double agrafage

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur : MOD

Répondre
alain49100
Messages : 39
Enregistré le : sam. 17 mars 2007, 16:02
Localisation : ANGERS
Âge : 73

double agrafage

Message par alain49100 » jeu. 23 août 2012, 17:51

Depuis quelques numéros de la revue "Ferrovissime", le double agrafage a disparu, permettant d'extraire, relié, l'encart. Solution transitoire, définitive, en suspend ?
Celui-ci était très pratique pour moi. D'autres personnes se sentent-elles concernées?

Avatar du membre
Nicogrz
Papotier
Messages : 112
Enregistré le : jeu. 30 déc. 2010, 19:08
Site Internet : https://photos-nicogrz.jimdo.com
Localisation : Nantes
Âge : 27

Re: double agrafage

Message par Nicogrz » jeu. 23 août 2012, 18:05

Bonjour,
je me suis fait la même réflexion.
Alors déjà il y a quelques mois on a perdu le ferrovissimo avec une couverture "en dure", mais maintenant on a plus du tout la possibilité de faire 2 cahiers...
Pour la perte de Ferrovissimo je peut comprendre... une question de couts sans doute. Mais pour double le agrafage.... C'est pas pour le prix d'une agrafe quand même!

Amicalement
Nicolas

JH LAVIE
Dingue d'autorails
Messages : 2698
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005, 14:43

Re: double agrafage

Message par JH LAVIE » jeu. 23 août 2012, 20:04

nicogrz a écrit :Bonjour,
je me suis fait la même réflexion.
Alors déjà il y a quelques mois on a perdu le ferrovissimo avec une couverture "en dure", mais maintenant on a plus du tout la possibilité de faire 2 cahiers...
Pour la perte de Ferrovissimo je peut comprendre... une question de couts sans doute. Mais pour double le agrafage.... C'est pas pour le prix d'une agrafe quand même!

Amicalement
Nicolas

:D Ben si ! C'est une affaire de coût ! Tout augmente... mais Ferrovissime a décidé de ne pas augmenter son prix de vente. Et, croyez moi, ce n'est pas simple.
JH Lavie.

Avatar du membre
GP_91
Grand Schtroumpf
Messages : 9210
Enregistré le : ven. 12 août 2005, 20:22
Localisation : Gâtinais
Âge : 74

Re: double agrafage

Message par GP_91 » jeu. 23 août 2012, 20:20

Pas aussi simple qu'une petite agrafe.

Pour les curieux on va développer sommairement.

Une brochure, quelle quelle soit, est composée de "cahiers" sur lesquels ont été imprimé 4, 8, 16 ou 32 pages, et de la couverture. En fin de fabrication ces cahiers ainsi que la couverture sont assemblés et piqués dans une "encarteuse-piqueuse".

Petit exemple d'un 12p + couv :
Image
Exemble d'une encarteuse-piqueuse basique :
Image
Dans le cas d'un encart surpiqué comme l'était jusquà présent celui de Ferrovissime, celà revenait à fabriquer deux brochures distinctes puis de repasser une troisième fois en encarteuse-piqueuse ces deux brochures pour encartage et agrafage.

Sachant qu'à chaque passage de brochure un temps de réglage et de calage est nécessaire, et bien sûr facturé au client, on en déduit un surcoût de fabrication non négligeable par rapport à une seule brochure standard. On peut facilement imaginer que devant les augmentations incessantes du papier, des produits nécessaires et des multiples charges, l'éditeur ait fait le choix de supprimer le système de cahier encarté-surpiqué pour maintenir un prix de vente stable.
Fichiers joints
Brochure-2.jpg
Brochure-2.jpg (55.05 Kio) Vu 1824 fois
www_valore.jpg
www_valore.jpg (73.69 Kio) Vu 1824 fois
G.

Avatar du membre
Nicogrz
Papotier
Messages : 112
Enregistré le : jeu. 30 déc. 2010, 19:08
Site Internet : https://photos-nicogrz.jimdo.com
Localisation : Nantes
Âge : 27

Re: double agrafage

Message par Nicogrz » jeu. 23 août 2012, 21:02

Bon et bien vous avez bien fait de choisir cette solution!
Car j'aurais surement râlé si il y avait eu augmentation du prix. :mdr:

Continuez ainsi!

JH LAVIE
Dingue d'autorails
Messages : 2698
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005, 14:43

Re: double agrafage

Message par JH LAVIE » ven. 24 août 2012, 08:39

GP_91 a écrit :Pas aussi simple qu'une petite agrafe.

Pour les curieux on va développer sommairement.

Une brochure, quelle quelle soit, est composée de "cahiers" sur lesquels ont été imprimé 4, 8, 16 ou 32 pages, et de la couverture. En fin de fabrication ces cahiers ainsi que la couverture sont assemblés et piqués dans une "encarteuse-piqueuse".

Petit exemple d'un 12p + couv :
Image
Exemble d'une encarteuse-piqueuse basique :
Image
Dans le cas d'un encart surpiqué comme l'était jusquà présent celui de Ferrovissime, celà revenait à fabriquer deux brochures distinctes puis de repasser une troisième fois en encarteuse-piqueuse ces deux brochures pour encartage et agrafage.

Sachant qu'à chaque passage de brochure un temps de réglage et de calage est nécessaire, et bien sûr facturé au client, on en déduit un surcoût de fabrication non négligeable par rapport à une seule brochure standard. On peut facilement imaginer que devant les augmentations incessantes du papier, des produits nécessaires et des multiples charges, l'éditeur ait fait le choix de supprimer le système de cahier encarté-surpiqué pour maintenir un prix de vente stable.
Merci GP 91 pour cette excellente démonstration.
JH Lavie

alain49100
Messages : 39
Enregistré le : sam. 17 mars 2007, 16:02
Localisation : ANGERS
Âge : 73

Re: double agrafage

Message par alain49100 » ven. 24 août 2012, 14:24

Sous aucun prétexte, une explication vaudrait mieux que de dire adieu (double agrafage). C'est mieux en le disant dans l'intro du journal par exemple, je peux comprendre.

Répondre