Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Etonnante gestuelle des conducteurs et agents au Japon

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur: MOD

Re: Etonnante gestuelle des conducteurs et agents au Japon

Publié: Mer 04 Juil 2018, 08:18 
Castle class a écrit:J'espère au moins qu'au début, c'est bien la théorie qui prime ! Sinon, ça s’appelle de l'empirisme. :shock:

Je pense que, plus que de "pratique", il serait souhaitable de parler "d'expérience"


Pour que vous compreniez mon propos, je suis issu de " l'ancienne école ", des années 1975 jusqu'à la disparition des aides-conducteurs et les nouvelles formations plus portées sur la théorie, n'incluant la pratique qu'en fin de cursus.
C'était un peu le cas avant, un candidat ne pouvait conduire sous la responsabilité d'un conducteur moniteur que quelques semaines avant l'examen.
Mais la réalité était tout autre, puisqu'on roulait en permanence comme agent en second, souvent bien avant d'attaquer la formation qui consistait à produire beaucoup de travail personnel ( je me souviens d'avoir passé plus de deux heures par jours, sur mon temps personnel ). Seuls 3 jours chaque mois était consacrés à des réunions périodiques, débutant par un contrôle des connaissances acquises éliminatoires.
Donc je peux affirmer que l'on avait acquis l'expérience avant d'avoir la partie réglementaire sur les actions de conduite. Perso, j'ai roulé en second un an avant d'aller au service militaire, et quelques mois ensuite avant d'intégrer une formation.
Les conducteurs partageaient le travail, et ne rechignaient pas à mettre un jeune " au manche ", sous leur responsabilité et leur surveillance.
Bien sur celà était très rigoureux, mais si ce n'était pas prévu, tout celà se passait sous l'oeil bienveillant d'une hiérarchie qui savait couvrir et ne pensait pas à ouvrir le parapluie en permanence.
En cas d'incident, de fautes, le mécanicien assumait la responsabilité, prenait pour lui, la hiérarchie savait parfaitement le déroulé des faits ( sans traces écrites bien sur ), et si la cause en était une négligence du jeune, celui-ci était attendu ensuite!
Ainsi allait une profession où tout se passait bien, où la transmission du savoir suivait un peu le schéma du compagnonnage.
Et je peux assurer que l'on arrivait à l'examen final gonflé à bloc, qu'il y avait peu d'échecs, l'écrémage ayant été fait tout le long de la formation!
Et heureusement que l'on était à fond, car si l'écrit était difficile, la partie orale devant des inspecteurs sévères et redoutés, mais justes, avait tout pour impressionner! Mais celà n'était pas innocent, les nerfs étaient mis à rude épreuve, les questions se succédaient à bon rythme, et il fallait rester précis et concis.
L'épreuve pratique sur deux jours marquaient la fin du calvaire, avec, sur les formations effectuées à Trappes, des trains de marchandises le premier jour ( dans mon cas un aller-retour Voutré, desserte des carrières, au départ du Mans, et le lendemain un express semi direct entre Le Mans et Paris, 6 voitures OCEM et un fourgon à essieux, C140, en 25200, avec le parcours Chartres Paris en commande manuelle de secours.....arrêts à Maintenon, Epernon, Rambouillet et Versailles....et un bras gauche douloureux à l'arrivée à Paris! Mais ce n'était pas terminé, 2 heures de dépannage pour terminer!
Tout cela a donné des générations de conducteurs de bonne qualité, débrouillards, bien formés, celà n'a pas résisté à l'équipement des trains à agent seuls.
Mais l'évolution des mentalités aurait elle pu supporter de telles méthodes de formation?
Gilles74
Loquace
 
Messages: 1167
Inscrit le: Ven 19 Août 2016, 17:06
Echelle pratiquée: HO

Re: Etonnante gestuelle des conducteurs et agents au Japon

Publié: Mer 04 Juil 2018, 15:28 
Je suis pas mécano (du moins pas encore mais je ne désespère pas un jour le devenir) mais j'ai vu ce qu'était la commande manuelle de secours.
Sur Paris Chartres ça devait effectivement être sportif mes respects.
Olivier - Agent SE
Avatar de l’utilisateur
Beneuvre
Loquace
 
Messages: 1299
Inscrit le: Sam 23 Mai 2009, 13:27
Localisation: Dijon (21)
Âge: 40
Echelle pratiquée: HO HOm
Prénom: Olivier

Re: Etonnante gestuelle des conducteurs et agents au Japon

Publié: Mer 04 Juil 2018, 17:45 
Pardonnez moi de ma dernière intervention technique.
Mais, dans la formation. Beaucoup de chose me déglingue. Il faut une approche plus humaine et prendre en compte la personnalité de l'agent. C'est bien de pomper des idées à droite et à gauche pour les imposer bêtement. Mais le pari est loin d’être gagnant à chaque coup.

Pour la Fiche CALMM, c'est le comportement lors de la remise en marche de son train. Elle questionne le conducteur afin qu'il identifie l'origine de son arrêt. Pour qu'il analyse et conditionne sa reprise de marche puis décide et maitrise sa marche. C'est sans doute un peu du "chinois" pour beaucoup mais c'est une fiche assez bien faite quand le conducteur rencontre une situation perturbé.

A Christian (retraité pépère), c'était au cul de ton mémento ! :wink:
El poco CoCo.
Avatar de l’utilisateur
CoCo
Intarissable !
 
Messages: 3792
Inscrit le: Dim 01 Oct 2006, 01:56
Localisation: Région humide

Re: Etonnante gestuelle des conducteurs et agents au Japon

Publié: Mer 04 Juil 2018, 21:20 
Bonjour
C'est quoi la commande manuelle de secours ?
rail45
Fécond
 
Messages: 609
Inscrit le: Mar 21 Fév 2012, 00:43
Localisation: Orléans
Âge: 47
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Pierre
Club: ATOM Orléans

Re: Etonnante gestuelle des conducteurs et agents au Japon

Publié: Mer 04 Juil 2018, 22:25 
rail45 a écrit:Bonjour
C'est quoi la commande manuelle de secours ?


Dans une 25200 par exemple, il est utilisé un graduateur, qui en gros est un commutateur rotatif qui progresse et régresse au moyen d'un servomoteur électropneumatique, et qui commande les contacteurs de rhéostat sous continu, et les alimentations de sortie de l'autotransformateur sous monophasé.
S'il y a un soucis de commande de ce graduateur, il est prévu de commander directement l'appareil au moyen d'une manivelle reliée au graduateur par des axes et des renvois dentés.
La manivelle est à retirer dans le couloir d'appareillage, après un quart de tour qui isole la commande électropneumatique.
Elle est ensuite placée dans le carré de commande dans la cabine, à gauche....et c'est parti!
Un tour par crans vers la droite en progression, dans l'autre sens en régression! N'a pas dépasser 0,6 secondes par tour, sinon disjonction, retour à 0, et on recommence!
C'est très physique!
Sur les 25500, la commande de secours est différente, par boutons poussoirs.
J'espère avoir satisfait ta curiosité en essayant d'être concis et compréhensible.
Gilles74
Loquace
 
Messages: 1167
Inscrit le: Ven 19 Août 2016, 17:06
Echelle pratiquée: HO

Re: Etonnante gestuelle des conducteurs et agents au Japon

Publié: Mer 04 Juil 2018, 23:33 
rail45 a écrit:Bonjour
C'est quoi la commande manuelle de secours ?


Voici une vue de la BB 20103 où l'on distingue cette commande de secours, repérée par des flèches. La manivelle s'enfiche sur un axe carré sortant du boitier visible en bas. Sa rotation entraîne celle de l'axe montant vers le plafond, puis une longue barre allant jusqu'à l'autre cabine où le boîtier est alors... à droite de la cabine ! Dans le couloir, à mi-chemin une série de renvois d'angle conduisent au graduateur.
Tout ça, ça fait de sacrées longueurs de barres à mettre en mouvement, sans roulements dans les supports constitués simplement d'une plaque de métal percée. Bref, comme le dit Gilles74, c'est très physique. Alors si au détour d'une courbe on rencontrait un avertissement, on ne prenait pas le temps de ramener les crans de traction : on ouvrait tout de suite le disjoncteur pour couper la traction. Personnellement, j'ai eu l'occasion de conduire avec cette commande de secours sur une 16000 de Rémilly à Strasbourg (150 km environ). C'était tout simplement éreintant... :mort: :mort: :mort:

Image
Woessner
Démonstratif
 
Messages: 1597
Inscrit le: Sam 27 Mai 2017, 18:16
Echelle pratiquée: HO
Prénom: WeekEnd

Re: Etonnante gestuelle des conducteurs et agents au Japon

Publié: Jeu 05 Juil 2018, 07:32 
Woessner a écrit:Voici une vue de la BB 20103 où l'on distingue cette commande de secours, repérée par des flèches. La manivelle s'enfiche sur un axe carré sortant du boitier visible en bas. Sa rotation entraîne celle de l'axe montant vers le plafond, puis une longue barre allant jusqu'à l'autre cabine où le boîtier est alors... à droite de la cabine ! Dans le couloir, à mi-chemin une série de renvois d'angle conduisent au graduateur.
Tout ça, ça fait de sacrées longueurs de barres à mettre en mouvement, sans roulements dans les supports constitués simplement d'une plaque de métal percée. Bref, comme le dit Gilles74, c'est très physique. Alors si au détour d'une courbe on rencontrait un avertissement, on ne prenait pas le temps de ramener les crans de traction : on ouvrait tout de suite le disjoncteur pour couper la traction.


Tu es sur que sur les 25100 le carré de manivelle est à droite? Sur les 25150 et 25200, il y a des renvois qui placent cet axe du bon côté.
Pour la surprise d'un signal fermé, en courbe par exemple, on avait ces fameuses 0,6 sec entre chaque crans, qui permettaient d'ouvrir le disjoncteur par le relais en ramenant juste la manivelle d'un demi tour. La manœuvre était donc très rapide.
Mais il fallait quand même ramener le graduateur à 0 pour refermer le disjoncteur.....32 tours si l'on était en pleine traction!
Gilles74
Loquace
 
Messages: 1167
Inscrit le: Ven 19 Août 2016, 17:06
Echelle pratiquée: HO

Re: Etonnante gestuelle des conducteurs et agents au Japon

Publié: Jeu 05 Juil 2018, 09:28 
Gilles74 a écrit:Tu es sur que sur les 25100 le carré de manivelle est à droite? Sur les 25150 et 25200, il y a des renvois qui placent cet axe du bon côté.


Sur les 25100, je ne sais pas, mais les 16000 je suis catégorique pour l'avoir utilisé : en cabine 2, le carré de manivelle était à droite, l'aide-conducteur n'avait plus qu'à rester debout pour laisser le mécanicien aller d'un côté à l'autre de la cabine. C'était sportif ... :twisted:
Woessner
Démonstratif
 
Messages: 1597
Inscrit le: Sam 27 Mai 2017, 18:16
Echelle pratiquée: HO
Prénom: WeekEnd

Re: Etonnante gestuelle des conducteurs et agents au Japon

Publié: Jeu 05 Juil 2018, 10:03 
Bonjour, à l'attention de CoCo, j'ai encore 6 mémentos et autres référentiels mais pas de fiche CALMM, même si après avoir lu sa signification et que ce soit revenu en mémoire, effectivement j'ai eu l'occasion d'en prendre connaissance mais je suis retraité depuis...................................A mon départ, il nous a été demandé de verbaliser les signaux fermés,ce que je n'ai jamais fait, ma conscience professionnelle étant ma meilleure amie. Je partage ton avis sur la prise en compte de l'humain ayant formé aussi des mécanos, mes aînés m'en ont appris plus par la pratique que pa
un pinailleur, mari infidèle?
Retraité pépère
Éloquent
 
Messages: 391
Inscrit le: Ven 28 Oct 2016, 17:02
Localisation: Pays Basque
Âge: 63
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Christian

Re: Etonnante gestuelle des conducteurs et agents au Japon

Publié: Jeu 05 Juil 2018, 10:03 
Bonjour, à l'attention de CoCo, j'ai encore 6 mémentos et autres référentiels mais pas de fiche CALMM, même si après avoir lu sa signification et que ce soit revenu en mémoire, effectivement j'ai eu l'occasion d'en prendre connaissance mais je suis retraité depuis...................................A mon départ, il nous a été demandé de verbaliser les signaux fermés,ce que je n'ai jamais fait, ma conscience professionnelle étant ma meilleure amie. Je partage ton avis sur la prise en compte de l'humain ayant formé aussi des mécanos, mes aînés m'en ont appris plus par la pratique que par la théorie.Quand je pense que mon premier "mémento" s'appelait l'ICT de 1947 et ça fonctionnait bien!!

Cdt
un pinailleur, mari infidèle?
Retraité pépère
Éloquent
 
Messages: 391
Inscrit le: Ven 28 Oct 2016, 17:02
Localisation: Pays Basque
Âge: 63
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Christian

Re: Etonnante gestuelle des conducteurs et agents au Japon

Publié: Jeu 05 Juil 2018, 11:07 
Retraité pépère a écrit:mes aînés m'en ont appris plus par la pratique que par la théorie.

Un bel exemple de cet adage se retrouvait dans une simple étude de ligne.
J’avais déjà eu l’occasion, lors de mes études de ligne personnelles d’essayer un truc qui est vraiment infaillible pour bien mémoriser un parcours nouveau : conduire soi-même sur la ligne qu’on ne connait pas. Dans la mesure du possible, j’ai appliqué cette philosophie à mes « étudiants » en leur faisant découvrir la ligne qu’ils étudiaient tout en les faisant conduire, afin qu’ils se mettent parfaitement dans leur situation future et enregistrent ainsi mieux chaque détail. Ceux que j’ai revus par la suite m’en ont tous été reconnaissants et avaient décidé à leur tour d’appliquer la même méthode.
Woessner
Démonstratif
 
Messages: 1597
Inscrit le: Sam 27 Mai 2017, 18:16
Echelle pratiquée: HO
Prénom: WeekEnd

Re: Etonnante gestuelle des conducteurs et agents au Japon

Publié: Jeu 05 Juil 2018, 11:29 
je pense que les 2 sont complémentaires, la théorie doit être confirmée par es résultats pratiques.
Au final quand rien ne marche et qu'on ne sait pas pourquoi, c'est que les deux concordent. :mdr:
Merci les bleus !
Avatar de l’utilisateur
Elvis-Jagger-Abdul-Jabbar
Exubérant
 
Messages: 2669
Inscrit le: Mer 15 Fév 2017, 00:37
Localisation: Nulle part
Âge: 34
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Antoine
Club: Indépendants associés

Re: Etonnante gestuelle des conducteurs et agents au Japon

Publié: Jeu 05 Juil 2018, 17:35 
Retraité pépère a écrit: mes aînés m'en ont appris plus par la pratique que par la théorie.


Ah ça... Va faire comprendre ça de nos jours à certains CTT, à TMS... Passons, je risque de m’énerver tout seul.
Quand un élève vient tout juste de rentrer en école et qu'on aborde la sécurité du personnel. La salle c'est bien, mais le gilet, des bonnes chaussures et c'est parti pour une "balade" dans les faisceaux et la gare. Tu vis ce que tu as appris. Sortir la distance de la zone dangereuse au tableau, d'accord mais quand on la vit et on se rend compte que finalement, on fait pas le malin et l'élève constate que ça peut aller vite pour se faire attraper par la circulation... Ça lui restera toute sa vie. Le terrain apporte énormément.

Pour la commande de secours, sur 16000.
Image
El poco CoCo.
Avatar de l’utilisateur
CoCo
Intarissable !
 
Messages: 3792
Inscrit le: Dim 01 Oct 2006, 01:56
Localisation: Région humide

Re: Etonnante gestuelle des conducteurs et agents au Japon

Publié: Jeu 05 Juil 2018, 17:55 
CoCo a écrit:Pour la commande de secours, sur 16000.
Image


Alors là, je suis épaté que les ingénieurs de conception ait placé le carré de la manivelle de ce côté en cabine 2 des 16000!
Pour élargir, c'était manivelle, et renvois d'axes sur les 25100/150/200, 9200.
Sur les 25500, il s'agissait de deux boutons poussoirs progression/régression, sur les 8500, une petite manivelle. Sur les 17000, j'ignore.
Il y a aussi une commande de secours sur les locomotives à thyristors 7200/22200, dans ce cas, il s'agit de débloquer les thyristors avec le manipulateur de traction, mais en commande directe!!! Pas de filet, et il faut marcher sur des œufs! On l'a tous fait au moins une fois en formation engins, et en général on s'en souvient!
Sur les 15000, je ne sais pas si c'est ainsi!
Maintenant, avec les engins informatisés à l'extrême, ça n'existe plus, les coffrets de commande se débrouillent, et quand il y a une anomalie, ce petit monde de cartes électroniques ne cherche pas à comprendre et à dépanner, il se met en indigestion..... et souvent pour pas grand chose!
Il y a bien des codes de remise en service, ou de reset.....mais chut....pas prévu de les utiliser! Dans un sens comme on ne sait jamais d'où vient l'anomalie, si elle est réelle ou fictive, peut-être n'est ce pas plus mal?
Gilles74
Loquace
 
Messages: 1167
Inscrit le: Ven 19 Août 2016, 17:06
Echelle pratiquée: HO

Re: Etonnante gestuelle des conducteurs et agents au Japon

Publié: Jeu 05 Juil 2018, 18:48 
Gilles74 a écrit:Sur les 15000, je ne sais pas si c'est ainsi!


Oh si ça existe aussi sur les 15000 et en fait on prend vite l'habitude.
Expérience vécue : départ de Paris-Est en conduite normale. Disjonction à Pantin (PK 3 et quelques) avec impossibilité de reprendre la traction. Verdict : commande de secours. Le plus difficile en fait ce n'est pas en roulant, mais au démarrage jusque vers 100-120 km/h, après c'est moins délicat, mais faut quand-même faire gaffe, on fait surtout de la régulation. Et me voilà parti jusqu'à Luxembourg puis de Lux à Strasbourg où enfin la loc rentre au dépôt pour réparation. En tout 800 bornes en roulant quasi au trait tout du long. Vingt ans après, ça reste tout de même un bon souvenir :siffle: :siffle:
Woessner
Démonstratif
 
Messages: 1597
Inscrit le: Sam 27 Mai 2017, 18:16
Echelle pratiquée: HO
Prénom: WeekEnd

Précédent

Retour vers Ferrovissime

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : 141-C, Castle class, coco 80, Spookyfr, Stephane04, Tramway61 et 34 invité(s)