Collisions et déraillements spectaculaires

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
Badan
Fécond
Messages : 564
Enregistré le : jeu. 04 juin 2009, 17:05

Message par Badan » sam. 09 janv. 2010, 18:27

Badan a écrit : Le samedi 20 mars 1971 le tunnel du Crozet (Loire)
a été le théâtre de quatre catastrophes distinctes consécutives

Bilan : 2 morts
Les deux agents du train 25 451 (52 wagons - 1291 tonnes) sont décédés
lors de la collision avec le train 75 552 (24 wagons - 1486 tonnes) :

Gaston Mathieu était conducteur de route au dépôt de Roanne
Charles Calvez était aide-conducteur au dépôt de Clermont-Ferrand

Messieurs Chavassieux (conducteur de route) et Bertolotti (aide-conducteur)
assuraient la traction du train 75 552 Sibelin - Nevers
Modifié en dernier par Badan le mar. 12 janv. 2010, 21:39, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Badan
Fécond
Messages : 564
Enregistré le : jeu. 04 juin 2009, 17:05

Message par Badan » sam. 09 janv. 2010, 18:48

Dès l’arrêt du train 75 552, le conducteur de route Chavassieux, et son aide Bertolotti
escaladent rapidement le talus afin de se porter à l’autre extrémité du tunnel et de se
rendre compte de la position de leurs collègues du train 25 451 (deux agents décédés).
Ils constatent avec angoisse que la locomotive est encore à l’intérieur du souterrain et
que des flammes s’en échappent, les empêchant de les atteindre.

Une fois rendu du côté du portail Sud, (La Pacaudière) le conducteur
de route Chavassieux, se rend rapidement à la gare de La Pacaudière,
distante d’un bon kilomètre, afin de donner l’alarme

Durant ce temps là, l’aide-conducteur Bertolotti va alerter les habitants des maisons
situées au-dessus du souterrain. Il rencontre l’un de ces habitants, Monsieur Barret,
réveillé par le bruit provoqué par le choc. Ensemble, ils retournent côté Sud du tunnel
(La Pacaudière) où l’incendie a encore augmenté de violence. Monsieur Barret qui est
pompier bénévole (volontaire) au centre de secours de La Pacaudière alerte ses collègues.

Avatar du membre
Badan
Fécond
Messages : 564
Enregistré le : jeu. 04 juin 2009, 17:05

La dérive de Saint-Nizier d'Azergues (Rhône)

Message par Badan » sam. 09 janv. 2010, 19:10

Ligne 775 - Lozanne - Lamure-sur-Azergues - Paray-le-Monial

Le 10 novembre 1906, à 18h20, un train de marchandises de 23 wagons se dirigeait vers Paray-le-Monial
Après la boucle de Claveisolles, le train arrivait à la gare de Poule-les-Echarmeaux,
lorsque la barre d'attelage du wagon de tête s'est rompu

La rame partit en dérive jusqu'à Saint-Nizier d'Azergues, à 6 km de là, du fait de la forte déclivité
La rame termina sa course dans la maison de la garde-barrière

Monsieur Barrès, le serre-frein, eut un comportement héroïque et mourut dans la catastrophe


Image

Delcampe
Modifié en dernier par Badan le sam. 09 janv. 2010, 19:11, modifié 1 fois.

Avatar du membre
M268
DS de l'ID...
Messages : 2511
Enregistré le : ven. 18 juil. 2008, 19:20
Echelle pratiquée : A chaud !
Prénom : Paul
Localisation : Dans l'Yonne entre Chablis et Cidre
Âge : 50

Message par M268 » sam. 09 janv. 2010, 19:11

Terrifiant cette collision du Crozet ! Les deux malheureux cheminots ont eu vraiment une mort atroce :(
Cela rappelle la terrible catastrophe de Vierzy qui eu lieu l'année suivante (collision de deux EAD dans un tunnel suite à l'effondrement de la voûte). Il y eu plus de 100 victimes.
Dans le genre tragique et spectaculaire, ce déraillement près de Londres dans les années 60:
Paul
Marche sur 600 ou 1500V.

Avatar du membre
Badan
Fécond
Messages : 564
Enregistré le : jeu. 04 juin 2009, 17:05

Le nez à nez de Misson-Habas (Landes)

Message par Badan » sam. 09 janv. 2010, 19:15

Ligne Dax - Misson-Habas - Puyoô

Le 17 janvier 1909, un terrible nez à nez s'est produit entre le souterrain
d’Habas (288 m) et Puyoô. A l'époque la ligne de Dax à Puyoô était à voie unique
Le parcours du souterrain d’Habas au km 271.500 est en pente de 6.5 mm/m

L’express 516 venait de quitter Dax avec vingt-deux minutes de retard
Son mécanicien désirait rattraper le temps perdu, en accélérant son allure
dans la limite des règlements. L'express 516 en provenance de Dax est
rentré en collision avec le train omnibus 301 qui montait de Puyoô

Bilan 2 morts et de nombreux blessés

Les deux locomotives ont été littéralement englouties l’une dans l’autre
Le tender de la machine de l’express 516 est rentré entièrement dans sa chaudière

Messieurs Vialard et Blanc, mécanicien et chauffeur
de l’express 516 ont eu le temps de sauter sur le talus

Monsieur Caudelot, mécanicien de l’omnibus 301
est décédé la tête horriblement broyée

Fort heureusement, son chauffeur a eu le temps de sauter sur le talus

Image

Avatar du membre
Badan
Fécond
Messages : 564
Enregistré le : jeu. 04 juin 2009, 17:05

Déraillement d’Herrlisheim (Haut-Rhin)

Message par Badan » dim. 10 janv. 2010, 21:47

Le 13 mai 1909, un grave accident de chemin de fer s'est produit près de Colmar

Le rapide Bâle - Amsterdam avait quitté Mulhouse le jeudi soir à 22h22 et devait
arriver à Colmar à 22h56. Il roulait donc à toute vitesse vers Strasbourg.
Près de la petite station d'Herllisheim il devait croiser un train de marchandises
venant de Strasbourg et composé de soixante wagons.

C'est maintenant que la cause de la catastrophe prend une tournure vraiment bizarre.
En effet, au montent précis où les deux trains allaient se croiser, il était 22h47 voila
que la locomotive du convoi de marchandises explose et projette trois wagons sur la
voie que suit le rapide. Celui-ci s'y heurte, sa locomotive déraille, laboure le talus et
pique de l'avant dans un petit étang.

Le wagon postal, deux sleeping cars, où reposaient soixante voyageurs, deux voitures
de deuxième classe et deux voitures de troisième devinrent la proie des flammes en
moins d'une demi-heure. L'incendie, activé par un violent vent du Nord a complètement
détruit le rapide, y compris le fourgon de la poste, ainsi que dix wagons du train de
marchandises, de sorte que les dégâts matériels sont évalués à un million de francs.

Image

Avatar du membre
alpiliguri
Démonstratif
Messages : 1325
Enregistré le : mer. 19 nov. 2008, 11:48
Echelle pratiquée : H0
Localisation : Breil sur Roya
Âge : 51

Message par alpiliguri » lun. 11 janv. 2010, 10:37

Thierry PORCHER a écrit :
alpiliguri a écrit :En Italie, une ravin emporte le talus:
Est-ce que c'est sur une ligne nouvelle à grande vitesse ? C'était quand ?
Ciao, c'etait le 24/10/2005 a 6h40, ligne traditionelle, entre Acquaviva delle Fonti et Sannicandro di Bari, Provincia di Bari, Puglia.
Train Eurostar 9410 Taranto-Milano, 60 voyageurs, 22 blessè.
Ciao, alpiliguri.

ferrovipathe_arverne

Message par ferrovipathe_arverne » lun. 11 janv. 2010, 15:43

alpiliguri a écrit :En Italie, une ravin emporte le talus:







Petit détail, en photo c'est la QUEUE du train, que est entièrement passé sur le vide, son état après le passage, ici la machine de tête:



Heureusement que de blessé pas graves.
Ciao, alpiliguri.

Ce miracle :shock:

Avatar du membre
Groovy
Communicatif
Messages : 977
Enregistré le : ven. 05 sept. 2008, 12:30
Site Internet : viewtopic.php?t=21573
Localisation : Nancy
Âge : 36

Message par Groovy » lun. 11 janv. 2010, 16:23

:shock: :shock: :shock:

Le conducteur a du serrer les fesses comme jamais en voyant le trou arriver...

En tout cas, les passagers peuvent dire merci aux rails soudés!

Sebamat
Causant
Messages : 279
Enregistré le : mer. 11 oct. 2006, 16:44
Localisation : Suisse
Âge : 52

Message par Sebamat » lun. 11 janv. 2010, 18:01

si on veut parler de catastrophes infernales, il y a bien celle de Saint-Michel-de-Maurienne en 1917:

un train surchargé de soldats n'arrive pas à tenir la vitesse dans la descente et prend une vitesse excessive qui ne cesse d'augmenter, il devient incontrôlable, lancé à la vitesse mesurée par l'enregistreur de vitesse de la locomotive atteignant 135 km/h.
Sans freins suffisants dans cette descente à la pente forte (33 pour mille), il déraille à 102 km/h peu avant son entrée dans la gare de Saint-Michel-de-Maurienne et les voitures enchevêtrées prennent feu. (de Wikipedia.fr).
On ne sait même pas exactement combien sont mort dans cet enfer de feu et voitures cassés...on parle de 500-700 soldats, mail les militaires ont cherché de tenir secrete la nouvelle.

Plus d'information et quelque photo ici.

http://www.memorial-genweb.org/html/doc ... rienne.pdf

Cet accident aurait bien pu avoir inspiré la scène finale de La Bête humaine' de Zola.... si le roman n'avait pas été écrit 25 ans avant !


sebastiano

m1k2d3
Intarissable !
Messages : 4766
Enregistré le : mar. 12 sept. 2006, 14:23
Site Internet : viewtopic.php?f=5&t=9126

Message par m1k2d3 » mar. 12 janv. 2010, 20:03

1960 Raucourt


pour plus de détails sur ce site industriel : Usine de quincaillerie (Ardennes)

le bâtiment "visité" par la 140C correspond au grand magasin...

Avatar du membre
2d2_5300
Calibre 50
Messages : 3305
Enregistré le : lun. 02 mars 2009, 23:48
Echelle pratiquée : HO (Toulouse-Tarbes)
Prénom : Pierre
Club : AMRM
Localisation : Salies du Salat (31260)
Âge : 34

Message par 2d2_5300 » mar. 12 janv. 2010, 21:04

Le mécano attendait des pièces pour sa machine ???
:siffle: :siffle:
In sale salus !!

Thierry PORCHER
Le retour du Jedi
Messages : 14342
Enregistré le : dim. 06 avr. 2008, 15:21
Localisation : Strasbourg
Âge : 71

Message par Thierry PORCHER » mar. 12 janv. 2010, 23:56

alpiliguri a écrit :
Thierry PORCHER a écrit : Est-ce que c'est sur une ligne nouvelle à grande vitesse ? C'était quand ?
Ciao, c'etait le 24/10/2005 a 6h40, ligne traditionelle, entre Acquaviva delle Fonti et Sannicandro di Bari, Provincia di Bari, Puglia.
Train Eurostar 9410 Taranto-Milano, 60 voyageurs, 22 blessè.
Ciao, alpiliguri.
Merci ! :D
Maître Yoda/15000 et Pk addict

230 k
Le petit Chapelon rouge...
Messages : 1228
Enregistré le : ven. 03 oct. 2008, 22:14

Message par 230 k » mer. 13 janv. 2010, 00:10

2d2_5300 a écrit :Le mécano attendait des pièces pour sa machine ???
:siffle: :siffle:
Oui : les sabots de freins ... :clown: :mdr2: :mdr:

Avatar du membre
TMB15
Incontournable... en fait !
Messages : 12239
Enregistré le : dim. 16 déc. 2007, 11:57
Localisation : La tête au NORD et dans l' Ep III pour ne pas avoir sur mon réseau ce qui passe sous ma fenêtre !

Message par TMB15 » mer. 13 janv. 2010, 02:10

Evan a écrit :
Le Bête du Gévaudan a écrit :Dis Evan, TMB 15 a écrit "près d'Arras"!

Et près d'Arras, c'est le seul déraillement de train à grande vitesse que j'ai trouvé! :ange3:

Le déraillement dont toi tu parles s'est déroulé près d'Amiens! :ange3:
Autant pour moi :ange3:
Autant pour moi aussi : c'est Evan qui a bien compris ma pensé ! :mrgreen:

Répondre