Lambiotte-Prémery

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
Booyaka
Prolixe
Messages : 1706
Enregistré le : dim. 22 déc. 2013, 03:20
Echelle pratiquée : HO
Localisation : ouest lyonnais

Re: Lambiotte-Prémery

Message par Booyaka » lun. 28 mars 2016, 17:56

Extrait de R & I, les constructions de wagons ont été de 60 dans un premier ordre, puis de 200. La première tranche n'était pas terminée en 1953, les suivants ont été au moins en majorité ou en totalité des SFCC, la zone de collecte était beaucoup plus vaste, des Ardennes à Nimes. R37 indique 100 exemplaires, ce qui me parait faible. Puisque cette firme a identifié un type avec plateforme (sans doute une adaptation) ils ont sans doute existé mais en très faible nombre, n'en n'ayant jamais observé. Une photo publiée dans un autre numéro de R & I de 1959 montre une rame mixte de wagons SPCC/SFCC complétée par plusieurs tombereaux SNCF à essieux. Le parc ne devait pas encore être encore au complet. Curieusement les wagons SPCC sont clairs, et le SFCC foncé (marron).

Une photographie de la société Combier (cartes postales) datée de 1950 environ, présente plus de piqué que les vues IGN :

Image

Au fond l'usine Rochette embranchée. Je n'ai jamais connu son activité originelle. Durent la 2ème guerre mondiale elle a produit des obus chargés de gaz. Les locaux ont été occupés quelques temps par la carrosserie Monceau, puis ils ont été désaffectés, clos interdits au public.

Au sud, les terrains ont été occupés par l'armée américaine durant la guerre 1914/18, y compris la cité Bagatelle. A ma connaissance il n'existe qu'une photo de baignade en témoignant.

Le dépôt à voie de 60 n'est pas encore construit. En face, un peu au nord fut construit le garage du locotracteur, conservé maintenant par l'AATY.

Le local de construction de wagons a été construit sur l'emplacement du faisceau interne dont j'ignorais l'existence. Manifestement il ne stationne que des wagons à essieux. Des photos en gros plan ne montrent que des wagons métalliques.

Le déchargement des tombereaux de fer blanc se faisait via un pont-roulant faisant la largeur du bâtiment. Celui-ci était muni d'un gros électro-aimant (au moins 1/2 wagon de large). Cet appareil a été reproduit par Märklin et se trouve encore seul.

Image]

Référence 7051 ou 76501 - cliché Schreibwaren Hermann.
En débitant le ressort d'un vieux réveil, il serait possible de recréer les déchargements en H.O.

RR
Fichiers joints
Clamecy SPCC Clamecy Combier R.jpg
Marklin 7051 électro-aimant.jpg
Marklin 7051 électro-aimant.jpg (64.9 Kio) Vu 3013 fois

Mmaintigne
Intarissable !
Messages : 9190
Enregistré le : mar. 30 sept. 2008, 20:07
Echelle pratiquée : HO
Club : AMFP-RATP Club des Méclents:-)
Localisation : Paris

Re: Lambiotte-Prémery

Message par Mmaintigne » lun. 28 mars 2016, 20:22

Je découvre ce sujet avec une certaine émotion, et le lien sur l'historique des Gillet : ma mère était en effet la secrétaire d'un directeur général de Progil, et je me souviens encore des Noël pour les enfants du personnel organisés au Pavillon de l'Elysée, ou de quelques séances de Adada sur les genoux d'un Bizot :lol:
C'est à un de ces Noël que j'ai reçu le coffret Jouef de la Pacific Nord et deux voitures "Forestier", qui a inoculé le virus !
Cordialement
Marc Maintigneux

Jacques68
Éloquent
Messages : 361
Enregistré le : ven. 18 mars 2016, 17:28
Echelle pratiquée : 0
Prénom : jacques

Re: Lambiotte-Prémery

Message par Jacques68 » ven. 01 avr. 2016, 23:10

en tout cas merci pour la réponse et les photos

Avatar du membre
Booyaka
Prolixe
Messages : 1706
Enregistré le : dim. 22 déc. 2013, 03:20
Echelle pratiquée : HO
Localisation : ouest lyonnais

Re: Lambiotte-Prémery

Message par Booyaka » sam. 09 avr. 2016, 11:13

morvan a écrit :Pour obtenir le livre, actuellement en souscription auprès de la revue départementale de la Nièvre :

http://veronique-iniesta.fr/pdf/lambiotte-jurquet.pdf


Le livre m'a été déposé hier.

Question train, pas grand chose. On découvre une certaine similitude entre SPCC et Lambiotte dans les débuts. Ils utilisaient des wagonnets Pétolat (pas Decauville) et des cornues étaient aussi utilisées pour la carbonisation. Le transport par wagonnet a été remplacé par des convoyeurs, sans doute à l'occasion du passage en four continu en 1953. Des archéologues ferroviaires visitant le site pourraient-ils poster des vues s'il reste encore des rails ?
Manifestement de nombreux documents proviennent des archives départementales de Nevers, alors il y aurait peut-être du SPCC, au moins sous forme d'articles de presse. Le journal du Centre n'a rien pu fournir.
Rien n'est dit sur le parc voie normale, et les engins de manœuvres. Le livre de "L'industrial Railway Society" centre de la France n'indique rien sur la Nièvre.

Un reportage de FR3 sur l'usine Rhône Poulenc (Rhodia) de Besançon, n'a montré que des locaux vides, devant être prochainement démolis. Donc adieu à de possibles archives.

RR

Avatar du membre
Rosedog
Intarissable !
Messages : 11021
Enregistré le : mer. 16 août 2006, 09:49
Echelle pratiquée : HO 58-85's
Prénom : Jean Mi
Club : Pingouins du PO
Localisation : Nevers

Re: Lambiotte-Prémery

Message par Rosedog » sam. 09 avr. 2016, 12:29

Presentation offiçielle du livre à Premery hier soir .Tant de monde que je n'ai pu rentrer et me suis barré , j'irai chercher les nôtres un de ces jours .

Avatar du membre
morvan
Une promo? J'achète!
Messages : 16153
Enregistré le : sam. 13 août 2005, 11:28
Echelle pratiquée : HO & Z
Site Internet : http://railvauxdyonne.net16.net/
Localisation : Colombes (92) & Clamecy (58)

Re: Lambiotte-Prémery

Message par morvan » dim. 10 avr. 2016, 09:57

Du monde à ce point ??
C'est assez rare dans notre département..............
ALAIN

Avatar du membre
Rosedog
Intarissable !
Messages : 11021
Enregistré le : mer. 16 août 2006, 09:49
Echelle pratiquée : HO 58-85's
Prénom : Jean Mi
Club : Pingouins du PO
Localisation : Nevers

Re: Lambiotte-Prémery

Message par Rosedog » dim. 10 avr. 2016, 10:35

Petite salle du théatre au RdC de la mairie ; ce n'est pas grand et c'etait blindé de monde oui jusque derriére la porte . Bon, il faut dire que Lambiotte et à Premery + Camosine + apero offert par la municipalité , beaucoup de monde se sentait concerné et c'est bien normal !

Avatar du membre
morvan
Une promo? J'achète!
Messages : 16153
Enregistré le : sam. 13 août 2005, 11:28
Echelle pratiquée : HO & Z
Site Internet : http://railvauxdyonne.net16.net/
Localisation : Colombes (92) & Clamecy (58)

Re: Lambiotte-Prémery

Message par morvan » lun. 11 avr. 2016, 10:33

Ah, OK, avec la Camosine, ça fait tout de suite plus de monde.
C'est bien qu'ils sortent des bouquins !!
Là, ils vont en sortir un sur Corbigny,
je crois qu'un des auteurs avait écrit "le tacot du Morvan"
Reste à savoir si ça parlera de l'influence du train sur la ville ??
ALAIN

Champlin
Démonstratif
Messages : 1489
Enregistré le : mar. 11 avr. 2006, 14:59
Echelle pratiquée : HO époque IV
Prénom : Daniel
Club : AFAC/Paris
Localisation : Nièvre 58

Re: Lambiotte-Prémery

Message par Champlin » lun. 11 avr. 2016, 16:43

Reçu mon exemplaire ce matin, commandé a la Camosine.
Ouvrage semblant de bonne tenue a première vue.
Cordialement

Avatar du membre
morvan
Une promo? J'achète!
Messages : 16153
Enregistré le : sam. 13 août 2005, 11:28
Echelle pratiquée : HO & Z
Site Internet : http://railvauxdyonne.net16.net/
Localisation : Colombes (92) & Clamecy (58)

Re: Lambiotte-Prémery

Message par morvan » lun. 11 avr. 2016, 17:22

Le côté chimie pharmaceutique m'a étonné,
on n'en parlait pas dans la région, même dans les années 50.
ALAIN

Avatar du membre
Papyfil
Bon dieu, mais ...
Messages : 7481
Enregistré le : ven. 12 août 2005, 20:42
Prénom : Philippe
Localisation : CLERMONT FERRAND-63-

Re: Lambiotte-Prémery

Message par Papyfil » lun. 11 avr. 2016, 18:52

Dans le document publié par l'ADEME (enquête effectuée par TAUW), il est également fait référence à 4 arômes alimentaires diffusés par les ets LAMBIOTTE

Diacétyle et Acétyle propionyle : qui donnent le goût de beurre à la margarine

’Oxyméthylpygone: l confère le goût et le parfum de la
fraise des bois
Méthylcyclopenténolone Il confère le goût de réglisse
et de caramel.

Rien que du bio :siffle: :mdr2: :mdr2: E

Image
Fichiers joints
process usine lambiotte premery.jpg
Bien faire et laisser braire

Sirius18
Fécond
Messages : 735
Enregistré le : jeu. 30 août 2012, 13:56

Re: Lambiotte-Prémery

Message par Sirius18 » mar. 12 avr. 2016, 07:57

C'est ce que la législation appelle des "arômes naturels", parce qu'ils sont extraits de produits naturels (en l'occurrence ici le bois), et non synthétisés à partir du pétrole.

Pour y être allé plusieurs fois livrer des plaquettes de bois en camion dans les années 1990, je peux assurer que l'air n'y sentait pas la fraise des bois!

Avatar du membre
Rosedog
Intarissable !
Messages : 11021
Enregistré le : mer. 16 août 2006, 09:49
Echelle pratiquée : HO 58-85's
Prénom : Jean Mi
Club : Pingouins du PO
Localisation : Nevers

Re: Lambiotte-Prémery

Message par Rosedog » mar. 12 avr. 2016, 11:35

Et oui, il en est de même dans toutes les boissons aromatisées Fruit ...
Pour l'air , oui effroyable , je ne sais comment c'est aujourd'hui ... :mort:

Avatar du membre
Papyfil
Bon dieu, mais ...
Messages : 7481
Enregistré le : ven. 12 août 2005, 20:42
Prénom : Philippe
Localisation : CLERMONT FERRAND-63-

Re: Lambiotte-Prémery

Message par Papyfil » mar. 12 avr. 2016, 11:57

Pour en revenir à l'activité "pharmacie", il est inoui de voir le nombre de "traitements" issus de la créosote... Un bienfait pour la santé :mdr2: :mdr2:
Pour s'en convaincre, jetons un oeil sur ce site :
http://memoire-lambiotte.fr/reclames-parues-dans-la-revue-pro-medico-1926-1939/

Le lobbying des laboratoires pharmaceutiques a, très tôt, sévi auprès des législateurs...

Il a empêché tout un chacun de se soigner en suçant les vieilles traverses, en empêchant leur récupération...
:mdr2: :mdr2: :mdr2: :mdr2:
Bien faire et laisser braire

Sirius18
Fécond
Messages : 735
Enregistré le : jeu. 30 août 2012, 13:56

Re: Lambiotte-Prémery

Message par Sirius18 » mer. 13 avr. 2016, 07:37

ImagePourquoi toujours cette méfiance? C'est INOFFENSIF! :D

Je me souviens de l'embranchement des Ponts et Chaussées de Cosne dans les années 60 et 70. Des citernes d'émulsion y étaient déchargées vers les cuves du dépôt, avec les précautions coutumières de l'époque; autrement dit, une vraie mare de goudron stagnait en permanence au bord du chemin public longeant la voie.
Fichiers joints
Urométine.JPG

Répondre