Neufchâteau - Pagny-sur-Meuse : la ligne 24-7

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
140C343
Intarissable !
Messages : 7346
Enregistré le : ven. 05 mars 2010, 22:28
Localisation : Champagnole
Âge : 68

Neufchâteau - Pagny-sur-Meuse : la ligne 24-7

Message par 140C343 » jeu. 05 mai 2011, 21:46

.
Bonsoir,

Je lance ce sujet avec mon coéquipier Christophe alias PSX ( qui nous a offert de remarquables reportages photos sur le fil consacré à la ligne stratégique Montier-en-Der - Sorcy :wink: ) pour évoquer la ligne de la Compagnie de l'Est qui reliait Neufchâteau
( Vosges ) à Pagny-sur-Meuse ( Meuse ) .

D’une longueur de 46,1 km, c'était la ligne 47 de la Compagnie de l'Est avant de devenir la ligne 24-7 de la Région Est .
Contrairement à la ligne Montier - Sorcy totalement disparue, la section à voie unique Pagny-sur-Meuse - Saint-Germain-sur-Meuse est toujours en activité, a été électrifiée et a acquis une notoriété certaine grâce aux « trains de cailloux » qui génèrent un trafic conséquent .

Avant de commencer à (re)découvrir cette ligne, une carte pour la situer …

Image
La numérotation des lignes est celle de la Cie de l’ Est .

Denis .
Fichiers joints
pagny 51.jpg
Car tout finit par être vrai

Avatar du membre
140C343
Intarissable !
Messages : 7346
Enregistré le : ven. 05 mars 2010, 22:28
Localisation : Champagnole
Âge : 68

Re: La ligne Neufchâteau - Pagny-sur-Meuse

Message par 140C343 » jeu. 05 mai 2011, 21:56

.
Documents et bibliographie ( à compléter ... )

- Carnet de marches-types pour trains spéciaux - Compagnie de l'Est ( 1935 ) .
- Carnet de profils et schémas - Région Est ( 1962 ) .

- « Trains Oubliés - Volume 1 : L’Alsace-Lorraine - L’Est » de André Gibert et José Banaudo ( 1981 ) : pages 126 - 127 .
- Rail Passion n° 23 ( Octobre-Novembre 1998 - pages 69 et 70 ) : « Lignes oubliées, lignes méconnues, les " embranchements stratégiques " de Paris-Strasbourg ( 3ème partie ) » par Jean Collin .
- Voies Ferrées n° 110 ( Novembre-Décembre 1998 - pages 37 à 43 ) : « Chasse gardée : une ligne 100% croco » par Vincent
Huault .
- « Le chemin de fer en Lorraine » de André Schontz, Arsène Felten et Marcel Gourlot ( 1999 ) : pages 76 à 78 .
- Rail Passion n° 69 ( Avril 2003 ) et n° 70 ( Mai 2003 ) : « Dossier Spécial Lorraine : le chemin de fer en Lorraine ( 1ère et 2ème parties ) » .
- Objectif Rail n°2 ( Mars-Avril 2004 - pages 24 à 29 ) : « Poussières blanches et fumées noires » par Vincent Huault .
- HS Le Train : « Les archives de l’Est - Tome 1 : L’histoire du réseau ( des origines à 1870 ) » ( 2005 ) : pages 84 et 85 .
- HS Le Train : « Les archives de l’Est - Tome 2 : L’histoire du réseau de 1870 à fin 1937 » ( 2006 ) : page 22 .

Denis .
Car tout finit par être vrai

Avatar du membre
140C343
Intarissable !
Messages : 7346
Enregistré le : ven. 05 mars 2010, 22:28
Localisation : Champagnole
Âge : 68

Re: La ligne Neufchâteau - Pagny-sur-Meuse

Message par 140C343 » jeu. 05 mai 2011, 22:03

.
La création de la ligne ( 1861 -1873 ) .

Par décret impérial du 14 juin 1861 : « Est déclaré d'utilité publique l’établissement du chemin de fer de Chaumont à la ligne de Paris à Strasbourg, le dit chemin se détachant du chemin de fer de Blesme à Gray, à ou près Bologne, passant à ou près Neufchâteau, et rejoignant le chemin de fer de Paris à Strasbourg en un point à déterminer ultérieurement, de Toul à
Commercy »
. Le but était d'établir une transversale reliant les radiales Paris - Mulhouse et Paris - Strasbourg . Bien évidemment, ce projet intéressa les autorités militaires .

Deux tracés sont étudiés :
- par la vallée de la Meuse de Neufchâteau à Pagny-sur-Meuse .
- par les plateaux de Neufchâteau à Toul .
Les deux projets reçoivent l’adhésion du Ministère de la Guerre le 2 février 1863, et la concession de la ligne est attribuée à la Compagnie de l'Est par la convention du 1er mai 1863, complétée par la loi et le décret du 11 juin 1863 . Le décret impérial du 1er août 1864 fixe le tracé, qui suivra la vallée de la Meuse de Neufchâteau à Pagny . Le 14 août 1867, la ligne Bologne - Neufchâteau est ouverte, à voie unique .

La guerre de 1870 intervient alors que la ligne à voie unique Neufchâteau - Pagny est encore en construction . En 1872, la section nord Pagny - Vaucouleurs voit passer les trains de matériaux destinés à la réalisation de la section sud Vaucouleurs - Neufchâteau . Une décision ministérielle du 27 août 1872 autorise le service des marchandises à petite vitesse de Pagny à Vaucouleurs .
Sous la pression de la ville de Vaucouleurs, le ministre des Travaux Publics autorise le 23 janvier 1873 un service « provisoire » pour les voyageurs, bagages et marchandises à grande vitesse de Pagny à Vaucouleurs à compter du 1er février 1873 .
Ce service devient définitif le 14 mai 1873 avec l’ouverture de la section Vaucouleurs - Neufchâteau au trafic voyageurs . Il faudra néanmoins attendre le mois de mai 1873 pour l’ouverture de cette section au trafic marchandises .
A cette date, la ligne Neufchâteau - Pagny est la seule qui permette de relier Neufchâteau à Toul et Nancy . L’itinéraire direct Neufchâteau - Toul ( ligne 15 ) ne sera en effet ouvert dans sa totalité que le 1er juin 1889 .

Image
( Voies Ferrées n° 110 )

Denis .
Fichiers joints
pagny 52.jpg
Car tout finit par être vrai

Avatar du membre
140C343
Intarissable !
Messages : 7346
Enregistré le : ven. 05 mars 2010, 22:28
Localisation : Champagnole
Âge : 68

Re: La ligne Neufchâteau - Pagny-sur-Meuse

Message par 140C343 » jeu. 05 mai 2011, 22:14

.
La ligne de 1863 à 1945 .

La ligne Bologne - Neufchâteau ayant montré son importance stratégique au cours de la guerre de 1870, la décision est prise de mettre à double voie l’itinéraire ( Chaumont ) - Bologne - Neufchâteau - Pagny-sur-Meuse . La reconnaissance de la deuxième voie a lieu le 30 septembre 1878 sur l’intégralité du parcours et la circulation y est autorisée à compter du 29 octobre 1878 .
Des quais militaires sont créés dans plusieurs gares (1), ainsi qu’un raccordement direct ( longueur 636 m ) en direction de Nancy à Pagny . Neufchâteau et Pagny-sur-Meuse disposent de dépôts de locomotives .

Le 28 décembre 1878 est ouverte la ligne Neufchâteau - Epinal . Avec la section Bologne - Neufchâteau, elle formera la ligne 24 de la Compagnie de l’Est, la section Neufchâteau - Pagny-sur-Meuse devenant quant à elle la ligne 47 .

Je n’ai pas trouvé d’informations précises sur l’utilisation de la ligne durant le conflit 1914-1918 . Pagny étant proche du front, elle a certainement vu passer des TCO, voire des trains sanitaires ou des trains de permissionnaires .

En 1935, des autorails Renault VH du centre de Mirecourt font leur apparition sur la ligne et assurent deux circulations omnibus par sens .

En juin 1940, la ligne subit de nombreux dégâts . La reprise du service s’effectue le 1er décembre 1940 pour la section sud Neufchâteau - Vaucouleurs et le 21 janvier 1941 pour la section nord Vaucouleurs - Pagny . Par décision du 4 février 1944, une des deux voies est réquisitionnée par l’autorité allemande . Les travaux de dépose ne sont terminés qu’au moment de la Libération, et la SNCF peut ainsi récupérer une partie du matériel .
C’est probablement à cette époque qu’a été déposé le raccordement direct de Pagny .

Denis .

(1) Précisions dans la liste ( à venir ) des gares . :wink:
Car tout finit par être vrai

Avatar du membre
140C343
Intarissable !
Messages : 7346
Enregistré le : ven. 05 mars 2010, 22:28
Localisation : Champagnole
Âge : 68

Re: La ligne Neufchâteau - Pagny-sur-Meuse

Message par 140C343 » jeu. 05 mai 2011, 22:22

.
La ligne de 1945 à nos jours .

En 1950, la ligne voit passer deux autorails et un MV par sens . Au service d’été 1967, ne subsistent que deux circulations d’autorails par sens, à l’exception des dimanches et fêtes …
Enfin, le 3 mars 1969, la ligne est fermée au trafic voyageurs . Le même jour, une deuxième branche de l’étoile de Neufchâteau subit le même sort : la ligne 24-3 Neufchâteau - Gondrecourt-le-Château - Nançois-Tronville .

Ce même 3 mars 1969 ( décidément … :mort: ), la section Sauvigny - Maxey-sur-Vaise est fermée au trafic marchandises, suivie le 1er décembre 1969 par la section Coussey - Sauvigny . Ne subsistent alors que deux antennes exploitées en VUTR :
Pagny-sur-Meuse - Maxey-sur-Vaise et Neufchâteau - Coussey .
Les sections Sauvigny – Maxey et Coussey - Sauvigny seront déclassées respectivement les 29 décembre 1970 et 14 janvier 1972, et déposées ultérieurement .
Enfin, le 28 janvier 1988, la section Maxey-sur-Vaise - Saint-Germain-sur-Meuse est à son tour fermée au trafic marchandises, puis déclassée le 9 décembre 1992 et déposée par la suite .

Heureusement, l’histoire de la ligne ne se termine pas sur ce triste bilan . En 1966, les trois premiers kilomètres de la ligne depuis la gare de Pagny-sur-Meuse sont électrifiés en 25kV 50Hz afin de permettre la desserte de la carrière du Revoi exploitée par la Compagnie Industrielle et Minière puis par Novacarb .
Suite à un accord passé entre la région SNCF de Nancy et la société Solvay afin de desservir la carrière de Saint-Germain-sur-Meuse, l’électrification a été prolongée sur 3,7 km avec renforcement de la superstructure pour autoriser le passage de wagons chargés à 22,5 tonnes par essieu, et ce jusqu’après l’ex-BV de Saint-Germain . La mise sous tension a eu lieu le 30 mars 1984 . Les « trains de cailloux » ( trains complets de pierres calcaires ) alimentent en calcaire les usines chimiques de La Madeleine ( Novacarb ) et de Dombasle-sur-Meurthe ( Solvay ), à l’est de Nancy .

Quant à l’antenne Neufchâteau - Coussey, elle a été ( est encore ?... ) utilisée pour desservir à Coussey l’entrepôt de stockage d’eaux minérales de Vittel .

Denis .
Car tout finit par être vrai

Avatar du membre
140C343
Intarissable !
Messages : 7346
Enregistré le : ven. 05 mars 2010, 22:28
Localisation : Champagnole
Âge : 68

Re: La ligne Neufchâteau - Pagny-sur-Meuse

Message par 140C343 » jeu. 05 mai 2011, 22:35

.
Le tracé .

De Pagny-sur-Meuse à Vaucouleurs ( le raccordement direct de Pagny n'est pas figuré ) ...

Image

de Vaucouleurs à Coussey ...

Image

... et de Coussey à Neufchâteau, avec en bonus l'étoile ferroviaire de Neufchâteau au temps de sa splendeur .

Image

Extraits de la carte Michelin n° 62 « Chaumont-Strasbourg » ( édition de 1941 ) .

Denis .
Fichiers joints
pagny 11.jpg
pagny 12.jpg
pagny 13.jpg
Car tout finit par être vrai

Avatar du membre
140C343
Intarissable !
Messages : 7346
Enregistré le : ven. 05 mars 2010, 22:28
Localisation : Champagnole
Âge : 68

Re: La ligne Neufchâteau - Pagny-sur-Meuse

Message par 140C343 » jeu. 05 mai 2011, 22:43

.
Le profil …

A noter que la rampe maximale rencontrée est de 14 mm/m, à comparer avec celles de 9 mm/m au plus de la ligne stratégique Montier-en-Der - Sorcy .

Image

Image

… et quelques plans de gares .

Image

Image

Image

( Extraits du « Carnet de marches-types pour trains spéciaux – 1935 » )

Denis .
Fichiers joints
pagny 31.jpg
pagny 32.jpg
pagny 21.jpg
pagny 22.jpg
pagny 22.jpg (28.5 Kio) Vu 6287 fois
pagny 23.jpg
pagny 23.jpg (67.27 Kio) Vu 6287 fois
Car tout finit par être vrai

Avatar du membre
140C343
Intarissable !
Messages : 7346
Enregistré le : ven. 05 mars 2010, 22:28
Localisation : Champagnole
Âge : 68

Re: La ligne Neufchâteau - Pagny-sur-Meuse

Message par 140C343 » jeu. 05 mai 2011, 23:16

.
Quelques CPA en attendant la suite ... :wink:

La gare de Neufchâteau ...

Image

une vue aérienne de Coussey ...

Image

la gare de Vaucouleurs ...

Image

... et celle de Pagny-sur-Meuse .

Image

Denis .
Fichiers joints
rouceux 2.jpg
coussey 3.jpg
coussey 3.jpg (94.08 Kio) Vu 6280 fois
vaucouleurs 4.jpg
pagny 1.jpg
Car tout finit par être vrai

Avatar du membre
PSX
Papotier
Messages : 132
Enregistré le : ven. 22 sept. 2006, 08:59
Localisation : Meuse
Contact :

Re: La ligne Neufchâteau - Pagny-sur-Meuse

Message par PSX » ven. 06 mai 2011, 07:56

Un grand merci et un grand coup de chapeau à Denis pour son immense travail de recherches historiques. Sur sa demande (mais je ne me suis pas trop forcé :mrgreen: ), j'ai donc repris mon baluchon pour gambader le long de cette ligne en 2011 et je vais vous faire partager mes découvertes... on est à la limite des "voyages du professeur Lorgnon". J'ai bravé le relief, le climat, la circulation, la maréchaussée juste pour vous !

Comme le sujet indique en premier Neufchâteau... commençons par là !
La gare de Neufchâteau aujourd'hui n'a rien de glamour !
Image

Voici ce que j'y ai trouvé.. elles sont toute neuve (il y en avait 2)
Image
Image
Image

Bon, on n'est pas là pour ça mais pour la ligne vers Pagny...
Donc
Image


Ce qui est amusant c'est que je me suis mis exactement au même endroit pour photographier car c'est ici qu'est l'aiguille de la bifur vers Pagny.
Image

L'aiguille proprement dite
Image

Il y a un petit pont bien sympa sur la photo... positionnons-nous et regardons...
Image
et oui, c'est l'ancienne rotonde

Profitons toujours de ce pont pour nous retourner. la voie est encaissée... la ligne de droite en double voie est celle vers Nancy par Toul... la voie de gauche est celle de Pagny, elle est sous caténaire quelques mètres.
Image

et le soutien gorge... point de non retour...
Image

Sur une centaine de mètres, les voies sont parallèles puis elles suivent chacune leur chemin. Ce Pn est le point de séparation.
Image

Image

à partir de là, la ligne de Toul grimpe alors que la ligne de Pagny reste dans vallée direction Coussey... le paysage n'est pas sans évoquer certains coins de Suisse.
Image

Ca sent l'abandon total... je me souviens avoir vu ce panneau encore dressé il n'y a pas si longtemps.
Image

Image

Prochain arrêt Coussey...

Avatar du membre
PSX
Papotier
Messages : 132
Enregistré le : ven. 22 sept. 2006, 08:59
Localisation : Meuse
Contact :

Re: La ligne Neufchâteau - Pagny-sur-Meuse

Message par PSX » ven. 06 mai 2011, 15:34

Après quelques km nous arrivons à Coussey

Image

la vue aérienne...
Image


Cette vue est très intéressante... on voit le village ancien et les installations ferroviaires construites à la périphérie. Le village s'est ensuite développé le long de la route que l'on voit en bas à droite. Il est probable que les maisons sur la route soient des cités ouvrières (elles en ont l'air), les bâtiments derrière semblent bien être des industries. J'y reviendrais
.
Coussey m'a beaucoup intrigué.. ici le pn juste avant la gare
Image

Image

puis le Bv modeste typique de cette ligne. On retrouvera cette architecture plus loin: bâtiment étroit 3 portes sur quai sans ailes, 1 étage.
Image

Juste derrière la halle est tranformée en bâtiment agricole, l'enclos est fait avec des traverses.
Image

mais ce qui m'a surpris est l'étendu et le nombre restant des emprises...
tour d'horizon:
Image

Image

ce qui est surprenant, c'est cette aiguille avec une voie montante
Image

toujours dans le surprenant.. un travellage béton.. monobloc isolé
Image

ou en bibloc
Image
preuve d'un entretien pas si ancien.

Il y a un fragment de réponse sur la vue aérienne... il semble qu'il y ait un portique juste en face du Bv... le relief est un peu plus haut, la voie aurait été surélevée pour amener les wagons pour le chargement. Je n'arrive pas à trouver la spécialité industrielle du coin mais on voit bien l'installation industrielle en bas à droite de la vue aérienne. A moins que ce ne soit en relation avec le stockage des eaux de Vittel dont parlait Denis

Je me suis promené sur la voie en prenant quelques souvenirs avec des noms évocateurs.
Image

Image

Image

Image

Image

prochain arrêt Maxey sur Meuse...
Modifié en dernier par PSX le mer. 18 mai 2011, 17:49, modifié 2 fois.

Avatar du membre
140C343
Intarissable !
Messages : 7346
Enregistré le : ven. 05 mars 2010, 22:28
Localisation : Champagnole
Âge : 68

Re: La ligne Neufchâteau - Pagny-sur-Meuse

Message par 140C343 » ven. 06 mai 2011, 16:38

.
Avant que Christophe ne poursuive ses excellents reportages :wink: , ce post sur ...

Les gares .

Les PK avaient leur origine en gare de Bologne ( Haute-Marne ) . Ils étaient donc croissants dans le sens Neufchâteau - Pagny .
En consultant les quelques tableaux horaires dont je dispose, j’ai constaté que certains points d’arrêt ( facultatifs ) à certains PN n’apparaissent sur les tableaux qu’après la Première Guerre Mondiale, d’où la question : sont-ils contemporains de l’ouverture de la ligne ( et omis dans certains tableaux ? ), ou bien ont-ils été ouverts ultérieurement ?...

Une particularité : l’arrêt ( PN ) de Frebécourt, localité qui se trouvait ainsi dotée de deux points d’arrêt, le second étant la halte sur la ligne Neufchâteau - Gondrecourt-le-Château - Nançois-Tronville ( - Bar-le-Duc ) .

Un autre cas à signaler : l’arrêt de Pagny-sur-Meuse, aux alentours du PK 89 ( :?: ... ), que je ne trouve que dans le Chaix de 1936 reproduit dans le volume 1 de « Trains Oubliés », à ne pas confondre bien sûr avec la gare de Pagny-sur-Meuse !...

Bref, voilà la liste des différents points d’arrêt de la ligne telle que j’ai pu l’établir ( avec l’aide d’une dose euh ... respectable d’aspirine ... :mrgreen: ) . Les installations stratégiques sont indiquées . Il y a très certainement des choses à préciser/corriger ... :?

Neufchâteau : prise d’eau / quai militaire / dépôt . PK 48+8
Frebécourt (1) . PK 53+2
Coussey : quai militaire . PK 55+1

Image

Happoncourt (1) . PK 57+9
Domrémy - Maxey-sur-Meuse . PK 59+9
Brixey-aux-Chanoines (1) . PK 62+8
Sauvigny : quai militaire . PK 66+0

Image

Traveron (1) . PK 68+2
Pagny-la-Blanche-Côte - Montbras ( PN / halte ) . PK 69+3
Taillancourt ( PN / halte :?: ) . PK 71+3
Maxey-sur-Vaise : prise d’eau / quai militaire . PK 73+2

Image

Burey-en-Vaux ( PN / halte ) . PK 76+0
Neuville-les-Vaucouleurs (1) . PK 78+2
Vaucouleurs : deux quais militaires . PK 81+1

Image

Ugny-sur-Meuse (1) . PK 85+7
Saint-Germain-sur-Meuse ( halte ) . PK 88+0

Image

Pagny-sur-Meuse (1) . PK 89 :?:
Pagny-sur-Meuse : prise d’eau / quai militaire / dépôt . PK 94+9

(1) Arrêt facultatif .

Denis .
Fichiers joints
coussey 2.jpg
sauvigny 1.jpg
maxey sur vaise 2.jpg
vaucouleurs 1.jpg
st germain 1.jpg
Car tout finit par être vrai

Avatar du membre
140C343
Intarissable !
Messages : 7346
Enregistré le : ven. 05 mars 2010, 22:28
Localisation : Champagnole
Âge : 68

Re: La ligne Neufchâteau - Pagny-sur-Meuse

Message par 140C343 » ven. 06 mai 2011, 20:02

.
Les ouvrages d'art .

Ils sont assez peu nombreux sur cette ligne . Petit inventaire de Neufchâteau à Pagny ...

Environ 2 km après la gare de Coussey, un pont permettait à la ligne de franchir le Vair ( affluent de la Meuse ) .

Juste après l’arrêt facultatif de Traveron, on trouvait le viaduc du même nom ( de longueur 37 m ) sur la Meuse, la ligne passant de la rive droite à la rive gauche du fleuve, puis le souterrain de Traveron ( 261 m ) qui débouchait sur le PN / halte de Pagny-la-Blanche-Côte - Montbras .

Image

Peu avant Saint-Germain-sur-Meuse, un nouveau pont permettait à la ligne de repasser sur la rive droite de la Meuse .

Image

Enfin, avant d’arriver en gare de Pagny-sur-Meuse, la ligne franchissait le Canal de la Marne au Rhin .

Image

Denis .
Fichiers joints
pagny blanche cote 1.jpg
pagny blanche cote 1.jpg (62.91 Kio) Vu 6157 fois
st germain 2.jpg
pagny 4.jpg
Car tout finit par être vrai

Avatar du membre
Olazur
Démonstratif
Messages : 1449
Enregistré le : jeu. 28 oct. 2010, 01:34
Echelle pratiquée : HO Epoque III
Club : CFN (Nancy)
Localisation : Lorraine - Meuse
Âge : 53

Re: La ligne Neufchâteau - Pagny-sur-Meuse

Message par Olazur » ven. 06 mai 2011, 21:35

Au vu des photos de PSX la voie a dû être remaniée dans les années 60 ou après car l'aiguillage, avec son coeur monobloc, ses sabots de contre-rail et le rail U36 correspondent à un modèle d'aiguillage d'après 1961.
HO fr et US, L-Girder addict !

Avatar du membre
PSX
Papotier
Messages : 132
Enregistré le : ven. 22 sept. 2006, 08:59
Localisation : Meuse
Contact :

Re: La ligne Neufchâteau - Pagny-sur-Meuse

Message par PSX » ven. 06 mai 2011, 21:43

j'ai cherché (pas photographié) mais certaines pièces étaient datées de 66. Ceci dit, ça ne veut pas dire que tout est de 66...les biblocks doivent être plus récentes

Avatar du membre
Mortimer
Éloquent
Messages : 399
Enregistré le : mar. 14 févr. 2006, 17:54
Localisation : Lorraine - Meuse
Âge : 67

Re: La ligne Neufchâteau - Pagny-sur-Meuse

Message par Mortimer » ven. 06 mai 2011, 22:00

Voilà un sujet qui démarre sur les chapeaux de roue !
... et qui me fait penser au concept de l'émission "C'est pas Sorcier" : Jamy/140C343 pour les explications théoriques et l'étude des dossiers, et Fred/PSX sur le terrain !... Bravo à tous les deux ! :D

En juin 2002, nous étions nombreux à quitter la gare de Neufchâteau pour prendre (comme PSX) la direction de Coussey afin de suivre un train très spécial qui a certainement été la dernière circulation voyageurs sur cette ligne.
Les associations A.R.E et A.B.F.C avaient réuni leurs efforts et leurs trois autorails X3800 pour assurer cet ultime voyage aller-retour entre Neufchâteau et Coussey.
Image
Les 3 autorails viennent de quitter Neufchâteau (la ligne 15 est visible en arrière plan). Les photos de PSX publiées plus haut nous présentent ce site aujourd hui envahi par les herbes...

Quelques minutes plus tard, le train arrive au PN40 et rentre en gare de Coussey...
Image
la comparaison avec la situation d'abandon actuelle illustrée plus haut est bien tristounette...
Image
Image
Plombières et Train des Eaux

Répondre