Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Quand les avions...

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur: MOD

Quand les avions...

Publié: Sam 29 Avr 2017, 09:41 
Un message récent a reparlé de l'accident, quand un glissement de terrain a fait dérailler un convoir du BNSF et précipité vers la rivière en contrebas trois fuselages de Boeing 737, en route du Kansas vers l'usine d'assemblage de Renton, proche de Seattle.

Je trouve quelques images qui replacent bien ce trafic dans son contexte: Si l'on a ouvert de grands yeux en Europe quand l'accident l'a fait connaitre, il est parfaitement routinier là bas.
Faut dire qu'à raison de plus de deux avions par jour ouvrable (environ 500 livraisons par an), les riverains n'interrompent plus leurs activités pour venir faire des selfies au passage des fuselages.

Image

Image

Image
(images Reuters)

Routine donc pour le B 737.
Mais quid pour d'autres?

(à suivre)


Christophe PC
Avatar de l’utilisateur
Christophe PC
Débordant
 
Messages: 3179
Inscrit le: Sam 05 Juil 2008, 11:03

Re: Quand les avions...

Publié: Sam 29 Avr 2017, 10:09 
Christophe PC a écrit:Routine donc pour le B 737.
Mais quid pour d'autres?
(à suivre)


Dans le domaine militaire -comptons le B737 parmi les avions civils, bien qu'une version de surveillance maritime, dite Poseidon P8 puisse emporter (et larguer!) plusieurs tonnes de mines, torpilles et autres missiles - il y a certainement eu de nombreux transports d'avions par rail, à l'époque où celui-ci était un des principaux éléments de la logistique militaire... et où la taille des avions permettait leur chargement, au besoin démontés, sans soucis de gabarit.

Je n'en trouve aucune image, mais l'armée française a sans doute pratiqué avant-guerre.

On sait qu'il arrive à Märklin de proposer des modèles de matériels n'ayant jamais existé, mais il est nonobstant permis de supposer que leur coffret de Me 109 sur wagons plats

Image

est inspiré du réel. L'avion ayant été construit à plus de 30.000 exemplaires, la logistique n'a pas dû utiliser que des charrettes à boeufs!

Il en fut certainement de même en URSS, dont l'industrie aéronautique avait été déménagée jusque vers l'Extrême Orient , et aux USA.
Si quelqu'un en a des photos...

(à suivre)

Christophe PC
Avatar de l’utilisateur
Christophe PC
Débordant
 
Messages: 3179
Inscrit le: Sam 05 Juil 2008, 11:03

Re: Quand les avions...

Publié: Sam 29 Avr 2017, 10:12 
C'est là qu'on voit que le gabarit est impressionnant. Il transportent les grosses machines agricoles complètes aussi, comme des moissonneuses en démontant juste la barre de coupe.
Image
La bière : boisson saine !
Avatar de l’utilisateur
Elvis-Jagger-Abdul-Jabbar
Communicatif
 
Messages: 758
Inscrit le: Mer 15 Fév 2017, 00:37
Localisation: La Roche Blanche
Âge: 33
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Antoine
Club: Indépendants associés

Re: Quand les avions...

Publié: Sam 29 Avr 2017, 10:55 
il y avait une usine enterrée de montage dans l'Yonne près de la gare de Cravant-Bazarnes, de l'autre côté de la RN 6,
Cette usine, en partie éventrée a été visible jusqu'au milieu des années 70.
La boutique Star Modèles d' Auxerre avait commercialisé un wagon dans le genre des Märklin.
Je ne sais plus si cette usine montait des Me 109 ou des FW ?
ALAIN
Avatar de l’utilisateur
morvan
Une promo? J'achète!
 
Messages: 15428
Inscrit le: Sam 13 Août 2005, 12:28
Localisation: Colombes (92) & Clamecy (58)
Âge: 71
Echelle pratiquée: HO & Z

Re: Quand les avions...

Publié: Sam 29 Avr 2017, 10:59 
Et Parfois :siffle:

Image
Le TGV à tué le rêve...
Avatar de l’utilisateur
Alboss
Communicatif
 
Messages: 990
Inscrit le: Sam 19 Août 2006, 09:28
Localisation: Ile de France (78)
Âge: 61
Echelle pratiquée: HO - Epoque III Est
Prénom: Alain
Club: Privé

Re: Quand les avions...

Publié: Sam 29 Avr 2017, 13:29 
morvan a écrit:il y avait une usine enterrée de montage dans l'Yonne près de la gare de Cravant-Bazarnes, de l'autre côté de la RN 6,
Cette usine, en partie éventrée a été visible jusqu'au milieu des années 70.
La boutique Star Modèles d' Auxerre avait commercialisé un wagon dans le genre des Märklin.
Je ne sais plus si cette usine montait des Me 109 ou des FW ?


On trouve des informations sur le Net. Une maquette du site semble avoir été construite. On y trouve une locomotive avec des wagons chargés d'ailes d'avion.
Diorama.

D'après Histavia le site l'usine aurait été dédiée à de la réparation d'avions allemands à partir de 1943
Histavia

Les rames proposées par Märklin sont plausibles. Les pilotes étaient réservés au combat et pas utilisés à faire des acheminements. Chaque escadrille avait ses propres décorations. La mise en peinture se faisait sur le lieu d'affectation. La première version non peinte est totalement plausible. D'après Histavia les centres de réparation étaient spécialisés. Donc des convois de Me 109 peints mais abimés n'est pas une utopie marketing.

Les mentalités américaines permettent de transporter des carlingues de mono-couloir, alors qu'en Europe la famille des ART nettement plus petits sont acheminés d'Italie à Toulouse par la route.

RR
Avatar de l’utilisateur
Booyaka
Disert
 
Messages: 433
Inscrit le: Dim 22 Déc 2013, 04:20
Localisation: ouest lyonnais
Echelle pratiquée: HO

Re: Quand les avions...

Publié: Sam 29 Avr 2017, 16:40 
morvan a écrit:
La boutique Star Modèles d' Auxerre avait commercialisé un wagon dans le genre des Märklin.


Dans un genre moins guerrier Märklin avait aussi proposé un wagon avec un des premiers monoplans Junkers, le F13

Image

et la maison Trix avait sorti des wagons avec chargement de Junkers "civils".

Image

Le terme "civil" n'étant pas vraiment adéquat pour le Ju52, qui fut à la Wehrmacht ce que le Dakota allait être pour les Alliés, avec en plus quelques missions de bombardement du genre de Guernica.

De fait les images qu'on trouve montrent moins d'avions civils neufs brillants comme des sous neufs que d'épaves militaires en route vers des centres de réparation, comme ce Ju88

Image

Les plus photographiées - propagande oblige! - pourraient bien avoir été les prises de guerre, comme ces avions anglais abandonnés lors du repli de juin 40.
Un Fairey Battle

Image

Un Hurricane en guenilles

Image

Ou encore cette épave russe (?), sans doute pour en fondre les métaux récupérables

Image

Christophe PC
Avatar de l’utilisateur
Christophe PC
Débordant
 
Messages: 3179
Inscrit le: Sam 05 Juil 2008, 11:03

Re: Quand les avions...

Publié: Sam 29 Avr 2017, 19:01 
Alboss a écrit:Et Parfois :siffle:

Image



Chez moi le pigeon rou......coule, ailleurs l'avion .....coule!!

Cdt
Le fond de la mer est étanche?
Retraité pépère
Bavard
 
Messages: 72
Inscrit le: Ven 28 Oct 2016, 17:02
Localisation: Pays Basque
Âge: 61
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Christian

Re: Quand les avions...

Publié: Sam 29 Avr 2017, 19:04 
morvan a écrit:il y avait une usine enterrée de montage dans l'Yonne près de la gare de Cravant-Bazarnes, de l'autre côté de la RN 6,
Je ne sais plus si cette usine montait des Me 109 ou des FW ?


Le site Aviatroglo donne beaucoup de détails sur l'usine souterraine où l'AG Otto réparait les avions endommagés.
On y trouve entre autres deux schémas explicitant le transport de FW 190 *

Image

Image

Ailleurs on trouve le montage pour un Ju 87 Stuka

Image

Arrangement théorique, les images de carlingues récupérées par les Alliés nous montrent une pratique bien moins ordonnée, que ce soit pour des Me109 accidentés

Image

ou pour des fuselages d'appareils capturés, ici un Mustang

Image

Christophe PC

* il semble que la règle générale était que les appareils réparés retournaient vers les fronts en vol, avec soit leurs pilotes titulaires, soit des convoyeurs aux commandes. L'usine de l'AGO disposait à cette fin d'un aérodrome.
Avatar de l’utilisateur
Christophe PC
Débordant
 
Messages: 3179
Inscrit le: Sam 05 Juil 2008, 11:03

Re: Quand les avions...

Publié: Sam 29 Avr 2017, 21:38 
Christophe PC a écrit:
ou pour des fuselages d'appareils capturés, ici un Mustang

Image

Christophe PC

Cet avion n'est pas un P51 Mustang, mais un P47 Thunderbolt (dans sa version Razorback)
Avatar de l’utilisateur
Bernard Bayle
Fécond
 
Messages: 592
Inscrit le: Lun 15 Nov 2010, 16:59
Âge: 66
Echelle pratiquée: 0, H0
Club: Juvisy-sur-Orge

Re: Quand les avions...

Publié: Sam 29 Avr 2017, 22:24 
Bernard Bayle a écrit:
Cet avion n'est pas un P51 Mustang, mais un P47 Thunderbolt (dans sa version Razorback)


Le Mustang est derrière.

Christophe PC
Avatar de l’utilisateur
Christophe PC
Débordant
 
Messages: 3179
Inscrit le: Sam 05 Juil 2008, 11:03

Re: Quand les avions...

Publié: Sam 29 Avr 2017, 22:51 
Tout comme son chargement, le plat à bogies avec P47 est d'origine américaine, (mais suite à la guerre d'avant).
Y25
Prolixe
 
Messages: 1733
Inscrit le: Dim 08 Jan 2006, 12:36
Localisation: 93140 Bondy
Âge: 66

Re: Quand les avions...

Publié: Sam 29 Avr 2017, 22:51 
Tout cela est fort intéressant !
La bière : boisson saine !
Avatar de l’utilisateur
Elvis-Jagger-Abdul-Jabbar
Communicatif
 
Messages: 758
Inscrit le: Mer 15 Fév 2017, 00:37
Localisation: La Roche Blanche
Âge: 33
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Antoine
Club: Indépendants associés

Re: Quand les avions...

Publié: Sam 29 Avr 2017, 22:56 
Il n'y a pas eu que la seconde guerre mondiale pour voir des avions neufs ou des carcasses emprunter le train.

Dans les années trente les Britanniques évacuent un de leurs appareils endommagés - un spécialiste l'identifiera certainement - de Palestine vers le Caire, où ils ont leurs ateliers.
A l'époque le trajet était possible, bien que les circulations aient fait l'objet de nombreux attentats à partir de 1936/1937.

Image

Dans les années soixante, la majorité des membres européens de l'OTAN s'équipent du F-104 Starfighter. On a su par la suite que Lockheed avait payé des pots de vin colossaux à beaucoup des décisionnaires.
La Belgique obtient comme concession un rôle de sous-traitant pour ses usines Fairey de Gosselies/Charleroi. Il arrive que la Luftwaffe ouest-allemande leur expédie par le train un fuselage à réparer

Image

Aux Etats Unis on voit circuler des dérives de C-141, quadriréacteur qui est à l'époque (années soixante) leur plus gros cargo militaire.
Vu l'état de décoration on n'est pas dans la "chaine logistique" entre usines du constructeur, il doit plutôts'agir d'une réparation.

Image

Christophe PC
Avatar de l’utilisateur
Christophe PC
Débordant
 
Messages: 3179
Inscrit le: Sam 05 Juil 2008, 11:03

Re: Quand les avions...

Publié: Dim 30 Avr 2017, 11:05 
Christophe PC a écrit:Aux Etats Unis on voit circuler des dérives de C-141, quadriréacteur qui est à l'époque (années soixante) leur plus gros cargo militaire.
Vu l'état de décoration on n'est pas dans la "chaine logistique" entre usines du constructeur, il doit plutôts'agir d'une réparation.


Google aidant, on retrouve le même C141 Starlifter dans la liste des incidents ayant eu pour suite la destruction de l'appareil (hull loss).
Ici c'est le train d'atterrissage qui aurait été en cause.
On n'est donc pas dans le cas d'une réparation, mais plutôt d'une cannibalisation et récupération de sous-ensembles encore utilisables comme rechanges.

En revanche guère de renseignements google sur ce transport d'un fuselage complet

Image

La légende du site Kansas Memory n'indique que le propriétaire et le numéro du wagon.
On reconnait un DC6, et bien qu'il ait été "anonymisé" comme il est d'usage après un accident pour masquer son propriétaire, la décoration de lignes zébrées alors en usage chez American Airlines.
Mais que fait-il là et pourquoi?

En dimensions, on approche là celles des futurs trafics pour le 737 de Boeing: Au moins en longueur: Le DC6 mesure 32 mètres, contre 33 par exemple pour le 737-300.
Mais son diamètre (intérieur) n'est que d'environ trois mètres, contre 3,53 pour le 737.

Christophe PC
Avatar de l’utilisateur
Christophe PC
Débordant
 
Messages: 3179
Inscrit le: Sam 05 Juil 2008, 11:03

Suivant

Retour vers Ferrovissime

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Anjou 49, Yahoo [Bot] et 18 invité(s)