Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Identification tender ?

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur: MOD

Identification tender ?

Publié: Lun 09 Oct 2017, 00:19 
Je fais appel à vos lumières au sujet d'une photo du dépôt de Sarreguemines, qui a attiré mon attention.
J'en ignore à la fois l'auteur et la date de prise de vue exacte, mais elle doit se situer vers les dernières années du dépôt, si l'on en croit l'état de certaines des 141R présentes. Ce qui m'interpelle sur cette photo, c'est la présence de ce tender :

Image

Fouillant dans mes archives photographiques, j'ai exhumé cette vue, dont j'ignore tout autant l'auteur et la date, mais où l'on retrouve le même tender, au même emplacement :

Image

Les photos sont petites, de faible définition, mais on y reconnaît clairement un 34P ou apparenté. Or, à cette époque, le dépôt de Sarreguemines ne possédait depuis longtemps plus que des 141R et des 140C, totalement étrangères à ce type de tender. Je m'interroge donc sur l'identité et la raison de la présence de ce tender isolé.

Première piste de réflexion : quelles sont les séries de locomotives attelées à ce type de tender qui ont pu séjourner à Sarreguemines ? La seule réponse qui me vienne à l'esprit concerne les 141P. Des machines de cette série ont en effet été affectées à Sarreguemines jusqu'en 1963. Mais les photos me semblent avoir été prises postérieurement, probablement au début des années 1970. Les 141P sont toutes parties sur mutation, sauf une, la 141 P 276, qui a été amortie sur place, et radiée à Sarreguemines en 1965. J'ignore en revanche où et quand elle a été démolie. Pourrait-il alors s'agir de son tender ?
Je possède une liste du matériel vapeur dont la présence a été relevée sur le site en février 1973 par un amateur allemand. Il fait état d'un tender isolé désigné de la manière suivante : "tender 292". Or, d'après mes recherches, le dernier tender attelé à la 141 P 276 était, je vous le donne en mille, le 34 P 292 !
Bingo, me dis-je aussitôt, voilà une affaire rondement menée. La boucle est bouclée, il s'agit donc du tender de la défunte 141 P 276.

Mais me direz-vous, qu'est-ce-qu'il a à venir nous enquiquiner, çui-ci, au surplus très tôt un lundi matin, à nous demander de l'aide au sujet d'une question dont il possède déjà la réponse ? Hein, qu'est-ce-qu'il a ?

Ben, il a que plusieurs éléments lui font penser que cette solution n'est pas la bonne.

D'abord, on peut certes admettre qu'une 141P soit radiée et démolie sans que son tender ne subisse le même sort, dès lors que celui-ci aurait pu être réutilisé derrière d'autres machines. Mais alors, pourquoi le maintenir à Sarreguemines, qui n'utilisait aucune série de machines pouvant y être attelé ?

Ensuite, s'il est vrai que la définition des photos est basse, il n'en demeure pas moins que j'ai beau écarquiller les yeux, je ne distingue aucun indice de la présence d'un stoker. A priori, un tender de 141P devrait pourtant en être équipé.

De plus, je ne vous l'ai pas dit tout de suite, mais j'ai trouvé une autre photographie, prise en 1969, où l'on distingue sur la droite l'extrémité arrière d'un tender qui ressemble fort à un 34P (d'ailleurs il semble dépourvu de ses échelles d'accès arrière) :

Image

Comme je n'ai pas connaissance du fait qu'il y ait eu pléthore de 34P sur le site à cette époque, je pars du principe qu'il s'agit du même. Chic alors ! La face arrière comporte deux immatriculations, celle de la machine et celle du tender. Seulement voilà, là-aussi la définition n'est pas bonne, et les numéros sont illisibles. Mais leur disposition nous fournit quelques éléments utiles. D'abord, on constate que le numéro de la machine est porté au-dessus de celui du tender, puisque le premier groupe de chiffres, désignant la série, en comprend trois sur la ligne du haut alors qu'il n'y en a visiblement que deux en-dessous. Si l'on s'intéresse alors à l'immatriculation du dessous, donc celle du tender, on observe que le numéro dans la série est manifestement lui-aussi à deux chiffres, contrairement à celui de la locomotive, qui en comporte trois. Or, s'il n'y a que deux chiffres, il ne devrait pas pouvoir s'agir du 34 P 292...

Mais alors , m'objecterez-vous, qu'en est-il de notre amateur allemand et de son providentiel "tender 292" ? Eh bien j'en viens à penser que ce "tender 292" ne désigne pas le 34 P 292, mais le 34 X 50. Je relève en effet sur la liste de notre amateur qu'il n'a noté que les numéros des locomotives, et non ceux des tenders qui leur étaient associés. C'est ballot, mais c'est comme ça et on ne peut plus rien y faire. Il a distingué les 141R et les 140C, et notre "tender 292" est classé parmi les 140C. Le numéro 292 est souligné, tout comme le sont ceux des 140 C 30 et 140 C 191, une note indiquant que le soulignement signifie que la machine était attelé à un tender 2' 2' T34, soit, en bon français, un tender 34X. J'imagine mal qu'un amateur, allemand de surcroît, puisse confondre un 34X d'origine germanique avec un 34P très français. Selon la logique de cette liste, le "tender 292" devrait donc désigner un tender 34X ayant été attelé à la 140 C 292. Vérification faite, la 140 C 292 a bien été affectée à Sarreguemines, où elle a été radiée, alors qu'elle était attelée au tender 34 X 50. Or la machine elle-même n'était plus sur le site en 1973, puisqu'elle avait été démolie à Culoz en 1969. Mais la présence du tender 34 X 50 à Sarreguemines est quant à elle attestée par au moins une photo. Sur celle-ci, on peut constater qu'il arbore encore sur sa face arrière l'immatriculation de la 140 C 292, ce qui a manifestement permis à notre amateur d'associer ce tender isolé à la 140 C 292, et de le désigner par l'indication "tender 292". Le fait que ce numéro soit précisément celui du tender de la 141 P 276 n'est donc manifestement qu'un malencontreux hasard...

Tout ça pour dire que je me retrouve au point de départ : quel est ce tender, et que faisait-il à Sarreguemines ?

Si vous avez des pistes...
Michel
Avatar de l’utilisateur
michelw
Éloquent
 
Messages: 387
Inscrit le: Ven 01 Mai 2015, 13:08
Localisation: Plateau de Langres, aglagla
Âge: 50
Echelle pratiquée: 0, HO
Prénom: Michel

Re: Identification tender ?

Publié: Lun 09 Oct 2017, 01:20 
bonjour

voilà une question interessante mais dont je n'ai pas la reponse, hélas
la seule chose bizarre sur les deux photos du haut c'e sont les inscriptions nombreuses sur la face latérale du tender en bas de la caisse, trop regulières pour de la rouille et la face avantf côté loco me semble modifée
un tender déclassé en vehicule de service peut être le 292 pourqioi pas
et en 69 un autre tender garé à Sarreguemines lors d'un transfert suite à avarie?

dans le fil derni(re lcomotives démolie , il y a plusieurs photos de Sarreguemines prises sous le même angle la plus ancienne de 72, le tender n'y est plus

voir ici
viewtopic.php?f=5&t=84408&start=975
avec un lien donnant d''autres photos sur le fil , sans le tender visible ici
Dernière édition par BB 102 le Lun 09 Oct 2017, 15:12, édité 1 fois au total.
BB 102
Démonstratif
 
Messages: 1503
Inscrit le: Jeu 28 Avr 2011, 20:40

Re: Identification tender ?

Publié: Lun 09 Oct 2017, 01:50 
Bonjour
A on avis, ce tender 34P est transformé en "résistance liquide" pour les essais à poste fixe et à pleine puissance des génératrices éléctriques des locomotives diesel type A1A A1A 68000, BB66000, etc.(Source Jacques Defrance)
Pascalou
Pascal 87 sup. dem.
 

Re: Identification tender ?

Publié: Lun 09 Oct 2017, 09:53 
Cela ressemble fort à un 37 A Nord, avec l'arrondi supérieur de caisse interrompu par la trappe de remplissage d'eau.

Quant au bandeau de peinture, peut-être pour spécifier une utilisation particulière, comme réservoir d'eau déminéralisée par exemple.

Didier.
Avatar de l’utilisateur
Didierd
Expansif
 
Messages: 2588
Inscrit le: Sam 22 Nov 2008, 23:53
Âge: 58
Prénom: Didier

Re: Identification tender ?

Publié: Lun 09 Oct 2017, 12:29 
Ce n'est pas un 34 P puisque dépourvu du stocker.

C'est donc un tender de d'origine Nord ou PO de la famille des 37 ou 38 M3.

S'il s'agit du même véhicule sur les trois photos (j'ai un doute sur la troisième), il s'agit forcément d'un 38 A qui avait l'arrière de la hotte droite contrairement aux 37 A qui était courbe.

Stockage de solution antigel ou eau traitée à tous les coups.
Lionel
Avatar de l’utilisateur
Castle class
Intarissable !
 
Messages: 4548
Inscrit le: Mar 09 Jan 2007, 22:58
Localisation: Oise
Âge: 66
Club: REV

Re: Identification tender ?

Publié: Lun 09 Oct 2017, 12:38 
Ce tender peut provenir d'une 150P à chauffe manuelle mutée sur la région Est pour pièces car je ne crois pas qu'il y ai eu des 150P à chauffe manuelle mutées...

Quand à un tender muté au parc de service, je n'y crois pas, pour cause d'absence d'installation de traverse avant (mais la peinture blanche acréditerait une utilisation interne ?).

Dans le sens inverse, il y eu des 241A en chaudières fixes au nord.
Avatar de l’utilisateur
TMB15
Incontournable... en fait !
 
Messages: 11769
Inscrit le: Dim 16 Déc 2007, 11:57
Localisation: La tête au NORD et dans l' Ep III pour ne pas avoir sur mon réseau ce qui passe sous ma fenêtre !

Re: Identification tender ?

Publié: Lun 09 Oct 2017, 12:46 
L'utilisation comme réservoir ou citerne semble la plus logique pour un tender réformé.
EC 64, toujours en veille...
Avatar de l’utilisateur
EC 64
Intarissable !
 
Messages: 14837
Inscrit le: Lun 21 Jan 2008, 12:13
Localisation: PARIS (F)
Âge: 66
Echelle pratiquée: H0 (ep IV-V)
Club: AFAC Paris

Re: Identification tender ?

Publié: Lun 09 Oct 2017, 13:11 
TMB15 a écrit:...

Quand à un tender muté au parc de service, je n'y crois pas, pour cause d'absence d'installation de traverse avant (mais la peinture blanche acréditerait une utilisation interne ?).



C'est de la peinture jaune pour signaler qu'il n'est pas autorisé à sortir de l'enceinte du dépôt.
Lionel
Avatar de l’utilisateur
Castle class
Intarissable !
 
Messages: 4548
Inscrit le: Mar 09 Jan 2007, 22:58
Localisation: Oise
Âge: 66
Club: REV

Re: Identification tender ?

Publié: Lun 09 Oct 2017, 15:17 
bonjour

à droite de ce tender, il y a visiblement un châssis de 30 R vue fce arrière mais avec des inscriptions blanches sur la traverse rouge

cela fait deux machins bizarres (un tender et les restes d'un autre)
dommage que les photos ne soient pas datées

bonne journée
BB 102
Démonstratif
 
Messages: 1503
Inscrit le: Jeu 28 Avr 2011, 20:40

Re: Identification tender ?

Publié: Lun 09 Oct 2017, 19:19 
La présence d'un châssis de 30 R dans un dépôt de 141 R n'a rien de surprenant.

Un certain nombre de châssis de ces tenders furent récupérés pour être modifiés en wagons plateaux, pour le transport de charges lourdes dans l'industrie sidérurgique.

La présence du tender 37 A Nord est beaucoup plus étonnante.

Didier.
Avatar de l’utilisateur
Didierd
Expansif
 
Messages: 2588
Inscrit le: Sam 22 Nov 2008, 23:53
Âge: 58
Prénom: Didier

Re: Identification tender ?

Publié: Lun 09 Oct 2017, 22:31 
Si je peux mettre mon grain de sel, de cul, j'y vois un 34 ou 36P, les 37A Nord n'avait pas de petites portes de casier à outil à l'arrière bas des caisses à eau comme je crois en distinguer un sur une des photos mais un coffre derrière la hotte à charbon, sur les 38A s'était un coffre soit entre les bogies, soit sous la traverse de choc arrière. La hotte n'est en aucun cas une hotte de 37A. Trop loin pour en dire plus.

Le châssis aux traverses de choc rouge me fait beaucoup plus penser à un châssis de grue à combustible qui avaient bien des traverses rouges avec numérotation peinte en blanc.
Christophe DUFRENOY
Avatar de l’utilisateur
C.Dufrenoy
Moules Frites !
 
Messages: 5998
Inscrit le: Lun 01 Mai 2006, 11:26
Localisation: Wavrin
Âge: 38

Re: Identification tender ?

Publié: Mar 10 Oct 2017, 00:02 
Bon, je viens de me farcir le visionnage de plusieurs centaines de photos du dépôt de Sarreguemines prises à différentes époques. Résultat : chou blanc, malheureusement pas de nouvelle apparition du tender mystérieux.

L'identification du type de celui-ci pose visiblement problème. C'est ce que je craignais un peu, en parlant d'emblée d'un "34P ou apparenté". De fait, la qualité et la taille des images ne permettent d'appréhender les formes que dans leurs grandes lignes, mais pas de visualiser les détails distinctifs. Difficile donc en l'état de trancher de manière certaine entre un 34P, un 36P, un 37A ou encore un 38A (l'origine nord de ces deux derniers n'étant pas rédhibitoire, puisqu'ils ont équipé certaines machines de la région 1), voire même encore d'autres séries voisines d'aspect.

Pas plus de certitude quant à la raison de sa présence. Le tender ne semble au premier abord pas avoir subi de transformation notable en vue d'une utilisation particulière, mais, comme certains l'ont pertinemment souligné, il présente une bande de peinture sur la partie inférieure du bas de caisse faisant penser au marquage distinctif d'une affectation spéciale. Par ailleurs, le tender vu de l'arrière semble avoir perdu un certain nombre d'agrès, et notamment ses échelles d'accès.

Bref, les interrogations perdurent, et les recherches continuent, je ne désespère pas de dégoter un document photographique permettant de lever le voile sur ce véhicule...
Michel
Avatar de l’utilisateur
michelw
Éloquent
 
Messages: 387
Inscrit le: Ven 01 Mai 2015, 13:08
Localisation: Plateau de Langres, aglagla
Âge: 50
Echelle pratiquée: 0, HO
Prénom: Michel

Re: Identification tender ?

Publié: Jeu 12 Oct 2017, 18:14 
bonjour

toujours rien trouvé sur ce tender bizarre et le châssis voisin mais cette phrase
je cite
"Bon,je viens de me farcir le visionnage de plusieurs centaines de photos du dépôt de Sarreguemines prises à différentes époques. Résultat : chou blanc, malheureusement pas de nouvelle apparition du tender mystérieux."

serait il possible 'efaire profiter les autres forumeurs de ce pactole ou de cette manne , par exemple dans dernièrevapeur sncf démolie
lien: viewtopic.php?f=5&t=84408&start=1035

si cela était possible , cela serait super

bonne journée
BB 102
Démonstratif
 
Messages: 1503
Inscrit le: Jeu 28 Avr 2011, 20:40

Re: Identification tender ?

Publié: Mer 18 Oct 2017, 23:00 
Nouvelle apparition du tender mystérieux, cette fois sur un enregistrement vidéo d'époque, dont la définition est d'époque aussi, c'est-à-dire assez piètre, et difficile à améliorer, mais qui a l'avantage de le représenter en plan plus rapproché. En voici une copie d'écran :

Image

Compte tenu de l'angle de prise de vue, on discerne mal la forme de la hotte à charbon. Mais pour le reste, il ressemble furieusement à un 37A...
Reste que son numéro précis, son origine et la raison exacte de sa présence à cet endroit demeurent obscurs.
Michel
Avatar de l’utilisateur
michelw
Éloquent
 
Messages: 387
Inscrit le: Ven 01 Mai 2015, 13:08
Localisation: Plateau de Langres, aglagla
Âge: 50
Echelle pratiquée: 0, HO
Prénom: Michel

Re: Identification tender ?

Publié: Jeu 19 Oct 2017, 10:05 
bonjour
document interessant
je pensais que le blanc ? en bas de caisse était des inscriptions mais il s'agit d'une bande de peinture , dispo assez rare à mes yeux
l'inscription doit être le petit trait devant la bande claire (blanche, jaune pale?)

y a t'il une date de la vidéo?

on voit aussi le chassis de tender 30 R ou de grue à vapeur à droite
BB 102
Démonstratif
 
Messages: 1503
Inscrit le: Jeu 28 Avr 2011, 20:40

Suivant

Retour vers Ferrovissime

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : BB 102, Daniel67, Francis Bour, KRUP PSE, TGVA et 23 invité(s)