Ces 2D2 au caratère de cochon !!!

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
Starluc
Intarissable !
Messages : 10225
Enregistré le : lun. 22 août 2005, 10:28
Localisation : Paris
Âge : 63

Re: Ces 2D2 au caratère de cochon !!!

Message par Starluc » jeu. 24 oct. 2019, 10:14

Je me souviens les avoir photographies à Pamiers en mars 1982, alrs que j'étais allé faire un tour sur le transpyrénéen oriental de Auterive à Latour-de-Carol. Faudrait que je retrouve cela dans mes photos...
On est mieux en époque 2

Occitan
Causant
Messages : 287
Enregistré le : jeu. 08 mai 2014, 02:49
Prénom : Michel
Localisation : Aveyron
Âge : 70

Re: Ces 2D2 au caratère de cochon !!!

Message par Occitan » ven. 25 oct. 2019, 10:08

Bonjour,

Jg36, n'exagérons rien... Il m'arrive de relire mes anecdotes, modestes tentatives de faire revivre par les mots, ce que je ne peux faire partager par les photos, et je m'aperçois qu'elles mériteraient bien souvent de sérieuses corrections !
(Je ne dois disposer que d'une quinzaine de photos "témoins" de mes activités).
Je te remercie néanmoins pour cette aimable attention.

A Raymond, effectivement... Montrabé tenait lieu aussi de garage ...

Et encore...
Deux petits souvenirs liés à ces machines, en hommage à nos collègues de l'atelier.
Ces 2D2, dont la conception mécanique était inspirée de la traction vapeur, nécessitaient des moyens spectaculaires pour échanger les essieux moteurs. Ils étaient descendus, puis les nouveaux, remontés à partir d'une fosse, ("aux lions").
Ceux qui s'y activaient "physiquement" se protégeaient de la tête aux pieds, et en ressortaient méconnaissables.

Mention "sportive" particulière, également, à ceux qui étaient désignés pour "sabotage". Si le mot n'inspire rien de très sympathique, dans le cas qui nous intéresse ici, il s'agissait de changer les sabots de frein d'une 2D2.
C'était un travail ingrat, en fosse traditionnelle, les bras le plus souvent soulevés, dont la pénibilité était accentuée par le nombre et le poids des sabots, et de ce fait, en "privilégiaient" les plus costauds.

Aux ateliers de Vitry, où je fis un stage, lors des grandes révisions générales des 9100, et des révisions cycliques des 5400/5500, les agents qui travaillaient "dessous" bénéficiaient d'un bon de douche qui leur permettaient de sortir plus tôt.
Au levage des "500", à Vitry, il y avait une excellente ambiance. Beaucoup venaient de la province, de Brive, dont un revu plus tard, alors qu'il roulait "chez lui", de Vierzon, Dax, etc...
En matière d'échange de petits coups de main que je leur apportais à mon modeste niveau, le chef d'équipe me prenait au bureau pour me fournir une formation plus poussée, à laquelle il n'était pas tenu... Je ne l'ai pas oublié.

Bien sûr, celà n'enlève rien à ceux qui travaillèrent dans des conditions encore plus difficiles sous l'ére de la traction vapeur, ou partout ailleurs, dans les dures conditions du labeur industriel passé.

Avatar du membre
Starluc
Intarissable !
Messages : 10225
Enregistré le : lun. 22 août 2005, 10:28
Localisation : Paris
Âge : 63

Re: Ces 2D2 au caratère de cochon !!!

Message par Starluc » ven. 25 oct. 2019, 10:23

Un ancien de Vitry, aujourd'hui décédé, m'avait donné une photo d'une 5500 en levage.

C'est lui aussi qui m'avait raconté sa rencontre avec la 2C2 3110 ex-Midi, en 1945, lorsqu'il avait fallu lui poser des roulements à billes sur les axes de ses moteurs verticaux. Les "jeunes" des ateliers étaient totalement stupéfaits face à ce dinosaure dont ils ignoraient tout. Le premier moteur levé, face à la cavité circulaire, comme il était petit, il avait été désigné pour descendre, la tête en bas avec une cordelette aux pieds tenus par ses copains, pour mesurer exactement le diamètre avec un mètre de tailleur...Comme Julien Carette dans "La Grande Illusion" ("je me transforme en taupe...inambour"). :moi:
On est mieux en époque 2

BB 102
Expansif
Messages : 2326
Enregistré le : jeu. 28 avr. 2011, 21:40

Re: Ces 2D2 au caratère de cochon !!!

Message par BB 102 » sam. 26 oct. 2019, 11:41

bonjour

j'ai horreur des quizz(s), aussi je vous en propose un simple: ne répondez pas dans ce fil, la réponse sera juste dans le post du dessous, cela évitera de plomber ce fil, mais vous pouvez prendre un papier et un crayon et tester vos connaissances et vérifier ensuite si vous avez bon ou me dire si je me suis trompé quelque part
sauf, bien sûr , si vous avez des documents et surtout des photos infirmant ou confirmant ce faux quizz

une liste : Montrouge, Paris-Ivry, Paris Sud-Ouest, Tours Saint Pierre, Bordeaux Saint Jean, Vierzon, Limoges, Toulouse, Paris-Charolais, Villeneuve-Saint Georges, Lyon-Mouche
trois questions: quelle est cette liste (facile) ?
y a t'il des intrus ?
y a t'il des oublis ?
question subsidiaire: que manque t'il à cette liste pour être complète (un indice, Vitry) ?

à vos fiches
merci et bonne journée (et bonne réflexion)

BB 102
Expansif
Messages : 2326
Enregistré le : jeu. 28 avr. 2011, 21:40

Re: Ces 2D2 au caratère de cochon !!!

Message par BB 102 » sam. 26 oct. 2019, 11:50

bonjour

avez vous trouvé le quizz?

il y a pour moi au moins un intrus évident et peut être quelques oublis (mises en service de locomotives: j'ai des doutes)
question subsidiaire, je ne connais pas la réponse exacte (mais vous si !)
allez on y va pour la réponse

bonne journée

BB 102
Expansif
Messages : 2326
Enregistré le : jeu. 28 avr. 2011, 21:40

Re: Ces 2D2 au caratère de cochon !!!

Message par BB 102 » sam. 26 oct. 2019, 12:00

bonjour

la liste est celle des dépôts ayant eu à leurs effectifs des 2D2 , au moins une série
intrus évident : Vierzon
oublis : je me demande si Tarbes a réceptionné les 2D2 E 4800 lors de leurs constructions (donc du temps du MIDI) mais Tarbes ne fait pas partie des dépôts SNCF de 2D2
question subsidiaire, les ateliers d'entretien des 2D2, ceux de Vitry avaient en charge les 5500 et dérivées (5400 après mutation au sud-ouest et 9100)et peut être les 5300, en revanche je ne sais pas où étaient entretenues les 2D2 5400 à l'ouest (RG; GRG, RA ,etc), les 5000 ex MIDI et les 5105 à 5120

bonne journée

Avatar du membre
X3876
Intarissable !
Messages : 4256
Enregistré le : jeu. 01 nov. 2007, 17:47
Echelle pratiquée : multiples
Prénom : Marc
Club : St Locdu le vieux
Localisation : banlieue du pays des flotteurs de bois
Âge : 55

Re: Ces 2D2 au caratère de cochon !!!

Message par X3876 » sam. 26 oct. 2019, 12:24

Dans cette liste manque le dépôt de Laroche qui a reçu les premières 2D2 9100 au Sud Est.
Morvandiau, Alco power

Avatar du membre
Christophe PC
Intarissable !
Messages : 4297
Enregistré le : sam. 05 juil. 2008, 11:03

Re: Ces 2D2 au caratère de cochon !!!

Message par Christophe PC » sam. 26 oct. 2019, 13:49

BB 102 a écrit :
sam. 26 oct. 2019, 12:00

question subsidiaire, les ateliers d'entretien des 2D2, ceux de Vitry avaient en charge les 5500 et dérivées (5400 après mutation au sud-ouest et 9100)et peut être les 5300, en revanche je ne sais pas où étaient entretenues les 2D2 5400 à l'ouest (RG; GRG, RA ,etc), les 5000 ex MIDI et les 5105 à 5120
...pour les 5400 révisions assurées par la Folie jusqu'en 61, Vitry prenant le relais pour la GRG, qui vit aussi le changement d'esthétique.


Christophe PC

BB 102
Expansif
Messages : 2326
Enregistré le : jeu. 28 avr. 2011, 21:40

Re: Ces 2D2 au caratère de cochon !!!

Message par BB 102 » sam. 26 oct. 2019, 14:54

bonjour

MONTROUGE

merci pour la réparation de ces oublis : eh oui la Folie pour les 5400, 900 et 800 de Montrouge et les diverses Z 3600, 3700, 3800
pour moi, cet atelier était plutôt pour l'entretien du matériel standard , comme quoi, la mémoire :

avant guerre donc, Montrouge a eu l'intégralité des 2D2 501à 523 ETAT à son effectif ( l'autre dépôt 1500 V de l'ETAT étant le Mans avec ses Z 3800)
arrivée de la série de construction dès que le dépôt a pu les prendre en charge (les premières ont été livrées et testées sur le PO-MIDI et basées à Paris-Ivry , le temps de finir les travaux sur Paris le Mans) entretenues à Montrouge et révisions aux ateliers de la Folie donc (RG, RA)
la 5422 a été réformée par fait de guerre le 14 décembre 1945
la 5415, gravement endommagée durant le conflit a été réparée avec de pièces provenant des restes des 5415 et 5422
à partir de 1962 jusqu'en 1966, elles changent de livrées et perdent leur phares centraux pour deux phares unifiés et reçoivent une moustache avec macaron SNCF, la livrée vert bronze est abandonnée au profit d'une livrée vert clair beaucoup plus seyante (avis personnel) GRG à Vitry/Seine
l'arrivée du 25 KV à partir de 1964 et des BB 25200 et 25500 va pousser les BB 800 à la réforme et faire muter les 5400 de Montrouge à partir de 1966 au dépôt voisin de Paris SO (au début, seules les 5400 ayant subi une GRG sont mutées)
la mutation se finit en 1968 où les 5400 seront regroupées à Bordeaux
toutefois, jusqu'en 1970 (1971), quelques 5400 seront détachées en renfort sur Paris le Mans et retrouveront Montrouge (en restant affectées à Bordeaux)
quelques femmes enceintes 5538 à 5545 viendront en renfort durant la guerre (basées à Montrouge ou détachées de Paris-Ivry ?)
les BB 9001 à 9004 venues du sud-est viendront épauler les 5400 à Montrouge de 1957 à 1967 environ avant de repartir au sud-est
lors de leur mutation au sud-ouest, elles sont désormais suivies par les ateliers de Vitry jusqu'à leur réforme en 1980 pour les dernière (5416 et 5418 le 31 décembre 1980 , mais elles ne devaient plus rouler depuis longtemps)
sinon, l'ensemble des 5400 a été réformé de même jour: le17 décembre 1979 (5401 à 5415, 517, 5419 à 5421 et 5423) étrange non ?

Montrouge a hébergé un temps la 2D2 5525 préservée

merci et bonne journée

Penny
Volubile
Messages : 2038
Enregistré le : ven. 18 mai 2007, 15:13

Re: Ces 2D2 au caratère de cochon !!!

Message par Penny » sam. 26 oct. 2019, 16:52

BB 102 a écrit :
sam. 26 oct. 2019, 14:54
...elles sont désormais suivies par les ateliers de Vitry jusqu'à leur réforme en 1980 pour les dernière (5416 et 5418 le 31 décembre 1980 , mais elles ne devaient plus rouler depuis longtemps)
sinon, l'ensemble des 5400 a été réformé de même jour: le17 décembre 1979 (5401 à 5415, 517, 5419 à 5421 et 5423) étrange non ?
Les mises en RD ont débuté le 01/10/1975 avec la 2D2 5407 pour s'achever le 01/10/1979 avec la 2D2 5418.

BB 102
Expansif
Messages : 2326
Enregistré le : jeu. 28 avr. 2011, 21:40

Re: Ces 2D2 au caratère de cochon !!!

Message par BB 102 » sam. 26 oct. 2019, 17:45

bonjour

merci pour cette précision donc, mises en RD au fur et à masure puis réforme administrative le même jour pour 20 d'entre elles je me demande si les deux dernières (5416 et 5418) ont circulé entre décembre 1979 et décembre 1980

VIERZON

sinon, reprenons notre liste de dépôts des 2D2 : Vierzon était bien sûr l'intrus , ce dépôt n'a jamais eu de 2D2 ni de locomotives électriques de vitesse à son effectif
Essentiellement dépôt vapeur, son parc électrique a surtout consisté en locos de manœuvres (CC 1101, BB 205/220, 1400? et 1500 suivant les années et les besoins) mais voilà, vers sa fermeture, ce dépôt a servi comme Brive d'ailleurs de site de regroupement et de restauration de matériel "préservé " pour le musée de Mulhouse: Vierzon au Sud-Ouest était un peu le Thouars pour la région Ouest ou le Hausbergen pour l'EST
en vapeur : 140 A 908 et tender 9B 6, restaurés en version MIDI
230 B 614 et tender 10 D 432 restaurés en version MIDI
141 TA 452 restaurée en version PO elle aussi par les ateliers de Vierzon
en électrique : BB 1283, restaurée en partie par Vierzon puis Brive, BB 102, démolie, Z 4001, démolie toutes deux à Brive, Z 4308 démolie sur place? et enfin, en ce qui concerne le sujet ; présence des 2D2 5301 ex E 703 PO et 5502 ex E 502 PO "préservées" un temps puis démolie, la 5301 à Poitiers et la 5502 sur place aux environs de 1980. il y avait aussi un jeu de bogies de 2D2 5100 préservé (pour restauration de la 5301?) peut être les bogies de la 5119 que j'avais vue à Tours P au tas en 1969 ou 1970
vu sa situation Vierzon aurait pu être le Mohon du 1500 V d'avant guerre de la SNCF pour les BB ex PO, ex ETAT, ex MIDI, les 2D2 , les ex PLM et les automotrices hélas bel et bien disparues

LIMOGES

ce dépôt n'est pas un intrus pour les 2D2 car pendant une courte période, il en a gérées (des 2D2, peu mais bien)
en 1937, les 2BB2 401 et 402 (prototypes de vitesse ratés dont la vitesse est tombée à 80 km/h) sont mutées à Limoges avec (de mémoire) entre une demi-douzaine et une dizaine de 2D2 503à 537 (quelqu'un a peut être les numéros)
Limoges est situé à peu près à mi-parcours entre Paris et Toulouse entre le profil "facile" venant de Paris et celui plus difficile allant à Toulouse
les 2BB2 401 et 402 ont été réformées fin 1940 mais l'une d'elles était visible à Ivry en 1945 en attente du chalumeau
les 500 devenues 5500 sont restées à Limoges jusqu'au milieu, des années 50 avant d'être à nouveau regroupées à Paris SO
dépôt vapeur électrique (locos: oui , automotrices vers la fin) diesel (locos et autorails) ce dépôt présentait beaucoup d'intérêt avec la CC 6001, BBB 6002 et 6003; les 6001 et 6002 ont donc côtoyé les 5500 de Limoges quelques années

merci et bonne journée

Avatar du membre
232S003
Exubérant
Messages : 2673
Enregistré le : mer. 08 juil. 2009, 21:32
Localisation : Lyon
Âge : 59

Re: Ces 2D2 au caratère de cochon !!!

Message par 232S003 » dim. 27 oct. 2019, 08:58

BB 102 a écrit :
sam. 26 oct. 2019, 17:45
en 1937, les 2BB2 401 et 402 (prototypes de vitesse ratés dont la vitesse est tombée à 80 km/h)
2D2 400 :moi:

BB 102
Expansif
Messages : 2326
Enregistré le : jeu. 28 avr. 2011, 21:40

Re: Ces 2D2 au caratère de cochon !!!

Message par BB 102 » dim. 27 oct. 2019, 09:54

bonjour,

2BB2 et non pas 2D2, deux groupes de deux moteurs chacun entraînent les deux essieux correspondants par des jeux de bielles
système hyperstatique sur la 401
système isostatique sur la 402 j'avoue que je ne vois pas la différence quand je les vois passer à Ivry
la photo de la fiche Loco Revue n°269/91969 69 c 23 montre bien que les quatre essieux ne sont pas reliés entre eux par une ou des bielles mais bien séparés: en revanche, elles sont répertoriées par erreur sur cette fiche 2D2 401 et 402
quand on cherche sur internet on voit souvent 2D2 401 et 402 même si parfois dans le texte on peut lire 2BB2

hypothèse: cela tient peut-être au fait que la jeune SNCF a dû réfléchir rapidement à un système de numérotation cohérent pour ses locomotives électriques (voir la sortie durant la guerre des 2D2 5302/6 et 5546/5550 directement sous ces numéros)
il était peut être prévu d'inclure les 401 et 402 parmi les 2D2 plus que parmi les locos type 1C1, 2C2, 1CC1, 2CC2et autres 2BB2 du PLM , du PO ou du MIDI
la série 5200 n'a jamais été attribuée: on aurait donc eu en 1950, si mes suppositions sont bonnes :
2D2 5001 et 5002 ex 401/402 PO
2D2 5101 à 5124 ex nos 5001 à 5024 que nous avons connues (ex MIDI)
2D25201, 5202, 5204 et 5205 à 5220 : nos 2D2 5101, 5102, 5104 et 5105 à 5120
à partir de 5300 on reprend la numérotation connue
la réforme en 1940 des 401/402 a changé la donne

bonne journée

Avatar du membre
Christophe PC
Intarissable !
Messages : 4297
Enregistré le : sam. 05 juil. 2008, 11:03

Re: Ces 2D2 au caratère de cochon !!!

Message par Christophe PC » dim. 27 oct. 2019, 10:05

232S003 a écrit :
dim. 27 oct. 2019, 08:58
BB 102 a écrit :
sam. 26 oct. 2019, 17:45
en 1937, les 2BB2 401 et 402 (prototypes de vitesse ratés dont la vitesse est tombée à 80 km/h)
2D2 400 :moi:
C'est pinailler sur le sexe des anges, les quatre essieux moteurs étant accouplés deux par deux, il n'est pas faux de parler de 2BB2.
Dans leur
Présentation par M. Parodi soi-même, l'auteur parle certes de 2D2, mais c'était avant l'apparition de distingos subtils entre CC et CoCo, par exemple.

La Vie du Rail avait publié un article d'anthologie sur les aventures d'une de ces deux machines.
Je crois que le texte avait été posté ici.
Mais n'y avait-il pas des illustrations de Delarue Nouvellière? Si quelqu'un en dispose...

Christophe PC

Avatar du membre
Patlantic
Débordant
Messages : 3167
Enregistré le : dim. 18 oct. 2009, 14:20
Prénom : Patrick
Localisation : Bensheim (Allemagne)
Âge : 73

Re: Ces 2D2 au caratère de cochon !!!

Message par Patlantic » dim. 27 oct. 2019, 10:50

Christophe PC a écrit :
dim. 27 oct. 2019, 10:05
... sur les aventures d'une de ces deux machines.
Je crois que le texte avait été posté ici....
Christophe PC
Le texte est ici :
"Le moteur et le barbu"
viewtopic.php?f=5&t=21080&start=24

Un délice !

(En allemand : GANZ GUT!) :ange3:
Pat l'antique

Répondre