Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

La (ou les) gare(s) de Strasbourg

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur: MOD

Re: La (ou les) gare(s) de Strasbourg

Publié: Lun 15 Jan 2018, 09:32 
Une précision s'impose quant à la gare voyageurs de Neudorf.
La marquise fut rasée en 1952, mais le quai et l'ancien BV subsisteront jusqu’en 1985, année où ils furent victime de la refonte du plan des voies et du nettoyage du secteur. Il faut noter toutefois un ultime service voyageurs, assuré toutefois au « quai militaire », le soir du 16 juillet 1988 à l’occasion d’un match de football au stade de la Meinau lorsque l’équipe de Sochaux vint se mesurer à l’équipe strasbourgeoise. Une desserte assurée par une double Rame Réversible Régionale transporta les supporters de Montbéliard, Belfort et Mulhouse de leur ville jusqu’au quai militaire de Neudorf. A l’issue du match, ils retrouvèrent ce moyen de transport pour rentrer chez eux. Ce fut sans doute la seule et unique desserte voyageurs de Neudorf - et du stade de la Meinau - depuis 1945, et avant la création du nouvel arrêt de Krimmeri - Meinau, inaugurée en 2003.
Woessner
Volubile
 
Messages: 2034
Inscrit le: Sam 27 Mai 2017, 17:16
Echelle pratiquée: HO
Prénom: WeekEnd

Re: La (ou les) gare(s) de Strasbourg

Publié: Lun 15 Jan 2018, 09:54 
Pour la gare actuelle de Strasbourg et de sa coquille de verre, c'est surtout qu'un travail d'architecte actuel vient se superposer, et même masquer complètement le travail des architectes qui ont conçu le bâtiment originel, qui me pose question.
Après, les goûts et les couleurs, ça plait ou non. Je trouve la gare de Liège magnifique, mais j'ignore comment c'était avant.
Je suppose que le cahier des charges confié au cabinet d'architectes pour la gare de Strasbourg présentait des exigences précises d'augmentation des surfaces couvertes, qu'il y a eu un concours, et que le meilleur a été choisi? Si un des fidèles animateurs de ce fil pouvait nous éclairer pour savoir combien il y a eu de projets?
Gilles74
Démonstratif
 
Messages: 1396
Inscrit le: Ven 19 Août 2016, 16:06
Echelle pratiquée: HO

Re: La (ou les) gare(s) de Strasbourg

Publié: Lun 15 Jan 2018, 10:22 
la verrière devait rester transparente, mais en réalité ce n'est pas le cas sauf peut être la nuit avec éclairage intérieur. La courge est moche mais pratique. Il y aurait surement eu un moyen de faire aussi bien dans l'existant.
J'étais aux WC :mdr:
Avatar de l’utilisateur
fa57
Zorro est à rivets
 
Messages: 16917
Inscrit le: Sam 20 Août 2005, 14:52
Localisation: ACAL

Re: La (ou les) gare(s) de Strasbourg

Publié: Lun 15 Jan 2018, 12:21 
Oui je me souviens des vues de synthèses qui étaient présentées avant les travaux, la verrière était sensée être entièrement transparente et l'on devait voir la façade historique.
Nicolas67000
Causant
 
Messages: 251
Inscrit le: Sam 27 Déc 2014, 18:11

Re: La (ou les) gare(s) de Strasbourg

Publié: Lun 15 Jan 2018, 13:24 
La bulle durera sûrement moins longtemps que la façade historique. Il y a fort à parier qu'elle sera démontée lors d'une prochaine rénovation de la gare dans une paire de décennie....
Comme la dalle parking de la gare de Metz qui présente déjà des faiblesses résultant de malfaçons originelles.

Et le temps que j'ai la main : la gare de Liège est absolument superbe, une des plus belles gares modernes que je connaisse, comme Avignon TGV, Berlin Hbf...
EC 64, toujours en veille...
Avatar de l’utilisateur
EC 64
Intarissable !
 
Messages: 15760
Inscrit le: Lun 21 Jan 2008, 12:13
Localisation: PARIS (F)
Âge: 67
Echelle pratiquée: H0 (ep IV-V)
Club: AFAC Paris

Re: La (ou les) gare(s) de Strasbourg

Publié: Lun 15 Jan 2018, 13:43 
Toujours à propos de la courge, de la glaire ou du zeppelin ( les surnoms ne manquent pas ) ...
Le simple bon sens et l'expérience devait laisser prévoir que en vision diurne, face à une surface vitrée le reflet prime toujours sur le qui se situe en 'arrière plan. Ce n'est pas très honnête de la part des constructeurs lors de la présentation du projet d'avoir argumenté sur la fait que " l'ancienne façade restera visible ! "
L'architecte ignorait-il cette simple loi d'optique ? J'en doute .
Daniel Gaymard
Intarissable !
 
Messages: 4508
Inscrit le: Sam 28 Nov 2009, 16:34
Localisation: STRASBOURG
Âge: 77
Echelle pratiquée: HO

Re: La (ou les) gare(s) de Strasbourg

Publié: Lun 15 Jan 2018, 14:36 
Nous avions parlé de la gare voyageurs de Neudorf utilisée jusqu’au 16 juillet 1986, avant d’être remplacée par la station de Krimmeri-Meinau.
Dix-huit ans après sa disparition, la gare de Neudorf renaissait sous une forme nouvelle. En correspondance directe avec le Tramway de la ligne A, l'arrêt de Krimmeri-Meinau a été sans conteste la nouveauté tant attendue du service d'hiver dans la région de Strasbourg. Inauguré en décembre 2003, ce pôle multimodal, financé en partenariat avec la Communauté Urbaine de Strasbourg (CUS), la Compagnie des Transports Strasbourgeois et la Région Alsace, s’est inscrit dans le cadre du volet ferroviaire du XIIème Contrat de Plan Etat-Région.

Voici la situation en ce mois de décembre 2003. A Krimmeri-Meinau, le premier départ est sifflé à 6h49, un TER pour Offenburg. C'est à 21h12 que le dernier train quitte ce nouvel arrêt pour la même destination. En plus des 13 allers-retours entre Strasbourg et la frontière allemande, la gare de Krimmeri-Meinau est origine pour bon nombre de trains à destination de Sarrebruck, Colmar, Haguenau, Sélestat, Saales et même Sarrebourg en Lorraine. Il en va de même pour les trains terminus Krimmeri-Meinau au départ de ces gares citées avant.

L'accès au quai central se fait directement sous le pont de chemin de fer. A l'entrée un écran lumineux indique les prochains départs des trains. Un ascenseur pour les personnes à mobilité réduite a également été construit. Arrivé sur le quai, on remarque de suite deux autres écrans indiquant, un pour chaque sens de circulation, l'heure du prochain train à quitter la gare, la destination du train ainsi que ses arrêts intermédiaires. On regrette cependant l'absence d'indications sonores, tel que l'arrivée du train, ou le message de mise en garde de passage d'un train ne s'arrêtant pas. En effet les quelques EC Strasbourg-Stuttgart et autres Paris-Munich arrivent en silence, sans aucune annonce.

Deux abris avec bancs, dont un où est logé le distributeur de billets automatique ainsi que le composteur, agrémentent le quai, tout comme l'indispensable horloge. Les amateurs de vieilles pierres remarqueront l'ancien poste mécanique numéro 4, très bien restauré, s'accoudant au pont. La ligne est aussi empruntée par de rares trains de marchandises et aussi des trains amenant en gare de Strasbourg les rames voyageurs stationnées au Neudorf.

Les premiers temps, sa fréquentation journalière est toutefois assez faible, mais concerne tout de même 500 passagers quotidiens en moyenne. Elle a cependant connu une affluence exceptionnelle du 4 novembre 2006 à 2 h jusqu’au lendemain à 8 h. en effet, lors de l’arrêt de toutes les circulations dans la gare centrale pour la mise en service du nouveau poste d'aiguillage informatisé, plus de 9000 voyageurs ont transité ici. Ce sont en effet tous les trains vers le sud, huit trains de et vers Paris, 2 TGV vers Marseille, 2 TER vers Wissembourg et 3 Corail pour Sarrebruck qui ont eu leur point de départ ou d’arrivée reporté au « Krimmeri ». Et tout c’est bien passé, malgré l’exiguïté des lieux. Depuis, le trafic s’est bien développé et en 2011 ce sont près de 1100 voyageurs quotidiens qui utilisent ses installations.

Mais il est une autre gare qui n’a pas été évoquée encore. Vous vous rappelez la gare marchandises de Neudorf ? Il y avait une voie qui partait en haut à droite vers l’inconnu.

Image

Remplaçant le petit faisceau de voies de la Porte de l’Hôpital et la "gare" de la rue d'Or, la Gare Locale des tramways suburbains strasbourgeois a été mise en service en 1897 pour les marchandises et en 1898 pour les voyageurs. La Gare Locale a été définie comme terminus strasbourgeois des lignes suburbaines de Marckolsheim et du Pays de Bade. Après la guerre et la séparation des réseaux des deux rives du Rhin, elle se consacra entièrement au trafic vers Marckolsheim.

Le bâtiment voyageurs de la Gare Locale au début de son existence. Il abritait les guichets et une vaste salle d’attente

Image

Cet établissement comportait un petit dépôt pour abriter et soigner les locomotives à vapeur, un faisceau de trois voies pour garer le matériel voyageurs et marchandises, une halle et un quai haut desservi par deux voies. La Gare Locale était équipée d’une bascule de pesage ainsi qu’un portique destiné à charger ou décharger les wagons. Elle avait également des installations pour charger ou décharger les bateaux du canal contigu, démontées en 1952.

L'ancienne gare locale avec le quai de chargement des péniches, telle qu'on pouvait les voir en 1954 du quai Fustel de Coulanges. Photo Jacques Bazin.

Image

Le départ de la ligne vers Marckolsheim se faisait par la Route de l’Hôpital où elle rejoignait l’ancien tracé cents mètres après la sortie de la gare et croisait à niveau les voies de l’E.-L. de la ligne vers Kehl. Deux raccordements l’un à voie métrique et l’autre à voie normale, étaient établis entre la gare de l’E.-L. et la voie du tramway, des quais de transbordement des marchandises étant construits à la gare locale et dans celle du grand réseau.

Image

En 1909, les SSB agrandirent les installations en ajoutant une grande remise destinée à abriter des rames du réseau urbain, n’ayant plus assez de place rue des Bonnes Gens.

Image

Peu après l’électrification de la ligne de Marckolsheim en 1926, la CTS profita de nombreux travaux de voirie réalisés en 1928 à proximité de la Gare Locale pour revoir un peu ses installations. Les voies du suburbain ont été un peu remaniées, le petit dépôt des locomotives à vapeur a été supprimé et transformé en sous-station électrique pour alimenter la ligne de Marckolsheim et l’embranchement vers la gare A.-L. de Neudorf a été supprimé. Trois ans plus tard, lorsque la ligne 1 du tramway reprit le tracé de l’ancienne ligne du chemin de fer vers Kehl en passant par l’avenue Jean Jaurès, elle fut également alimentée par la sous-station de la Gare Locale, largement dimensionnée.

Le trafic passant par cette gare a toujours été très important. Quotidiennement quatre trains, voire plus, lourdement chargés de marchandises, arrivaient à la Gare Locale pour approvisionner la ville en produits de l’agriculture ou de la petite industrie du Ried. Les trains de voyageurs étaient encore plus nombreux, car on dénombrait en 1935 huit aller-retour de Strasbourg à Boofzheim et quatre autres prolongés jusqu’à Marckolsheim.

La Gare Locale avec ses hangars resta en service jusqu’à la fin des tramways le 30 avril 1960. Les bâtiments furent rasés et le terrain nettoyé à la fin de l’été, le site étant d’ores et déjà réservé pour y construire la future mairie de la ville.

Guirlandes de fleurs sur ruban noir, rideaux noirs aux fenêtres, le dernier train de la ligne vers Erstein avec la motrice 524 a droit à un enterrement de première classe. Gare Locale, le 1er octobre 1955.

Image
Woessner
Volubile
 
Messages: 2034
Inscrit le: Sam 27 Mai 2017, 17:16
Echelle pratiquée: HO
Prénom: WeekEnd

Re: La (ou les) gare(s) de Strasbourg

Publié: Lun 15 Jan 2018, 14:44 
Woessner a écrit:Une précision s'impose quant à la gare voyageurs de Neudorf.
La marquise fut rasée en 1952, mais le quai et l'ancien BV subsisteront jusqu’en 1985, année où ils furent victime de la refonte du plan des voies et du nettoyage du secteur. Il faut noter toutefois un ultime service voyageurs, assuré toutefois au « quai militaire », le soir du 16 juillet 1988 à l’occasion d’un match de football au stade de la Meinau lorsque l’équipe de Sochaux vint se mesurer à l’équipe strasbourgeoise. Une desserte assurée par une double Rame Réversible Régionale transporta les supporters de Montbéliard, Belfort et Mulhouse de leur ville jusqu’au quai militaire de Neudorf. A l’issue du match, ils retrouvèrent ce moyen de transport pour rentrer chez eux. Ce fut sans doute la seule et unique desserte voyageurs de Neudorf - et du stade de la Meinau - depuis 1945, et avant la création du nouvel arrêt de Krimmeri - Meinau, inaugurée en 2003.


Et bien non ! Le 11 mai 1988, lors du match de la coupe des vainqueurs de coupe entre le RCS et l'Ajax Mechelen (Malines) 3 trains assurés par Z2 ont desservi le quai militaire de Neudorf.
Une photo d'un de ces trains, prise à Cronenbourg, dans le fil SNCF années 80 page 11.
Bernard, à l'est de l'est.
Avatar de l’utilisateur
T20 AL
Volubile
 
Messages: 2292
Inscrit le: Dim 04 Nov 2012, 15:49
Localisation: Strasbourg
Âge: 63
Club: Eurorail

Re: La (ou les) gare(s) de Strasbourg

Publié: Lun 15 Jan 2018, 14:59 
ils ont osé remettre ça ! Je n'étais pas au courant de ces trains en Z2. Pour ceux en RRR, j'ai assuré avec le 67510 et deux éléments RRR un W de Strasbourg à Montbéliard puis le train 21776/77 jusqu'à Neudorf puis W Strasbourg, un autre conducteur ayant fait le retour. Ce train n'avait pas vraiment été un succès, occupation à 50-55%.
Woessner
Volubile
 
Messages: 2034
Inscrit le: Sam 27 Mai 2017, 17:16
Echelle pratiquée: HO
Prénom: WeekEnd

Re: La (ou les) gare(s) de Strasbourg

Publié: Lun 15 Jan 2018, 15:04 
Daniel Gaymard a écrit:Toujours à propos de la courge, de la glaire ou du zeppelin ( les surnoms ne manquent pas ) ...
Le simple bon sens et l'expérience devait laisser prévoir que en vision diurne, face à une surface vitrée le reflet prime toujours sur le qui se situe en 'arrière plan. Ce n'est pas très honnête de la part des constructeurs concepteurs lors de la présentation du projet d'avoir argumenté sur la fait que " l'ancienne façade restera visible ! "
L'architecte ignorait-il cette simple loi d'optique ? J'en doute .

Moi aussi :wink:
Et comme tu l'as écrit "Le simple bon sens et l'expérience devait laisser prévoir que en vision diurne.." je pense que les décideurs aussi :ange:
Avatar de l’utilisateur
Prevost
Mon surnom à moi
 
Messages: 26141
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 10:04
Localisation: Au pays des lentilles AOP
Âge: 65
Echelle pratiquée: H0.fr & H0.usa
Prénom: Alain

Re: La (ou les) gare(s) de Strasbourg

Publié: Lun 15 Jan 2018, 15:27 
Woessner a écrit:ils ont osé remettre ça ! Je n'étais pas au courant de ces trains en Z2. Pour ceux en RRR, j'ai assuré avec le 67510 et deux éléments RRR un W de Strasbourg à Montbéliard puis le train 21776/77 jusqu'à Neudorf puis W Strasbourg, un autre conducteur ayant fait le retour. Ce train n'avait pas vraiment été un succès, occupation à 50-55%.


Oui, ils ont osé !
Mais, par contre, étant un footeux plutôt médiocre j'ai fait confiance à Glouglou et j'ai fait une erreur concernant le match. :oops:
En fait, il s'agissait de la finale de cette coupe entre le FC Malines et l'Ajax d'Amsterdam. (Pas de RCS dans le coup)
Bernard, à l'est de l'est.
Avatar de l’utilisateur
T20 AL
Volubile
 
Messages: 2292
Inscrit le: Dim 04 Nov 2012, 15:49
Localisation: Strasbourg
Âge: 63
Club: Eurorail

Re: La (ou les) gare(s) de Strasbourg

Publié: Lun 15 Jan 2018, 18:41 
11 mai 1988 pour les trains assurés en Z2, donc c'est bien la double RRR du 16 juillet 1988 qui fut le dernier train voyageurs à Neudorf. Ou alors il y a une erreur sur les dates ?
Nicolas67000
Causant
 
Messages: 251
Inscrit le: Sam 27 Déc 2014, 18:11

Re: La (ou les) gare(s) de Strasbourg

Publié: Lun 15 Jan 2018, 18:55 
Nicolas67000 a écrit:11 mai 1988 pour les trains assurés en Z2, donc c'est bien la double RRR du 16 juillet 1988 qui fut le dernier train voyageurs à Neudorf. Ou alors il y a une erreur sur les dates ?


Je me suis fourvoyé en disant qu'ils ont remis ça. Je confirme la date pour les RRR, j'ai vérifié dans mes carnets et c'est ce qui m'a permis d'indiquer la locomotive de remorque/pousse.
C'est donc bien ce train là qui est le dernier.
Woessner
Volubile
 
Messages: 2034
Inscrit le: Sam 27 Mai 2017, 17:16
Echelle pratiquée: HO
Prénom: WeekEnd

Re: La (ou les) gare(s) de Strasbourg

Publié: Lun 15 Jan 2018, 20:29 
Est-ce que le passage souterrain entre l'ancien quai et l'ancien BV de Neudorf existe toujours ? Si non, alors comment étaient débarqués les supporters pour se diriger vers le stade de la Meinau ? Je ne les imagine pas traverser le faisceau de voies...

Autre chose, on n'a pas encore parlé de la gare de Cronenbourg mais je ne sais pas où mette cette information. J'y suis passé aujourd'hui et j'ai constaté que le dernier portique a conteneurs jaune de la CNC (le site en comptait jadis deux) a été démonté :(
Nicolas67000
Causant
 
Messages: 251
Inscrit le: Sam 27 Déc 2014, 18:11

Re: La (ou les) gare(s) de Strasbourg

Publié: Lun 15 Jan 2018, 22:55 
Les trains de supporters desservaient le quai militaire de Neudorf, accessible de plain pied depuis l'avenue de Colmar ! :wink:
Maître Yoda/15000 et Pk addict
Thierry PORCHER
Le retour du Jedi
 
Messages: 14262
Inscrit le: Dim 06 Avr 2008, 14:21
Localisation: Strasbourg
Âge: 70

PrécédentSuivant

Retour vers Ferrovissime

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : MTFLS et 17 invité(s)