Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Photos SNCF des années 1960

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur: MOD

Re: Photos SNCF des années 1960

Publié: Mer 23 Mai 2018, 16:51 
030T 1707 Nord-Est a écrit:Merci Gibi

De rien, c'est un plaisir et une détente...
Mais tes dias sont incroyablement bien conservées ! On pourrait en tirer de quoi illustrer un beau livre !
:applause:
Avatar de l’utilisateur
Gibi
Prolixe
 
Messages: 1636
Inscrit le: Ven 27 Jan 2017, 02:44
Âge: 67
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Bernard

Re: Photos SNCF des années 1960

Publié: Mer 23 Mai 2018, 16:58 
À la vue de tous ces autorails Renault, il me vient une question technique.

Tant d'imagination pour leur donner des "coiffes" tout aussi folkloriques les unes que les autres, à ces VH, ABJ, ADP et j'en passe, tout cela n'était que pour éviter une ventilation mécanique ? Ça bouffait tant de puissance que ça, la ventilation mécanique ?
:?: :?: :?:

Mais on les aime aussi pour ça , n'est-ce pas ?
Avatar de l’utilisateur
Gibi
Prolixe
 
Messages: 1636
Inscrit le: Ven 27 Jan 2017, 02:44
Âge: 67
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Bernard

Re: Photos SNCF des années 1960

Publié: Mer 23 Mai 2018, 17:05 
Gibi a écrit:
BB 102 a écrit:bonjour
pour la rétrospective à Tulle, après le X 2100, cela commence à se dégrader
c'est toujours du chemin de fer mais si cela en a la couleur et l'odeur, cela n'en a plus vraiment le goût

Ne serait-ce pas un problème de type "madeleine de Proust" ? :mrgreen:


Pour être honnête, tous ces vieux autorails, il valait sans doute quand-même mieux les regarder que les prendre. Par exemple, quand on parle d'odeur, celle des fumées de gazole plus ou moins bien maîtrisées sous le soleil du sud-ouest devaient en incommoder plus d'un.
Part marginale de la clientèle
Avatar de l’utilisateur
Pierre bis
Intarissable !
 
Messages: 10225
Inscrit le: Ven 13 Avr 2007, 09:12
Localisation: Paris
Âge: 58
Echelle pratiquée: HO

Re: Photos SNCF des années 1960

Publié: Mer 23 Mai 2018, 17:36 
Pierre bis a écrit:Pour être honnête, tous ces vieux autorails, il valait sans doute quand-même mieux les regarder que les prendre. Par exemple, quand on parle d'odeur, celle des fumées de gazole plus ou moins bien maîtrisées sous le soleil du sud-ouest devaient en incommoder plus d'un.


Disons que tous ces autorails ont assuré honnêtement le travail en bons petits soldats du service public.
Il faut évoluer! On peut regretter la certaine douceur de vivre des époques révolues, bien qu'elles furent souvent plus dures que maintenant, mais on ne reviendra pas en arrière.
Qui accepterais de nos jours de faire de longs trajets dans ces engins? Qui ferait Paris-Lyon par le Bourbonnais en Caravelle par exemple? Et même à 10 euros le trajet, à part une très très infime minorité?
Dans les engins modernes, ce que je regrette le plus, c'est la convivialité disparue, les places sans vis à vis, avec des voyageurs plongés dans leur téléphone, écouteurs aux oreilles. Plus de discussion possible, plus de contact, tout le monde dans sa bulle! Mais je dérive, les engins modernes ne sont pas responsables de ces comportements.
Gilles74
Loquace
 
Messages: 1280
Inscrit le: Ven 19 Août 2016, 16:06
Echelle pratiquée: HO

Re: Photos SNCF des années 1960

Publié: Mer 23 Mai 2018, 17:53 
Bonjour,
Merci pour le partage des photos :applause: :applause: :applause:
@+
12035
Avatar de l’utilisateur
12035
Loquace
 
Messages: 1219
Inscrit le: Lun 08 Déc 2008, 13:20

Re: Photos SNCF des années 1960

Publié: Mer 23 Mai 2018, 18:06 
Pierre bis a écrit:Pour être honnête, tous ces vieux autorails, il valait sans doute quand-même mieux les regarder que les prendre. Par exemple, quand on parle d'odeur, celle des fumées de gazole plus ou moins bien maîtrisées sous le soleil du sud-ouest devaient en incommoder plus d'un.


A propos des vapeurs de gas-oil, voici une déclaration d'accident de travail avec un Bugatti, le 31 octobre 1946

Image
Woessner
Prolixe
 
Messages: 1859
Inscrit le: Sam 27 Mai 2017, 17:16
Echelle pratiquée: HO
Prénom: WeekEnd

Re: Photos SNCF des années 1960

Publié: Mer 23 Mai 2018, 18:37 
Que voilà un document saisissant. Mais que fait l'Europe ?
(Euh, mon gars, à cette époque, elle se regardait en chiens de faïence)

Sur un Bugatti, ce serait plutôt des vapeurs d'essence. non ?
Corrèze HO+m ép 3 - PO forever
Avatar de l’utilisateur
Dominique Donnat
Communicatif
 
Messages: 788
Inscrit le: Lun 19 Fév 2007, 21:15
Localisation: Joncherey (90)
Âge: 64

Re: Photos SNCF des années 1960

Publié: Mer 23 Mai 2018, 18:49 
Dominique Donnat a écrit:Sur un Bugatti, ce serait plutôt des vapeurs d'essence. non ?

Sur les Bugatti, c'étaient principalement les gaz d'échappement qui remontaient dans le cockpit, avec quelques relents d'essence. Et fin octobre, ça commence à cailler entre Belfort et Mulhouse, donc on ferme les fenêtres.

Dominique Donnat a écrit:Mais que fait l'Europe ?


Que devait-elle faire en 1946 ? Elle n'existait pas encore... :siffle: :siffle:
Woessner
Prolixe
 
Messages: 1859
Inscrit le: Sam 27 Mai 2017, 17:16
Echelle pratiquée: HO
Prénom: WeekEnd

Re: Photos SNCF des années 1960

Publié: Mer 23 Mai 2018, 21:00 
Bonsoir

Il est certain que les bugatti généraient pas mal d'appréhension chez le personnel de conduite. Mon père les ayant pratiqué ainsi que ses collégues, outre ces émanations de gaz d'échappement, craignaient toujours les risques d'incendie, de plus le manque de freinage et l'absence de visibilité étaient des handicaps certains.
B3Su
Éloquent
 
Messages: 323
Inscrit le: Dim 15 Juin 2008, 13:36
Localisation: VAIRES SUR MARNE

Re: Photos SNCF des années 1960

Publié: Mer 23 Mai 2018, 22:11 
B3Su a écrit:le manque de freinage et l'absence de visibilité étaient des handicaps certains.


Manque de freinage bien connu et redouté des conducteurs. Il disaient : "tu jettes l'ancre et tu attends que ça se passe".
Quand on posait la question au "Patron", (monsieur Bugatti), il répondait : "Mes autorails sont faits pour rouler, pas pour s'arrêter"...
C'était il y a déjà plus de 80 ans
Woessner
Prolixe
 
Messages: 1859
Inscrit le: Sam 27 Mai 2017, 17:16
Echelle pratiquée: HO
Prénom: WeekEnd

Re: Photos SNCF des années 1960

Publié: Mer 23 Mai 2018, 23:14 
Woessner a écrit:Sur les Bugatti, c'étaient principalement les gaz d'échappement qui remontaient dans le cockpit, avec quelques relents d'essence. Et fin octobre, ça commence à cailler entre Belfort et Mulhouse, donc on ferme les fenêtres.


pas de bol, c'était un combustible à base de benzène, soit du distillat de charbon, le truc hautement cancérigène
J'étais aux WC :mdr:
Avatar de l’utilisateur
fa57
Zorro est à rivets
 
Messages: 16882
Inscrit le: Sam 20 Août 2005, 14:52
Localisation: ACAL

Re: Photos SNCF des années 1960

Publié: Mer 23 Mai 2018, 23:17 
B3Su a écrit:Bonsoir

Il est certain que les bugatti généraient pas mal d'appréhension chez le personnel de conduite. Mon père les ayant pratiqué ainsi que ses collégues, outre ces émanations de gaz d'échappement, craignaient toujours les risques d'incendie, de plus le manque de freinage et l'absence de visibilité étaient des handicaps certains.


Le truc qui consistait à freiner en 2 temps avec un bugatti (gros freinage puis relâche puis freinage final) était le meilleur moyen de rater le quai. gros freinage = tambour chaud = frein non efficace
Avec un bugatti tu avais qu'1 seule chance
J'étais aux WC :mdr:
Avatar de l’utilisateur
fa57
Zorro est à rivets
 
Messages: 16882
Inscrit le: Sam 20 Août 2005, 14:52
Localisation: ACAL

Re: Photos SNCF des années 1960

Publié: Jeu 24 Mai 2018, 07:15 
Supprimé dsl
15063
Prolixe
 
Messages: 1734
Inscrit le: Lun 07 Mars 2011, 09:15

Re: Photos SNCF des années 1960

Publié: Jeu 24 Mai 2018, 08:07 
fa57 a écrit:pas de bol, c'était un combustible à base de benzène, soit du distillat de charbon, le truc hautement cancérigène

Les Bugatti utilisaient en effet un carburant "ternaire", mélange d'essence (55 %), de benzol (30 %, issu de la carbochimie) et d'alcool (15 %). A Paris, les autobus Renault TN4 et-6 consommaient également ce mélange.
Dans les années 1930, la France venait de recréer une industrie du raffinage, utilisant du pétrole d'importation, lequel était d'un coût certain, venant de loin et de sources relativement rares (USA surtout, mais aussi Mexique, Vénézuela -Maracaibo-, Iran -Abadan-, Irak -Mossoul-, Java et Roumanie, Bakou étant politiquement hors-jeu).
La crainte de manquer a donc suscité le besoin de "mouiller" les produits pétroliers avec des substituts d'origine nationale. L'essence synthétique comme le gazogène font partie de cette recherche de carburants nationaux à l'époque. La lecture de périodiques du temps comme le "Génie Civil" (voir sur gallica) montre bien la crainte ambiante des années 1930 d'une pénurie de carburants.
Y25
Volubile
 
Messages: 2164
Inscrit le: Dim 08 Jan 2006, 11:36
Localisation: 93140 Bondy
Âge: 68

Re: Photos SNCF des années 1960

Publié: Jeu 24 Mai 2018, 08:42 
Woessner a écrit:Quand on posait la question au "Patron", (monsieur Bugatti), il répondait : "Mes autorails sont faits pour rouler, pas pour s'arrêter"...
C'était il y a déjà plus de 80 ans

Voilà bien une réponse alakon : quand j'étais aux essais du TGV-PSE en plaine d'Alsace, la première campagne d'essai a consisté à mesurer les distances de freinage, car notre "Patron" avait dit : "avant de vouloir rouler vite, il faut s'avoir s'arrêter".
C'était il y a 40 ans....
Mal assis, mais j'y reste.
Avatar de l’utilisateur
Bernard Bayle
Démonstratif
 
Messages: 1569
Inscrit le: Lun 15 Nov 2010, 15:59
Âge: 67
Echelle pratiquée: 0, H0
Club: Juvisy-sur-Orge

PrécédentSuivant

Retour vers Ferrovissime

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : JH LAVIE, Woessner et 26 invité(s)