Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Vapeur, mais quel modèle ?

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur: MOD

Re: Vapeur, mais quel modèle ?

Publié: Sam 29 Sep 2018, 23:01 
.

Distribution à soupapes ou peut-être bouchons tournants.
La barre horizontale (flèche verte) le long de la chaudière rappelle la barre tournante de prise de mouvement d'une distribution Caprotti.

Mais je ne vois toujours pas à quoi sert la longue contretige de piston qui apparemment n'a pas de liaison mécanique avec la distribution du cylindre d'avant.

:roll:

J'arrête pour aujourd'hui, bonsoir !
Pat l'antique
Avatar de l’utilisateur
Patlantic
Exubérant
 
Messages: 2863
Inscrit le: Dim 18 Oct 2009, 13:20
Localisation: Bensheim (Allemagne)
Âge: 72
Prénom: Patrick

Re: Vapeur, mais quel modèle ?

Publié: Dim 30 Sep 2018, 01:10 
Bsr,

Beaucoup de mystères sur cette machine!

Quelle est l'utilité de la fusée du premier essieu moteur?? Et que font les plaques d'appui des cylindres...tournées vers l'extérieur?? Je ne comprends pas....

Cdt,
Avatar de l’utilisateur
Mistral73
Communicatif
 
Messages: 802
Inscrit le: Mar 04 Jan 2011, 13:43

Re: Vapeur, mais quel modèle ?

Publié: Dim 30 Sep 2018, 01:34 
Il y avait probablement des longerons extérieurs mais ils devaient être coudés au niveau du premier essieu sinon cela ne colle pas avec la fusée.
Daniel Gaymard
Intarissable !
 
Messages: 4475
Inscrit le: Sam 28 Nov 2009, 16:34
Localisation: STRASBOURG
Âge: 77
Echelle pratiquée: HO

Re: Vapeur, mais quel modèle ?

Publié: Dim 30 Sep 2018, 09:09 
Bonjour tous,

Il y avait certainement un longeron extérieur. Il supportait la fusée du premier qui intégrait forcément une boîte extérieure, à l' image du système Crampton sur leurs roues porteuses.
Mais ces dernières avaient une distribution Stephenson et, surtout, étaient à simple expansion.

Présentement, l' essieu moteur arrière a sa boîte sur le longeron intérieur.

Sauf apport d' un forumiste avisé, la commande de la distribution reste encore complètement mystérieuse. La commande démarre à partir d' un cercle réalisé grâce à une simple contre manivelle à la manière de Walcshaerts mais il nous manque un bon morceau du système!

La tige indiquée par la flèche verte de Woessner est peut être la commande des boîtes à vapeur HP. Reste à savoir comment elle est commandée elle même. Par un renvoi de mouvement probablement car il n' est pas facile d' installer une contre manivelle sur un essieu coudé :mrgreen:. Peut être à partir de la contre tige car sa longueur inhabituelle a forcément une raison d' être.
Il est à peu près certain que la vapeur est admise et extraite des cylindres grâce à des bouchons oscillants munis de lumières.

Une vue de dessous nous serait bien utile. :D
Avatar de l’utilisateur
Jielcé76
Loquace
 
Messages: 1108
Inscrit le: Sam 20 Déc 2014, 08:34
Localisation: Le Havre
Âge: 70
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Jean-Luc
Club: AMHA

Re: Vapeur, mais quel modèle ?

Publié: Dim 30 Sep 2018, 09:41 
Vinces a écrit:Image


je rejoins les avis sur le type compound de cette machine
bon visiblement, cette machine n'a pas de bielle d'accouplement.
donc surement une machine d'étude similaire à la 701, qui elle non plus n'a pas de bielle d'accouplement.

quant à l'aspect extérieur, on voit les fixations prévues pour un tablier, comme esquissé en jaune ici:
Image

pour la fusée sortant du premier essieu, mystère.
Avatar de l’utilisateur
Manche Ocean
Montparnasse Epoquin-deux
 
Messages: 8343
Inscrit le: Mar 21 Mars 2006, 22:03
Localisation: dieppe

Re: Vapeur, mais quel modèle ?

Publié: Dim 30 Sep 2018, 09:41 
La chose a un petit air d'Outrance, sans en être (position du dôme, de la hauteur de l'axe de chaudière, des cylindres, empattement du bogie, etc.). En outre, le châssis de bogie des 220 Nord transformées (ex. 120) ou d'origine était extérieur (Outrances modifiées, 701, 2101,2121 - etc.). Bref, après consultation, peut-être trop sommaire, du Vilain de 1977 sur le Nord, rien qui ne coïncide exactement.
Oeuvre de dessin libre, conçue pour dégourdir l'adresse des apprentis ?
Y25
Volubile
 
Messages: 2160
Inscrit le: Dim 08 Jan 2006, 11:36
Localisation: 93140 Bondy
Âge: 68

Re: Vapeur, mais quel modèle ?

Publié: Dim 30 Sep 2018, 09:42 
Jielcé76 a écrit:Une vue de dessous nous serait bien utile. :D


tout à fait !!! une vue de gauche avec les couvre roues aussi .

question:
le tourillon sortant du premier essieux ne pourrait il pas être l'emplacement d'une distribution à excentrique, l'arrière servant pour le pilotage d'un dispositif annexe -graissage, autre)..
Avatar de l’utilisateur
Manche Ocean
Montparnasse Epoquin-deux
 
Messages: 8343
Inscrit le: Mar 21 Mars 2006, 22:03
Localisation: dieppe

Re: Vapeur, mais quel modèle ?

Publié: Dim 30 Sep 2018, 10:06 
Y25 a écrit:La chose a un petit air d'Outrance, sans ..
Oeuvre de dessin libre, conçue pour dégourdir l'adresse des apprentis ?


Oui l'aspect extérieur ressemble sans nul doute à une outrance nord.
l'empatement des essieux du bogie semble bien court aussi.

ce serait pas mal aussi d'avoir quelques dimensions.(diametre des roues, entraxes, etc..)
Avatar de l’utilisateur
Manche Ocean
Montparnasse Epoquin-deux
 
Messages: 8343
Inscrit le: Mar 21 Mars 2006, 22:03
Localisation: dieppe

Re: Vapeur, mais quel modèle ?

Publié: Dim 30 Sep 2018, 13:02 
Ce n'est pas ce qui fera avancer le schmilblic mais il semble que le tourillon du maneton soit un peu tordu ?
Daniel Gaymard
Intarissable !
 
Messages: 4475
Inscrit le: Sam 28 Nov 2009, 16:34
Localisation: STRASBOURG
Âge: 77
Echelle pratiquée: HO

Re: Vapeur, mais quel modèle ?

Publié: Dim 30 Sep 2018, 14:30 
Manche Ocean a écrit:....................question:
le tourillon sortant du premier essieux ne pourrait il pas être l'emplacement d'une distribution à excentrique, l'arrière servant pour le pilotage d'un dispositif annexe -graissage, autre)..



L'essieu d'arrière étant actionné par la bielle motrice, le premier essieu ne pourrait assurer la distribution que pour le cylindre d'avant ou pour le cylindre d'arrière, mais pas pour les deux, si les deux essieux ne sont pas accouplés par des bielles.

Puisqu'on ne voit pas de bielle d'accouplement extérieure, une question reste : y a-t-il des bielles d'accouplement intérieures ?
Cela s'est fait (premier projet de 222 Kuhn-Henschel 1903, 151 A PLM dans les années 1930, etc.). Cela n'admet entre les essieux qu'une entretoise de châssis avec de grandes lumières (pour le débattement des bielles d'accouplement intérieures), donc une pièce relativement faible, justifiant éventuellement la nécessité de s'appuyer par endroits sur des longerons extérieurs pour augmenter la rigidité du châssis (en laissant toutes lumiéres de passage au mécanisme dans les pièces reliant le longeron extérieur au longeron intérieur)... Les ingénieurs ont parfois essayé toutes les solutions farfelues imaginables !

Edit : Je me trompe. Je croyais décrire une Atlantic, mais ici la place entre les deux essieux principaux est remplie par le foyer, il n'y a pas de place pour des bielles d'accouplement intérieures.
Sorry.


S'il n'y a pas d'accouplement entre les essieux, les deux distributions doivent être indépendantes l'une de l'autre - et on ne sait toujours pas comment les prises de mouvements respectives sont réalisées.
La barre horizontale près de la chaudière (vers la flèche verte) semble cylindrique, donc travaillant peut-être en rotation, style prise de mouvement de distribution Caprotti (ou variante) des locos sud-afriaines ?

Quand au bogie court à longerons intérieurs, il est plus britannique ou PLM années 1890 que typiquement Nord, me semble-t-il.

Que de fragments d'hypothèses... :roll:
Dernière édition par Patlantic le Dim 30 Sep 2018, 15:15, édité 2 fois au total.
Pat l'antique
Avatar de l’utilisateur
Patlantic
Exubérant
 
Messages: 2863
Inscrit le: Dim 18 Oct 2009, 13:20
Localisation: Bensheim (Allemagne)
Âge: 72
Prénom: Patrick

Re: Vapeur, mais quel modèle ?

Publié: Dim 30 Sep 2018, 14:50 
Image

Le rectangle jaune dessiné par Manche Océan est exactement à l' emplacement du longeron extérieur. J' y ai rajouté la boîte d' essieu.
Concernant les suspensions, rien n' apparaît. Cependant, vu la configuration de cette machine , la suspension de l' essieu moteur AR doit être sous le longeron intérieur et celle de l' essieu avant au dessus du longeron extérieur.

Maintenant, cette machine extraordinaire sous bien des aspects s' apparente plus à de la conception de la 701 NORD de Mulhouse que de l' OUTRANCE qui n' est pas compound et dont les roues motrices sont accouplées. Deux différences fondamentales.

En absence de bielles d' accouplement, comme le signal Patrick il est nécessaire de disposer de deux distributions séparées et indépendantes, ce qui ne simplifie pas nos affaires ni la conduite de l' engin.
Cette disposition, si elle est avérée, nécessiterait un réservoir de vapeur intermédiaire dont le but est de créer un tampon amortisseur entre la HP et la BP. Sans ce réservoir, la marche serait "un peu" chaotique car dépourvue de synchronisme entre les distributions.
Avatar de l’utilisateur
Jielcé76
Loquace
 
Messages: 1108
Inscrit le: Sam 20 Déc 2014, 08:34
Localisation: Le Havre
Âge: 70
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Jean-Luc
Club: AMHA

Re: Vapeur, mais quel modèle ?

Publié: Dim 30 Sep 2018, 15:56 
Bjr,

Image



Concernant la distribution de cette machine (du moins extérieure), voici une piste.

En observant cette contre-manivelle, située sur le second essieu moteur, on constate qu'elle est calée à environ 90° sur la manivelle motrice, exactement comme celle d'une distribution Walschaerts. On peut donc envisager que cette machine était dotée de ce type de distribution.
Maintenant,il va falloir retrouver l'emplacement de cette coulisse et de tout ce qui va avec! :D

Cdt,
Dernière édition par Mistral73 le Dim 30 Sep 2018, 16:26, édité 1 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Mistral73
Communicatif
 
Messages: 802
Inscrit le: Mar 04 Jan 2011, 13:43

Re: Vapeur, mais quel modèle ?

Publié: Dim 30 Sep 2018, 16:22 
Jielcé76 a écrit:Maintenant, cette machine extraordinaire sous bien des aspects s' apparente plus à de la conception de la 701 NORD de Mulhouse que de l' OUTRANCE qui n' est pas compound et dont les roues motrices sont accouplées.


Eh bien moi je dirais le contraire, à part les essieux libres, je ne vois pas beaucoup de similitudes avec la 701 Nord d'origine dont voici une photo :

Image
Alain.
Le zéro extraordi'Nord
Avatar de l’utilisateur
Ten-wheel
c'est le Nooord !
 
Messages: 18000
Inscrit le: Ven 05 Oct 2007, 13:41
Localisation: Rouergue
Âge: 68
Echelle pratiquée: Zéro époque II
Prénom: Alain
Club: Cercle du Zéro et Les Méclents

Re: Vapeur, mais quel modèle ?

Publié: Dim 30 Sep 2018, 16:32 
Nous avons déjà ce qui était sûrement le relevage, car solidaire d'un axe (flèches bleues)

Image

Par contre, ce qui me surprend sont les différentes ouvertures présentes dur le support des glissières

Image
Woessner
Prolixe
 
Messages: 1840
Inscrit le: Sam 27 Mai 2017, 17:16
Echelle pratiquée: HO
Prénom: WeekEnd

Re: Vapeur, mais quel modèle ?

Publié: Dim 30 Sep 2018, 17:05 
Je pense que la lumière que tu montres doit laisser la passage à la bielle de commande de la coulisse, laquelle coulisse doit avoir son bâti fixé au longeron absent.

Les petites bielles que tu nommes relevage doivent être celles de l' avance car le relevage doit être démonté, tout comme la coulisse.

Tout ça sans réelle certitude...

Il semble comme l' écrivait Mistral73 que nous soyons en présence d' une distribution Walschaerts, mais un peu bizarre, comme le reste.

Quant à la distribution HP, c' est encore le mystère avec les vues dont nous disposons
Avatar de l’utilisateur
Jielcé76
Loquace
 
Messages: 1108
Inscrit le: Sam 20 Déc 2014, 08:34
Localisation: Le Havre
Âge: 70
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Jean-Luc
Club: AMHA

PrécédentSuivant

Retour vers Ferrovissime

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Christophe PC, Jielcé76, Majestic-12 [Bot], Tournevis, Woessner et 28 invité(s)