Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Paris - Mulhouse : la ligne 4

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur: MOD

Re: Paris - Mulhouse : la ligne 4

Publié: Mar 16 Oct 2018, 17:47 
.
La 1-141 TB 488 vue elle aussi au dépôt de Chaumont en juillet 1967 ...

Image
( RailPictures.Net / Cliché Gérard Meilley )

Denis .
Car tout finit par être vrai
Avatar de l’utilisateur
140C343
Intarissable !
 
Messages: 7241
Inscrit le: Ven 05 Mars 2010, 22:28
Localisation: Champagnole
Âge: 68

Re: Paris - Mulhouse : la ligne 4

Publié: Mar 16 Oct 2018, 18:03 
Que fait-elle la ? un mois plus tard elle poussait la desserte au PN de Servon( 450 en tête ).Un entretien spécifique que Nogent ne pouvait assumer?
bastille
Éloquent
 
Messages: 350
Inscrit le: Dim 30 Août 2015, 18:32

Re: Paris - Mulhouse : la ligne 4

Publié: Mar 16 Oct 2018, 18:26 
.
A vérifier, mais il me semble que des 1-141 TB venaient dans les années 1960 à Chaumont pour révision .
La 1-141TB 488 a terminé sa carrière au dépôt de Nogent-Vincennes où elle a été affectée le 23 octobre 1962 . Elle fut radiée le 1er juin 1970 .

Denis .
Car tout finit par être vrai
Avatar de l’utilisateur
140C343
Intarissable !
 
Messages: 7241
Inscrit le: Ven 05 Mars 2010, 22:28
Localisation: Champagnole
Âge: 68

Re: Paris - Mulhouse : la ligne 4

Publié: Mar 16 Oct 2018, 18:49 
Et sauf résurgence de documents DR ,elle est la championne des parcours de la série avec 1 881 117 km au compteur :applause:
D'après les locomotives tender de route T1 (éd du cabri)
bastille
Éloquent
 
Messages: 350
Inscrit le: Dim 30 Août 2015, 18:32

Re: Paris - Mulhouse : la ligne 4

Publié: Mar 16 Oct 2018, 19:42 
La voici au tas à Noisy en 1970
141TB407
Fécond
 
Messages: 612
Inscrit le: Dim 03 Oct 2010, 17:25

Re: Paris - Mulhouse : la ligne 4

Publié: Mar 16 Oct 2018, 19:43 
Image
141TB407
Fécond
 
Messages: 612
Inscrit le: Dim 03 Oct 2010, 17:25

Re: Paris - Mulhouse : la ligne 4

Publié: Mar 16 Oct 2018, 21:32 
Bsr,

D'après le livret des mouvements d'engins, la TB 488 a été mise en réparation différée le 19 janvier 1969 au dépôt de Nogent.
Sa longue carrière était terminée!

Cdt,
Avatar de l’utilisateur
Mistral73
Communicatif
 
Messages: 830
Inscrit le: Mar 04 Jan 2011, 13:43

Re: Paris - Mulhouse : la ligne 4

Publié: Mer 17 Oct 2018, 07:15 
Les travaux effectués à Chaumont montrent un embiellage nettoyé à fond. Il est certain que la place à Nogent pour effectuer des levages était des plus limitée (il y avait quand même un poste de levage).
Vous me contredirez si je me trompe mais à partir des années 60, le levage des vapeurs du réseau Est ne fut plus effectué à Epernay mais dans des dépôt ne devant pas être reconvertis à la traction moderne : je connais Reims, Chaumont. A titre exceptionnel, des levages de 1-141 TB furent effectués à Château-Thierry sur des machines garées en RD en 1962 et finalement reprises pour envoi à Nogent en 1964.

Le dépôt de Noisy servait de base arrière à celui de Nogent. C'est là que les dernières 141 TB vinrent jeter le feu après les derniers trains le 14 décembre 1969.
15063
Prolixe
 
Messages: 1781
Inscrit le: Lun 07 Mars 2011, 09:15

Re: Paris - Mulhouse : la ligne 4

Publié: Mar 06 Nov 2018, 13:40 
.
La 030 TU 32 vue au dépôt de Chaumont-Choignes en juillet 1967 ...

Image
( RailPictures.Net / Cliché Gérard Meilley )

Affectée le 5 juillet 1963 à Chaumont-Choignes, la 030 TU 32 fut radiée dans ce dépôt le 19 décembre 1968 .

Denis .
Car tout finit par être vrai
Avatar de l’utilisateur
140C343
Intarissable !
 
Messages: 7241
Inscrit le: Ven 05 Mars 2010, 22:28
Localisation: Champagnole
Âge: 68

Re: Paris - Mulhouse : la ligne 4

Publié: Lun 19 Nov 2018, 13:27 
Bonjour messieurs !

Tout d'abord, je tenais à vous remercier chaleureusement pour tous ces témoignages précieux que vous apportez. C'est d'une richesse incroyable !
Mon grand-père paternel habitait sur Chaumont (Autreville-sur-la-Renne plus exactement) donc forcément, en lisant certains noms et en voyant certains paysages traversés par la ligne 4, ça me touche particulièrement… Alors merci à vous. :wink:
D'ailleurs, bravo pour les photos de grande qualité dégageant cette atmosphère si particulière qu'on aime tous !

Bref ! Alors voilà, j'ai une petite colle : j'ai grandi quelques années à Mormant et, une seule fois malheureusement, j'y ai pris le train pour Paris (aller puis retour). Il me semble que c'était en 1995, j'avais alors treize ans. Mea culpa, je ne me rappelle pas dans quelle voiture j'étais monté (en gros si c'était des RIB ou des Corail), ce qui me semble tellement aberrant aujourd'hui mais que voulez-vous, je n'arrive plus à me souvenir ! Mais il y a une explication à cela… J'avais été totalement subjugué par la puissante diesel "bleue" du train, qui occulta le restant de mes souvenirs du moment. Un ronron furieux puis un foin de tous les diables sur le départ ! Un côté bizarrement "western" dans ces plaines "paumées" de la Seine-et-Marne, à voir, lorsque j'étais revenu, cette machine s'éloigner au loin à jamais. J'aurais donné cher pour monter dedans ! (Après je ne vais pas me plaindre, j'eus la chance inouïe de pouvoir monter et voyager dans la BB 25648 entre Vintimille et Nice en 2005, quand on sait que maintenant on ne peut plus... :( )
Alors voilà ! Je fais du modélisme HO et j'essaye en partie de retrouver les trains qui m'ont été chers… J'ai fait quelques recherches et ai lu les 157 pages sur la ligne 4 (merci encore vraiment) mais des doutes subsistent ! Peut-être que vous pourriez éclairer ma lanterne ?

Si j'ai bien saisi et que je procède par élimination :
=> Primo, pardon de généraliser éhontément mais durant cette période, il n'y a pas eu 36 types de diesels "bleues" sur cette ligne ? En gros, la A1A-A1A 68000 et 68500, la CC 72000, la BB 66000 (sûr, ce n'était pas celle-là) et enfin la BB 67400 ? Il me semble déjà que celle empruntée n'était pas une locomotive "nez cassé" (mais je peux me tromper).
=> Secundo, à l'époque je ne sais pas si, par exemple, des TER s'arrêtaient à Mormant ou bien si cette gare n'était desservie que par des trains "faisant le laitier" ? Déjà ça pourrait éventuellement donner une idée de la composition du train.

Enfin voilà, peut-être qu'avec ces quelques renseignements, vous pourriez m'aider à savoir quel train c'était ? Si ça se trouve, ma question va vous sembler d'ores et déjà d'une banalité affligeante (aussi bien il ne passait à Mormant que des trains comme celui vu page 140, sur une photo en noir et blanc, avec la "BB 67520 vue à Verneuil-l'Etang en mai 2005", tirant une RIB ?), ou peut-être pas…

Quoiqu'il en soit, merci encore une fois si vous pouvez m'aiguiller !

J'en profite pour apporter une (trop) maigre contribution à cette discussion avec :

Image

La BB 15005 - sortie chez L.S.Models pour info - aperçue en gare de l'Est le 19/02/2018 au soir (mais belle comme le jour :wink: ). La photo est de piètre qualité mais on fait avec les moyens du bord ! J'avais d'ailleurs papoté avec des contrôleurs qui discutaient le bout de gras sur le quai, m'expliquant que ces superbes locomotives étaient petit à petit remplacées par les Régiolis Coradia… Bah je peux vous dire que la tristesse était palpable !

Image

La BB 15003 suivie de la BB 15008, aperçues en gare de l'Est le 05/05/2018 au matin. Promis la prochaine fois je chope le Nikon.
"Age Quod Agis"
Avatar de l’utilisateur
Whalysar
 
Messages: 11
Inscrit le: Mer 07 Nov 2018, 16:08
Localisation: Paris
Âge: 37
Echelle pratiquée: HO, HOm

Re: Paris - Mulhouse : la ligne 4

Publié: Ven 23 Nov 2018, 13:57 
.
En février 1990, la CC 72068 ( future CC 72168 ) est vue en gare de Mulhouse en tête d' un express à destination de Paris-Est ...

Image
( RailPictures.Net / Cliché Daniel Simon )

Denis .
Car tout finit par être vrai
Avatar de l’utilisateur
140C343
Intarissable !
 
Messages: 7241
Inscrit le: Ven 05 Mars 2010, 22:28
Localisation: Champagnole
Âge: 68

Re: Paris - Mulhouse : la ligne 4

Publié: Ven 23 Nov 2018, 15:06 
Magnifique cette photo....de 1990 !
Avatar de l’utilisateur
Fmartin360
Loquace
 
Messages: 1055
Inscrit le: Ven 10 Fév 2017, 13:41
Echelle pratiquée: HO
Prénom: François

Re: Paris - Mulhouse : la ligne 4

Publié: Ven 23 Nov 2018, 16:17 
Mistral73 a écrit:Bsr,

D'après le livret des mouvements d'engins, la TB 488 a été mise en réparation différée le 19 janvier 1969 au dépôt de Nogent.
Sa longue carrière était terminée!

Cdt,

Et versée en AA le 14 décembre 1969... le même jour que la 479.
Penny
Prolixe
 
Messages: 1983
Inscrit le: Ven 18 Mai 2007, 14:13

Re: Paris - Mulhouse : la ligne 4

Publié: Ven 23 Nov 2018, 16:43 
Whalysar, je ne vais pas pouvoir te répondre directement pour 1995.
Mais moi qui prends cette ligne depuis 2003, les Corails (tractés en BB72000, plus rarement BB67400) ne marquaient pas, au moins depuis cette date, l'arrêt à Mormant (alors même qu'ils desservaient Nangis et Verneuil l'Etang.
Seul les RIB + BB66400 ou BB 67400 s'y arrêtaient ainsi que l'EAD pour les trains de périodes creuses Provins-Gretz.
MCC

C'è sempre una soluzione
Avatar de l’utilisateur
Sero
Débordant
 
Messages: 3305
Inscrit le: Ven 10 Nov 2006, 10:47
Localisation: Gaule
Âge: 44
Echelle pratiquée: HO, 1/1
Prénom: Olivier
Club: des PingOuins

Re: Paris - Mulhouse : la ligne 4

Publié: Ven 23 Nov 2018, 19:03 
Sero a écrit:Whalysar, je ne vais pas pouvoir te répondre directement pour 1995.
Mais moi qui prends cette ligne depuis 2003, les Corails (tractés en BB72000, plus rarement BB67400) ne marquaient pas, au moins depuis cette date, l'arrêt à Mormant (alors même qu'ils desservaient Nangis et Verneuil l'Etang.
Seul les RIB + BB66400 ou BB 67400 s'y arrêtaient ainsi que l'EAD pour les trains de périodes creuses Provins-Gretz.


La gare de Mormant fut fermée en 1939. Le développement de la ville, après
d'âpres pourparlers,amena sa réouverture le 28 mai 1989, mais entraina la cessation de l'arrêt des trains de et pour Paris ayant Provins pour tête de ligne, en gare de Gretz. La colère des gretzois qui perdaient leurs "directs historiques" n'y changea rien .Cette colère demeure intacte de nos jours et
s' est même accentuée depuis avec la médiocrité du service du RER E...
Au début les EAD assuraient tout le trafic des heures d'affluence,. En heures creuses une navette autorail ( peut-être encore CFTA ?)assurait un Provins-Longueville en correspondance avec un Troyen , lequel avait Longueville comme 1er arrêt.
Très vite ( j' ai perdu les dates :? )Les EAD du matin et du soir furent remplacés par des RIB ou des RIO tractées par des BB 67400, tandis que
s' instaurait une liaison d' heures creuses permanente Paris -Provins omnibus à partir de Mormant par EAD.
On en resta la puisque la ligne allait être électrifiée en 2007.
En 2008, à la place de la ficelle des " Bibi" remplacèrent les vénérables BB.
Whalysar je suis du même avis que Sero et je pense que vous avez pris une rame petit gris tractée(ou poussée ) par une BB 67400.
bastille
Éloquent
 
Messages: 350
Inscrit le: Dim 30 Août 2015, 18:32

PrécédentSuivant

Retour vers Ferrovissime

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Exabot [Bot], Patlantic, Vinces et 35 invité(s)