California Zephyr

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
Fmartin360
Prolixe
Messages : 1936
Enregistré le : ven. 10 févr. 2017, 13:41
Echelle pratiquée : HO
Prénom : François

California Zephyr

Message par Fmartin360 » sam. 28 sept. 2019, 17:19

Hello la compagnie,

L'an dernier, en guise de lune de miel, nous sommes partis aux Etats-Unis. Au programme : New-York, puis l'Ouest Américain. Entre les 2 : le fameux California Zephyr, l'un des plus spectaculaires voyages en train aux Etats-Unis, reliant Chicago à Emeryville (San Francisco).
Plus exactement, c'est d'abord le Lake Shore Limited qui doit nous emmener à Chicago (en une nuit), d'où nous prendrons le California Zephyr. En cette période estivale et de travaux, nous ne prendrons même le Lake Shore Limited qu'à Albany, que nous rallierons en quelques heures depuis New-York :

IMG_20180725_152336.jpg
Rendez-vous à New York Grand Central Terminal :

IMGP6715.JPG

La gare a un peu plus de charme que Montparnasse... :

IMGP6674.JPG
IMGP6691.JPG

Elevé au logo nouilles et Desgrippes, c'est la découverte des trains américains :

IMGP6751.JPG

Arrivée à Albany. Après l'enregistrement des bagages, qui voyageront en fourgon jusqu'à l'arrivée à Emeryvile, petit repas "chez June" en attendant le train qui nous emmènera à Chicago.

IMG_20180725_195705.jpg

Que voici :

IMGP6756.JPG

Nous voici à bord, dans une voiture de type "coach", équipée de sièges larges et confortables pouvant s'étendre afin de faire office - théoriquement - de couchette.

IMG_20180725_200726.jpg

La soirée nous permet de découvrir la campagne américaine et le dimensionnement "américain" de leurs wagons.

IMG_20180726_065645.jpg
IMG_20180726_093339.jpg
IMG_20180726_093944.jpg
La suite un peu plus tard.

Avatar du membre
Didierd
Intarissable !
Messages : 3608
Enregistré le : sam. 22 nov. 2008, 23:53
Prénom : Didier
Âge : 60

Re: California Zephyr

Message par Didierd » sam. 28 sept. 2019, 19:39



Quand ça bug ! :mdr2:

Didier.

Avatar du membre
Fmartin360
Prolixe
Messages : 1936
Enregistré le : ven. 10 févr. 2017, 13:41
Echelle pratiquée : HO
Prénom : François

Re: California Zephyr

Message par Fmartin360 » lun. 07 oct. 2019, 02:48

La suite :ange3:

La première nuit est passée. Les 3 heures de retard ne nous permettront hélas pas de faire un petit tour dans Chicago. Tout juste le temps de manger un morceau, et nous devons nous aligner en porte d'embarquement. L'occasion de rencontrer quelques familles Amish, qui s'en tiennent aux transports terrestres.

Nous embarquons donc dans une voiture de type "Superliner", à 2 étages maintenant. C'est parti pour 51 heures de voyage.

IMGP6759.JPG
IMGP7037.JPG

Nous sommes dans la dernière voiture (sur une compo d'une grosse dizaine : 1 fourgon à bagages, 2 voitures couchettes, la voiture restaurant, la voiture panoramique, le reste étant constitué des voitures "coach"), ce qui nous donnera une bonne vue sur la tête de train dans les courbes.

Cette 2e nuit n'est pas la plus intéressante. On continue de mal dormir sur ces sièges pas parfaitement horizontaux et qui glissent, et en se laissant bercer par les coups de klaxons donnés en tête toutes les 30 secondes. Malgré la vitesse pas très élevée, les secousses sont parfois violentes à l'étage.

Nous manoeuvrons pour refouler en gare de Denver. L'opération prend du temps.

IMG_20180727_080048.jpg
IMG_20180727_080048.jpg (74.84 Kio) Vu 1115 fois
IMG_20180727_080545.jpg
IMG_20180727_080545.jpg (78.72 Kio) Vu 1114 fois
IMGP6765.JPG
IMGP6769.JPG
IMGP6773.JPG
IMGP6780.JPG
IMGP6786.JPG

Une machine de l'Union Pacific est ajoutée en tête, suite à la défaillance d'une des 2 locomotives de type P42 Amtrak.
Quelques minutes après avoir quitté Denver, nous attaquons les Rocheuses par la fameuse "Big Ten Curve" :

IMGP6789.JPG
IMGP6799.JPG
IMGP6802.JPG
Encore plus impressionnant depuis la queue de train :shock:


Puis l'aventure continue dans les Rocheuses :

IMGP6818.JPG
IMGP6831.JPG
IMGP6844.JPG



IMGP6857.JPG
IMGP6866.JPG
IMGP6873.JPG
IMGP6907.JPG
IMGP6921.JPG
IMGP6951.JPG
IMGP6970.JPG
IMGP6987.JPG
IMGP7031.JPG

Nous entrons dans l'Utah quand la nuit commence à tomber.

IMGP7050.JPG
Désolé pour la qualité de certaines photos : pas facile à travers les grosses vitres sales d'un train en mouvement... :siffle:

Avatar du membre
François D
Intarissable !
Messages : 4478
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 22:26
Echelle pratiquée : [0]
Âge : 58

Re: California Zephyr

Message par François D » lun. 07 oct. 2019, 08:53

... pas du tout !
Très belles photos et reportage très intéressant. Merci.
FD

Vonvon
Disert
Messages : 429
Enregistré le : lun. 17 nov. 2014, 16:38
Echelle pratiquée : H0 IV & V
Prénom : Yvon
Club : Sandwich
Localisation : jamais la même

California Zephyr

Message par Vonvon » lun. 07 oct. 2019, 14:39

Salut,
Les trajets en Amtrak sont toujours des Voyages, rarement à l'heure mais très souvent en retard de plusieurs heures au mieux... :mrgreen:
A faire aussi l"Empire Builder" en hiver... :siffle: extraordinaire et que dire du "Silver Meteor" pour descendre sur Miami :applause:
Peux importe, c'est toujours un bonheur de voyager dans ces étendues à perte de vue :D
Bravo pour les photos et ce filtre un peux "jaunâtre" qui donne une impression des 80's :ange3:
Perso, j'en vieux bien encore :siffle:

Avatar du membre
Fmartin360
Prolixe
Messages : 1936
Enregistré le : ven. 10 févr. 2017, 13:41
Echelle pratiquée : HO
Prénom : François

Re: California Zephyr

Message par Fmartin360 » lun. 07 oct. 2019, 14:56

Nous avons dû avoir 3h de retard environ à l'arrivée à Emeryville, ce qui semble être la norme, donc pas de surprise :mdr2: .
Je n'ai pas encore pris le temps de retoucher les photos. Il est vrai que sur certaines, la balance des blancs n'a pas vraiment digéré les vitres du train.
La suite va venir vite, mais je n'ai pas pu faire finalement beaucoup de photos intéressantes : en raison du retard à rattraper, les arrêts étaient raccourcis au minimum, avec, pour la plupart, interdiction de descendre, ou arrêt limité aux 2 minutes cigarette. Quand, en plus, on voyage dans la 10e et dernière voiture, difficile d'aller photographier les locomotives en tête (même en remontant dans la voiture de tête pour regagner sa place par les couloirs !).

Il y a une chose que nous avons ratée, c'est le passage du Mississipi : soit par inattention, soit parce que nous l'avons franchi de nuit.

Avatar du membre
Stephane04
Loquace
Messages : 1195
Enregistré le : lun. 24 oct. 2011, 03:49
Echelle pratiquée : HO
Club : MANOSQUE
Localisation : SAINT AUBAN (04)
Âge : 55

Re: California Zephyr

Message par Stephane04 » lun. 07 oct. 2019, 18:23

Bonsoir
Fmartin360 a écrit :
lun. 07 oct. 2019, 02:48
Encore plus impressionnant depuis la queue de train :shock: J'adore... :coeur1:


Désolé pour la qualité de certaines photos : pas facile à travers les grosses vitres sales d'un train en mouvement... :siffle:

Au contraire cela leur donne un certain charme vieillot
Merci pour le reportage et on attend la suite. :mrgreen:
Stéphane04

Avatar du membre
Vinces
Causant
Messages : 231
Enregistré le : jeu. 02 nov. 2017, 18:49
Echelle pratiquée : N
Prénom : Eric

Re: California Zephyr

Message par Vinces » mar. 08 oct. 2019, 11:09

Les courbes semblent vraiment tres prononcées au vue de l'angle des photos où se trouvent les motrice

Avatar du membre
Monplaisir
Intarissable !
Messages : 5213
Enregistré le : ven. 16 sept. 2005, 23:50
Echelle pratiquée : IIm
Localisation : Toulouse

Re: California Zephyr

Message par Monplaisir » mar. 08 oct. 2019, 12:08

:applause: :applause: :applause:

Avatar du membre
Fmartin360
Prolixe
Messages : 1936
Enregistré le : ven. 10 févr. 2017, 13:41
Echelle pratiquée : HO
Prénom : François

Re: California Zephyr

Message par Fmartin360 » mar. 08 oct. 2019, 12:09

Oui, si on considère que la composition devait comporter 10 ou 11 voitures maximum. La "Big Ten Curve" tient justement son nom de son rayon de courbure (je n'ai pas fait l'exercice de conversion pour obtenir concrètement le rayon de courbure).

A l'intérieur de la courbe ont été ancrés et bétonnés des wagons afin de servir de paravent :

11990036674_311de0116d_c.jpg

C'est un sacré spectacle de croiser un train de marchandises (100 wagons étant atteints facilement) sur un versant, et d'en voir l'autre bout sur l'autre versant en face.

Avatar du membre
Christophe PC
Intarissable !
Messages : 4352
Enregistré le : sam. 05 juil. 2008, 11:03

Re: California Zephyr

Message par Christophe PC » mar. 08 oct. 2019, 12:55

Vinces a écrit :
mar. 08 oct. 2019, 11:09
Les courbes semblent vraiment tres prononcées au vue de l'angle des photos où se trouvent les motrice
La "Big ten curve" qui permet d'aborder la montagne au sortir de Denver est ainsi dénommée parce qu'elle "mesure" dix degrés.
Dans ce système de mesure des courbes et de leur rayon, un degré signifie qu'après un parcours de 100 pieds (environ 30 mètres) dans la courbe*, l'orientation de l'axe de la voie a changé de 1 degré d'angle.
Dans une courbe "mesurant" dix degrés la variation d'angle est donc de dix degrés sur trente mètres.

Exprimé autrement, la voie fait un angle de 90 degrés sur neuf fois cent pieds ou 270 mètres (de corde).

Soit un rayon de courbe en mètres de l'ordre de 270:√2.
C'est à dire moins de 200 mètres.
Et trés près des 609 pieds (182 mètres) de la fameuse Horseshoe curve située dans les Apalaches entre Philadelphie et Pittsburgh


Christophe PC



* En ferroviaire nord-américain on prend en général la corde de la courbe comme référence, et non la longueur de son arc

Franco
Intarissable !
Messages : 4069
Enregistré le : lun. 25 sept. 2006, 14:13
Localisation : Turin-Italie
Âge : 62

Re: California Zephyr

Message par Franco » mar. 08 oct. 2019, 14:13

Si on juge par tes photos on dirait qu'aux US les voies rectilignes soient très rares :wink:
Beau reportage, merci

Avatar du membre
Fmartin360
Prolixe
Messages : 1936
Enregistré le : ven. 10 févr. 2017, 13:41
Echelle pratiquée : HO
Prénom : François

Re: California Zephyr

Message par Fmartin360 » mar. 08 oct. 2019, 15:24

Ca dépend où. Là, on se concentre sur la traversée des Rocheuses, donc forcément c'est compliqué :o . Jusqu'à Denver, c'était bien entendu plus droit (mais pas forcément plus rapide...).

Un petit mot sur le confort, en attendant la suite (et fin) des photos :

Comme je l'ai dit, les différentes options pour voyager en couchettes étaient plus chères, nous avons donc voyagé en "coach". Ce qui laisse l'option de refaire le voyage en couchettes la prochaine fois (plus qu'à convaincre Madame :? ).
Sur le papier, les sièges coach s'allongent et permettent de dormir. Sur le papier. En pratique, et même si on la place de s'étendre jusqu'aux pieds, les sièges ne forment pas une surface horizontale. Le revêtement (une sorte de sky) étant très glissant, il est très très difficile de trouver (et garder !) une position confortable :siffle:
Les meilleurs roupillons se font au petit matin, quand on a très peu dormi de la nuit et que le sommeil remporte finalement la partie !

A ce sujet, même sans l'intimité d'un compartiment, je n'hésitais pas à me changer en pyjama pour la nuit. 3 jours de suite en jeans et en chemise... :mort:

Notre voiture était trop climatisée, et largement plus froide que le reste du train. Quand j'ai demandé à un membre du personnel Amtrak de baisser la clim, la personne m'a répondu que ces voitures avaient 40 ans, et qu'il ne valait mieux pas y toucher, sous peine que ça ne marche plus du tout ! :roll:. Le train s'étant vidé, nous avons changé de voiture en fin de parcours.

Côté restauration, le train propose 2 options :
1) La fameuse voiture panoramique, offrant à l'étage supérieur tables et assises pour admirer la vue à travers des baies vitrées panoramiques, et à l'étage inférieur un snack-bar
2) Une voiture restaurant où il est possible de déjeuner et dîner, sur réservation. Ce qui fut l'occasion pour nous de traverser le désert du Nevada en parlant de Zlatan Ibrahimovic avec un couple de Suédois.

Comme évoqué plus haut, je ne sais pas si le problème vient des voies, ou de la suspension de ces voitures bien hautes et probablement bien lourdes, mais les secousses ressenties étaient parfois assez impressionnantes ; à se demander si on allait pas finir par se coucher ou dérailler.

Tout ça mis bout à bout, avec en plus les coups de klaxon réguliers des conducteurs, ça fait un voyage de 3 jours et 3 nuits (depuis New-York) très très très confortable. Mais ce n'était pas le but :coeur1:

Avatar du membre
Wilpu
Bavard
Messages : 64
Enregistré le : sam. 09 déc. 2017, 18:16
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Federico
Club : AAATV Montlucon
Site Internet : https://gareauzances.wixsite.com/expo

Re: California Zephyr

Message par Wilpu » mar. 08 oct. 2019, 17:06

Très beau reportage, nous l'avions fait en août 2017 à partir de Washington DC en couchette (roomette) puis voiture-lit (bedroom). Quand on considère que tous les repas sont inclus (pet.dej, dej, diner) la différence de prix n'est pas si importante si on s'y prend bien à l'avance évidement. Arrivée à Emeryville avec 4 heures de retard, je confirme c'est la règle, nous devions prendre une voiture de location en face de la gare qui fermait bientôt mais le type semblait avoir l'habitude d'attendre l'arrivée tardive du train ;)

PS En ce moment Amtrak a decidé de supprimer le dining car, c'est qui fait pas mal de débat et polémique aux USA:
https://www.washingtonpost.com/local/tr ... story.html

Avatar du membre
Christophe PC
Intarissable !
Messages : 4352
Enregistré le : sam. 05 juil. 2008, 11:03

Re: California Zephyr

Message par Christophe PC » mar. 08 oct. 2019, 18:53

Wilpu a écrit :
mar. 08 oct. 2019, 17:06
Très beau reportage, nous l'avions fait en août 2017 à partir de Washington DC en couchette (roomette) puis voiture-lit (bedroom). Quand on considère que tous les repas sont inclus (pet.dej, dej, diner) la différence de prix n'est pas si importante si on s'y prend bien à l'avance évidement.
J'avais pris le Southwest Chief - Los Angeles Chicago, me donnant correspondance vers Pittsburgh-Philadelphie - il y a dix ans, mais comme j''ai rangé mes décomptes financiers de l'époque, je viens de demander un devis actuel à Amtrak.
Pour un trajet Emeryville-Chicago en "roomette", qui représente une catégorie sensiblement plus confortable que nos couchettes européennes, avec beaucoup plus d'intimité et accès à la douche du wagon, au tarif senior (plus de 65 ans), le prix pour deux est de 634 $.
Et de 670 $ pour deux adultes "normaux"!
En gros 600€
Les repas, assez copieux, sont inclus.
J'avais aussi eu droit à l'accès au salon d'attente dit "lounge" à Chicago, .
Pour 3200 kilomètres de trajet et 52 heures de pension complète cela laisse loin derrière n'importe quel grand parcours européen.

Christophe PC

Répondre