Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

[Alsace Lorraine] Les dépôts de l'ex AL

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur: MOD

Re: [Alsace Lorraine] Les dépôts de l'ex AL

Publié: Mar 03 Oct 2017, 00:52 
J'ai souvenir d'être arrivé sur le site par le sud, et l'installation en question est l'un des premiers vestiges sur lequel je sois tombé, juste avant d'arriver au niveau de la façade sud de l'atelier, situé derrière la rotonde. Il ne peut donc s'agir du WC ou du puits de ta deuxième hypothèse, qui sont situés de l'autre côté de l'ensemble rotonde-atelier, vers le foyer (sur le plan, la chose notée "BI" correspond peut-être à une borne à incendie ?).

J'ai trouvé sur le site kivabien une photo aérienne des lieux en 1967, où on aperçoit, à l'endroit approximatif où j'ai pris la photo (difficile de se repérer exactement, dans la forêt dense qui a envahi les lieux), une silhouette dont la structure semble assez bien correspondre à celle du soubassement bétonné photographié. J'écarte l'hypothèse qu'il puisse s'agir d'arbres, l'aspect étant trop net par rapport à celui des arbres, même isolés, que l'on peut voir par ailleurs. Il semble donc bien s'agir d'une construction, mais qui ne correspond manifestement pas aux WC de ta première hypothèse, qu'on aperçoit très clairement un peu plus à droite. Quel est alors cet équipement, étant précisé que sur l'extrait de plan figurant dans l'ouvrage "Les dépôts vapeur de l'Est", il n'apparaît aucune construction à cet endroit...

Image
Michel
Avatar de l’utilisateur
michelw
Éloquent
 
Messages: 376
Inscrit le: Ven 01 Mai 2015, 14:08
Localisation: Plateau de Langres, aglagla
Âge: 50
Echelle pratiquée: 0, HO
Prénom: Michel

Re: [Alsace Lorraine] Les dépôts de l'ex AL

Publié: Mar 03 Oct 2017, 10:08 
bonjour,
Si quelqu'un sait à quoi ça correspond...



Il pourrait s'agir de supports de cuves ? et le muret qu'on voit sur la droite serait les restes d'un bassin de rétention.
Quel fluide: huile, gas-oil, produits chimiques ?....

Cordialement
Avatar de l’utilisateur
sully091
Papotier
 
Messages: 138
Inscrit le: Ven 14 Oct 2005, 19:00
Localisation: Essonne
Âge: 63

Re: [Alsace Lorraine] Les dépôts de l'ex AL

Publié: Mar 03 Oct 2017, 13:20 
fa57 a écrit:Un document rare
l'unique dépôt de Boulay en 1872 quand la gare était encore un voie unique
Image


Ah! Ça m'intéresse drôlement. Merci.

Le plan d'ensemble ressemble un peu à celui de Vigy.


Heu, la route était Impériale. :shock: (période allemande oblige).
La bouillante eau, etc...
Avatar de l’utilisateur
Jolito
Intarissable !
 
Messages: 5934
Inscrit le: Mer 28 Mars 2007, 08:42
Localisation: Pas loin de Téterchen
Âge: 61
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Gérard
Club: MC Les Gueules Noires

Re: [Alsace Lorraine] Les dépôts de l'ex AL

Publié: Mar 03 Oct 2017, 13:45 
le plan date du tout début de la période allemande, le cadastre sur lequel est basé le tracé, n'est pas encore traduit (la référence est bien Napoléon3), la société en question n'est pas l'EL mais la Compagnie Belge des Chemins de Fer, d'où l'architecture des gares qui n'a rien à voir avec l'EL (bien que je présume que Boulay a été construit par l'EL). L'exploitation a été donné à l'EL
Dernière édition par fa57 le Mar 03 Oct 2017, 13:46, édité 1 fois au total.
J'étais aux WC :mdr:
Avatar de l’utilisateur
fa57
Zorro est à rivets
 
Messages: 16177
Inscrit le: Sam 20 Août 2005, 15:52
Localisation: ACAL

Re: [Alsace Lorraine] Les dépôts de l'ex AL

Publié: Mar 03 Oct 2017, 13:46 
Oui, pour la Compagnie Belge, je savais. :wink:
La bouillante eau, etc...
Avatar de l’utilisateur
Jolito
Intarissable !
 
Messages: 5934
Inscrit le: Mer 28 Mars 2007, 08:42
Localisation: Pas loin de Téterchen
Âge: 61
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Gérard
Club: MC Les Gueules Noires

Re: [Alsace Lorraine] Les dépôts de l'ex AL

Publié: Mar 03 Oct 2017, 15:23 
michelw a écrit:Si quelqu'un sait à quoi ça correspond...


Je reviens à Bénestroff qui décidément n'arrête pas de nous intriguer. On parle de WC, de fosses et de supports de réservoirs avec cuve de rétention. Pourquoi pas cette dernière hypothèse, mais il faut avouer que l'emplacement ne répond à aucune logique. Au vu de la photo aérienne, ce truc bizarre serait placé entre les voies de rentrée des locs, et plus précisément les voies "charbon", à une centaine de mètres du parc à charbon et juste à côté d'une TJD.
Produits pétroliers, on ne roulait pas encore au mazout. Huile ou produits chimiques, ils auraient eu une meilleure place à l'arrière de l'atelier que coincés entre les voies en face des bureaux. Je n'ai pas de réponse concrète à cette énigme.

Image
Woessner
Papotier
 
Messages: 193
Inscrit le: Sam 27 Mai 2017, 18:16
Echelle pratiquée: HO
Prénom: WeekEnd

Re: [Alsace Lorraine] Les dépôts de l'ex AL

Publié: Mar 03 Oct 2017, 17:56 
bonjour,
ils auraient eu une meilleure place à l'arrière de l'atelier que coincés entre les voies en face des bureaux

Il y a des produits qu'il vaut mieux éloigner des populations des ateliers ou bureaux en cas de fuite accidentelle car ils dégagent des vapeurs ou fumées dans le meilleur des cas incommodantes et dans le pire nocives.
On peut aussi imaginer un produit à forte attractivité et qu'on surveille depuis le bureau.....
Dans un dépôt vapeur, je pencherais quand même plus vers des produits chimiques (TIA?), un carburant ou un lubrifiant.
Mais je n'ai aucune certitude.

cordialement
Avatar de l’utilisateur
sully091
Papotier
 
Messages: 138
Inscrit le: Ven 14 Oct 2005, 19:00
Localisation: Essonne
Âge: 63

Re: [Alsace Lorraine] Les dépôts de l'ex AL

Publié: Mar 03 Oct 2017, 19:15 
Peut-être un début de réponse avec cette vue du 10 mai 1967 au contraste retravaillé. On devine en effet ce qui semble être deux réservoirs verticaux enfermées dans une cuve de rétention. Quant à l'hypothèse d'un TIA, Bénestroff n'en a jamais été muni, l'eau y étant quasiment sans calcaire. Et le faible effectif des locomotives de ce dépôt aurait rendu ce poste très onéreux.

Image
Woessner
Papotier
 
Messages: 193
Inscrit le: Sam 27 Mai 2017, 18:16
Echelle pratiquée: HO
Prénom: WeekEnd

Re: [Alsace Lorraine] Les dépôts de l'ex AL

Publié: Mer 04 Oct 2017, 10:29 
Bonjour,

Si on essaie d'être logique:

ces réservoirs n'apparaissent pas sur les plans d'origine mais sur des photos postérieures et notamment sur une de 1967

ils sont situés dans le prolongement du parc à charbon, donc de l'approvisionnement en combustible/carburant

il pourrait donc s'agir de cuves à gas-oil (pour des locomotives ou autorails en relais), voire même d'essence pour des autorails plus anciens
(et dans cette dernière hypothèse on rejoint le besoin de surveiller le précieux liquide)

cordialement
Avatar de l’utilisateur
sully091
Papotier
 
Messages: 138
Inscrit le: Ven 14 Oct 2005, 19:00
Localisation: Essonne
Âge: 63

Re: [Alsace Lorraine] Les dépôts de l'ex AL

Publié: Mer 04 Oct 2017, 12:26 
Bénestroff
Ce dépôt est vraiment hors du commun. Créé en 1929-30 dans le cadre de la ligne Maginot, il a remplacé le petit établissement local, annexe de Metz-Sablon, et a repris à son effectif les cinq ou six locomotives rattachées à ce lieu pour la desserte des lignes vers Château-Salins, Avricourt et Sarreguemines. Autant dire qu’elles étaient à l’aise dans ce vaste dépôt.

Lorsqu’en juin 39 la probabilité d’une guerre se précisa, l’effectif du dépôt fut renforcé et compta une quarantaine d’engins, auxquels se rajouteront en septembre et octobre une trentaine d’autres évacués de Hargarten et de Forbach.

La période de la guerre sera sans aucun doute le point le plus fort de ce dépôt. situé à un croisement de lignes joignant le cœur de l’Allemagne aux frontières du Reich, Bénestroff est devenu un point stratégique pour l’acheminement des troupes vers la France occupée. Le trafic y a été intense et il est fort probable que de nombreuses locomotives ont fait escale au dépôt. Mais après le conflit, il ne reste que sept locomotives à l’effectif, rapidement dissolu. Le dépôt ne sert plus alors que de relais pour les rares engins de passage, jusqu’à la fermeture du lieu fin 1956.

Quel a été le trafic sur ces petites lignes de l’étoile de Bénestroff après la guerre ? Il y a eu des circulations d’autorails vers Sarreguemines, sans doute également vers Château-Salins. Mais les autorails relayaient-ils au dépôt ? Leur autonomie était suffisante pour ne pas à devoir refaire un plein à chaque étape et leur présence dans le dépôt semble exclue. Alors pour qui stockait-on du gazole ou de l’essence ?

Le mystère qui entoure l’histoire de ce dépôt rejoint celui de son abandon pur et simple en 1956 et de celui qui émerge de ses ruines envahies par la végétation depuis plus d’un demi-siècle.
Woessner
Papotier
 
Messages: 193
Inscrit le: Sam 27 Mai 2017, 18:16
Echelle pratiquée: HO
Prénom: WeekEnd

Re: [Alsace Lorraine] Les dépôts de l'ex AL

Publié: Sam 07 Oct 2017, 21:58 
Au fil des pages, nous avons recensé exactement 100 dépôts sur l’ex AL. Un chiffre nettement supérieur aux cinq que prévoyait Nicolas67000 au départ. C’est bien, je remercie tous les participants qui ont contribué à nous faire redécouvrir notre histoire locale. Il y sans doute eu l’un ou l’autre oublié dans cet inventaire, tant l'histoire a souvent modifié le paysage ferroviaire en jetant l'un ou l'autre site dans l'oubli.

Mais que nous reste-t-il aujourd’hui de ce patrimoine ? J’ai noté cela au fil des pages et fait une petite liste. Vingt-six dépôts sont encore là et, en dehors des dépôts de Strasbourg et de Thionville encore en activité dans leurs vieux murs, leurs vestiges sont hélas réduits le plus souvent à leur plus simple expression. Nous trouvons toutefois encore sept remises à locomotives et huit rotondes, six châteaux d’eau, cinq bâtiments de bureaux et six foyers de mécaniciens ainsi que deux bâtiments de logements de fonction. En voici la liste.

Barr : remise, château d'eau ; Bénestroff : atelier, rotonde, fosses, estacade ; Colmar AL : rotonde sud ; Dannemarie : rotonde ; Diemeringen : rotonde, chateau d'eau ; Hargarten 2 : château d'eau, bureaux ; Hausbergen : grils électrique et diesel ; Lapoutroie : remise ; Masevaux : remise ; Metz Frescaty : rotonde P ; Metz Sablon : château d'eau, bureaux-foyer, gril électrique, atelier autorails ; Mommenheim : rotonde ; Morhange : remise ; Mulhouse Wanne : rotonde ; Saint Louis : château d'eau, pont tournant, poste de commande, foyer ; Sainte Marie aux Mines : remise ; Sarrebourg 1 : remise ; Sarrebourg 3 : foyer des mécaniciens ; Sarreguemines : gril, poste de commande-foyer ; Saverne : bureaux-foyer ; Schirmeck : logement chefs, foyer ; Strasbourg Cronenbourg : logement chefs ; Strasbourg gare centrale : dépôt en activité ; Thionville : dépôt en activité ; Wissembourg 2 : base du château d'eau

Je m'étonne que personne n'ait songé à parler des établissements luxembourgeois dans notre fil, ce réseau ayant bien été exploité par l'AL de 1871 à 1937 puis par la SNCF région Est jusque vers 1950

Je rajoute ce soir une photo prise en 1951 au dépôt de Sélestat. Eh oui, ça existe !

Image
Woessner
Papotier
 
Messages: 193
Inscrit le: Sam 27 Mai 2017, 18:16
Echelle pratiquée: HO
Prénom: WeekEnd

Précédent

Retour vers Ferrovissime

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : elhachel, p17 et 29 invité(s)