Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

dernière vapeur sncf démolie ?

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur: MOD

Re: dernière vapeur sncf démolie ?

Publié: Mer 17 Oct 2018, 11:36 
La 407 n'est pas partie à Troyes. Elle est allée de Provins directement au dépôt de Longueville.
La 455, si elle est bien allée à Nogent, avait un service particulier car dépourvue de réversibilité. Je crois qu'elle fut mutée à Provins pour les CFTA avant la fermeture de Nogent. Elle ne fit pas partie du tas de Troyes. Elle fut démolie à Chaumont en 1974
141TB407
Fécond
 
Messages: 604
Inscrit le: Dim 03 Oct 2010, 17:25

Re: dernière vapeur sncf démolie ?

Publié: Mer 17 Oct 2018, 16:17 
Je reviens après étude détaillée du Registre de Graissage périodique du dépôt de Hausbergen. Plusieurs choses intéressantes ressortent de ces listes.
Pour la période du 4 décembre 1965 au 11 décembre 1968, nous trouvons les locomotives suivantes :
- 040D 255, 303 et 536, envoyées toutes trois à Haguenau pour démolition : la première le 23 février 1966, les deux autres déjà parties le 14 janvier 1966
- 140C4, figurant dans la liste des graissages de janvier 66 au 24 juillet 67
- 140C9, présente de 65 au 2 décembre 68 avec une période de garage froide du 28 octobre au 19 décembre 66 et une période de travail à Belfort entre le 21 avril et le 16 juillet 67
- 140C23, présente de 65 au 10 septembre 66
- 140C53, présente du 31 janvier 66 au 18 septembre 67
- 140C65, garée froide de décembre 65 au 10 août 67 puis mise en service jusqu’au 4 décembre 67 où elle est à nouveau garée froide, définitivement
- 140C107, présente du 3 mai 68 au 10 décembre 68, date de sa mutation (destination non précisée)
- 140C130, présente du 1er mars 68 au 29 avril 68
- 140C212, présente du 12 janvier 66 au 25 novembre 66
- 140C214, dégarée le 19 octobre 67 puis en service jusqu’au 8 décembre 68
- 140C228 qui apparaît isolément en date du 4 juillet 67
- 140C281, présente du 8 janvier 66 au 11 décembre 68, date de sa mutation vers d’autres cieux. Elle subit une première mutation le 13 juin 66 mais est déjà revenue le mois suivant. De même elle est acheminée sur Belfort le 1er septembre 67 pour un retour le 20 novembre
- 140C283, garée froide le 23 décembre 1965 puis dégarée le 9 avril 68. A-t-elle roulé après cette date, le doute est permis. En tous cas, elle ne figure plus dans les relevés de graissage
- Notons encore le passage de la 140C292 en date du 13 juillet 66
Neuf 141R sont dégarées progressivement :
- R62 le 19 mai 67
- R104 le 7 mars 66
- R117 le 31 octobre 67
- R149 le 24 janvier 68
- R236 le 22 mai 67
- R337 le 28 juin 67
- R471 le 27 janvier 68
- R527 le 30 janvier 68
- R569 le 19 mai 67
On relèvera le passage furtif des 232TC 408 et 413, respectivement le 24 mai 67 et le 26 juillet 67, pour leur lieu de démolition
Les 242TA forment le gros de la troupe. Commençons par les ex-PLM :
- 13 : inactive de décembre 65 au 8 septembre 66 où elle est dégarée et envoyée à Sarrebourg pour démolition
- 20, présente de décembre 65 au 26 octobre 66
- 54, présente de décembre 65 au 7 octobre 68. Elle subit deux périodes de garage : du 14 mars au 13 juin 67 ainsi que du 3 septembre au 23 octobre 67
- 55, présente de décembre 65 au 16 août 66
- 83, présente de décembre 65 au 3 juin 66
- 97, présente de décembre 65 au 20 septembre 68. Elle bénéficie d’un levage en juin 66 mais est garée froide du 5 juin au 28 août 67
- 104, active de décembre 65 au 19 août 66, puis garée avant expédition pour démolition à Haguenau le 26 avril 67
- 117, présente du 25 janvier au 3 août 66
- 119, présente de décembre 65 au 14 avril 67. Elle est garée froide du 4 octobre au 16 décembre 66
Les 242TA alsaciennes font également de la résistance :
- 601, active de décembre 65 au 16 février 67, mais avec une période de repos froide du 22 juin au 7 juillet 66 ainsi que du 24 septembre au 18 décembre 66
- 603, active de décembre 65 au 24 juin 66, garée froide jusqu’au 8 juillet, puis cessant tout service le 21 septembre 66
- 606, en service continu de décembre 65 au 30 septembre 66
- 610 : elle n’apparait que le 6 avril 66 mais tourne régulièrement jusqu’au 23 décembre 66. Après garage, elle reprend du service le 29 mars 67 et est arrêtée définitivement fin octobre 67
- 611, active de décembre 65 à août 66 puis du 22 novembre 66 à fin mars 67
- 616, présente de décembre 65 à fin mars 68, elle a des périodes d’inactivité en novembre 66 ainsi qu’en avril, août et octobre 67
- 617, active jusqu’au 10 décembre, elle est garée froide et reprendra du service le 2 mai 66. Son dernier graissage sera effectué le 3 octobre 67
- 621, c’est la machine la plus active. Elle tournera sans interruption de décembre 65 à mai 68, hormis une courte absence pour levage en août 66
- 627, en service de décembre 65 au 21 juillet 66
Signalons encore la 030TU13, active servante de décembre 65 à novembre 68 ainsi que la 040TX13, notée dans le cahier en octobre et novembre 68.
Je terminerai par la grue de 45 T, graissée en mars et août 66 ainsi que le 19 avril 67
Woessner
Prolixe
 
Messages: 1816
Inscrit le: Sam 27 Mai 2017, 17:16
Echelle pratiquée: HO
Prénom: WeekEnd

Re: dernière vapeur sncf démolie ?

Publié: Mer 17 Oct 2018, 17:16 
BB 102 a écrit:bonjour

on a déjà croisé des 141 TB au tas dans ce post, par exemple ici à Troyes en aout 1974:
141TBàTroyes1974

les mêmes en couleur en mars 1973
1973:
Troyes1973

la 141 TB 455 à Chaumont en avril 1973 :
chaumont141TB455
à noter que cette locomotive faisait parie du lot envoyé aux CFTA à Troyes avec les 141 TB 407 (AJECTA), 447, 457, 460 et 500 (locomotive magasin de pièces détachées)
que faisait elle à Chaumont ? réserve pour Mulhouse musée et la 141 TB 424 ?

et enfin ici à Valenton :
venton141TB

cela nous a permis de voir avec le post du dessus les 141 TB:
447, 454, 455, 457, 460, 461,463, 464, 488 et 500 avec en prime à Valenton la 131 TB 9 perdue parmi les 141 TB

avec des photos en noir et blanc, difficile de voir l'état
la 455 de Chaumont , bien que cannibalisée a l'air propre, juste un peu passée
celles de Troyes smblent correctes, celles de Valenton un peu souillées

en voici une à Noisy le Sec en 1967 (que faisait elle là ?) en service mais bien rouillée: la 1-141 TB 492
Image
photo: Hartmann
on peut penser que la plupart des 141 TB au tas avaient cet aspect

à noter que la 141 TB 407 envoyée aux CFTA à Troyes est maintenant à l'AJECTA à Longueville, contrairement à ses soeurs démolies

bonne journée



La 141 TB 492 est l' ultime représentante de la réserve banlieue de Noisy créée en 1962.
141 TB n* 404,407,422,444,460,462,477,479,483.
Progressivement , les BB 66000 prouvant leur fiabilité sur la banlieue Gretz,les réversibles furent mutées à Nogent , les autres au tas .
La 404 fut la dernière à entrer en service voyageurs à Nogent en 1967.
la 492 fut avec la 140 C 38 ( eh oui !) et la Crampton 80 le dernier carré des vapeus pensionnaires de Noisy.
La 141 TB 492 fut recueille par Nogent en 1968 , mais non équipée de la réversibilité,elle resta cantonnée aux trains de travaux pour le futur RER A.
Sources : Mag. VOIES FERREES N° 98 et La ligne de Vincennes de Mr Didier LEROY éd LVDR.
bastille
Causant
 
Messages: 293
Inscrit le: Dim 30 Août 2015, 18:32

Re: dernière vapeur sncf démolie ?

Publié: Mer 17 Oct 2018, 20:44 
Afin de revenir sur la 030 TU 13 , la voici en 2018 dans un état peu reluisant !
Didier la trouvait en mauvais état sur une photo un peu plus haut mais là , elle a perdu pas mal de choses en cours de route !

Image

La sortie du dépôt en feu n'est pas pour tout de suite !! :?

Phil .
Moins qu'hier,plus que demain!
Avatar de l’utilisateur
Phil53
Prolixe
 
Messages: 1953
Inscrit le: Jeu 17 Nov 2011, 23:22
Localisation: Par là-bas , mais souvent par ici !
Echelle pratiquée: HO
Club: CCAC , LIBERTY-RAIL

Re: dernière vapeur sncf démolie ?

Publié: Mer 17 Oct 2018, 21:04 
Toute la "tôlerie fine" a disparu ; probablement rongée par la rouille et irrécupérable.

Didier.
Avatar de l’utilisateur
Didierd
Débordant
 
Messages: 3109
Inscrit le: Sam 22 Nov 2008, 23:53
Âge: 59
Prénom: Didier

Re: dernière vapeur sncf démolie ?

Publié: Ven 19 Oct 2018, 17:20 
bonjour

concernant le graissage à Haubergen, si j'ai bien tout compris
un service avait été créé (en plus ou à la place du travail du mécanicien?) chargé du graissage des locos, après dégarage, ou en service normal
de même, certaines locos sont graissées avant leurs transferts vers les lieux de démolition : 040 D 255, 303 et 536 ou 232 TC408 et 413 par exemple
ceci, je suppose pour éviter une boîte chaude durant le transfert et immobiliser quelque part la locomotive entre le dépôt et la casse
on a vu certaines locos dans ce fil détournées un temps pour cette raison, je suppose que c'est coûteux en temps et en place et qu'un bon graissage fait en temps et en heure évite des dépenses et des ennuis plus importants plus tard

concernant la 030 TU 13 ; mauvaise surprise
mon attention se focalisait sur les "mikados' , "pacific" et autres "ten wheels" sans voir que peut être la future dernière locomotive à vapeur sncf démolie pouerraît être une 030
l'avant dernière photo montrait une loco usée mais la vue de la carcasse de la dernière photo ne laisse pas beaucoup d'espoir ; quel choc !

merci et bonne journée
BB 102
Volubile
 
Messages: 2138
Inscrit le: Jeu 28 Avr 2011, 20:40

Re: dernière vapeur sncf démolie ?

Publié: Sam 20 Oct 2018, 06:52 
Bonne pioche hier. Une vidéo de la 141R 1244 en Suisse, mais avec un son de qualité. Cela rend bien le passage de cette machine à écouter de préférence avec des enceintes. On entend le son de la machine à l'avance, puis elle arrive.



JF
Avatar de l’utilisateur
Booyaka
Démonstratif
 
Messages: 1516
Inscrit le: Dim 22 Déc 2013, 03:20
Localisation: ouest lyonnais
Echelle pratiquée: HO

Re: dernière vapeur sncf démolie ?

Publié: Sam 20 Oct 2018, 11:44 
Les 141 R munies du KylChap ont une "voix" extraordinaire !

Cela rappel la "grande époque" des trains spéciaux en région Rhône-Alpes avec la 141 R 1187 et cette même R 1244.

La 141 R 1244 doit être aujourd'hui la plus active des 141 R.

Didier.
Avatar de l’utilisateur
Didierd
Débordant
 
Messages: 3109
Inscrit le: Sam 22 Nov 2008, 23:53
Âge: 59
Prénom: Didier

Re: dernière vapeur sncf démolie ?

Publié: Lun 22 Oct 2018, 16:08 
bonjour

merci pour les posts

une qui a failli être encore présente en 2018 puis finalement: non !
la 141 R 1158 réputée pour détenir le plus grand kilométrage de la série et primitivement choisie pour représenter la série au musée de Mulhouse, avant d'être remplacée dans ce choix par la 141 R 1187, probablement en muilleur état
un train de roues de la 1158 avait été préservé sur le mur du musée côté parking avant de finir au dépôt de Vénissieux comme munument

voici la 141 R 1158 à Nice-Ville en aout 1952 (en noir et blanc) et en août 1966 (en couleur) avec quelques changement d'aspect entre temps (phares , etc)
Image

bonne journée
BB 102
Volubile
 
Messages: 2138
Inscrit le: Jeu 28 Avr 2011, 20:40

Re: dernière vapeur sncf démolie ?

Publié: Lun 22 Oct 2018, 16:22 
bonjour

Vierzon, la fin de la 141 R 1275 le 21 septembre 1968

voir ici:
collisionvierzon

je ne suis pas trop accident mais il n'y a pas eu de victime
la BB 67322, fraîchement sotie d'usine a été réparée
la 141 R 1275, garée à Bourges Port-Sec et réformée dans la foulée
elle sera démolie en mai/juin 1971 à Saincaize
Image
sur la photo , on voit que la 141 R a l'air d'avoir bien résisté au choc

bonne journée
BB 102
Volubile
 
Messages: 2138
Inscrit le: Jeu 28 Avr 2011, 20:40

Re: dernière vapeur sncf démolie ?

Publié: Lun 22 Oct 2018, 17:12 
Phil53 a écrit:Afin de revenir sur la 030 TU 13 , la voici en 2018 dans un état peu reluisant !
Didier la trouvait en mauvais état sur une photo un peu plus haut mais là , elle a perdu pas mal de choses en cours de route !

Image

La sortie du dépôt en feu n'est pas pour tout de suite !! :?

Phil .

Il me semble qu'il y avait eu un démontage de la machine d'effectué pour une osculation de la chaudière.
Un membre de l'ACF pourrait sans doute nous en dire davantage sur son association et confirmer ou non ce que j'ai entendu dire concernant la TU 13. :wink:
Avatar de l’utilisateur
231.E.41
Comparse de bac à sable
 
Messages: 478
Inscrit le: Ven 04 Nov 2011, 20:50
Localisation: Sur la Ligne de Sceaux
Âge: 17
Echelle pratiquée: H0-H0m-Z
Prénom: Basile
Club: CREMAC (92)

Re: dernière vapeur sncf démolie ?

Publié: Ven 26 Oct 2018, 18:28 
bonjour

une dizaine d'années avant la fin de la fin, les locomotives à vapeur disparaissaient vitesse grand V déjà
simplement , les tas et les cimetières étaient plus variés et se transformaient en musées éphèmères alors que dix ans plus tard, la 141 R omniprésente monopolisait les lieux de garage
par exemple, l"électrification venant d'atteindre Paris, la 1-230 K 233 de Paris La Villette est garée à Vayres en ce mois d'avril 1962
un tôle de protection sur la cheminée, une bielle motrice disparue laisse peu d'espoir quant à son avenir même si les phares sont toujours en place
Image
ph: A Lepage

bonne journée
BB 102
Volubile
 
Messages: 2138
Inscrit le: Jeu 28 Avr 2011, 20:40

Re: dernière vapeur sncf démolie ?

Publié: Sam 27 Oct 2018, 14:02 
bonjour

lien:
141 r 1191

la 141 R 1191 de Bordeaux au dépôt le 22 mai 1971, dernier jour de la vapeur à Bordeaux et dernier vapeur entre Bordeaux et Montauban
cette locomotive , briquée pour l'occasion a eu sa petite heure de gloire ce jour là et quelques articles onr relaté l'évènement
Image


je pensais même qu'elle avait été gardée pour des spéciaux, mais contrairement aux 1108, 1126, 1199 et 1244, elle fini sous le chalumeau comme la 1158 d'ailleurs
dommage, elle présentait bien
bonne journée

post ci-dessous la 141 R 1191 à Frontignan en 1978
Dernière édition par BB 102 le Sam 27 Oct 2018, 14:14, édité 1 fois au total.
BB 102
Volubile
 
Messages: 2138
Inscrit le: Jeu 28 Avr 2011, 20:40

Re: dernière vapeur sncf démolie ?

Publié: Sam 27 Oct 2018, 14:07 
bonjour


Prof a écrit:Frontignan 1978

Image


on retrouve notre 141 R 1191 nettement moins gaillarde à Frontignan en 1978
(voir post de Prof en bas de la page 50 de ce fil)
dommage comme pour beaucoup d'autres locos
elle était pourtant si jolie en 1971 !

bonne journée
BB 102
Volubile
 
Messages: 2138
Inscrit le: Jeu 28 Avr 2011, 20:40

Re: dernière vapeur sncf démolie ?

Publié: Lun 29 Oct 2018, 18:19 
bonjour

en page 75 de ce fil on trouve ici
vitry 141 R 1336
la 141 r 1336 de Vierzon essayée sur le banc d'essais de Vitry pour le compte de la société Matra
remise en état de propreté avec un coup de peinture pour l'occasion, elle retournera après octobre 1973 à Vierzon avant d'être démolie à Dourdan de février à juin 1975 avec son tender et d'autres R de Vierzon, à savoir les 141 R 1162 + 30 R 761, 141 R1174 + 30 R 1174 et l"ensemble 141 R 1190 + 30 R 1190
elle aura roulée à Vitry à 136 km/h avec un tampon déposé et une partie de la poutre porte tampons découpée pour les besoins des essais
à Dourdan le29 juin 1975, il y avait encore les 30 R 761 et 1336 de Vierzon en attente de découpe mais plus les locos et beaucoup de vieux bus de la RAP

tous les renseignements dans le lien

bonne journée
BB 102
Volubile
 
Messages: 2138
Inscrit le: Jeu 28 Avr 2011, 20:40

PrécédentSuivant

Retour vers Ferrovissime

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Busseau Viaduc, Daniel et 38 invité(s)