Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Episodes étonnants et anecdotes de l'Epoque 1

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur: MOD

Re: Episodes étonnants et anecdotes de l'Epoque 1

Publié: Mer 05 Nov 2014, 16:57 
Quel spectacle! Très interessant j'ai decouvert quelque chose que je n'aurai jamais meme pu imaginer!
Charlie quoi qu'il soit!
Franco
Intarissable !
 
Messages: 3593
Inscrit le: Lun 25 Sep 2006, 13:13
Localisation: Turin-Italie
Âge: 60

Re: Episodes étonnants et anecdotes de l'Epoque 1

Publié: Mer 05 Nov 2014, 17:19 
Quelle idée géniale pour un réseau :wink:

A l'avant-plan, un bateau qui passe sur les rails pendant qu'à l'arrière-plan une locomotive avance sur l'eau. Les visiteurs crieront au fou :mdr2:
Patrick
Avatar de l’utilisateur
Dgrr57
Disert
 
Messages: 450
Inscrit le: Sam 27 Jan 2007, 20:41
Localisation: Belgique
Âge: 60
Echelle pratiquée: H0 2R - H0 3R - H0m

Re: Episodes étonnants et anecdotes de l'Epoque 1

Publié: Jeu 06 Nov 2014, 07:57 
.

:mdr2: :mdr: :mdr:
En plus de la locomotive sur l'eau, tu peux complèter le décor avec ça :


Vers 1910 - Une locomotive dans les airs !


Image
The Wonder Book of Railways - non daté, probablement 1915-1920

:D
Pat l'antique
Avatar de l’utilisateur
Patlantic
Exubérant
 
Messages: 2635
Inscrit le: Dim 18 Oct 2009, 13:20
Localisation: Bensheim (Allemagne)
Âge: 71
Prénom: Patrick

Re: Episodes étonnants et anecdotes de l'Epoque 1

Publié: Jeu 06 Nov 2014, 08:46 
Sujet inintéressants :coeur2:
Comme quoi, l'homme n'a peu de limite quand il veut bien ou mal faire. :roll:
MISE à JOUR site RMC 13/11/17
Avatar de l’utilisateur
Labans
Intarissable !
 
Messages: 8056
Inscrit le: Jeu 08 Déc 2005, 18:42
Localisation: CASTRES - TARN
Âge: 67
Echelle pratiquée: HO-HOm
Prénom: J-Louis
Club: RMC

Re: Episodes étonnants et anecdotes de l'Epoque 1

Publié: Jeu 06 Nov 2014, 09:33 
Prof a écrit:
Prof a écrit:Un nouveau fil tout à fait alléchant inauguré par un sujet passionnant !

Cette appréciation de ma part était exacte, et je n'en retire pas un mot.
Mais j'ai appris depuis pourquoi ce long sujet est subitement apparu ici, et qu'il ne s'agit certainement pas d'un désir irrépressible de partage avec les heureux lecteurs de ce forum. Il va de soi que je suis très déçu par les motivations... peu conviviales, et c'est un euphémisme, qui président à la naissance de ce fil.
Je souhaite donc bon vent à ceux qui s'y ébattront, ignorant les circonstances putrides qui leur auront permis d'en bénéficier.
Il va de soi que je n'y mettrai ni pied ni plume.

Cette intervention est certainement justifiée, mais je n'y ai rien compris.
Avatar de l’utilisateur
Gérard Huck
Volubile
 
Messages: 2087
Inscrit le: Sam 05 Avr 2008, 18:46
Localisation: Entre Velay et Luberon

Re: Episodes étonnants et anecdotes de l'Epoque 1

Publié: Jeu 06 Nov 2014, 10:21 
Faire mieux avec moins... Ca me rappelle quelque chose !
BBL56
Causant
 
Messages: 276
Inscrit le: Mer 05 Nov 2008, 15:44
Localisation: bretagne
Âge: 60
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Yves

Re: Episodes étonnants et anecdotes de l'Epoque 1

Publié: Jeu 06 Nov 2014, 11:50 
Patlantic a écrit:.

Géniale, la loco transformée en remorqueur !



En remorqueur fluvial, à hélice ou aubes, c'est en effet peu fréquent.
Mais en terrestre, avec utilisation d'haussières de bonne longueur, il y eut quelques applications.

C'est ainsi que la machinerie à vapeur à poste fixe installèe dès l'ouverture en 1841 pour aider les convois à franchir les 2500 mètres à 33,3 p.m. entre Erkrath et Hochdahl, sur la ligne reliant Dusseldorf à Wuppertal, la première de Rhénanie, fut remplacée peu après par un sytème "a poulie".

On accrochait à un train descendant un long cable que la poulie renvoyait pour accrochage en tête de la machine d'un train montant.
Quand il n'y avait pas de train descendant on recourait à une machine dédiée.

Image

Image


Une 94 aidant, par l'intermédiaire d'un long cable renvoyé par une poulie au faite de la rampe, une P8 à monter son express jusqu'à Hochdahl. Cliché pris lors des dernières circulations "sous poulie"



Le dispositif subsista jusqu'en 1926, remplacé progressivement par l'utilisation de renforts plus conventionnels, avec double traction et/ou machines de pousse sans poulie ni cables...ceci jusqu'à l'électrification dans le courant des années sopixante, qui permit de s'affranchir de tout renfort.

La poulie est conservée comme monument

Image




Christophe PC
Avatar de l’utilisateur
Christophe PC
Débordant
 
Messages: 3302
Inscrit le: Sam 05 Juil 2008, 10:03

Re: Episodes étonnants et anecdotes de l'Epoque 1

Publié: Jeu 06 Nov 2014, 12:14 
Patlantic a écrit:Vers 1910 - Une locomotive dans les airs !


LE VOYAGE D'UNE LOCOMOTIVE, DANS L'ESPACE.

Une machine de 20 tonnes passée par des câbles transbordeurs, d'une rive à l'autre, au-dessus de la Grande-Rivière (Nouveau-Mexique).

Communiqué par le Scientific American.

Depuis longtemps déjà on utilise les transbordeurs aériens pour mettre en communication les deux versants d'une vallée. Entre deux pylônes d'une portée souvent considérable sont tendus des câbles sur lesquels roulent des chariots électriques où pendent des wagonnets chargés d'objets divers: minerais, matériaux de construction, vivres, etc. Certains transbordeurs sont même affectés au transport des voyageurs. En voyant notre photographie, il est permis de se demander où s'arrêtera l'audace des ingénieurs dans les emplois de ce genre de locomotion. La machine qu'on aperçoit suspendue dans le cagnon de la Grande-Rivière (Nouveau-Mexique) pèse 20 tonnes; les chariots qui la supportent à 100 mètres au-dessus de l'eau circulent sur des câbles amarrés à des pylônes distants de près de 400 mètres. Il a suffi de presser sur un bouton électrique pour envoyer cette énorme masse d'une rive à l'autre du torrent que n'enjambe aucun pont assez solide, et la grandeur du paysage accentue ici l'impression de force et de puissance que donne cette manifestation du génie humain.


Image

Source : L'Illustration, No. 3689, 8 Novembre 1913.

Didier.
Avatar de l’utilisateur
Didierd
Expansif
 
Messages: 2558
Inscrit le: Sam 22 Nov 2008, 23:53
Âge: 58
Prénom: Didier

Re: Episodes étonnants et anecdotes de l'Epoque 1

Publié: Jeu 06 Nov 2014, 13:22 
.

Excellent, Didier. Merci ! :D
Pat l'antique
Avatar de l’utilisateur
Patlantic
Exubérant
 
Messages: 2635
Inscrit le: Dim 18 Oct 2009, 13:20
Localisation: Bensheim (Allemagne)
Âge: 71
Prénom: Patrick

Re: Episodes étonnants et anecdotes de l'Epoque 1

Publié: Jeu 06 Nov 2014, 18:57 
bonsoir

merci Patrick pour ce récit que je découvre, je ne connaissant pas cet épisode de l'histoire ferroviaire de la déserte de "mon arsenal" :D

super !!! :applause:

Franck :wink:
Avatar de l’utilisateur
Francky83
Fécond
 
Messages: 672
Inscrit le: Mar 12 Oct 2010, 18:22
Localisation: Sanary sur Mer
Âge: 43

Re: Episodes étonnants et anecdotes de l'Epoque 1

Publié: Jeu 06 Nov 2014, 23:41 
Starluc a écrit:
...Ces torpilleurs, sorte de croisement entre la vedette rapide et le submersible...



C'est bien ça !

Pour mieux comprendre la forme inhabituelle de l’avant du torpilleur 71, en scrollant en bas de cette page du Dictionnaire Français Illustré des Mots et des Choses (1888), on voit une représentation un peu grossière du torpilleur n° 68 de la même série, montrant les obturateurs d’extrémité des deux tubes :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k36984c/f702.image

Dans Le Génie Civil du 14 août 1886, le texte de cette page évoque entre autres la série des torpilleurs de 33 mètres n° 65 à 74, mais le dessin montre un modèle de 35 mètres, déjà plus moderne et plus haut :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k64747423/f4.image

Il existe dans la documentation ancienne des schémas montrant l’intérieur avec l’équipage de ces petits navires, par exemple ici un modèle légèrement différent du torpilleur 71 (Le Monde Illustré, 15 mai 1886) :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6 ... /f13.image


Fin du hors-sujet ! :D
Pat l'antique
Avatar de l’utilisateur
Patlantic
Exubérant
 
Messages: 2635
Inscrit le: Dim 18 Oct 2009, 13:20
Localisation: Bensheim (Allemagne)
Âge: 71
Prénom: Patrick

Re: Episodes étonnants et anecdotes de l'Epoque 1

Publié: Ven 07 Nov 2014, 09:35 
Starluc a écrit:Ces torpilleurs, sorte de croisement entre la vedette rapide et le submersible partaient d'une conception de la guerre navale totalement erronée qu'on a appelé "la Jeune Ecole"..."
Luc


Bizarre croisement puisque la vedette rapide n'existait pas,et le submersible balbutiait, s'inspirant des mêmes développements techniques que le "torpilleur". En 14 les Britanniques avaient encore des sous-marins à vapeur!

Le XIXème siècle vit tout autant de révolutions maritimes que pour les transports terrestres, et il y eut quelques "pistes" qui s'avérèrent éphémères, après avoir apporté de profonds bouleversements dans la tactique navale.
La plus éphémère fut l'éperon, gràce auquel Tegetthof défit la flotte italienne à Lissa en 1866, succès qui fit que tous les navires de ligne furent dotés de "proues à éperons"... jusqu'en gros au tournant du siècle.
Parallèlement les combats de "monitors" de la guerre de Sécession furent déclarés sceller la victoire de la cuirasse contre l'obus...cent ans plus tard plus aucun navire de combat n'était plus cuirassé ni même blindé.

La torpille est toujours là. Sa première utilisation remonte à 1877, lorsque des "torpilleurs" russes qui n'étaient que des pinasses à vapeur juste capables de cinq noeuds allèrent placer leurs "torpilles" à hampe contre les vaisseaux d'un blocus turc.
Et en 1884, c'est elle qui permet à Courbet d'écraser la flotte chinoise à Fou-Tchéou: Trente ans avant la naissance de la menace sous-marine, le "mini-torpilleur" a ainsi déjà mis fin à la pratique/tactique jusqu'alors très répandue d'envoyer des flottes "lourdes" investir les principaux ports de l'adversaire.
Les Japonais resteront très prudents devant Port Arthur, et les Anglais se gardèrent bien d'envoyer une escadre bloquer Hambourg au début des combats de 14!
Et la menace est assez sérieuse pour que tous les navires de ligne des années 1880 soient désormais dotés d'une artillerie intermédiaire "à tir rapide", de calibres inférieurs au 127, généralement de 75, 76 ou 88mm pour les belligérants de 14-18, destinée justement à contrer les attaques d'embarcations rapides.

Que, par la suite, on ait progressivement augmenté la taille et l'armement des "torpilleurs" jusquà atteindre, avec les "Terrible" et "Mogador" des années 1930, l'équivalent de "croiseurs légers", ne rend pas erronée la doctrine de la "Jeune école" en la matière.

Après les torpilleurs ferroviaires, une autre combinaison peu fréquente fut celle des locomotives fluviales.
Celles empruntant des voies posées sur un pont flottant, constitué de pontons.

Il y en eut au moins deux sur le Rhin.

Commençons par celui de Karlsruhe-Maxau, inauguré en 1865 et qui subsista jusqu'à la fin des années 30

Image
le pont comportait deux voies routières de part er d'autre des rails

Image
(on distingue le pont métallique qui l'avait déjà remplacé)

Christophe PC
Avatar de l’utilisateur
Christophe PC
Débordant
 
Messages: 3302
Inscrit le: Sam 05 Juil 2008, 10:03

Re: Episodes étonnants et anecdotes de l'Epoque 1

Publié: Ven 07 Nov 2014, 11:14 
Y avait pas que les Britanniques qui avaient des sous-marins à vapeur : nous aussi avec la classe "Pluviôse"...Et les diesel qui équipaient la classe "Brumaire" n'étaient pas au point...
On est mieux en époque 2
Avatar de l’utilisateur
Starluc
Intarissable !
 
Messages: 9527
Inscrit le: Lun 22 Août 2005, 09:28
Localisation: Paris
Âge: 61

Re: Episodes étonnants et anecdotes de l'Epoque 1

Publié: Ven 07 Nov 2014, 11:40 
Il ne faut pas oublier que le premier vrai sous-marin motorisé destiné à un usage militaire était Français ! Il est resté au stade de prototype mais l'idée était là, et dans la forme il était bien plus proche de ce que l'on connait actuellement que les tentatives précédentes. Ce submersible, originalement nommé "plongeur", a été construit et testé à l'Arsenal de Rochefort en 1863. Il ne fonctionnait pas à la vapeur mais à l'air comprimé (Pour le repérer il suffisait de suivre les bulles :mdr: ).

Deux maquettes ont été construites en même temps que le modèle réel, selon la pratique courante de l'époque, dont une a été exposée à Paris lors de l'Exposition Universelle de 1867. Un certain Jules Verne qui passait par là, inspiré par cette maquette, a écrit 20000 lieues sous les mers. Le Nautilus de l'histoire étant grandement inspiré du plongeur.
Avatar de l’utilisateur
R.I.C
Intarissable !
 
Messages: 6995
Inscrit le: Mar 24 Mars 2009, 10:12
Localisation: Bordeaux
Âge: 27
Echelle pratiquée: H0 - ép II
Prénom: Julien

Re: Episodes étonnants et anecdotes de l'Epoque 1

Publié: Ven 07 Nov 2014, 12:35 
Starluc a écrit:Y avait pas que les Britanniques qui avaient des sous-marins à vapeur : nous aussi avec la classe "Pluviôse"...


Certes, mais les Pluviose datent de 1907.
Alors que les K-boats britanniques - le "K" étant plus tard désigné comme l'abréviation de "Kalamity" - avaient été conçus en 1913 et n'étaient entrés en service qu'à partir de 17!
Et leur seule action d'éclat fut le désastre de May Island, qui les vit s'entre-éventrer

http://www.theguardian.com/world/2011/aug/29/divers-war-submarine-disaster

La majorité des autres connut naufrages ou incidents graves, et le bilan eut été pire si Lord Fisher n'avait pas suggéré d'ajouter à leurs machines à vapeur un auxiliaire diesel, "au cas où".

Christophe PC
Avatar de l’utilisateur
Christophe PC
Débordant
 
Messages: 3302
Inscrit le: Sam 05 Juil 2008, 10:03

PrécédentSuivant

Retour vers Ferrovissime

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Didierd, Majestic-12 [Bot], Prevost et 23 invité(s)