Ligne de Paris à Brest via Le Mans et Rennes

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur : MOD

Répondre
En ligne
Avatar du membre
Anjou 49
Loquace
Messages : 1026
Enregistré le : dim. 03 févr. 2013, 16:58
Echelle pratiquée : HO HOm
Prénom : Michel
Club : Méclents
Localisation : ANGERS
Âge : 71

Re: Ligne de Paris à Brest via Le Mans et Rennes

Message par Anjou 49 » mar. 22 janv. 2019, 09:20

Bonjour
Stationnement sous le parvis sans doute

Avatar du membre
EC 64
Intarissable !
Messages : 16265
Enregistré le : lun. 21 janv. 2008, 12:13
Echelle pratiquée : H0 (ep IV-V)
Club : AFAC Paris
Site Internet : http://pagesperso-orange.fr/EC64
Localisation : PARIS (F)
Âge : 68

Re: Ligne de Paris à Brest via Le Mans et Rennes

Message par EC 64 » mar. 22 janv. 2019, 09:39

Ah le Dieu "voitures" ! sur la droite du bâtiment on aperçoit une voiture, donc un accès, il restera quelques dizaines de mètres à pied pour entrer dans la gare !
EC 64, toujours en veille...

15063
Prolixe
Messages : 1922
Enregistré le : lun. 07 mars 2011, 09:15

Re: Ligne de Paris à Brest via Le Mans et Rennes

Message par 15063 » mar. 22 janv. 2019, 10:46

Il s'agit de la grande mode des gares SNCF : une immense place vide devant la gare et les transports en commun reportés à la place des anciennes halles de l'autre côté des voies. L'article de l'Echo évoque un pôle multimodal de l'autre côté de la nouvelle passerelle que l'on voit à gauche. Je suppose que le dépose-minute à été expulsé là bas également.
A côté de ces aménagements inutiles, l'article indique que l'on se dispute à propos de l'aménagement d'un ascenseur PMR dont le financement n'a pas été prévu. On allonge les temps de trajet pedestres et dès qu'il s'agit du confort des usagers, il n'y a plus d'argent !
On apprend aussi que la gare routière interubaine (Transbeauce) a été démolie aussi. Cette gare moderne située à deux minutes du BV (juste à gauche du cliché) avait juste besoin d'une rénovation. Par contre les quais étaient des plus malcommodes mais on pouvait les réaménager.

PS : je confirme que les terrains situés entre la gare et le pont serviront à construire des logements. Ces terrains très bien situés entre la ville et la gare étaient évidemment l'emplacement idéal pour un "pôle multimodal". Le parking de longue durée sera aussi expulsé de l'autre côté. Encore un projet qui n'arrange que la promotion immobilière pas certainement pas les usagers des transports en commun!

Avatar du membre
Badan
Fécond
Messages : 563
Enregistré le : jeu. 04 juin 2009, 17:05

Re: Ligne de Paris à Brest via Le Mans et Rennes

Message par Badan » mar. 22 janv. 2019, 23:18

Gare de Montfort-le-Gesnois (PK 193,9)

En 1985, les communes de Pont-de-Gennes et de Montfort-le-Rotrou fusionnent
pour devenir la nouvelle commune de Montfort-le-Gesnois.

Au début des années 80, la tenue de la gare de Pont-de-Gennes-Montfort était
assurée par un AMVP (Agent Mouvement Principal), dans un roulement
de matinée (6h00/14h00), sauf SDF (Samedis, dimanches et fêtes).

Son poste a été supprimé à la mise en service de la LGV Atlantique (septembre 1989).

La gare de Pont-de-Gennes-Montfort à l'époque de l'Administration des Chemins de fer de l'État.

Image

La gare en été 2015.

Photo : Wikipédia.

Image
Fichiers joints
montfo10.jpg
Salutations ferroviaires

Fabien 45
Fécond
Messages : 571
Enregistré le : mar. 19 sept. 2017, 13:35

Re: Ligne de Paris à Brest via Le Mans et Rennes

Message par Fabien 45 » dim. 17 févr. 2019, 13:00

Avant la mise en service du TGV en même temps que l' électrification complète, le trajet Paris-brest demandait 6 heures minimum, la plupart des trains étaient à arrêts fréquents et il y avait un changement de locomotive. Avec la mise en service de la ligne à grande vitesse jusqu' à Rennes, le trajet passe à 3 heures 30, voire légèrement supérieur à 3 heures soit un temps de parcours divisé par 2 en 30 ans. Le TGV a l' inconvénient d' être à réservation obligatoire donc plus cher. Pour ceux qui veulent faire ce trajet en économisant cette obligation, il faut prendre un TER Paris-Le Mans demandant 2 heures 30 puis un autre du Mans à Rennes demandant entre 1 heure 30 minimum puis un dernier demandant 2 heures 30 minimum. Avec le délai des correspondances, j' évalue la durée à 7 heures minimum soit une heure de plus que les Corail d' avant TGV.

En ligne
Avatar du membre
Pierre bis
Intarissable !
Messages : 11612
Enregistré le : ven. 13 avr. 2007, 10:12
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Paris
Âge : 59

Re: Ligne de Paris à Brest via Le Mans et Rennessan

Message par Pierre bis » dim. 17 févr. 2019, 13:36

Non, Le tempsde parcours Paris-Brest était inférieur à 6h, au moins sur les deux Trains les plus rapides. Le meilleur temps de l'Armor fut de 5h25 au début des années 70. Le Goëland, plus lourd et s'arêtant plus (il desservait Lamballe et Landerneau) mettait environ 5h35 (il faudrait que je véifie). Sur Paris-Rennes Le meilleurs temps était de 2h55 sans arrêt. Les deux autres Express de jours mettaient eux un peu plus de six heures.

J'ai devant moi Le chaix de 1963, avant l'électrification. Il n'y avait que deux Express réguliers fonctionnant toute l'année, Le temps de parcours de bout en bout variant de 7h30 à 7h45 et Rennes étant atteinte en 3h45 à 4h. Un troisième relation, plus rapide, était obtenue par la correspondance à Rennes entre le rapide 517/502 et un X2800 vert aménagé en première classe. Les temps de parcours étaient alors de 3h30 pour Rennes et 6h12 pour Brest.
Modifié en dernier par Pierre bis le dim. 17 févr. 2019, 22:12, modifié 1 fois.
Part marginale de la clientèle

Fabien 45
Fécond
Messages : 571
Enregistré le : mar. 19 sept. 2017, 13:35

Re: Ligne de Paris à Brest via Le Mans et Rennes

Message par Fabien 45 » dim. 17 févr. 2019, 16:18

Sur les 6 A/R diurnes d' avant le TGV, 2 étaient rapides avec arrêt à Rennes, Saint-Brieuc, Guingamp et Morlaix (les actuels TGV) et pouvaient mettre moins de 6 heures. Les autres desservaient en plus Le Mans, Laval, Lamballe, Plouaret, Landivisiau et Landerneau, voire Versailles, Chartres et Vitré, ces derniers étaient plutôt desservies par les trains Paris-Rennes. Quand au train de nuit, il partait vers 23 heures pour arriver vers 6 heures soit 7 heures. Et il y en a qui disent que s' ils n' ont pas leurs 8 heures de sommeil, ils ne sont pas à 100 0/0 de leurs capacités. Il y avait pire avec le train de nuit à arrêts fréquents Paris-Strasbourg partant vers minuit pour arriver vers 6 heures.

En ligne
Avatar du membre
Pierre bis
Intarissable !
Messages : 11612
Enregistré le : ven. 13 avr. 2007, 10:12
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Paris
Âge : 59

Re: Ligne de Paris à Brest via Le Mans et Rennes

Message par Pierre bis » dim. 17 févr. 2019, 23:18

Les horaires en 1938

Image

Image

Image

Image
Fichiers joints
IMG_0064.jpg
IMG_0066.jpg
IMG_0067.jpg
IMG_0068.jpg
Part marginale de la clientèle

Avatar du membre
Vinces
Papotier
Messages : 187
Enregistré le : jeu. 02 nov. 2017, 18:49
Echelle pratiquée : N
Prénom : Eric

Re: Ligne de Paris à Brest via Le Mans et Rennes

Message par Vinces » lun. 18 févr. 2019, 11:08

EC 64 a écrit :Ah le Dieu "voitures" ! sur la droite du bâtiment on aperçoit une voiture, donc un accès, il restera quelques dizaines de mètres à pied pour entrer dans la gare !
La voiture est un outil formidable de déplacement et de liberté, (je me déplace où je veux, quand je veux, avec qui je veux)et aucun transport en commun ne peut remplacer ceci), Maintenant les soucis avec les gares dénuées de places de parking sont nombreux;
1) si je n’habite pas en ville, où puis-ja laisser ma voiture pour une demi journée ? a Maintenon, impossible de trouver une place de libre depuis pas mal d'année donc j'utilise la voiture pour aller a Versailles plutot que le train.
2) comment faire avec des personnes ou a mobilité réduite ? (personnes agées , mere de famille avec bagage et enfants, handicapés ?)

Il est de bon ton de taper sur la voitures en France depuis quelques années, mais ça commence a etre "gonflant". Tout le monde n'habite pas en ville et ne se déplace pas uniquement d'une ville a l'autre les mains dans les poches. J'ai travaillé a le SNCF pendant 36 ans comme conducteur mais aujourd'hui j'ai abandonnée le train sauf pour des déplacement d'une journée et même là ce n'est pas toujours aisé (cause; problèmes de; stationnement, bagages, correspondances, fiabilité).

Il faut le reconnaitre le rail en France n'est plus aussi facile a utiliser qu'il y a 20 ou 30 ans.

TGVA
Communicatif
Messages : 840
Enregistré le : lun. 08 juil. 2013, 11:26

Re: Ligne de Paris à Brest via Le Mans et Rennes

Message par TGVA » lun. 18 févr. 2019, 11:24

Vinces a écrit :
EC 64 a écrit :
Il est de bon ton de taper sur la voitures en France depuis quelques années, mais ça commence a etre "gonflant". Tout le monde n'habite pas en ville et ne se déplace pas uniquement d'une ville a l'autre les mains dans les poches. J'ai travaillé a le SNCF pendant 36 ans comme conducteur mais aujourd'hui j'ai abandonnée le train sauf pour des déplacement d'une journée et même là ce n'est pas toujours aisé (cause; problèmes de; stationnement, bagages, correspondances, fiabilité).

.
Je me reconnais dans ces propos, en étant ancien conducteur, je passe pour un traître en ne me déplaçant presqu' exclusivement qu'en véhicule personnel.

Avatar du membre
232S003
Exubérant
Messages : 2652
Enregistré le : mer. 08 juil. 2009, 21:32
Localisation : Lyon
Âge : 59

Re: Ligne de Paris à Brest via Le Mans et Rennes

Message par 232S003 » lun. 18 févr. 2019, 11:31

Visiblement, ce n'est pas le bon propos d'EC64 ; il est bon de ne pas "se planter" en faisant les citations. :ange3:
EC 64 a écrit :Ah le Dieu "voitures" ! sur la droite du bâtiment on aperçoit une voiture, donc un accès, il restera quelques dizaines de mètres à pied pour entrer dans la gare !
Propos que j'approuve totalement pour ma part.

Gilles74
Prolixe
Messages : 1795
Enregistré le : ven. 19 août 2016, 17:06
Echelle pratiquée : HO

Re: Ligne de Paris à Brest via Le Mans et Rennes

Message par Gilles74 » lun. 18 févr. 2019, 20:24

Finalement, c'est comme la boîte aux lettre chez moi, déplacée de quelques mètres du mur du bureau de poste pour être installée sur la chaussée voisine obligeant les piétons à passer sur la rue pour poster leur courrier, alors que je rigole à regarder les automobilistes qui ont de la peine pour atteindre la boite, bien que ce soit fait pour eux!
Dangereux pour les personnes âgées, mais c'est secondaire pour les "décideurs"!

En ligne
Avatar du membre
Pierre bis
Intarissable !
Messages : 11612
Enregistré le : ven. 13 avr. 2007, 10:12
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Paris
Âge : 59

Re: Ligne de Paris à Brest via Le Mans et Rennes

Message par Pierre bis » lun. 18 févr. 2019, 22:22

Personnellement je n'oppose pas Voiture particulière et train. les deux sont complémentaires. Ce que je déteste, c'est le car à grand parcours, dont je répète en permanence qu'il cumule les défauts de la voiture et du train.

Par contre aujourd'hui il faut se rendre à l'évidence: seuls les parisiens, et dans une moindre mesure les lyonnais, marseillais et lillois peuvent aller partout en train. Pour les autres il n'y a que quelques relations ... au mieux!

Et quand je dis parisiens, c'est bien des deux millions d'habitant de Paris intra-muros que je parle. Depuis la banlieue c'est déjà nettement moins évident. Puisqu'on parle de Paris-Brest, les habitants de Versailles n'ont pas tant gagné que ça avec le TGV-A par rapport aux trains qui desservaient directement leur ville. Et pour ceux de Chartres c'est encore pire! Pour eux, même les trajets vers Paris se sont dégradés depuis l'époque pré-TGV.
Part marginale de la clientèle

Fabien 45
Fécond
Messages : 571
Enregistré le : mar. 19 sept. 2017, 13:35

Re: Ligne de Paris à Brest via Le Mans et Rennes

Message par Fabien 45 » mar. 19 févr. 2019, 19:47

L' exemple de Paris-Brest peut se rencontrer sur d' autres lignes. Les habitants de Versailles et Chartres disposant de relations directes avec la Bretagne et la Vendée les ont progressivement perdues avec l' arrivée du TGV A. Sur le Sud-Ouest, c' est Orléans et Blois qui les ont perdues en direction de la cote Atlantique et des Pyrénées à par le train de nuit Paris-Latour de Carol mais il reste les correspondance à Saint-Pierre-Des-Corps, voire en plus Bordeaux. Sur le sud-Est, le dernier train de jour Paris-Nice supprimé en 1992 desservait Sens et Laroche-Migennes et quelques trains de nuits mais à partir de 2000, les arrêts entre minuit et 5 heures ont été supprimés pour raisons de sécurité. Maintenant, les usagers de l' Yonne ont le choix entre monter à Paris pour avoir un TGV pour divers destinations du sud-est ou prendre un TER venant de Paris ou d' Auxerre jusqu' à Dijon puis prendre un TGV pour rejoindre leurs destination s' il y en a. Comment aller de Dijon vers les Alpes sans changer de train aujourd'hui? Pour le Jura et la Suisse, il reste les TGV Paris-Lausanne et l' Italie, le train de nuit Thello Paris-Venise.

PAZ
Prolixe
Messages : 1944
Enregistré le : lun. 08 oct. 2012, 20:58
Echelle pratiquée : H0
Âge : 44

Re: Ligne de Paris à Brest via Le Mans et Rennes

Message par PAZ » lun. 25 févr. 2019, 19:54

Aujourd'hui 25 Février 2019, croisement à Pontgouin:

Image

@+, PAZ!
Fichiers joints
HLP 381669 VSG LM du 25 fevrier 2019 310.JPG

Répondre