Collisions et déraillements spectaculaires

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur : MOD

Répondre
Y25
Volubile
Messages : 2293
Enregistré le : dim. 08 janv. 2006, 11:36
Localisation : 93140 Bondy
Âge : 68

Re: Collisions et déraillements spectaculaires

Message par Y25 » mer. 21 mars 2018, 08:10

Complément trouvé en poussant la recherche :
" Dans son livre « les grandes catastrophes en Charente Maritime », l’écrivain Emmanuel Perraud évoque ce tragique accident et publie deux photos issues des archives numériques de la ville de Rochefort.
Voici les points clés de son récit :
- Le train en question était le train rapide La Rochelle-Saint Gervais composée de 6 voitures UIC et le déraillement s’est produit à 18h15 à l’entrée Nord de la Gare.
- Des personnes qui attendaient leur train sur le quai de la gare de Rochefort ont vu débouler le train qui a abordé le virage en entrée de gare à folle allure. Les voitures sortent des rails (certaines se detachent et se couchent) puis viennent s’encastrer contre le premier quai après avoir franchi l'autre voie.
Déjà dans la gare précédente, des passagers n’ont pas pu descendre lorsque le train a marqué l’arrêt en gare de CHATELAILLON, tellement celui-ci fut ultra bref ! Concernant la vitesse du train lors de son parcours, certains rescapés parleront d'une vitesse digne d'un TGV !
(...)
Le bilan s'etablira à 1 blessé grave et 39 blessés légers.

Le conducteur du train était bien en état d’ébriété et il a été poursuivi en justice."

Avatar du membre
Papyfil
Bon dieu, mais ...
Messages : 7498
Enregistré le : ven. 12 août 2005, 21:42
Prénom : Philippe
Localisation : CLERMONT FERRAND-63-
Âge : 64

Re: Collisions et déraillements spectaculaires

Message par Papyfil » mer. 21 mars 2018, 09:48

Un livre évoque cet accident : Les Grandes Catastrophes en Charente-Maritime - 19ème et 20ème siècle ( Auteur Emmanuel PERAUD)

Résumé trouve sur la toile :

"Le train en question était le train rapide La Rochelle-Saint Gervais composée de 6 voitures UCI et le déraillement s’est produit à 18h15 à l’entrée Nord de la Gare.
Des personnes qui attendaient leur train sur le quai de la gare de Rochefort ont vu débouler le train qui a abordé le virage en entrée de gare à folle allure. Les voitures sortent des rails (certaines se detachent et se couchent) puis viennent s’encastrer contre le premier quai après avoir franchi l'autre voie.
Déjà dans la gare précédente, des passagers n’ont pas pu descendre lorsque le train a marqué l’arrêt en gare de CHATELAILLON, tellement celui-ci fut ultra bref ! Concernant la vitesse du train lors de son parcours, certains rescapés parleront d'une vitesse digne d'un TGV !
Les deux trains attendus dans l'heure qui a suivi l'accident ont pu rentrer en gare. Les agents SNCf aidés par des militaires de la BA 721 ont travaillé d'arrache pieds pour évacuer les débris et remettre en état la gare de telle sorte que le samedi la circulation a pu reprendre normalement.
Le bilan s'etablira à 1 blessé grave et 39 blessés légers"
"
Bien faire et laisser braire

Avatar du membre
Badan
Fécond
Messages : 535
Enregistré le : jeu. 04 juin 2009, 17:05

Re: Collisions et déraillements spectaculaires

Message par Badan » sam. 07 avr. 2018, 14:35

Paray-le-Monial - Lamure-sur-Azergues - Lozanne

Commune de Lugny-lès-Charolles (Canton de Charolles).

Le profil de la ligne de chemin de fer laisse voir que Lugny-lès-Charolles est dans un "creux" ou "puit" topographique du trajet : cela signifie qu'un détachement inopiné de wagon d'un convoi amène toujours ce dernier par gravité à se positionner au niveau de Lugny-lès-Charolles, une fois détaché et livré à lui-même.

C'est pour cette raison, qu'eurent lieu à deux reprises des tamponnements ou déraillements de trains à Lugny-lès-Charolles en 1917 puis en 1946, exactement au même endroit.

A chaque fois, un wagon s'étant détaché d'un précédent convoi, est venu se positionner par gravité dans le creux de Lugny (quelques centaines de mètres avant de début de l'accès au remblai du viaduc de franchissement de la rivière). Le convoi suivant est venu percuter le wagon livré à lui même occasionnant le déraillement du train.

Source (texte et photo)

Tamponnement du 15 avril 1917

Image

Image

Image

Image

Image
Fichiers joints
1.jpg
2.jpg
3.jpg
4.jpg
5.jpg
Salutations ferroviaires

Avatar du membre
cc7112
Prolixe
Messages : 1700
Enregistré le : sam. 28 avr. 2007, 22:22
Localisation : Avignon
Âge : 38

Re: Collisions et déraillements spectaculaires

Message par cc7112 » sam. 07 avr. 2018, 15:46

Phil53 a écrit :Bonsoir à tous .
[...]

Plusieurs hypothèses ont été envisagées : carré "bouffé" par le mécano de la 17000 , dérangement du PRS de Sartrouville en cours de mise au point , dérangement de la commande des aiguilles .
Bref , je ne me souviens plus exactement quelles étaient les circonstances mais le mécanicien du train de banlieue est remonté en machine plusieurs semaines après .

[...]

Phil .
Si le mécanicien de la 17000 est remonté sur une locomotive, il était sûr qu'il n'avait pas fait de faute réglementaire (comme franchir un carré). Dans le cas contraire, il ne risquait pas de refaire un train surtout avec ces conséquences!

L'état de la 16000 est impressionnant!!
Carré ouvert, palette, Départ!

Avatar du membre
Woessner
Exubérant
Messages : 2753
Enregistré le : sam. 27 mai 2017, 18:16
Echelle pratiquée : HO
Prénom : WeekEnd

Re: Collisions et déraillements spectaculaires

Message par Woessner » dim. 08 avr. 2018, 10:37

Une chose qui dérange
En espérant que cela ne devienne pas une habitude :colere:


Gilles74
Prolixe
Messages : 1643
Enregistré le : ven. 19 août 2016, 17:06
Echelle pratiquée : HO

Re: Collisions et déraillements spectaculaires

Message par Gilles74 » dim. 08 avr. 2018, 10:45

Woessner a écrit :Une chose qui dérange
En espérant que cela ne devienne pas une habitude :colere:

J'apprécie la qualité de ce reportage, pas de sensationnel, juste des faits. pas non plus de réactions plus ou moins "tragiques". Les alsaciens seraient-ils plus calmes, réfléchis, pondérés que la moyenne des autres citoyens, plus patients aussi? Ou alors serait-ce le travail journalistique plus rigoureux et plus sérieux?

Avatar du membre
Titus de VSG
Disert
Messages : 410
Enregistré le : ven. 27 mai 2016, 23:13
Echelle pratiquée : HO Hom
Prénom : roger
Club : Ho
Localisation : Charolais

Re: Collisions et déraillements spectaculaires:

Message par Titus de VSG » dim. 08 avr. 2018, 13:49

Titus de VSG a écrit :Accident ferroviaire à Dompierre sur Besbres (03)
Hiver 1973 /1974

Image
Aucuns renseignements sur celui ci.. :moi:
Un ami a trouvé deux journaux concernant cet accident. :( :(
Image
Image
Image
Image
Image

Image
Image
Image
Image
Image
Fichiers joints
DSC00499.JPG
DSC00500.JPG
DSC00502.JPG
DSC00503.JPG
DSC00504.JPG
DSC00505.JPG
DSC00506.JPG
DSC00507.JPG
DSC00508.JPG
DSC00509.JPG
Pour le premier poseur de rail

Avatar du membre
Aubert Bernard
Carton jaune
Messages : 9229
Enregistré le : lun. 15 janv. 2007, 10:02
Echelle pratiquée : H0 et 0
Prénom : Bernard
Localisation : Gironde
Âge : 74

Re: Collisions et déraillements spectaculaires

Message par Aubert Bernard » dim. 08 avr. 2018, 14:12

:mort: :mort: :mort: :mort: :mort: :(
Du train! Sinon, rien!

Avatar du membre
Labans
Intarissable !
Messages : 8846
Enregistré le : jeu. 08 déc. 2005, 18:42
Echelle pratiquée : HO-HOm
Prénom : J-Louis
Club : RMC
Site Internet : http://www.trainminiature.free.fr/
Localisation : CASTRES - TARN
Âge : 69

Re: Collisions et déraillements spectaculaires

Message par Labans » mar. 10 avr. 2018, 09:32

Là, cela aurait pu finir en une très grosse catastrophe :?
Pas compris comme cela peut arriver.
MISE à JOUR site RMC 20/04/19

merignac380
Messages : 31
Enregistré le : lun. 19 oct. 2015, 14:21

Re: Collisions et déraillements spectaculaires

Message par merignac380 » mar. 10 avr. 2018, 10:34

bjr , lorsque l on coupe un train de sa loco , l opération doit ètre faite freins serrés et comme je l' ai fait sur les trains de l ajecta " longueville à montereau à flambon " , je purgeais la conduite générale , pour ètre sur que le conducteur avait bien vidangé la CG , et suite au raccordement de la loco la 141TB 407 , on refesait un essai de frein total .
Toujours pressé pour faire des conneries mm en Inde .

Avatar du membre
Labans
Intarissable !
Messages : 8846
Enregistré le : jeu. 08 déc. 2005, 18:42
Echelle pratiquée : HO-HOm
Prénom : J-Louis
Club : RMC
Site Internet : http://www.trainminiature.free.fr/
Localisation : CASTRES - TARN
Âge : 69

Re: Collisions et déraillements spectaculaires

Message par Labans » mar. 10 avr. 2018, 12:04

Merci. Je croyais qu'il y avait un système qui obligeait la purge avant de dételer.
MISE à JOUR site RMC 20/04/19

Gilles74
Prolixe
Messages : 1643
Enregistré le : ven. 19 août 2016, 17:06
Echelle pratiquée : HO

Re: Collisions et déraillements spectaculaires

Message par Gilles74 » mar. 10 avr. 2018, 12:47

Labans a écrit :Merci. Je croyais qu'il y avait un système qui obligeait la purge avant de dételer.
Sur les robinets des conduites de frein, du moins sous nos cieux ( en Inde J'ignore ), il y a un trou de fuite qui met à l'atmosphère la conduite générale de frein, pour la partie opposée à l'engin supportant ce robinet. Pour être plus clair, si je ferme le robinet de l'engin moteur, la conduite côté rame sera mise à l'atmosphère, donc garantissant le serrage.
Donc lors d'un dettelage, il est important de fermer d'abord le robinet du côté de l'alimentation en air comprimé.
Mais, comme celà se fait parfois, et surtout pour éviter de se prendre le bruit d'échappement, les deux robinets sont fermés en même temps, ce qui fait que seul l'air des deux demi accouplements est purgé, et donc ne garantit pas la vidange de la conduite générale!
En Inde, je me demande si ce ne serait pas le frein à vide qui est utilisé?

Avatar du membre
Aubert Bernard
Carton jaune
Messages : 9229
Enregistré le : lun. 15 janv. 2007, 10:02
Echelle pratiquée : H0 et 0
Prénom : Bernard
Localisation : Gironde
Âge : 74

Re: Collisions et déraillements spectaculaires

Message par Aubert Bernard » ven. 13 avr. 2018, 13:31

En ARGENTINE:

Du train! Sinon, rien!

Avatar du membre
Didierd
Débordant
Messages : 3310
Enregistré le : sam. 22 nov. 2008, 23:53
Prénom : Didier
Âge : 60
Contact :

Re: Collisions et déraillements spectaculaires

Message par Didierd » ven. 13 avr. 2018, 15:21

Gilles74 a écrit :En Inde, je me demande si ce ne serait pas le frein à vide qui est utilisé?
Il me semble aussi. Les british ont marqué de leur empreinte les chemins de fer des Indes.

Didier.

Avatar du membre
Aubert Bernard
Carton jaune
Messages : 9229
Enregistré le : lun. 15 janv. 2007, 10:02
Echelle pratiquée : H0 et 0
Prénom : Bernard
Localisation : Gironde
Âge : 74

Re: Collisions et déraillements spectaculaires

Message par Aubert Bernard » ven. 13 avr. 2018, 17:13

Voici une séance de freinage à bord d'une locomotive indienne du modèle WDM-3.


Ci-dessous, traduction automatique de la légende de la vidéo:

Alco WDM3A cabine de la locomotive avec pur bruit alco bruits à 110 KMPH avec service express. Le pilote Loco a appliqué des freins dynamiques pour arrêter le train. Alors profitez de la vidéo footplate avec un processus de freinage dynamique.
À propos de WDM3A Locomotive: -
La classe WDM-3A est la locomotive diesel d'Indian Railways. Depuis 1994, il est fabriqué en Inde par la société Diesel Locomotive Works (DLW) de Varanasi. Le nom du modèle est synonyme de moteur à voie large (W), diesel (D), à trafic mixte (M). Le WDM-3A est la locomotive diesel la plus courante des chemins de fer indiens. Le WDM-3A est une variante du WDM-2C original. Ces unités ont été rétro-équipées de doubles freins, en plus des freins à air et à dépression. Les locomotives WDM-3A ont une vitesse maximale de 120 km / h (75 mi / h). Le rapport de démultiplication est 65:18.
Frein dynamique: -
Le freinage dynamique est l'utilisation des moteurs de traction électriques d'un véhicule ferroviaire en tant que générateurs lors du ralentissement de la locomotive. On parle de rhéostatique si la puissance électrique générée est dissipée sous forme de chaleur dans les résistances de freinage, et régénératrice si la puissance est renvoyée à la ligne d'alimentation. Le freinage dynamique réduit l'usure des composants de freinage à friction et, en outre, la régénération peut également réduire la consommation d'énergie.


Ce qui laisserait supposer que tous les véhicules ne sont pas munis du frein à air comprimé.... :?: :?: :?: :?:
Du train! Sinon, rien!

Répondre