Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

FERROVISSIME N° 89 septembre/octobre 2017

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur: MOD

FERROVISSIME N° 89 septembre/octobre 2017

Publié: Mer 09 Août 2017, 17:07 
Image


Sommaire de Ferrovissime n°89


Histoire au présent
Z 21700 : des ZTER pour les lignes à grande vitesse

Trésors d’archives
Maurice Testu nous raconte comment le Réseau des bains de Mer de CFTA fermait il y a 45 ans

Comment ça marche
La numérotation des trains au service d’été 1988

Stars du rail
1937 - 1967 : trente ans de traction sur Paris/Rennes

Portrait du rail
Les BB 12000, triomphe des machines à redresseurs sous 25000 V

Coeur de métier
Avec un conducteur Thello sur une BB 36000

Gares et installations
La gare de Chorges, une destinée atypique

Matériel roulant d’hier
BB 26000 : bientôt trente ans de service
L’IES 171, nouvelle jeunesse pour une vieille dame de l’Infra

Des trains sous la loupe
De Corbeil-Essonnes à Malesherbes et Montargis en 141 R
Corbeil/ Montargis : matériels et compositions des rames














Image
Image



Image
JH LAVIE
Dingue d'autorails
 
Messages: 2627
Inscrit le: Jeu 08 Sep 2005, 13:43

Re: FERROVISSIME N° 89 septembre/octobre 2017

Publié: Ven 25 Août 2017, 09:44 
SUITE A UN PROBLEME TECHNIQUE, LE N°89 DU MAGAZINE FERROVISSIME NE SERA PAS MIS EN VENTE DANS LES KIOSQUES ET MAISONS DE PRESSEAVANT LES 29 ET 30 AOÛT.
Nous vous présentons nos excuses pour ce retard.
Ce retard ne concerne pas les abonnés qui recevront leur n°89 normalement.
JH LAVIE
Dingue d'autorails
 
Messages: 2627
Inscrit le: Jeu 08 Sep 2005, 13:43

Re: FERROVISSIME N° 89 septembre/octobre 2017

Publié: Mar 29 Août 2017, 09:43 
Trouvé hier dans ma boite aux lettres.
Yapuka !
Moyse

Je suis ancien combattant, militant socialiste et bistrot... C'est dire si, dans ma vie, j'en ai entendu, des conneries ! (Michel Audiard)
Avatar de l’utilisateur
Moyse
Expansif
 
Messages: 2401
Inscrit le: Jeu 18 Août 2005, 19:52
Localisation: Sedan
Âge: 49

Re: FERROVISSIME N° 89 septembre/octobre 2017

Publié: Mer 30 Août 2017, 18:26 
Que de souvenirs d'enfance dans l'article sur Corbeil Malesherbe!
Surtout les photos des pages 72 et 73, toutes prises à Mennecy. Le train de 18h08 du dimanche, on le prenait souvent avec mes parents, de retour d'un week-end chez les arrières grands parents qui habitaient tout près de l'Essonne, juste derrière la gare.
J'entendais les sonneries d'annonce du PN que l'on devine P73, avec la maison de garde-barrière qui ne servait plus, le PN manuel étant commandé par manivelles et transmission funiculaire, du BV, l'installation étant sous la petite marquise. Je me précipitais pour voir passer les 141R.
Et ce PN que nous empruntions, malgré " l'interdiction de passer par le passage à niveau " indiqué par des pancartes.
Ce train du dimanche soir était très chargé, le quai de Mennecy était noir de monde, beaucoup de pêcheurs ayant passé la journée dans les marais de l'Essonne tout proches. Et des ouvriers de chez Renault et leurs familles, dont un centre de repos du CE de Billancourt était situé entre la gare et la rivière.
A la gare de Lyon il fallait parfois attendre plusieurs métros, tant la foule encombrait l'accès à la ligne 1.
Sur la petite photo P73, on devine la cartonnerie qui était embranchée, et qui polluait l'Essonne!
Gilles74
Disert
 
Messages: 497
Inscrit le: Ven 19 Août 2016, 16:06
Echelle pratiquée: HO

Re: FERROVISSIME N° 89 septembre/octobre 2017

Publié: Lun 04 Sep 2017, 09:22 
Petite question qui concerne, certes, la traction électrique : y-a-t-il eu des Z 5100 à Malesherbes ? Des 5300, j'en suis à peu près certain mais pas pour les 5100...
L'article est passionnant : des trains en traction vapeur en 1970, avec des R de surcroit, un relais traction pour continuer sur Paris...
15063
Démonstratif
 
Messages: 1532
Inscrit le: Lun 07 Mars 2011, 09:15

Re: FERROVISSIME N° 89 septembre/octobre 2017

Publié: Lun 04 Sep 2017, 12:33 
A l'époque de l'électrification, en 1984 en première phase jusqu'à La Ferté-Alais, j'allais plus rarement sur cette ligne, et je ne me souviens que des 5300.
Concernant les relais vapeur-électrique à Corbeil, j'ai souvenir d'un dimanche soir, au train de 18h08 à Mennecy, de mon étonnement de ne pas voir la 141R refouler vers l'annexe de Corbeil, alors que gamin, ce spectacle m'intéressait au plus haut point. A l'arrivée à Paris Lyon, j'ai eu la confirmation de mon impression ( démarrage plus lent, fumée ), la machine à vapeur nous avait amené jusqu'à Paris!
Plus tard, j'avais lu que les vapeurs étaient interdites sous la verrière de la gare parisienne.... mais je ne me souviens pas de la date, entre 1965 et la fin de la vapeur....
Gilles74
Disert
 
Messages: 497
Inscrit le: Ven 19 Août 2016, 16:06
Echelle pratiquée: HO

Re: FERROVISSIME N° 89 septembre/octobre 2017

Publié: Mar 05 Sep 2017, 08:35 
La vapeur a été exclue de Paris-Lyon en 1950 avec l'instauration des relais-traction à Corbeil et Moret. Seule exception tolérée : les 050 TQ Nord venant avec les trains de jonction de la Petite Ceinture. Évidemment, une machine à vapeur pouvait venir à PLY en cas d'absence de la machine électrique de relais, de panne ou de grève EDF, voire de manque de tension sur le réseau (ces délestages n'étaient pas inhabituels avant la construction des centrales nucléaires).
15063
Démonstratif
 
Messages: 1532
Inscrit le: Lun 07 Mars 2011, 09:15

Re: FERROVISSIME N° 89 septembre/octobre 2017

Publié: Mar 05 Sep 2017, 10:20 
15063 a écrit:La vapeur a été exclue de Paris-Lyon en 1950 avec l'instauration des relais-traction à Corbeil et Moret. Seule exception tolérée : les 050 TQ Nord venant avec les trains de jonction de la Petite Ceinture. Évidemment, une machine à vapeur pouvait venir à PLY en cas d'absence de la machine électrique de relais, de panne ou de grève EDF, voire de manque de tension sur le réseau (ces délestages n'étaient pas inhabituels avant la construction des centrales nucléaires).


Merci de la précision quand à cette interdiction. Je n'ai aucun souvenir de la date de cette 141R à Paris Lyon, ni même de la saison, hormis le fait que c'était obligatoirement un dimanche soir....ou un jour férié.
Ces entrées de machines à vapeur sous la grande verrière devaient être plutôt rares!
Gilles74
Disert
 
Messages: 497
Inscrit le: Ven 19 Août 2016, 16:06
Echelle pratiquée: HO

Re: FERROVISSIME N° 89 septembre/octobre 2017

Publié: Jeu 07 Sep 2017, 21:30 
une anecdote relevé par mon oncle "facteur mixte" à l'époque en gare de Brettnach PK42,158 de Thionville-Béning. A l'époque il prenait le train pour son travail, il observe un fort ralentissement avant la gare, rien à voir avec la signalisation d'entrée. Ses collègues lui donnent cette explication:
Un train de marchandises double qui est habituellement tracté par une CC14100 est cette nuit remplacée par une BB12000. Le conducteur voit le sémaphore en gare, fermé......longtemps........trop longtemps (le sémaphore ex-AL c'est l'arrêt absolu). Le conducteur descend de sa machine et va trouver le chef de service (ou celui faisant office de) dans sa guérite en gare, il le trouve endormis la tête sur la table. Je ne sais pas comment à eu lieu la régularisation mais le conducteur remonte sur la machine pour démarrer et continuer sa marche, rien à faire la machine s'essuie les pieds. La gare est en rampe et en courbe et le train est double. Après plusieurs tentatives appuyées, abandon et demande de secours. Seulement voilà, la machine a laissé 8 encoches de 20mm dans les rails justifiant un ralentissement provisoire à 10km/h avant changement rapide des rails. Sûr que les explications ont dues être corsées. :mdr:
J'étais aux WC :mdr:
Avatar de l’utilisateur
fa57
Zorro est à rivets
 
Messages: 16279
Inscrit le: Sam 20 Août 2005, 14:52
Localisation: ACAL

Re: FERROVISSIME N° 89 septembre/octobre 2017

Publié: Mar 03 Oct 2017, 23:42 
Bonsoir
J'ai acheté ce numéro hier malheureusement sans l'avoir feuilleté et j'ai été très déçu par l'iconographie de l'article sur les 12000. Alors que ces locs ont sillonné toutes les lignes de la région Nord-Pas de Calais pas un seul cliché pour illustrer cette carrière en territoire nordiste, même pas une au dépôt de Lens... Quelle déception :cry:
Olivier
Avatar de l’utilisateur
BB16013
Éloquent
 
Messages: 303
Inscrit le: Mar 21 Fév 2012, 21:15
Localisation: Grenoble, Douai, Queyras
Âge: 56
Echelle pratiquée: HO (75-90) Oe, O VNS
Club: CdZ

Re: FERROVISSIME N° 89 septembre/octobre 2017

Publié: Mer 04 Oct 2017, 05:41 
Bonjour,
Surtout que Lens fut le dernier bastion et que c'est autour de Tergnier qu'elles ont fini leurs carrières.
@+
12035
Avatar de l’utilisateur
12035
Loquace
 
Messages: 1023
Inscrit le: Lun 08 Déc 2008, 13:20

Re: FERROVISSIME N° 89 septembre/octobre 2017

Publié: Jeu 19 Oct 2017, 21:37 
Bonsoir,

J'ai pu constater, sur l'article relatif à Corbeil / Montargis, que l'EAD pris en photo était un "oiseau rare" :

- La délimitation entre le rouge et le crème, sur la cabine, prend la forme d'une moustache
- Le bloc 3e feu est couleur crème
- Le toit est déjà en rouge
- Le par-brise n'est déjà plus panoramique
- Les feux blancs et rouges ne sont pas encore séparés

Cordialement
Gdefareins
Loquace
 
Messages: 1032
Inscrit le: Ven 09 Avr 2010, 23:03
Localisation: 71570
Âge: 46


Retour vers Ferrovissime

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Jielcé76, R.I.C et 15 invité(s)