Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Le Mistral : compositions, matériels, histoire...

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur: MOD

Re: Le Mistral : compositions, matériels, histoire...

Publié: Jeu 04 Fév 2016, 16:48 
Rappelons le, 2h19 sur Paris-Dijon pour le Mistral. Il y a quelques années, j'ai fait Dijon-Paris en 2h16 avec un des derniers 5050 avant sa suppression. Mais avec seulement 6 caisses derrière la CC6500. La SNCF faisait circuler ses trains de prestige avec 3mn de marge au 100 km au lieu de 4,5 et en faisant dégager tous les patachons largement à l'avance.
Un exemple concernant l'Arbalète : on lui assurait la voie 1 au vert entre Paris et Noisy en faisant passer le Paris-Meaux sur la 1 bis, ce qui engendrait un trou de 17 mn dans la grille des Paris-Chelles. Toute la grille banlieue était impactée, le Paris-Tournan étant prié de prendre la 1bis après Noisy afin de se faire dépasser par le vorace avant le viaduc de Nogent.
15063
Démonstratif
 
Messages: 1410
Inscrit le: Lun 07 Mars 2011, 10:15

Re: Le Mistral : compositions, matériels, histoire...

Publié: Jeu 04 Fév 2016, 17:13 
Christophe PC a écrit:Je répondais à un message qui suggérait que la mise à niveau du Mistral sur l'entièreté de son parcours - ce qui impliquait l'électrification Nice-Marseille - devait son urgence au fait que le Rheingold l'aurait dépassé en termes d'image (résultante de facteurs comme le confort et la performance, cette dernière telle que ressentie par le public).
Je pense quant à moi que les gens du Sud-Est ont plus été aiguillonnés par le "changement de démultiplication" en cours sur le Sud-Ouest, et sa réception par la clientèle.
Que l'Etendard et l'Aquitaine, quelques décennies après les Sud-Express et Drapeau, aient aussi tiré partie d'un tracé beaucoup plus favorable que celui du Mistral est indéniable.

Christophe PC


Il n'y a pas que le tracé, il y aussi la charge des trains comme je l'ai dit. Et celle du Mistral plus élevée que celle de l'Etendard et de l'Aquitaine.
Ceci dit, il faut le remarquer, les années 70 ont vu une éclosion générale des vitesses moyennes élevées sur tout le réseau SNCF.
C'est une époque que j'ai bien connue et suivie à travers les excellentes analyses publiées dans la revue Chemins de Fer tous les ans.
A mon sens, il ne faut pas y voir une émulation entre les réseaux (notamment Sud-Est et Sud-Ouest) dont les contraintes étaient différentes mais davantage la nécessité de lutter contre la concurrence des liaisons aériennes. Celle-ci était déjà très prégnante sur Paris-Lyon, où il ne fallait rien lâcher tout en ménageant comme cela a été dit une marge de régularité suffisante.
J'ajoute que ces performances ont été rendues possibles par les progrès de la traction, et notamment par les fabuleuses CC 6500.

JL.B.
Avatar de l’utilisateur
6563
Fécond
 
Messages: 575
Inscrit le: Ven 25 Déc 2009, 22:10
Localisation: LAON AISNE
Âge: 69

Re: Le Mistral : compositions, matériels, histoire...

Publié: Lun 15 Fév 2016, 12:04 
Le Mistral était un des rares rapides lourds qui faisaient partie de la poule TEE.
Avatar de l’utilisateur
Lakur
Loquace
 
Messages: 1075
Inscrit le: Sam 04 Avr 2009, 13:53
Localisation: Île-de-France

Re: Le Mistral : compositions, matériels, histoire...

Publié: Lun 15 Fév 2016, 14:03 
Plus tard c'était même devenu le chant du cygne de la poule.
Pierre
Avatar de l’utilisateur
Pierre B
Intarissable !
 
Messages: 11936
Inscrit le: Sam 13 Août 2005, 14:20
Localisation: France
Âge: 60
Echelle pratiquée: H0

Re: Le Mistral : compositions, matériels, histoire...

Publié: Lun 15 Fév 2016, 14:43 
Pfff... Arrêtez vos prises de bec. :roll:

:mdr: :mrgreen:
Gars de gare égaré
Avatar de l’utilisateur
Renato
Intarissable !
 
Messages: 13988
Inscrit le: Sam 01 Mars 2008, 17:00
Localisation: Sous les ogives du Midi
Echelle pratiquée: H0 1958-75
Club: Rigollots® junior

Supplémentaire Mistral

Publié: Ven 19 Mai 2017, 13:25 
Bonjour ,

Sujet déjà traité peut être...
Je fais appel à vos souvenirs et savoirs divers. Le Mistral était dédoublé le vendredi à partir de 1977 en DEV 56. Mais avant cette date, avec quel matériel était il équipé pour faire des supplémentaires?

D'avance merci
Dernière édition par VDG le Ven 19 Mai 2017, 13:29, édité 1 fois au total.
Raison: Fusion sur topic adapté
Is there Life on mars ?
Avatar de l’utilisateur
Figo
Bavard
 
Messages: 53
Inscrit le: Dim 15 Mars 2015, 21:41
Localisation: Lyon
Âge: 50
Echelle pratiquée: HO
Club: Le forum est mon club!

Re: Le Mistral : compositions, matériels, histoire...

Publié: Ven 19 Mai 2017, 14:29 
ah oui, c bon j'ai ma réponse !
Is there Life on mars ?
Avatar de l’utilisateur
Figo
Bavard
 
Messages: 53
Inscrit le: Dim 15 Mars 2015, 21:41
Localisation: Lyon
Âge: 50
Echelle pratiquée: HO
Club: Le forum est mon club!

Précédent

Retour vers Ferrovissime

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : 12035, Bernard_dit_Papy, Exabot [Bot], Le Vigan et 18 invité(s)