Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

LGV Tours/ Bordeaux

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur: MOD

Re: LGV Tours/ Bordeaux

Publié: Dim 16 Juil 2017, 04:58 
TGVA a écrit:Une p'tite photo "Panini" alors ?

:siffle:
Yannick
BUDD
Bavard
 
Messages: 78
Inscrit le: Ven 23 Oct 2015, 02:07
Âge: 46

Re: LGV Tours/ Bordeaux

Publié: Dim 16 Juil 2017, 04:59 
Aubert Bernard a écrit:[Vidéo spéciale] des trains lors de l inauguration

de la lgv SEA le 02/07/2017 à Bordeaux .


Merci pour cette vidéo souvenir, j'étais aux commandes du 8573 avec les rames 857 et 865.
Yannick
BUDD
Bavard
 
Messages: 78
Inscrit le: Ven 23 Oct 2015, 02:07
Âge: 46

Re: LGV Tours/ Bordeaux

Publié: Dim 16 Juil 2017, 13:02 
Sur FR3 au journal de 12/13h, aujourd'hui 16/07/2017, un reportage sur les riverains qui se plaignent du bruit!
60 decibels et ce 40 fois par jour et ils ne sont pas contents et ils le font savoir! :roll: :roll: :roll:

Je les invite à aller près d'une autoroute ou route fréquentée ou près d'un aéroport. :colere: :mort: Mais là on en entend pas trop parler... :roll:
A croire que chemin de fer est aux yeux de beaucoup un trouble génant.... :siffle: :colere: :roll:
Avatar de l’utilisateur
Monplaisir
Intarissable !
 
Messages: 4270
Inscrit le: Ven 16 Sep 2005, 23:50
Localisation: Toulouse

Re: LGV Tours/ Bordeaux

Publié: Dim 16 Juil 2017, 13:18 
Pas plus tard qu'hier, j'ai eu une conversation à ce sujet avec un riverain de la

LGV Tours Bordeaux aux environs du PK 279+700. Il me disait que le TGV

faisait beaucoup de bruit.

Certes, ne n'est pas "du velours" qui passe, mais ça dure seulement quelques

secondes. J'ai réussi à lui faire admettre que si il était près d'une autoroute,

les nuisances seraient permanentes. :|

Cosea, lors de la construction, avait pris cela en compte, et les 4 maisons

concernées à cet endroit là sont relativement protégées du bruit sur plus de

500 mètres par une succession de murs anti-bruit et de merlons de terre de 2

à 3m de hauteur.
Mais, dès qu'on peut "tirer" sur la SNCF....on y va gaiement..... :gne:
Du train! Sinon, rien!
Avatar de l’utilisateur
Aubert Bernard
Carton jaune
 
Messages: 7589
Inscrit le: Lun 15 Jan 2007, 11:02
Localisation: Gironde
Âge: 72
Echelle pratiquée: H0 et 0
Prénom: Bernard

Re: LGV Tours/ Bordeaux

Publié: Dim 16 Juil 2017, 13:51 
monplaisir et aubert bernard , je ne pense pas que vous aimeriez habiter au bord du ligne nouvelle , mm si cela dure une poignée de seconde et vous près d un aéroport , avec le doux feulement de moteurs à réaction ,comment se fait il que ADP , rachète et rase les maison du coté de Gonesse , car a force de modifier les maisons cela coutant une fortune que les voyageurs payent avec les taxes aéroportuaires qui vont bien , mais si les gens pensent aller plus vite d un point a un autre par les airs libre a eux , mais 3 heures de controle et tracas en tout genre , non merci , et vous autres vous seriez les premiers à manifester contre les moulins a vents apellés éolienne , qui sont mus par la force du vent , qui est gratuit lui , et aussi en pleine mer , les bobos d écolos qui auraient la vue cachée par les ailes de ces tourniquets , donc de 2 choses soient on garde le nucléaire avec tout les dangers que cela induit soit , on passe en mode écolo et donc on accepte le bruit des pales dans l' air , je ferais remarquer à la haute assemblée défendant les chemins de fer que pour avoir de l énergie il y a pas 50 moyens d en fabriquer , ou alors les autoritées décretent que toute maison dans une bande de 100 m doit ètre achetée et razée et remis en état de gazon pour faire paitre les moutons et brebis qui nous donnent de si bon fromages ! je serais ministre je passerais cette réforme ,alors qui viendrait monter au créneau toujours les mêmes écolos et les propriètaires terriens qui crieraient à la spoliation ! même si l Etat pouvait payer un bon prix les dits terrains , mais comme vous le savez sans doute on a les poches percées , donc c est pas le privé qui fera cette démarche , faut du dividende mon cher monsieur , j investis pas à perte , moi ! j en veux pour preuve le grand Stade de Lyon de notre ami le ex maire de lyon , qui a rendu possible par une décision rendant un terrain agricole constructible au dires du promoteur cela aurait été impossible de payer le prix en constructible du dit terrain , et en spoliant au moins 1 agriculteur avec le passage de la route dans son champ , quand on dit que tout est pourri au royaume d ubu roi !
merignac380
 
Messages: 18
Inscrit le: Lun 19 Oct 2015, 14:21

Re: LGV Tours/ Bordeaux

Publié: Dim 16 Juil 2017, 15:10 
Monplaisir a écrit:Sur FR3 au journal de 12/13h, aujourd'hui 16/07/2017, un reportage sur les riverains qui se plaignent du bruit!
60 decibels et ce 40 fois par jour et ils ne sont pas contents et ils le font savoir! :roll: :roll: :roll:
Je les invite à aller près d'une autoroute ou route fréquentée ou près d'un aéroport. :colere: :mort: Mais là on en entend pas trop parler... :roll:

Tu n'as pas entendu parler de Notre Dames des Landes ? :shock:
Après, c'est sûr, on peut toujours chercher pour trouver pire.
Question de façon de voir les choses.
C'est comme ça qu'on finit par accepter l'inacceptable, et qu'on s'aligne toujours sur le moins-disant international.

Malheureusement, on est maintenant dans un système où seule la violence organisée permet de se faire entendre. NdL en est un exemple. Les Bonnets Rouges et leurs écoportiques un autre. Pour ne parler que des plus récents, sans aller chercher l'incendie de Rennes par les pêcheurs ou autres destructions de bâtiments publics en Corse ou au Pays Basque.
Je le déplore évidemment. Mais ces actions violentes m'interpellent quand même quant au fonctionnement de ce qu'on appelle encore notre Démocratie. :roll: .
Monplaisir a écrit:A croire que chemin de fer est aux yeux de beaucoup un trouble génant.... :siffle: :colere: :roll:
Aubert Bernard a écrit:Mais, dès qu'on peut "tirer" sur la SNCF....on y va gaiement..... :gne:

Vous confondez LGV et SNCF.
Autant je serai un soutien indéfectible à la SNCF dans ce qu'elle a de plus noble comme mission de Service Public.
Autant je m'opposerai par tous les moyens légaux (mais inutiles :roll: ) qui seront à ma disposition pour m'opposer à cette LGV, qui n'est faite que pour les bobos neuilléens puissent venir se faire bronzer la peau du cul au Pyla tous les week-end. :colere: (je simplifie à outrance ? bof... pas si sûr...)
Le smicard de banlieue parisienne, lui, il est toujours dans ses RER pourris. Et s'il habite loin de son lieu de travail, et qu'il perd 3 heures dans les transports par jour, c'est sûrement parce que c'est un con de pauvre.
Mais le RER ou le Transilien, c'est moins fashion qu'une belle LGV, qui met la Côôôrniche à trois heures de Paris.
Là encore : éternel débat entre l'intérêt personnel et l'intérêt général...
Gars de gare égaré
Avatar de l’utilisateur
Renato
Intarissable !
 
Messages: 14166
Inscrit le: Sam 01 Mars 2008, 17:00
Localisation: Sous les ogives du Midi
Echelle pratiquée: H0 1958-75
Club: Rigollots® junior

Re: LGV Tours/ Bordeaux

Publié: Dim 16 Juil 2017, 16:27 
Vous confondez LGV et SNCF.

Les riverains, qui se plaignent du bruit, ne font pas la différence..... :mrgreen:

Pour eux, un train ou une ligne de chemin de fer, c'est la SNCF et .......!

Image
Du train! Sinon, rien!
Avatar de l’utilisateur
Aubert Bernard
Carton jaune
 
Messages: 7589
Inscrit le: Lun 15 Jan 2007, 11:02
Localisation: Gironde
Âge: 72
Echelle pratiquée: H0 et 0
Prénom: Bernard

Re: LGV Tours/ Bordeaux

Publié: Dim 16 Juil 2017, 18:39 
Voir ce lien:

http://www.charentelibre.fr/2017/07/13/ ... 113426.php

Déjà, le journaliste se mélange les pinceaux dans les dates!

Les TGV inauguraux, ce n'était pas le samedi 3, mais le samedi 1er juillet!

Ensuite, les commentaires, pour certains d'entr'eux, valent leur pesant de

cacahuètes.... :mdr2:

Quant aux 60 db, je trouve qu'ils font beaucoup de bruit pour rien, les

riverains, si le bruit généré par les TGV ne dépasse pas ce seuil....

Il doit y avoir une erreur quelque part en ce qui concerne ces 60 db...

Wikipédia explique:

Niveaux en décibels par situation
Question book-4.svg

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2012).

Dans l'usage courant, un niveau de bruit exprimé en décibels est un niveau de pression acoustique Lp = 0 dB re 20 μPa. Pour les niveaux faibles, on utilise souvent la pondération A.

10 dB = vent dans les arbres[réf. nécessaire],
15 dB = niveau de bruit d'un bruissement de feuilles[réf. nécessaire],
20 dB = voix chuchotée16,
30 dB = niveau de bruit de chuchotements[réf. nécessaire],
40 dB = niveau de bruit d'une salle d'attente[réf. nécessaire],
55 dB = Conversation normale, moyenne16
60 dB = niveau de bruit d'un ordinateur personnel de bureau à 0,6 mètre[réf. nécessaire],
65 dB = niveau de bruit d'une voiture essence roulant à 60 km/h à 20 mètres[réf. nécessaire], ainsi que des aspirateurs domestiques vendus comme silencieux;
70 dB = niveau de bruit permettant la communication face à face17
80 dB = niveau de bruit d'une cabine d'avion typique en classe touriste.
85 dB = niveau de bruit d'un camion diesel roulant à 50 km/h à 20 mètres[réf. nécessaire],
92 dB = niveau de bruit d'une tondeuse à gazon à moteur thermique à 1 mètre[réf. nécessaire],
95 dB = niveau de bruit d'une rotative à journaux[réf. nécessaire],
103 dB = niveau de bruit d'un métier à tisser[réf. nécessaire],
95 à 115 dB = niveau de bruit des avions à proximité des aéroports18
115 dB = niveau de bruit d'un marteau pneumatique à 1 mètre[réf. nécessaire],
120 dB = Seuil de la douleur19.
125 dB = niveau de bruit d'un avion à réaction au décollage à 20 mètres[réf. nécessaire].
Du train! Sinon, rien!
Avatar de l’utilisateur
Aubert Bernard
Carton jaune
 
Messages: 7589
Inscrit le: Lun 15 Jan 2007, 11:02
Localisation: Gironde
Âge: 72
Echelle pratiquée: H0 et 0
Prénom: Bernard

Re: LGV Tours/ Bordeaux

Publié: Dim 16 Juil 2017, 22:29 
Renato a écrit:Vous confondez LGV et SNCF.
Autant je serai un soutien indéfectible à la SNCF dans ce qu'elle a de plus noble comme mission de Service Public.
Autant ...


Vues d'un millénaire passé!
D'abord parce qu'on ne dit plus "la SNCF", mais "SNCF" tout court.
Tout comme on ne dit plus que "TGV"!
Comme cela fut mis à la mode pour "Koleos" ou "3008", les conmunicants de M. Pépy ont fait disparaitre l'article de tous les recoins de la page en ligne présentant l'entreprise. Qu'on se le dise!

Et même si les mêmes conmunicants se prévalent sur les mêmes pages de la mission de service public qui aurait été confiée à l'EPIC SNCF en 1983, c'est encore plus obsolet.
A la grande rigueur un chouia de "service public" resterait attaché à la partie gèrant l'infrastructure, mais en ce qui concerne "mobilités"
(encore un truc de conmunicants, il y a de la mobylette dans ce "mobilités!) exciper du "service public" n'est qu'un écran de fumée pour masquer à ce même public l'évolution décidée par tous les membres de l'Union européenne il y a plus de vingt ans.
Rappelons le principe:
A - Le transport de voyageurs comme celui de marchandises par fer n'est pas en soi un "service public". C'est une "branche" d'un marché concurrentiel (le transport) ouvert à tous les exploitants qualifiés.
Un état peut y participer par l'intermédiaire d'une entreprise qu'il contrôle, à condition, pour ne pas fausser le marché, de s'y comporter comme un actionnaire "lambda".
Ce qui implique qu'à long terme son entreprise, tout comme n'importe quel autre participant, doit équilibrer ses comptes voire même dégager des excédents "pérennes".

B - Les états et les autres collectivités régionales ou municipales peuvent décider que certaines dessertes ferroviaires sont nécessaires même si elles ne sont pas susceptibles d'équilibrer leurs comptes: trafics pour scolaires, trafics de banlieue, trafics de désenclavement de régions peu peuplées et autres dessertes touchant à l'aménagement du territoire.
Dans ce cas l'entité qui prend la décision est tenue de justifier la soustraction de ces dessertes du champ de la concurrence, de déterminer précisément les dessertes à effectuer (kilomètres-train, fréquences, caractéristiques du matériel, etc.) et d'en attribuer l'exploitation sur la base d'un cahier des charges détaillé au "mieux disant" des exploitants potentiels ayant répondu à l'appel d'offres.
"Mieux disant" signifiant que ne sont pas seulement pris en compte les prix, mais aussi des "éléments qualité".

Les entreprises soumissionnant peuvent être privées aussi bien que "publiques", municipales, régionales ou étatiques, mais aucune n'est autorisée à "travailler à perte" (au moins pas à long terme ni de manière délibérée!).

C'est en effet l'entité qui la demande qui prend en charge le déficit de la desserte en question - les recettes perçues des clients ne couvrant généralement pas le coût facturé par le prestataire.

Lorsque la France aura fini de freiner des quatre fers (elle n'est pas la seule, c'est presque pareil en Autriche), la mise en concurrence sera systématique pour toutes les dessertes subventionnées. Et la SNCF se retrouvera face aux propositions d'Abelio, Trenitalia, Veolia, Transdev et quelques autres qu'elle affronte déjà, puisque tout en verrouillant son "marché" intérieur, elle ne se prive pas d'aller chasser sur les platebandes de ses voisins par Keolis interposé.

Et elle n'aura pas plus de "noble mission de service public" que peuvent en avoir Veolia ou Transdev! Elle ne sera plus que le simple prestataire (justement rémunéré), assurant le service demandé par une collectivité qui le subventionne


Christophe PC
Avatar de l’utilisateur
Christophe PC
Débordant
 
Messages: 3202
Inscrit le: Sam 05 Juil 2008, 11:03

Re: LGV Tours/ Bordeaux

Publié: Dim 16 Juil 2017, 22:59 
.......Et la SNCF se retrouvera face aux propositions d'Abelio, ......

Ne doit-on pas dire SNCF, sans l'article..... :mrgreen: :ange:
Du train! Sinon, rien!
Avatar de l’utilisateur
Aubert Bernard
Carton jaune
 
Messages: 7589
Inscrit le: Lun 15 Jan 2007, 11:02
Localisation: Gironde
Âge: 72
Echelle pratiquée: H0 et 0
Prénom: Bernard

Re: LGV Tours/ Bordeaux

Publié: Dim 16 Juil 2017, 23:12 
Christophe PC a écrit:
Renato a écrit:Vous confondez LGV et SNCF.
Autant je serai un soutien indéfectible à la SNCF dans ce qu'elle a de plus noble comme mission de Service Public.
Autant ...


Vues d'un millénaire passé!
...
Et elle n'aura pas plus de "noble mission de service public" que peuvent en avoir Veolia ou Transdev! Elle ne sera plus que le simple prestataire (justement rémunéré), assurant le service demandé par une collectivité qui le subventionne


Christophe PC

:applause: :applause: à 100% :wink: Enfin une vision juste des choses.

Christophe PC a écrit:...
"Mieux disant" signifiant que ne sont pas seulement pris en compte les prix, mais aussi des "éléments qualité".
...

Pour l'avoir vécu dans d'autre domaine (bâtiment), la notion de "mieux disant" se termine presque toujours en "moins disant". "Les éléments de qualité" restant très subjectif, je ne connais pas beaucoup d’Élus qui prennent le risque de se faire taxer de favoritisme à travers cet argument. Argument qui ne tient pas beaucoup lorsque que le cahier des charges est bien fait.
Bougnat-Connection & F.M.B
Avatar de l’utilisateur
Prevost
Mon surnom à moi
 
Messages: 23564
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 11:04
Localisation: Au pays des lentilles AOP
Âge: 63
Echelle pratiquée: H0.fr & H0.usa
Prénom: Alain

Re: LGV Tours/ Bordeaux

Publié: Lun 17 Juil 2017, 09:51 
merignac380 a écrit:monplaisir et aubert bernard , je ne pense pas que vous aimeriez habiter au bord du ligne nouvelle , mm si cela dure une poignée de seconde et vous près d un aéroport ,


A titre d'info en matière de bruit ferroviaire je connais!
J'ai habité à Bretigny sur Orge au niveau de la bif Dourdan / Etampes au ras des voies du faisceau de remisage. J'étais dans une maison à étage avec chambre coté voies donc tous les 1/4 d'heure un RER par sens et par destination soit 16 par heures que pour les RER C + les grandes lignes + les Fret; j'étais servi mais je trouvais le sommeil pourtant j'avais des heures de travail décalés... Au fond du jardin j'avais les voies et comme j'en avais pas assez de CF j'y avais fait un réseau LGB.... :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Monplaisir
Intarissable !
 
Messages: 4270
Inscrit le: Ven 16 Sep 2005, 23:50
Localisation: Toulouse

Re: LGV Tours/ Bordeaux

Publié: Lun 17 Juil 2017, 10:23 
Bonjour, concernant le bruit, chez moi pas de voies ferrées, mais j'habite à 20 mètres de l'église qui sonne de jour comme de nuit les heures (2 fois à 2mn d'intervalle) plus les demies-heures et l'Angelus (32 coups) à 7h30 et 20h et paradoxalement je n'entend quasi rien, question d'habitude!! Par contre, les voitures qui traversent le village et se ramassent sur le ralentisseur, ça j'entend parce que le bruit n'est pas régulier!!

Cdt
Le fond de la mer est étanche?
Retraité pépère
Bavard
 
Messages: 95
Inscrit le: Ven 28 Oct 2016, 17:02
Localisation: Pays Basque
Âge: 61
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Christian

Re: LGV Tours/ Bordeaux

Publié: Mar 18 Juil 2017, 19:35 
Autant je ne comprendrais jamais ceux qui sont venus s'installer près d'une voie férrée existante et qui s'en plaignent ensuite :shock: autant je peux comprendre ceux qui habitaient au milieu de nulle part et qui du jour au lendemain voient débarquer une armée de buldozers pour pondre une ligne à grande vitesse. :gne:
Avatar de l’utilisateur
PAZ
Démonstratif
 
Messages: 1393
Inscrit le: Lun 08 Oct 2012, 20:58
Localisation: Fosses (95) Perpignan (66)
Âge: 42
Echelle pratiquée: H0

Re: LGV Tours/ Bordeaux

Publié: Mar 18 Juil 2017, 19:44 
PAZ a écrit:Autant je ne comprendrais jamais ceux qui sont venus s'installer près d'une voie férrée existante et qui s'en plaignent ensuite :shock: autant je peux comprendre ceux qui habitaient au milieu de nulle part et qui du jour au lendemain voient débarquer une armée de buldozers pour pondre une ligne à grande vitesse. :gne:

:applause: :applause: :applause:
TGVA
Éloquent
 
Messages: 326
Inscrit le: Lun 08 Juil 2013, 11:26

PrécédentSuivant

Retour vers Ferrovissime

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : 140C343, BB7003, dyonis et 28 invité(s)