Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Une PLM retrouve son tender

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur: MOD

Re: Une PLM retrouve son tender

Publié: Mar 27 Sep 2011, 06:37 
ImageImageImageImageLa 4 B 9 à Miramas avec sa pompe à air et son volant de boîte à fumée d' origine
montazel-sup dem
 

Re: Une PLM retrouve son tender

Publié: Mar 27 Sep 2011, 08:21 
ImageImageImageImageImage Pour ceux qui se sont interrogés sur le volant inapproprié de la boîte à fumée, il est certain que les "restaurateurs " de la 4B9 auraient pu, sans beaucoup de difficultés, faire quelque chose de plus réaliste ou au moins de ne pas le faire ressortir en le peignant en rouge. Il faut dire qu'en matière de peinture et autres détails, ils ont fait preuve de la plus grande fantaisie. Il est certain que, dans son état actuel, cette machine ne pourrait être acceptée dans un contexte muséal. Pour un monument il n'est pas nécessaire d'être trop puriste, l'essentiel est qu'elle soit préservée, il sera toujours temps dans l'avenir de l'améliorer en passant du stade de rafistolage à celui de restauration statique.
Pour revenir à la fermeture de la boîte à fumée, le volant n'a pas pour fonction de la fermer, c'est la poignée, située derrière le volant, qui verrouille la porte sur une barre transversale à l'avant de la boîte. Le volant, grâce à un filetage de son axe, permet d'exercer une pression qui fait plaquer la porte sur le corps de la boîte à fumée afin d'en assurer l'étanchéité pour que l'air n'y entre pas, la boîte à fumée étant mise en dépression par rapport à l'extérieur grâce à l'effet Venturi provoqué par l'échappement.
montazel-sup dem
 

Re: Une PLM retrouve son tender

Publié: Mar 27 Sep 2011, 08:23 
montazel a écrit:Image
J'aime beaucoup la biellette d'avance ! :mrgreen:
.
Avatar de l’utilisateur
Roc
Promesse tenue
 
Messages: 21111
Inscrit le: Jeu 22 Fév 2007, 12:51
Localisation: Aude
Âge: 50
Prénom: Olivier
Club: Intermittent des Rigollots©

Re: Une PLM retrouve son tender

Publié: Mar 27 Sep 2011, 08:28 
montazel a écrit: Il faut dire qu'en matière de peinture et autres détails, ils ont fait preuve de la plus grande fantaisie. Il est certain que, dans son état actuel, cette machine ne pourrait être acceptée dans un contexte muséal.


t'as qu'à croire, pour le musée de Mulhouse elle est parfaite :mrgreen: :mrgreen:
J'étais aux WC :mdr:
Avatar de l’utilisateur
fa57
Zorro est à rivets
 
Messages: 16912
Inscrit le: Sam 20 Août 2005, 14:52
Localisation: ACAL

Re: Une PLM retrouve son tender

Publié: Mar 27 Sep 2011, 08:28 
La biellette du levier d'avance est un modèle flexible, non homologué :mdr2: :mdr2: :mdr2:
montazel-sup dem
 

Re: Une PLM retrouve son tender

Publié: Mar 27 Sep 2011, 08:33 
fa57 a écrit:
montazel a écrit: Il faut dire qu'en matière de peinture et autres détails, ils ont fait preuve de la plus grande fantaisie. Il est certain que, dans son état actuel, cette machine ne pourrait être acceptée dans un contexte muséal.


t'as qu'à croire, pour le musée de Mulhouse elle est parfaite :mrgreen: :mrgreen:

C'est vrai !, Mon regretté ami Maurice Maillet pestait tellement au sujet de Mulhouse qu'il n' y avait jamais mis les pieds.
montazel-sup dem
 

Re: Une PLM retrouve son tender

Publié: Mar 27 Sep 2011, 11:10 
J'avais appris qu'elle devait retrouver un tender, mais cela faisait une paire d'année que j'en entendais parler, j'ai eu l'agréable surprise de la voir début septembre.

Maintenant, les gens s'en foutent qu'elle n'ait plus son compresseur ou un volant de boîte à fumée fantaisiste, ils voyent une loco à vapeur, et ils sont content !
S 45 forever
Avatar de l’utilisateur
geronimo
Fécond
 
Messages: 572
Inscrit le: Sam 14 Fév 2009, 11:43
Localisation: Draguignan (83 Var).
Âge: 35

Re: Une PLM retrouve son tender

Publié: Mar 27 Sep 2011, 11:49 
geronimo a écrit:

Maintenant, les gens s'en foutent qu'elle n'ait plus son compresseur ou un volant de boîte à fumée fantaisiste, ils voyent une loco à vapeur, et ils sont content !

Ne généralisez pas, on peut se foutre de çà comme on peut se foutre de tout mais il y a aussi des "gens" qui ne s'en foutent pas. Il est normal de chercher à aller vers une amélioration des choses et, sans vous connaître, je pense que, dans vos activités,vous devez certainement chercher à faire le mieux possible.
montazel-sup dem
 

Re: Une PLM retrouve son tender

Publié: Mar 27 Sep 2011, 12:54 
Il semble que l'emplacement du pot à fleurs (oh pardon de la locomotive) a aussi changé.
Même carrefour, mais diamétralement opposé?
Même si toutes les règles de l'art n'ont pas été respectées, cette préservation a au moins le mérite d'avoir eu lieu. C'est tout de même mieux que le chalumeau.
Avatar de l’utilisateur
Rail1435
Disert
 
Messages: 464
Inscrit le: Sam 21 Fév 2009, 18:44
Localisation: Genève (Suisse)
Âge: 63

Re: Une PLM retrouve son tender

Publié: Mar 27 Sep 2011, 13:15 
Sans aucun doute.
Effectivement, elle a changé de côté, là où elle était il n'y avait pas la place pour mettre le tender. Ce tender n'était pas accouplé à la machine quand elle était à Miramas, il a été récupéré bien après l'acquisition de la 4B9 et entreposé dans les emprises de la gare de Carnoules depuis plusieurs années.
montazel-sup dem
 

Re: Une PLM retrouve son tender

Publié: Mar 27 Sep 2011, 15:45 
La 4B 9 PLM en monument à Carnoules a retrouvée un tender

Echappement variable à valves de la 4 B 9

Balances de soupapes de la 4 B 9

La pompe à air a été prélevée sur la 4B9 pour être mise sur la 4A51

Son volant de porte ?
Image


Que des bonnes nouvelles :D. Maintenant il va falloir retrouver les vraies bielles...

A+
Didier.
Avatar de l’utilisateur
Didierd
Débordant
 
Messages: 3136
Inscrit le: Sam 22 Nov 2008, 23:53
Âge: 59
Prénom: Didier

Re: Une PLM retrouve son tender

Publié: Mar 27 Sep 2011, 20:07 
montazel a écrit:
geronimo a écrit:

Maintenant, les gens s'en foutent qu'elle n'ait plus son compresseur ou un volant de boîte à fumée fantaisiste, ils voyent une loco à vapeur, et ils sont content !

Ne généralisez pas, on peut se foutre de çà comme on peut se foutre de tout mais il y a aussi des "gens" qui ne s'en foutent pas. Il est normal de chercher à aller vers une amélioration des choses et, sans vous connaître, je pense que, dans vos activités,vous devez certainement chercher à faire le mieux possible.



Je fais bien sûr abstraction des vrais passionnés, et je suis loin d'être contre le fait de la voir, un jour, en état de présentation plus proche de l'origine, mais je ne crois malheureusement guère aux miracles...
S 45 forever
Avatar de l’utilisateur
geronimo
Fécond
 
Messages: 572
Inscrit le: Sam 14 Fév 2009, 11:43
Localisation: Draguignan (83 Var).
Âge: 35

Re: Une PLM retrouve son tender

Publié: Mer 28 Sep 2011, 07:03 
Les miracles se fabriquent, quand ils existent ils sont le résultat d'une volonté personnelle et souvent collective qui nécessite abnégation et persévérance .
montazel-sup dem
 

Re: Une PLM retrouve son tender

Publié: Mer 28 Sep 2011, 11:24 
Je pense qu'il ne serait pas inutile de donner quelques renseignements sur la série de 040 PLM mises en service entre 1892 et 1896, soit 152 locomotives immatriculées 3211 à 3362, conçues pour trains lourds sur profil facile et trains mixtes sur lignes plus difficiles.
Locomotives compound 4 cylindres : haute pression à l'intérieur, inclinés, attaquant le 3° essieu, basse pression à l'extérieur, horizontaux, attaquant le 2° essieu.
Le changement de marche est assisté par un contre- poids à vapeur, le réglage des crans de marche pour la HP et la BP sont conjugués, le rapport n'était donc pas au choix du mécanicien.
Les tenders à trois essieux contiennent 12,2 mètres cubes d'eau et 5 tonnes de charbon.
Le frein à air a été installé d'origine sur les 3261 à 3300 et, plus tard, sur 52 machines.
La puissance indiquée était de 1000 à 1100 chevaux.
La puissance au crochet de 800 à 900 chevaux.
La vitesse limite : 65 km/h.
Les 3261 à 3300, soit 40 locomotives furent transformées en 1898 en type 230 par substitution du premier essieu moteur par un bogie.
En 1924 le PLM renumérote ses locomotives, les 112 restantes du type 040 deviennent les 4B1 à 4B 112.
La 4 B 9 était la 3219.

Documentation obtenue à partir des ouvrages de Lucien-Maurice Vilain
montazel-sup dem
 

Re: Une PLM retrouve son tender

Publié: Mer 28 Sep 2011, 11:26 
ImageImageImageImageImage
montazel-sup dem
 

PrécédentSuivant

Retour vers Ferrovissime

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 26 invité(s)