Quelques beaux panaches

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur : MOD

Répondre
Sirius18
Communicatif
Messages : 791
Enregistré le : jeu. 30 août 2012, 14:56

Re: Quelques beaux panaches

Message par Sirius18 » mar. 19 déc. 2017, 08:41

Je note que, sur les machines 3, 4, 6 et 11, même les roues du tender sont entraînées; quelle est donc la disposition d'essieux de ces extraordinaires locos? Côté émissions de particules et rendement, ce doit être la nouvelle future norme "Euro 7"... :wink:

Y25
Expansif
Messages : 2410
Enregistré le : dim. 08 janv. 2006, 11:36
Localisation : 93140 Bondy
Âge : 68

Re: Quelques beaux panaches

Message par Y25 » mar. 19 déc. 2017, 11:20

Techniquement, ces locomotives à engrenages sont intéressantes, que ce soit des Shay, Climax, Heisler voire autres. On les reconnait à la disposition des cylindres. Si quelques milliers ont été construites (près de 2800 Shay, environ 1000 Climax, par exemple), elles étaient essentiellement destinées à un "marché de niche", celui des réseaux d'exploitations forestières à la pose de voie très rustique.
Elles ont pu aussi oeuvrer sur des réseaux industriels, et quelques unes ont été essayées par quelques rares grands réseaux (souvenir de la lecture d'une vieille VdR, avec un article sur les Shay).

Avatar du membre
Elvis-Jagger-Abdul-Jabbar
Intarissable !
Messages : 4167
Enregistré le : mar. 14 févr. 2017, 23:37
Echelle pratiquée : De richter
Prénom : Antoine
Club : Indépendants associés
Localisation : Pays arverne
Âge : 35

Re: Quelques beaux panaches

Message par Elvis-Jagger-Abdul-Jabbar » mar. 19 déc. 2017, 11:29

Ces locomotives Euro triple zéro ne sont pas pires que les centrales thermiques américaines et chinoises, niveau cauchemar écologique...
Je gène ? Alors au revoir.

Y25
Expansif
Messages : 2410
Enregistré le : dim. 08 janv. 2006, 11:36
Localisation : 93140 Bondy
Âge : 68

Re: Quelques beaux panaches

Message par Y25 » mar. 19 déc. 2017, 11:36

Aubert Bernard a écrit :Aux USA:

Une fois lancées, ces machines du Southern Pacific couraient bien (première minute du film). Mais au démarrage, malgré la configuration 484 (242 en notre pays), on s'essuyait bien les pieds ; noter le beau débit de sablage pour lutter contre la glisse (à partir des 2 minutes 38).

Gilles74
Prolixe
Messages : 1720
Enregistré le : ven. 19 août 2016, 17:06
Echelle pratiquée : HO

Re: Quelques beaux panaches

Message par Gilles74 » mer. 20 déc. 2017, 11:04

Superbe film, montrant des gestes et des activités professionnelles que l'on retrouve chez les cheminots du monde entier.
Le seul petit reproche est que l'on ne voit pas les compositions complètes des tains, pour se faire une idée des masses remorquées. Je suppose que les trains de voyageurs US à grands parcours devaient être assez longs et lourds?

bjpaul
Bavard
Messages : 94
Enregistré le : mer. 27 août 2014, 13:40
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Jean-Paul

Re: Quelques beaux panaches

Message par bjpaul » jeu. 21 déc. 2017, 23:14

Très beau film, en effet !
Le "Coast Daylight" que, je crois, on voit sur la pellicule avait, de mémoire, une compo de base à 14 voitures, souvent forcée à 16. Soit, compte tenu de la masse des "charrettes" américaines, un tonnage remorqué courant entre 900 et 1050 tonnes, en gros. Les GS-4 qui en assuraient la traction étaient données pour 5500 hp (soit 5600 ch) à la jante, à 88 km/h (Vmax théorique = 110 mph, soit 176 km/h, en réalité, la limite était généralement à 120 en ligne). Cela étant, on voit aussi une GS-6, version un peu simplifiée et à roues plus petites, construite pendant la 2°GM (les roues plus petites étaient là pour en justifier la construction comme potentielle locomotive de marchandises.. en temps de guerre :wink: ). Ces locos ont fini leur carrière dans la seconde moitié des années 50 en remorquant des "banlieue" vers San Francisco. Le Coast Daylight mettait 9 h 45 pour les 471 miles de SF à LA, soit à une moyenne de 77 km/h, méritoire compte tenu d'un profil sinueux et en dents de scie... et de la charge ! (Amtrak fait... plutôt moins bien en 2017). Pour le patinage... hem ! L'effort au démarrage dépassait 270 kN (sans le booster), et même si les locos étaient lourdes, ça mettait vite à mal l'adhérence ! Mais le sable en manque pas sur la côte californienne !! :D

Avatar du membre
Aubert Bernard
Carton jaune
Messages : 9384
Enregistré le : lun. 15 janv. 2007, 10:02
Echelle pratiquée : H0 et 0
Prénom : Bernard
Localisation : Gironde
Âge : 74

Re: Quelques beaux panaches

Message par Aubert Bernard » jeu. 21 déc. 2017, 23:34

En ALLEMAGNE.....(de l'est):

Du train! Sinon, rien!

Avatar du membre
Aubert Bernard
Carton jaune
Messages : 9384
Enregistré le : lun. 15 janv. 2007, 10:02
Echelle pratiquée : H0 et 0
Prénom : Bernard
Localisation : Gironde
Âge : 74

Re: Quelques beaux panaches

Message par Aubert Bernard » jeu. 21 déc. 2017, 23:45

En ALLEMAGNE:

Du train! Sinon, rien!

Avatar du membre
Aubert Bernard
Carton jaune
Messages : 9384
Enregistré le : lun. 15 janv. 2007, 10:02
Echelle pratiquée : H0 et 0
Prénom : Bernard
Localisation : Gironde
Âge : 74

Re: Quelques beaux panaches

Message par Aubert Bernard » ven. 22 déc. 2017, 18:06

En ALLEMAGNE:



Traduction automatique Google:

01 1102 est la propriété de la Fondation de la famille Klings. La locomotive a été restaurée après 23 ans comme monument à Bebra en 1995 par l'usine de locomotives à vapeur de Meiningen, pleinement opérationnelle et mise en service le 6 mars 1996. Il a reçu ainsi un dessin original de Stromlinienverkleidung largement copié en 1939, qui a pu être reconstruit après les plans de construction originaux de la Reichsbahnarchivs (version de moteur ouverte avec la modification 3/1941). Déviation de la coloration originale en noir et rouge, 01 1102 a été peint en acier bleu-rouge. Actuellement, la locomotive n'est pas opérationnelle après un accident d'un tiers en décembre 2004. Jusqu'au début du retraitement par un atelier de chemin de fer tchèque, il y avait le 01 1102 au Musée SEH de Heilbronn. 01 1102 est placé avec EVU TransEurop Eisenbahn AG, l'exploitabilité est de nouveau recherché.

Et l'historique de la BR 01 1102:

https://translate.google.fr/translate?h ... rev=search
Du train! Sinon, rien!

Avatar du membre
Aubert Bernard
Carton jaune
Messages : 9384
Enregistré le : lun. 15 janv. 2007, 10:02
Echelle pratiquée : H0 et 0
Prénom : Bernard
Localisation : Gironde
Âge : 74

Re: Quelques beaux panaches

Message par Aubert Bernard » dim. 24 déc. 2017, 00:02

Aux USA:

Du train! Sinon, rien!

Gilles74
Prolixe
Messages : 1720
Enregistré le : ven. 19 août 2016, 17:06
Echelle pratiquée : HO

Re: Quelques beaux panaches

Message par Gilles74 » dim. 24 déc. 2017, 17:27

Russie


Drôle d'engin!!!!!

Avatar du membre
Pacific-Ouest
Loquace
Messages : 1251
Enregistré le : mar. 27 mars 2012, 19:28
Echelle pratiquée : HO ép:II/III
Prénom : Bruno
Club : M.R.A (U.A.I.C.F) La Rochelle
Localisation : La Rochelle (Charente-maritime)
Âge : 52

Re: Quelques beaux panaches

Message par Pacific-Ouest » dim. 24 déc. 2017, 18:39

Super fil ,merci à son auteur :moi: :applause:
Toujours a l' Ouest

230 k
Le petit Chapelon rouge...
Messages : 1226
Enregistré le : ven. 03 oct. 2008, 22:14

Re: Quelques beaux panaches

Message par 230 k » dim. 24 déc. 2017, 18:53

Et si qqu'un peut nous éclairer sur la technologie de cette drôle de locomotive russe :wink:

Y25
Expansif
Messages : 2410
Enregistré le : dim. 08 janv. 2006, 11:36
Localisation : 93140 Bondy
Âge : 68

Re: Quelques beaux panaches

Message par Y25 » dim. 24 déc. 2017, 23:04

La chose est une locomotive à vapeur à pistons opposés vapeur-diesel 141 n ° 8000, construite en 1939 aux ateliers de Voroshilovgrad. Le nom est "Stalinets", c'est-à-dire disciple de Staline.
Le système Teploparovoz est russe, du genre vapeur-diesel.
Dans ce cas, l'extérieur des pistons a été actionné par la vapeur et les côtés intérieurs par la combustion interne.
La 8000 a été achevée en septembre 1939 aux travaux de Voroshilovgrad. Elle était prévue donner 3000 CV et fonctionner à une vitesse maximale de 130 km / h. Elle devait être alimentée à la vapeur jusqu'à 20 km/h, et au-dessus le volume intérieur entre les deux pistons opposés devait devenir l'espace de combustion du diesel, tandis que la vapeur continuait à entraîner les faces externes du piston lors de leurs mouvements vers l'intérieur.
En savoir plus sur http://www.douglas-self.com/MUSEUM/LOCO ... ssrefr.htm

230 k
Le petit Chapelon rouge...
Messages : 1226
Enregistré le : ven. 03 oct. 2008, 22:14

Re: Quelques beaux panaches

Message par 230 k » lun. 25 déc. 2017, 00:25

merci de l'info ! 8) pas vraiment top pour la maintenance ... :(

Répondre