Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

[EPM] Rame RTG Turbotrain

Modérateur: MOD

Re: RTG EPM

Publié: Lun 09 Jan 2012, 15:22 
Lyon Nantes un sujet qui fache par içi ! on vient d'electrifier Bourges Saincaize ,et un beau Corail V200 en 26000 de Nantes à St Germain ferait de belles performançes ,toujours bien rempli ; il ne roule que des rames thermiques, plus un fret et on préfére mettre 50 clients de Nantes à Lyon dans une rame TGv...bon,j 'arrete c'est la liaison sabotée par excellençe, et electrifiée pour rien surtout.Cherchez l'erreur et la rentabilité...enfin si j'avais les moyens de m'offrir (surement pas ) une belle rame RTG LSM/EPM elle serait plaquée Lyon Nantes... :D
Avatar de l’utilisateur
Rosedog
Intarissable !
 
Messages: 10569
Inscrit le: Mer 16 Août 2006, 10:49
Localisation: Nevers
Âge: 66
Echelle pratiquée: HO 58-85's
Prénom: Jean Mi

Re: RTG EPM

Publié: Jeu 12 Jan 2012, 15:24 
Bonjour à tous .

Pour revenir sur le freinage des RTG , il est exact que ce dernier était démentiel.
Lorsque pour une raison ou une autre il fallait " descendre les skis " , on obtenait un arrêt assez spectaculaire . Les instructeurs nous avaient donné la distance d'arrêt de 600 m en freinage d'urgence déclenché à 160 km/h avec un rail sec .

Si je me remémore la première tournée à mon compte sur Paris/Cherbourg , j'avais un peu oublié le repère de freinage pour la gare de Bayeux . J'avais déjà coupé la traction car d'après la fiche-train et les PK rencontrés , je ne devais pas être bien loin . Lorsque j'ai aperçu l'entrée de la gare , j'étais encore à 130 km/h .
j'ai bien sûr tapé à l'urgence aussitôt , et l'arrêt a été obtenu impeccablement à la pancarte "5V" . Les papys et les mamies debouts depuis le départ de Caen afin d'être sûrs de ne pas louper l'arrêt ont certainement été chahutés de façon un peu Rock'n roll . En passant discrètement la tête par la fenêtre , j'ai pu constater que cela avait soulevé beaucoup de poussière , la voie n'avait probablement pas aimé , mais j'avais réussi à m'arrêter dans la commune , et à quai en plus !

Ces engins étaient remarquables à tous points de vue ( surtout par leur consommation ) , et je dois avouer que je n'ai jamais eu de gros problèmes techniques avec eux , contrairement à d'autres collègues .

Leur reproduction en HO serait une excellente chose , mais à quel prix ?
L'avenir nous le dira ....peut-être ......

Phil.
Moins qu'hier,plus que demain!
Avatar de l’utilisateur
Phil53
Prolixe
 
Messages: 1904
Inscrit le: Ven 18 Nov 2011, 00:22
Localisation: Par là-bas , mais souvent par ici !
Echelle pratiquée: HO
Club: CCAC , LIBERTY-RAIL

Re: RTG EPM

Publié: Jeu 12 Jan 2012, 16:04 
Bonjour Phil , je comprends parfaitement ton "vécu" lors de cette anecdote... :D Je me demande quand meme si les ETG ne furent pas un tout petit poil pire encore en freinage...j'ai fait des tests ,volontaires ou non... :siffle: Le prix, je ne sais pas , 5/600€ ? quelqu'un a une notion ? :(
Avatar de l’utilisateur
Rosedog
Intarissable !
 
Messages: 10569
Inscrit le: Mer 16 Août 2006, 10:49
Localisation: Nevers
Âge: 66
Echelle pratiquée: HO 58-85's
Prénom: Jean Mi

Re: RTG EPM

Publié: Jeu 12 Jan 2012, 16:12 
X3876 a écrit:Ah oui, les RTG à Nevers :coeur1: Je me souviens de mon premier lancement de turbine sur la voie G1 du dépôt de N'vers. Je me demandais après combien de tours de compteur l'aiguille du compte-tour allait-elle s'arrèter :shock:

A la grande époque, voilà ce qu'on pouvait voir sur le grill de Nevers :coeur2:

Image


J'adore ce cliché, quelle est la date de la photo ?
Aurélien
Avatar de l’utilisateur
Aure90
Volubile
 
Messages: 2088
Inscrit le: Sam 20 Juin 2009, 19:41
Localisation: En mouvement
Âge: 31
Echelle pratiquée: HO, N
Prénom: Aurélien

Re: RTG EPM

Publié: Jeu 12 Jan 2012, 16:46 
Pour les dates de la photo du grill içi ,je te dirai bien milieu des 90's , les 2800 sont revenus pas si longtemps pour NV-Dijon ,ETG encore présents...Je demanderai au "coupable" de cette disposition à moins qu'il ne te réponde lui-meme... :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Rosedog
Intarissable !
 
Messages: 10569
Inscrit le: Mer 16 Août 2006, 10:49
Localisation: Nevers
Âge: 66
Echelle pratiquée: HO 58-85's
Prénom: Jean Mi

Re: RTG EPM

Publié: Jeu 12 Jan 2012, 17:32 
Phil53 a écrit: Ces engins étaient remarquables à tous points de vue ( surtout par leur consommation )
Phil.

Salut Phil,

Merci pour ce récit et cette anecdote... :wink:
Je me suis laiisé dire que ces engins étaient très gourmand en sable et que bien souvent était entreposé en cabine un sac de sable en vue de faire un complément en ligne... :o
Etait-ce une réalité ou pure affabulation???

@+
David
Beilhack
 

Re: RTG EPM

Publié: Jeu 12 Jan 2012, 17:37 
Rosedog a écrit:Pour les dates de la photo du grill içi ,je te dirai bien milieu des 90's , les 2800 sont revenus pas si longtemps pour NV-Dijon ,ETG encore présents...Je demanderai au "coupable" de cette disposition à moins qu'il ne te réponde lui-meme... :mrgreen:


Merci !
Aurélien
Avatar de l’utilisateur
Aure90
Volubile
 
Messages: 2088
Inscrit le: Sam 20 Juin 2009, 19:41
Localisation: En mouvement
Âge: 31
Echelle pratiquée: HO, N
Prénom: Aurélien

Re: RTG EPM

Publié: Jeu 12 Jan 2012, 17:51 
salut David, du sable en cabine ,oui déja vu mais comme dans bien d'autres engins ; ceci dit les rames qui faisaient Lyon-Bordeaux passaient par des coins méchants pour arriver à Gannat (ou elles devaient faire un complément de GO, pompes sur le quai me semble-t-il ) la fin du périple s'achevant en apothéose par la montée des Sauvages ,ou là, il fallait vraiment que tout aille trés trés bien...coté sable et autre... :roll:
En général il y avait souvent des sacs en reserve dans tout le materiel autorail , turbo et autre ? la raison ? longs parcours ,orifiçes de emplissage bizarre (en cabine, fourgons ,etc...) pas le temps lors de courtes escales en 1/2 tour ? c'était une sage précaution.
Avatar de l’utilisateur
Rosedog
Intarissable !
 
Messages: 10569
Inscrit le: Mer 16 Août 2006, 10:49
Localisation: Nevers
Âge: 66
Echelle pratiquée: HO 58-85's
Prénom: Jean Mi

Re: RTG EPM

Publié: Jeu 12 Jan 2012, 18:42 
Bonjour David .

Effectivement , il était très fréquent de trouver un ou plusieurs sacs de sable en cabine , de façon à pouvoir pallier à une pénurie qui , dans certaines circonstances , étaient susceptibles de provoquer pas mal d'emm....s .

Je me souviens d'un "W" que je devais assurer de Deauville à Dives-Cabourg , un week-end de fin Octobre 1989 .
La météo avait été épouvantable pendant les deux jours précédents . De plus , ce dimanche là , le "W" en question était une des rares circulations de la journée .( peut-être même la seule .)
Lorsque je suis arrivé sur le quai pour procéder à la préparation de ma rame constituée d'un élément RTG , j'ai été surpris de voir qu'un 66000 y était attelé. Le chef de service me dis que ce renfort est normalement prévu pour l'aller et retour Dives .
Peu après le départ , en attaquant les premières centaines de mètres de la rampe de Villers , j'ai vite compris la raison de ce renfort .
Mon turbo a commencé à patiner sérieux et moi , à sabler tout aussi sérieusement et de façon continue jusqu'au Pont des Soupirs qui marquait le sommet de cette satanée rampe . Je pense d'ailleurs que beaucoup de lignes avaient Leur Pont des Soupirs !
En plus , un arrêt était prévu à Villers , car c'était une gare de VU SS .
Autant dire que l'arrivée s'est faite au ralenti , que le démarrage pratiquement en rampe n'a pas été fulgurent , et que le sommet n' a été atteint qu' à la vitesse de 25 km/h , le tout en sablant comme un fou tellement j'étais persuadé qu'on n'y arriverait pas !

Le retour s'est effectué plus facilement , car en sens inverse , la rampe est moins rude , surtout moins longue , et le 66000 se retrouvait en tête . Mais j'ai sûrement vidé toutes mes sablières et je n'ai pas eu le temps de les remplir pendant l'arrêt à Dives , ce dernier ayant été raccourci à cause de notre retard accumulé depuis Deauville. Le retour sur Paris s'est ensuite effectué sans embûches , malgré le profil pas toujours aisé entre Lisieux et Mantes .

Ces RTG avaient une légère tendance au patinage . Il est vrai que c'était du matériel relativement léger . La situation à laquelle je me suis trouvé confronté était quand même "extrême" ,mais il est exact de dire qu'il fallait jouer souvent des sablières lorsque l'adhérence au rail n'était plus optimale .

Phil.
Moins qu'hier,plus que demain!
Avatar de l’utilisateur
Phil53
Prolixe
 
Messages: 1904
Inscrit le: Ven 18 Nov 2011, 00:22
Localisation: Par là-bas , mais souvent par ici !
Echelle pratiquée: HO
Club: CCAC , LIBERTY-RAIL

Re: RTG EPM

Publié: Jeu 12 Jan 2012, 19:47 
Une version sonorisée est elle prévue? Si oui sur quel engins peut elle être enregistré ?
Regiolis addict :)
Avatar de l’utilisateur
Bob l'éponge N iste
Héros des biquets obscurs
 
Messages: 6393
Inscrit le: Dim 20 Mai 2007, 21:06
Localisation: clermont ferrand
Âge: 30
Echelle pratiquée: HO et N
Prénom: Jeremy
Club: ordre Jedi

Re: RTG EPM

Publié: Jeu 12 Jan 2012, 20:00 
Aure90 a écrit:
X3876 a écrit:Ah oui, les RTG à Nevers :coeur1: Je me souviens de mon premier lancement de turbine sur la voie G1 du dépôt de N'vers. Je me demandais après combien de tours de compteur l'aiguille du compte-tour allait-elle s'arrèter :shock:

A la grande époque, voilà ce qu'on pouvait voir sur le grill de Nevers :coeur2:

Image


J'adore ce cliché, quelle est la date de la photo ?


C'était le 6 juin 1998 en attendant l'arrivée de la 141 R 840 qui venait de Cosne :wink:
Morvandiau
Avatar de l’utilisateur
X3876
Intarissable !
 
Messages: 4034
Inscrit le: Jeu 01 Nov 2007, 18:47
Localisation: banlieue du pays des flotteurs de bois
Âge: 54
Echelle pratiquée: multiples
Prénom: Marc

Re: RTG EPM

Publié: Jeu 12 Jan 2012, 20:18 
merci de me donner la date, ça donne envie de reproduire ce type d'ambiance.
Aurélien
Avatar de l’utilisateur
Aure90
Volubile
 
Messages: 2088
Inscrit le: Sam 20 Juin 2009, 19:41
Localisation: En mouvement
Âge: 31
Echelle pratiquée: HO, N
Prénom: Aurélien

Re: RTG EPM

Publié: Dim 15 Jan 2012, 01:37 
bob l'éponge N iste a écrit:Une version sonorisée est elle prévue? Si oui sur quel engins peut elle être enregistré ?

CDF a fait un loksound pour RTG.
Je ne sais pas s'il est toujours dispo mais nul doutes qu'il refera surface si la demande est là...

M.B.
Avatar de l’utilisateur
Michel B.
Expansif
 
Messages: 2544
Inscrit le: Sam 20 Fév 2010, 23:27
Localisation: 63 CLT- FD
Âge: 54
Club: UAICF Clt-Fd

Re: RTG Turbotrain chez EPM

Publié: Jeu 08 Mars 2012, 20:04 
Ferro21000
Intarissable !
 
Messages: 7221
Inscrit le: Dim 04 Déc 2005, 17:43

Re: RTG Turbotrain chez EPM

Publié: Jeu 08 Mars 2012, 21:34 
Salut Julien
Ce s'rait t'y pas mieux avec les photos du proto ? :wink:
Passées à la moulinette Photoshop®, car vraiment surexposées sur le site :
ImageImage
Ca a l'air plutôt pas mal.
Différentes des vénérables versions Jouef, tant par la conception des futures pièces rapportées que de versions envisagées (nervurage du toit, phares).
Affaire à suivre ! :coeur1:
Gars de gare égaré
Avatar de l’utilisateur
Renato
Intarissable !
 
Messages: 15957
Inscrit le: Sam 01 Mars 2008, 17:00
Localisation: Sous les ogives du Midi
Echelle pratiquée: H0 1958-75
Club: Rigollots®

PrécédentSuivant

Retour vers Les nouveautés des fabricants industriels

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Alexandre B., Jean Rémi, Renato, Simonius et 39 invité(s)