Attlelages automatiques

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur : MOD

Répondre
15063
Prolixe
Messages : 1841
Enregistré le : lun. 07 mars 2011, 09:15

Attlelages automatiques

Message par 15063 » mar. 10 avr. 2018, 10:10

Le sujet a été abordé dans le thème "vie et mort des prototypes". On regrettera effectivement que les recherches intensives, et fructueuses, des français et des allemands dès avant 1914 aient finalement abouti à une querelle de brevets. Comme personne ne voulait cêder dans les années 50 à 70, le compromis sur l'attelage UIC n'a satisfait personne.
Qui se souvient que l'attelage Boirault bien connu des rames Standard de la banlieue Ouest avait été essayé par l'Etat avant 1914 sur des wagons ? Le système de déverrouillage avait d'ailleurs été conçu pour le débranchement, où il avait donné satisfaction. Son application sur les automotrices de 1ere série en 1913 était donc particulièrement audacieuse.
Le Nord était aussi audacieux d'appliquer le Willison sur ses voitures métalliques de banlieue des années 30 car la marche en réversibilité vapeur était contraignante du point de vue mécanique. Il est probable que sans la nationalisation, le Nord aurait généralisé l'attelage Willison à ses voitures de service intérieur. Ce système est compatible avec l'attelage à vis des voitures étrangères ou des autres réseaux.

L'apparition de l'attelage Scharfenberg dans les années 50 se fit sous la marque Dellner car la germanophobie était encore virulente. La version intégrale fut testée par la RATP avec le matériel articulé de la ligne 13. Après quelques ratés, la Régie fut satisfaite au point de l'adopter pour le MS61 y compris en version simplifiée entre les voitures des éléments. Comme pour le JH dans les années 30, l'exploitation contraignante du réseau urbain constituait le meilleur banc d'essai !

Avatar du membre
Christophe PC
Intarissable !
Messages : 3926
Enregistré le : sam. 05 juil. 2008, 10:03

Re: Attlelages automatiques

Message par Christophe PC » mar. 10 avr. 2018, 14:03

15063 a écrit :Le sujet a été abordé dans le thème "vie et mort des prototypes". On regrettera effectivement que les recherches intensives, et fructueuses, des français et des allemands dès avant 1914 aient finalement abouti à une querelle de brevets. Comme personne ne voulait cêder dans les années 50 à 70, le compromis sur l'attelage UIC n'a satisfait personne.
SBB Cargo s'est fait préparer il y a juste trois ans une impressionnante

Monographie

qui fait le tour de la question...malheureusement en langue allemande.

Mais il n'est pas exclu qu'un traducteur en ligne en restitue la substantifique moelle aux non-germanophones.
A moins que les CFF n'en aient effectué et mis en ligne une traduction > leur demander!

Ce qui ressort, entre autres, de l'étude, c'est que les système automatiques transmettant tous les fluides et toutes les informations requises et capables aussi tant de transmettre les efforts rencontrés en traction marchandises que d'amortir les chocs préjudiciables au confort des voyageurs coûtent très cher.

Un chiffrage fait état de plus de 25 milliards d'investissement au niveau européen.

Christophe PC

Avatar du membre
Patlantic
Exubérant
Messages : 2991
Enregistré le : dim. 18 oct. 2009, 13:20
Prénom : Patrick
Localisation : Bensheim (Allemagne)
Âge : 73

Re: Attlelages automatiques

Message par Patlantic » mar. 10 avr. 2018, 15:37

.

:applause: :applause: :applause:

Merci à Christophe PC pour ce document .
Pat l'antique

Avatar du membre
Jielcé76
Démonstratif
Messages : 1351
Enregistré le : sam. 20 déc. 2014, 08:34
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Jean-Luc
Club : AMHA
Site Internet : http://assoamha.forumactif.org/forum
Localisation : Le Havre
Âge : 71

Re: Attlelages automatiques

Message par Jielcé76 » mar. 10 avr. 2018, 17:13

Bonjour tous,

Heureusement que les chiffres allemands ressemblent "un peu" aux nôtres.

Il n' empêche , l' addition est plutôt salée.

Avatar du membre
Didierd
Débordant
Messages : 3282
Enregistré le : sam. 22 nov. 2008, 23:53
Prénom : Didier
Âge : 60
Contact :

Re: Attlelages automatiques

Message par Didierd » mar. 10 avr. 2018, 19:17

Si l'attelage automatique UIC ne doit jamais être adopté pour cause de coûts exorbitants, pourquoi ne pas opter pour un attelage automatique simple comme en Amérique du Nord ?

Ce serait déjà un énorme progrès par rapport à notre antique attelage à tendeur.

Didier.

Avatar du membre
Druivenstamper
Exubérant
Messages : 2627
Enregistré le : jeu. 20 déc. 2007, 11:05
Echelle pratiquée : H0
Prénom : David
Localisation : Hoogkarspel, Pays Bas
Âge : 30

Re: Attlelages automatiques

Message par Druivenstamper » mar. 10 avr. 2018, 19:30

Merci pour ce document!

On y voit également le BSI; on (NS) l'utilise sur nos rames DDAR et DDZ. Une vrai misère a atteler et très connu chez les cheminots hollandais pour ces dételages intempestifs. :mort:
David.

MTFLS
Loquace
Messages : 1279
Enregistré le : sam. 12 juil. 2014, 08:42
Club : AAATV

Re: Attlelages automatiques

Message par MTFLS » mer. 11 avr. 2018, 23:36

ImageImageImageImage

L'attelage UIC , il n'y a pas que le coût qui est pris en compte mais aussi le temps durant lequel coexisteraient les véhicules avec et les véhicules sans. Un dispositif interface avait néanmoins été conçu pour accoupler une partie de convoi avec attelage automatique et l'autre partie avec attelage manuel.
Fichiers joints
22d.JPG
22c.JPG
22b.JPG
22.JPG

MTFLS
Loquace
Messages : 1279
Enregistré le : sam. 12 juil. 2014, 08:42
Club : AAATV

Re: Attlelages automatiques

Message par MTFLS » mer. 11 avr. 2018, 23:43

ImageImage

L'interface
Fichiers joints
UIC 111.JPG
UIC 112.JPG

Z3700
Papotier
Messages : 166
Enregistré le : dim. 05 nov. 2017, 08:25
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Philippe
Club : AFAC
Localisation : Senlis oise
Âge : 67

Re: Attlelages automatiques

Message par Z3700 » jeu. 12 avr. 2018, 05:14

Didierd a écrit :Si l'attelage automatique UIC ne doit jamais être adopté pour cause de coûts exorbitants, pourquoi ne pas opter pour un attelage automatique simple comme en Amérique du Nord ?

Ce serait déjà un énorme progrès par rapport à notre antique attelage à tendeur.

Didier.
L'attelage UIC ne peut être qu'un modèle compatible avec le Willison adopté par l'URSS, et sur les Z de la ligne de Sceaux :), le modèle américain n'apporterait aucun avantage particulier de nos jours et son système à griffe mobile est moins fiable.

MTFLS
Loquace
Messages : 1279
Enregistré le : sam. 12 juil. 2014, 08:42
Club : AAATV

Re: Attlelages automatiques

Message par MTFLS » jeu. 12 avr. 2018, 09:55

ImageImageImage

Willison est une conception de système, tous les willison ne sont pas compatibles entre eux. Celui que l'UIC avait retenu n'est pas compatible avec le Willison + Robinson des Z 23000 ni avec celui du Nord ni avec le modèle militaire, ligne Maginot
Fichiers joints
img006.jpg
19b.JPG
17.JPG

Gilles74
Prolixe
Messages : 1623
Enregistré le : ven. 19 août 2016, 16:06
Echelle pratiquée : HO

Re: Attlelages automatiques

Message par Gilles74 » jeu. 12 avr. 2018, 11:29

Quel est la différence de coût entre un attelage automatique simple et celui qui inclut les conduites pneumatiques?
Le principal avantage d'un attelage automatique est l'augmentation de la force de traction sans commune mesure avec celle de 85 tonnes ( 100 tonnes si renforcé ) du système à crochet + tendeur.
Les gains de productivité sont énormes, même s'il faut raccorder manuellement les conduites de freins, comme avec le SA3 par exemple.
Je pense qu'un tel investissement, pour un attelage automatique simple, serait assez vite rentable.
En France, dans la plupart des cas, la limite deviendrait la longueur.

MTFLS
Loquace
Messages : 1279
Enregistré le : sam. 12 juil. 2014, 08:42
Club : AAATV

Re: Attlelages automatiques

Message par MTFLS » jeu. 12 avr. 2018, 11:49

Image

Un article dans LVDR N° 2526 du 27 Décembre 1995
Fichiers joints
Numérisation_20180412.jpg

MTFLS
Loquace
Messages : 1279
Enregistré le : sam. 12 juil. 2014, 08:42
Club : AAATV

Re: Attlelages automatiques

Message par MTFLS » jeu. 12 avr. 2018, 12:04

Image

Extrait de la notice de l'UIC , Mai 1972 "L'attelage automatique des chemins de fer européens"
Fichiers joints
Numérisation_20180412.jpg

Z3700
Papotier
Messages : 166
Enregistré le : dim. 05 nov. 2017, 08:25
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Philippe
Club : AFAC
Localisation : Senlis oise
Âge : 67

Re: Attlelages automatiques

Message par Z3700 » jeu. 12 avr. 2018, 12:36

Willison est une conception de système, tous les willison ne sont pas compatibles entre eux. Celui que l'UIC avait retenu n'est pas compatible avec le Willison + Robinson des Z 23000 ni avec celui du Nord ni avec le modèle militaire, ligne Maginot

Comme déja indiqué l'attelage UIC devant être compatible avec le russe le choix technique n'était très grand sauf pour la partie couplage pneumatique et électrique.
Des Willison ont également été utilisé en France sur des autorails et sur le réseau du Tarn à voie métrique.

Avatar du membre
EC 64
Intarissable !
Messages : 15993
Enregistré le : lun. 21 janv. 2008, 12:13
Echelle pratiquée : H0 (ep IV-V)
Club : AFAC Paris
Site Internet : http://pagesperso-orange.fr/EC64
Localisation : PARIS (F)
Âge : 67

Re: Attlelages automatiques

Message par EC 64 » jeu. 12 avr. 2018, 12:50

C'est trop tard pour une généralisation d'un modèle unique. En service voyageurs, il n'y aura bientôt plus de rames tractées et pour les automotrices c'est le Scharfenberg qui a la cote.
En fret, on ne trie pratiquement plus, le trafic se fait beaucoup en rame bloc. On peut envisager des applications spécifiques ou on a besoin d'un attelage plus résistant comme à la DB.
Il est vrai que la longueur des rames sera la limite, si en France, le 750m est la norme, en Allemagne, c'est plutôt le 600 m qui vient d'être normé sur certains axes.
Les trains hyperlongs sont des gadgets d'ingénieurs qui posent plus de problèmes qu'ils en résolvent.
Je crois que l'attelage automatique universel européen est une belle idée du passé qui n'a plus sa pertinence.
Mais le sujet reste techniquement intéressant.
Modifié en dernier par EC 64 le jeu. 12 avr. 2018, 13:27, modifié 1 fois.
EC 64, toujours en veille...

Répondre