forcée ce jour-là ?

Des forumistes ayant connu Facture-Arès à la fin des années 1960 peuvent-ils apporter des éléments de réponse ?



:moi: La force sera peut-être avec toi, Oh, maitre Yoda, si tu parviens à trouver la date de radiation des voitures modernisées Sud-Ouest à 2 pattes de la gérance "Bordeaux RB". Je verrais bien cette réforme avoir lieu entre 68 et 71.
A l'Ouest, les dernières 2 pattes modernisées d'omnibus ont été liquidées en septembre 1969 avec les dernières 3-141 C. En 70, on passe aux 141 R tractant des 3 pattes mod. SE.

Car il est clair que, après la radiation des voitures modernisées Sud-Ouest à 2 pattes de la gérance "Bordeaux RB", leur service a été repris soit par des Romilly, soit par des Bruhat descendues en roulement RB. Dans ce cas, "le train du dimanche", ce sont les deux Bruhat. ET à l'occasion de l'évènement exceptionnel dont tu parles, on a forcé la rame avec "ce qu'on avait": les DEV - dont la présence est plus qu'insolite sur ligne CFTA !!! Rame de DEV elle-même probablement forcée, en tête, par la B10 44736 métallisée P0 appartenant à un type de voitures qui s'est vu rétrogradé en "Groupe B" (= voitures pour trains saisonniers et supplémentaires) à l'époque, libérées des trains réguliers par la livraison massive des USI rajeunissant le parc.

Que la force soit avec toi !
JH LAVIE
Dingue d'autorails
 
Messages: 2624
Inscrit le: Jeu 08 Sep 2005, 13:43

Publié: Sam 18 Avr 2009, 13:56 
et elles sont où ces photos ????
Waoumwaoum19
Fécond
 
Messages: 518
Inscrit le: Dim 20 Avr 2008, 12:28
Localisation: brive
Âge: 45

Re: Voitures directes Bordeaux-Arès

Publié: Sam 18 Avr 2009, 14:34 
Thierry PORCHER a écrit:Les photos de Gilles Germain publiées dans Ferrovissime n° 15 ("En exergue", 2ème page de couverture) m'ont fortement intrigué.

Maître Yoda/BB 15000 addict
Thierry PORCHER
Le retour du Jedi
 
Messages: 13961
Inscrit le: Dim 06 Avr 2008, 14:21
Localisation: Strasbourg
Âge: 69

Publié: Mar 21 Avr 2009, 15:42 
Tout cela n'inspire rien à aubert bernard et aux girondins de notre génération (ou aux plus jeunes, mais possédant des photos ou de vieux livrets RB) ? :cry: :cry: :cry:
Maître Yoda/BB 15000 addict
Thierry PORCHER
Le retour du Jedi
 
Messages: 13961
Inscrit le: Dim 06 Avr 2008, 14:21
Localisation: Strasbourg
Âge: 69

Publié: Jeu 23 Avr 2009, 19:49 
J"ai bien essayer de me renseigné auprès de mon beau père cheminot au Ateliers de Bordeaux de 1950 à 1991, mais il n'a malheureusement aucun souvenir des types de matériels utilisés sur Arès.

Il faut dire que beaucoup de cheminots SNCF n'étaient pas vraiment interressés par ce qui se passait aux CFTA, pour ne pas dire + :siffle: :ange: :ange3:

Je vais tenter d'autres pistes ...
Frédéric âne chasseur de wagon
Avatar de l’utilisateur
POUPELAIN
Expansif
 
Messages: 2480
Inscrit le: Jeu 30 Nov 2006, 19:13
Localisation: Charente-Inférieure
Âge: 55
Echelle pratiquée: H0 Ep 3,5/4/4,5

Publié: Jeu 23 Avr 2009, 20:05 
POUPELAIN a écrit:......
Il faut dire que beaucoup de cheminots SNCF n'étaient pas vraiment interressés par ce qui se passait aux CFTA, pour ne pas dire + :siffle: :ange: :ange3:


Bonsoir ,

Non , c'est pas possible :) :mdr: ........... z'en etaient pas capables :mdr2:

Amicalement
Bernard dit Papy
Bernard_dit_Papy
Démonstratif
 
Messages: 1327
Inscrit le: Ven 28 Juil 2006, 10:00
Localisation: 30530 CHAMBORIGAUD ......... dans les Cévennes
Âge: 75

Publié: Jeu 23 Avr 2009, 20:54 
Bernard_dit_Papy a écrit:
POUPELAIN a écrit:......
Il faut dire que beaucoup de cheminots SNCF n'étaient pas vraiment interressés par ce qui se passait aux CFTA, pour ne pas dire + :siffle: :ange: :ange3:


Bonsoir ,

Non , c'est pas possible :) :mdr: ........... z'en etaient pas capables :mdr2:

Amicalement
Bernard dit Papy


Je rappelle quand même que les voitures en question circulaient dans des trains SNCF de Bordeaux à Facture et vice-versa, figuraient de ce fait aux livrets RB de l'époque, et étaient des voitures SNCF. Donc, même en "ignorant" les CFTA, on pouvait les connaître.

Quoi qu'il en soit, merci pour vos recherches (que vous n'abandonnez pas, si j'ai bien compris) !!! :D :D :D
Maître Yoda/BB 15000 addict
Thierry PORCHER
Le retour du Jedi
 
Messages: 13961
Inscrit le: Dim 06 Avr 2008, 14:21
Localisation: Strasbourg
Âge: 69

Publié: Mar 28 Avr 2009, 22:59 
Thierry PORCHER a écrit:Tout cela n'inspire rien à aubert bernard et aux girondins de notre génération (ou aux plus jeunes, mais possédant des photos ou de vieux livrets RB) ? :cry: :cry: :cry:


Bonsoir

Hélas,non!Rien dans mes modestes tablettes à ce sujet....

:oops: :oops: :oops: :oops: :oops:

Je suis certain que si l'on pouvait joindre M.Georges MARCHAIS,il nous donnerait la réponse.

Il connaît beaucoup de choses concernant les chemins de fer secondaires en Gironde....

Loco-Revue doit avoir son adresse dans ses tablettes.
Du train! Sinon, rien!
Avatar de l’utilisateur
Aubert Bernard
Carton jaune
 
Messages: 8205
Inscrit le: Lun 15 Jan 2007, 10:02
Localisation: Gironde
Âge: 72
Echelle pratiquée: H0 et 0
Prénom: Bernard

Publié: Mer 29 Avr 2009, 09:18 
aubert bernard a écrit:
Thierry PORCHER a écrit:Tout cela n'inspire rien à aubert bernard et aux girondins de notre génération (ou aux plus jeunes, mais possédant des photos ou de vieux livrets RB) ? :cry: :cry: :cry:


Bonsoir

Hélas,non!Rien dans mes modestes tablettes à ce sujet....

:oops: :oops: :oops: :oops: :oops:

Je suis certain que si l'on pouvait joindre M.Georges MARCHAIS,il nous donnerait la réponse.

Il connaît beaucoup de choses concernant les chemins de fer secondaires en Gironde....

Loco-Revue doit avoir son adresse dans ses tablettes.



Et si Loco- Revue ne l'a pas, c'est unnn skanndâââââle! :siffle:
On est mieux en époque 2
Avatar de l’utilisateur
Starluc
Intarissable !
 
Messages: 9527
Inscrit le: Lun 22 Août 2005, 09:28
Localisation: Paris
Âge: 61

Bordeaux-Arès

Publié: Mer 29 Avr 2009, 10:38 
"Et si Loco- Revue ne l'a pas, c'est unnn skanndâââââle! "

Bonjour

Pour éviter unnn skanndâââââle,je vais rechercher dans mes

archives,je devrais trouver trace de ce M.Georges Marchais là,car,me

semble-t-il,nous avions échangé un courrier au moment de mes

recherches sur la #1818.

A suivre...

:wink: :wink: :wink:
Du train! Sinon, rien!
Avatar de l’utilisateur
Aubert Bernard
Carton jaune
 
Messages: 8205
Inscrit le: Lun 15 Jan 2007, 10:02
Localisation: Gironde
Âge: 72
Echelle pratiquée: H0 et 0
Prénom: Bernard

Re: Bordeaux-Arès

Publié: Mer 29 Avr 2009, 10:51 
aubert bernard a écrit:"Et si Loco- Revue ne l'a pas, c'est unnn skanndâââââle! "

Bonjour

Pour éviter unnn skanndâââââle,je vais rechercher dans mes

archives,je devrais trouver trace de ce M.Georges Marchais là,car,me

semble-t-il,nous avions échangé un courrier au moment de mes

recherches sur la #1818.

A suivre...

:wink: :wink: :wink:




:moi: Attention: votre proposition part d'un bon sentiment. :D Toutefois, avant de publier une adresse privée sur l'espace public qu'est le forum de Ferrovissime, veuillez demander, s'il vous plaît, l'autorisation à Monsieur Marchais.

Georges Marchais n'est pas relié à Internet. Toutefois, nos lecteurs peuvent nous adresser un courrier postal à l'adresse de LR PResse que nous ferons suivre à Monsieur Marchais. :D
JH LAVIE
Dingue d'autorails
 
Messages: 2624
Inscrit le: Jeu 08 Sep 2005, 13:43

voitures Bordeaux Arès

Publié: Mer 29 Avr 2009, 10:56 
Bonjour

Je suis bien conscient de cela.

J'ai communiqué l'adresse à Thierry Porcher ,en message privé.


:wink: :wink: :wink:
Du train! Sinon, rien!
Avatar de l’utilisateur
Aubert Bernard
Carton jaune
 
Messages: 8205
Inscrit le: Lun 15 Jan 2007, 10:02
Localisation: Gironde
Âge: 72
Echelle pratiquée: H0 et 0
Prénom: Bernard

Re: voitures Bordeaux Arès

Publié: Mer 29 Avr 2009, 11:03 
aubert bernard a écrit:Bonjour

Je suis bien conscient de cela.

J'ai communiqué l'adresse à Thierry Porcher ,en message privé.


:wink: :wink: :wink:



:moi: OK. Merci. POur ma part, je suis ravi de voir la passion qu'a suscité l'évocation des CFTA Gironde chez de nombreux jeunes lecteurs :D

Tout n'a pas été dit sur ce réseau et cela nous donnera l'occasion de revenir sur ce sujet dans quelques temps.

Merci pour votre enthousiasme! :D
JH LAVIE
Dingue d'autorails
 
Messages: 2624
Inscrit le: Jeu 08 Sep 2005, 13:43

Publié: Mer 29 Avr 2009, 14:53 
Voilà un sujet bien intéressant... :D
Pascal
Avatar de l’utilisateur
Pascal_pmidi
Plâtrier du forum
 
Messages: 11345
Inscrit le: Sam 22 Sep 2007, 13:35
Localisation: France-Meuse
Âge: 50

Suivant

Retour vers Ferrovissime

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 19 invité(s)