Avenir du transport de marchandises par rail ???

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur : MOD

Répondre
Y25
Expansif
Messages : 2464
Enregistré le : dim. 08 janv. 2006, 11:36
Localisation : 93140 Bondy
Âge : 69

Re: Avenir du transport de marchandises par rail ???

Message par Y25 » jeu. 05 sept. 2019, 14:21

Les châssis (et bogies ?) proviendraient de wagons à primeurs Gahkkss datant de la toute fin des années 1960 et du début des années 1970.
Une fois "scalpés", ils ont été munis d'une caisse en matière isolante et d'une unité de production de froid (en gros l'équipement d'une semi-remorque frigorifique), selon ce que je me souviens de la première exposition de ces wagons à la gare de Paris-Bercy (années 1990).

Avatar du membre
Booyaka
Volubile
Messages : 2099
Enregistré le : dim. 22 déc. 2013, 03:20
Echelle pratiquée : HO
Localisation : ouest lyonnais

Re: Avenir du transport de marchandises par rail ???

Message par Booyaka » jeu. 05 sept. 2019, 16:08

En ce cas, ce serait la fatigue du métal ; totalement certaine, mais pourquoi ne pas communiquer là dessus ?

JF

billy
Papotier
Messages : 100
Enregistré le : ven. 28 sept. 2007, 23:38

Re: Avenir du transport de marchandises par rail ???

Message par billy » jeu. 05 sept. 2019, 16:33

En complément du commentaire d'Occitan sur le triage de Muttenz, je vous conseille les vidéos de deux conducteurs suisses sur YouTube. Leurs pseudos sont lorirocks777 et railways émotions. De nombreuses vidéos en HD au départ de Muttenz vers l'Italie. Un trafic impressionnant.

Avatar du membre
Pat Garret
mot... queur !
Messages : 3314
Enregistré le : dim. 14 août 2005, 23:00
Site Internet : http://wagons-europe.net/
Localisation : Provins
Âge : 63

Re: Avenir du transport de marchandises par rail ???

Message par Pat Garret » jeu. 05 sept. 2019, 22:12

Si tu lis l,article et et si tu sais compter tu auras la réponse!!!
Wagonophile, loin d'un triage.

Fabien 45
Fécond
Messages : 571
Enregistré le : mar. 19 sept. 2017, 13:35

Re: Avenir du transport de marchandises par rail ???

Message par Fabien 45 » mer. 18 sept. 2019, 11:48

J' ai retrouvé un classement des plus grands axes Fret il y a 25 ans avec dans l' ordre:
1/ grande ceinture parisienne avec un trafic quotidien entre 60000 et 70000 tonnes sur la partie est et 32000 sur la partie nord.
2/ couloir rhodanien entre Lyon et Avignon avec 52000 tonnes dont les 2/3 sur la rive droite réservée au trafic fret.
3/ Dijon-Lyon entre 45000 et 50000 tonnes.
4/ artère Nord-Est avec 43000 tonnes.
5/ Dijon-Toul avec 42000 tonnes.
6/ Dijon-Ambérieu avec 35000 tonnes dont 30000 jusqu' à Modane.
7/ Paris-Rouen avec 34000 tonnes.
8/ Paris-Metz entre 32000 et 38000 tonnes.
9/ Paris-Dijon entre 32000 et 35000 tonnes.
10/ Paris-Tours avec 32000 tonnes (43000 sur Paris-Orléans dont 21000 en direction de Bordeaux).
11/ Strasbourg-Mulhouse avec 31000 tonnes.
12/ Nîmes-Narbonne avec 28000 tonnes.
13/ Paris-Arras avec 28000 tonnes.
Des 5 lignes de l' étoile de Dijon, 4 sont dans le top 10, Dijon-Dole est exclue mais n' est peut-être pas très loin, elle fait partie de l' axe Allemagne-Espagne à moins que le plus gros passe par Forbach donc la ligne Toul-Dijon. La branche de Paris n' est pas si bien classée. On constate que peu de lignes se trouve dans la moitié ouest d' une ligne Le Havre-Marseille. La moitié est plus industrielle et l' autre plus agricole. L' industrie est 10 fois plus cliente du rail que l' agriculture.
Je doute que ce classement soit toujours le même. Sur Orléans-Tours, le trains de Fret sont assez nombreux.

Avatar du membre
Fa 85
Intarissable !
Messages : 6040
Enregistré le : sam. 16 févr. 2008, 00:45
Localisation : La Roche sur Yon

Re: Avenir du transport de marchandises par rail ???

Message par Fa 85 » mer. 18 sept. 2019, 20:27

Fabien 45 a écrit :
mer. 18 sept. 2019, 11:48
J L' industrie est 10 fois plus cliente du rail que l' agriculture.
...ce n'est sans doute plus le cas, tant la fonte de l'outil industriel a été importante…

Fabrice

Yves02
Prolixe
Messages : 1773
Enregistré le : mar. 05 déc. 2017, 19:04
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Yves
Localisation : TERGNIER (02)
Âge : 55

Re: Avenir du transport de marchandises par rail ???

Message par Yves02 » mer. 18 sept. 2019, 20:32

Fabien 45 a écrit :
mer. 18 sept. 2019, 11:48
...
10/ Paris-Tours avec 32000 tonnes (43000 sur Paris-Orléans dont 21000 en direction de Bordeaux).
...
Je doute que ce classement soit toujours le même. Sur Orléans-Tours, le trains de Fret sont assez nombreux.
Bonsoir,
Ce qui ne fait que 21 000 t sur Orléans <-> Tours, et donc environ autant sur Orléans <-> Limoges
Ces tonnages sont pour les 2 voies, ou pour chaque sens de circulation?
Bien à vous
Yves

Fabien 45
Fécond
Messages : 571
Enregistré le : mar. 19 sept. 2017, 13:35

Re: Avenir du transport de marchandises par rail ???

Message par Fabien 45 » jeu. 19 sept. 2019, 09:13

Je voulais dire 21000 tonnes après Tours. Ces tonnages sont les 2 sens confondus.

rail45
Communicatif
Messages : 967
Enregistré le : lun. 20 févr. 2012, 23:43
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Pierre
Club : ATOM Orléans
Site Internet : http://www.connaissance-du-rail.com/.
Localisation : Orléans
Âge : 48

Re: Avenir du transport de marchandises par rail ???

Message par rail45 » jeu. 19 sept. 2019, 11:17

En gros une dizaine de trains par jour et par sens.
Ça ne se bouscule pas au portillon non plus...
Il serait intéressant de connaître les tonnages cumulés des camions circulant sur les autoroutes parallèles, histoire d'avoir une idée du potentiel de trafic.

Fabien 45
Fécond
Messages : 571
Enregistré le : mar. 19 sept. 2017, 13:35

Re: Avenir du transport de marchandises par rail ???

Message par Fabien 45 » jeu. 19 sept. 2019, 15:45

Les trains de fret ne sont pas tous au poids maximum, il y en a qui roulent à vide faute de retour en charge à temps pour le trajet suivant. Les chiffres que j' ai donné datent de 25 ans. Depuis, cela a peut-être changé. Entre Orléans et Montauban, les trains de fret passent peut-être plus par Tours et Bordeaux au lieu de Limoges évitant le massif central et le profil difficile.

Avatar du membre
Fa 85
Intarissable !
Messages : 6040
Enregistré le : sam. 16 févr. 2008, 00:45
Localisation : La Roche sur Yon

Re: Avenir du transport de marchandises par rail ???

Message par Fa 85 » jeu. 19 sept. 2019, 21:43

On va surtout dire que les convois qui joignaient les triages, trains du lotissement, ont quasiment tous disparus….ne persistent globalement que les trains complets ( céréales, produits pétroliers, granulats, bois, boissons, pieces autos, etc...) de divers opérateurs, trains hyper specialisés dont le trajet retour est effectué à vide, des trains de conteneurs, et des trains acheminements de l'Infra….

En l'espace de deux décennies, toute la logistique s'est profondément modifiée, poussée par la desindustrialisation Française, et la chute des prix transport routier, due à la Liberalisation….

Fabrice

Yves02
Prolixe
Messages : 1773
Enregistré le : mar. 05 déc. 2017, 19:04
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Yves
Localisation : TERGNIER (02)
Âge : 55

Re: Avenir du transport de marchandises par rail ???

Message par Yves02 » ven. 20 sept. 2019, 03:08

Bonjour,
Dans ce qui est encore transporté par le rail, on peut y mettre aussi, le transport des voitures, de ciment en vrac, et des produits sidérurgiques (brames, coïls, profilés acier, ...)
Bien à vous
Yves

Occitan
Causant
Messages : 225
Enregistré le : jeu. 08 mai 2014, 02:49
Prénom : Michel
Localisation : Aveyron
Âge : 70

Re: Avenir du transport de marchandises par rail ???

Message par Occitan » ven. 20 sept. 2019, 10:50

Bonjour,

Selon plusieurs témoignages, une entreprise qui se tourne vers le rail pour faire transporter une douzaine de wagons, (chargés de caisses mobiles, par exemple), sur une durée de 18 mois, à raison de 4 rotations par semaine, sur 800 km n'a quasiment aucune probabilité de voir aboutir sa requête.

Exceptionnellement, toujours selon une source "personnelle", une entreprise agro-alimentaire de l'Ouest est parvenue à exporter par le train ses produits vers l'Espagne, mais au prix d'ajustements interminables, parait il...

Ces échos actuels ne sont pas nouveaux. Dans les années 70, une usine metallurgique de Pamiers, 65 km au sud de Toulouse, avait sollicité la SNCF, pour assurer un transport régulier de plusieurs centaines de milliers de tonnes, répartis sur plusieurs mois, jusqu'à Thionville. Ce trafic entre embranchements particuliers semblait voué au rail, moyennant travaux sur celui de Pamiers.... "Tourne-vire, tourne-vire," ce sont des camions qui s'y sont collés...

On n'a pas vraiment l'impression que les tendances s'inversent.....

En ligne
Gauvin Jean-Louis
Papotier
Messages : 108
Enregistré le : mer. 01 févr. 2017, 21:12
Echelle pratiquée : HO
Localisation : bellac

Re: Avenir du transport de marchandises par rail ???

Message par Gauvin Jean-Louis » ven. 20 sept. 2019, 12:10

Bonjour
il n'y a pas plus de fret entre chateauroux et limoges !

Fabien 45
Fécond
Messages : 571
Enregistré le : mar. 19 sept. 2017, 13:35

Re: Avenir du transport de marchandises par rail ???

Message par Fabien 45 » ven. 20 sept. 2019, 13:04

S' il n' y a plus de fret entre Châteauroux et Limoges, j' imagine que cela doit être pareil au sud de Limoges jusqu' à Cahors, voire Montauban. Pour cela, il y a au moins 3 raisons:
1/ le massif central est une région peu industrielle.
2/ la concurrence routière est plus souple.
3/ le profil difficile incite au transit par Tours et Bordeaux, des sillons ayant étaient libérés suite à la mise en service du TGV jusqu' à Bordeaux et l' entrée nord de cette ville a été portée ces dernières années à 4 voies permettant d' augmenter la capacité.
A terme, je doute que la double voie et la caténaire soient encore utile sur certaines sections à commencer par Brive-Cahors, voire Montauban. Depuis que Toulouse est à 4 heures de Paris par TGV, même avec une correspondance à Montauban, le trajet Paris-Cahors me semble plus rapide qu' un corail direct par Limoges. Cela permettrait éventuellement de relancer le projet de la LGV Bordeaux-Toulouse ou dans un premier temps, la première étape jusqu' à Agen, le trajet Paris-Cahors pourrait encore être amélioré, surtout avec des relations directes rebroussant à Montauban.

Répondre