Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Hommage aux illustrateurs ferroviaires

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur: MOD

Re: Hommage aux illustrateurs ferroviaires

Publié: Ven 23 Juin 2017, 14:03 
Les baies frontales d'un engin sont comme les yeux d'un visage, sils sont tombant ils donnent un air triste, c'est de la morpho-physionomie élémentaire. Les 2D2-9100 d'origine avec leur dégivreurs circulaires inspirent elles l'énergie et la joie de vivre.
Si de telles méditations-réflexions n'étaient pas totalement inutiles pour le monde ferroviaire je me serais bien plongé dedans. Mais laissons cela aux publicitaires et designers qui eux pratiquent beaucoup et même souvent à notre insu.

Sans transition à propos des baleines bleues qui sillonnaient la ligne Paris Strasbourg un affichiste a imaginé des baleines ouges desservant la gare de Dinan ( musée du rail ) à l'architecture o combien anguleuse. Le tout forme une belle affiche.


Image
Daniel Gaymard
Intarissable !
 
Messages: 3746
Inscrit le: Sam 28 Nov 2009, 17:34
Localisation: STRASBOURG
Âge: 75
Echelle pratiquée: HO

Re: Hommage aux illustrateurs ferroviaires

Publié: Ven 23 Juin 2017, 14:07 
Les baies frontales d'un engin sont comme les yeux d'un visage, s'ils sont tombants ils donnent un air triste, c'est de la morpho-physionomie élémentaire. Les 2D2-9100 d'origine avec leur dégivreurs circulaires inspirent elles l'énergie et la joie de vivre.
Si de telles méditations-réflexions n'étaient pas totalement inutiles pour le monde ferroviaire je me serais bien plongé dedans. Mais laissons cela aux publicitaires qui eux pratiquent beaucoup et même souvent à notre insu.

Sans transition à propos des baleines bleues qui sillonnaient la ligne Paris Strasbourg un affichiste a imaginé des baleines ouges desservant la gare de Dinan ( musée du rail ) à l'architecture o combien anguleuse. Le tout forme une belle affiche.
Daniel Gaymard
Intarissable !
 
Messages: 3746
Inscrit le: Sam 28 Nov 2009, 17:34
Localisation: STRASBOURG
Âge: 75
Echelle pratiquée: HO

Re: Hommage aux illustrateurs ferroviaires

Publié: Ven 23 Juin 2017, 14:49 
J'aime bcp aussi les BB Midi avec leur hublots dégivreurs...Même chose pour les BB 8100, leur ultime avatar...

Les locos sont comme les hommes, elles ne vieillissent pas forcément bien... :cry:
On est mieux en époque 2
Avatar de l’utilisateur
Starluc
Intarissable !
 
Messages: 9358
Inscrit le: Lun 22 Août 2005, 10:28
Localisation: Paris
Âge: 60

Re: Hommage aux illustrateurs ferroviaires

Publié: Ven 23 Juin 2017, 20:11 
Étant gamin, car j' ai été gamin, les 2D2 en état d' origine avec leurs hublots m' apparaissaient comme étant des êtres vivants un peu fantastiques dotés d' un regard perçant. Images inoubliables.
Et que Starluc se rassure au sujet de sa réflexion sur les dessins de LM Vilain, je partage le sien. Ce qui n' enlève rien à l' héritage historique qu 'il nous a légué.
Parmi les diesels aux yeux de chien battu, on peut citer les "Belphégor" , des Droopy sur rail!

Quelque chose qui doit ressembler à ça:

Image
Avatar de l’utilisateur
Jielcé76
Fécond
 
Messages: 655
Inscrit le: Sam 20 Déc 2014, 09:34
Localisation: Le Havre
Âge: 69
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Jean-Luc
Club: AMHA

Re: Hommage aux illustrateurs ferroviaires

Publié: Ven 23 Juin 2017, 23:33 
Je l'avais oubliée celle-ci . La record woman dans la catégorie" yeux de chien battu " c'est elle !
Daniel Gaymard
Intarissable !
 
Messages: 3746
Inscrit le: Sam 28 Nov 2009, 17:34
Localisation: STRASBOURG
Âge: 75
Echelle pratiquée: HO

Re: Hommage aux illustrateurs ferroviaires

Publié: Ven 23 Juin 2017, 23:37 
Je l'avais oubliée celle-ci . La record woman dans la catégorie" yeux de chien battu " c'est elle !
Daniel Gaymard
Intarissable !
 
Messages: 3746
Inscrit le: Sam 28 Nov 2009, 17:34
Localisation: STRASBOURG
Âge: 75
Echelle pratiquée: HO

Re: Hommage aux illustrateurs ferroviaires

Publié: Lun 26 Juin 2017, 02:09 
Etude pour une 230-B et une 040-D sur l'EST


Image
Daniel Gaymard
Intarissable !
 
Messages: 3746
Inscrit le: Sam 28 Nov 2009, 17:34
Localisation: STRASBOURG
Âge: 75
Echelle pratiquée: HO

Re: Hommage aux illustrateurs ferroviaires

Publié: Mar 27 Juin 2017, 10:22 
Les besoins de la vie et les éléments du bien être livre N° 83 du Docteur J. RENGADE.1890
En attente de vos commentaires qui ne sauront manquer.
Image
Otagnol sup. dem.
 

Re: Hommage aux illustrateurs ferroviaires

Publié: Mar 27 Juin 2017, 10:36 
Pendant quelque secondes j'ai cru que c'était la célèbre 010T ! :coeur1: :coeur1:
Avatar de l’utilisateur
R.I.C
Intarissable !
 
Messages: 6687
Inscrit le: Mar 24 Mars 2009, 11:12
Localisation: Bordeaux
Âge: 27
Echelle pratiquée: H0 - ép II
Prénom: Julien

Re: Hommage aux illustrateurs ferroviaires

Publié: Mar 27 Juin 2017, 15:24 
Une balançoire pour les enfants.
Un petit hommage à Jean LATASTE 1862-1942
Image
Je pense qu'il s'agit du chemin de fer de Sceaux mais je n'en suis pas sur.
Image
Otagnol sup. dem.
 

Re: Hommage aux illustrateurs ferroviaires

Publié: Mar 27 Juin 2017, 15:41 
On dirait plutôt un matériel destiné à un chemin de fer atmosphérique, comme pourrait l'indiquer les jambes sous le châssis qui pourraient être reliées à un piston coulissant dans une canalisation sous vide.
A moins que ce ne soient des galets guides. Les grandes roues semblent dépourvues de boudins.

A mon avis c'est resté au stade de dessin.

La ligne de Sceaux c'était voie large et système Arnoux, donc essieux montés sur un axe vertical pour pivoter dans les courbes serrées. Je vois mal ces grandes roues de part et d'autre de la caisse pivoter dans les courbes en question.

Au passage, je viens de voir que nous en sommes à la 500ème page. 500 pages d'illustrations ferroviaires :!:
Avatar de l’utilisateur
R.I.C
Intarissable !
 
Messages: 6687
Inscrit le: Mar 24 Mars 2009, 11:12
Localisation: Bordeaux
Âge: 27
Echelle pratiquée: H0 - ép II
Prénom: Julien

Re: Hommage aux illustrateurs ferroviaires

Publié: Mer 28 Juin 2017, 18:13 
Bizarre de dessin posté par Ottagol, je n'ai pas trouvé d'engins qui aient pu inspirer ou soient assimilables. Il s'agit peut-être d'une rareté, une machine avec couvre-roues ajourés tenderisée . Il existait sur le NORD une machine Engerth à deux essieux à grandes roues et couvre-roues similaires.
Peut-être avons -nous seulement affaire à une fantaisie du dessinateur.

Sans transition une gravure des toutes premières " Pacific " des Etats-Unis du Chicago Milwaukee and St. Paul Railway.


Image
Daniel Gaymard
Intarissable !
 
Messages: 3746
Inscrit le: Sam 28 Nov 2009, 17:34
Localisation: STRASBOURG
Âge: 75
Echelle pratiquée: HO

Re: Hommage aux illustrateurs ferroviaires

Publié: Mer 28 Juin 2017, 18:26 
Je pencherais plutôt pour un chemin de fer routier avec un rail central de guidage. Par contre, la suspension étant en butée dans le bas, elle ne semble amortir que les bosses. S'il y a un trou, la roue descend et la caisse aussi. Étrange véhicule tout de même
Woessner
Bavard
 
Messages: 69
Inscrit le: Sam 27 Mai 2017, 18:16
Echelle pratiquée: HO
Prénom: WeekEnd

Re: Hommage aux illustrateurs ferroviaires

Publié: Jeu 29 Juin 2017, 02:45 
Daniel Gaymard a écrit:...Il s'agit peut-être d'une rareté, une machine avec couvre-roues ajourés tenderisée ....
Peut-être avons -nous seulement affaire à une fantaisie du dessinateur.


Pour la locomotive de Otagnol, je pense aussi qu'on a affaire à une fantaisie ou au manque de talent du dessinateur.
Par exemple, la locomotive n'a pas de châssis à l'arrière. Le mécanicien est debout dans une nacelle suspendue par l'opération du Saint-Esprit (ou en lévitation).

La Pacific du Milwaukee montrée par Daniel Gaymard date de 1893. Sa description est bien connue car elle a participé à l'Expo Universelle de Chicago et a été décrite dans les rapports d'expo de plusieurs pays. C'était une compound à deux cylindres.
Ce qu'on sait moins, c'est que cette petite série de trois machines était plutôt ratée :
viewtopic.php?f=5&t=53648&start=46

Pour la voiture à quatre compartiments montrée par Otagnol, je ne pense pas qu'il s'agit d'un système sur route (par exemple comme le système Larmanjat à guidage par rail central) car la garde au sol est trop faible pour les routes de l'époque.
Ce véhicule est surbaissé, c'est la justification de la position des roues.
Ça m'a fait penser un moment au mystérieux projet de métro souterrain de Mantion, Lavalley et Rostand, qui prévoyait des tunnels de très faible hauteur intérieure, avec du matériel de 2 mètres de haut seulement, de manière à passer au dessus des égouts et donc circuler à très faible profondeur.
Les voitures devaient être suspendues entre des bogies :
viewtopic.php?f=5&t=77417&start=264
Le dessin de Otagnol montre peut-être une version ancienne de ce projet ?
Certains de ces très anciens projets de métro prévoyaient la traction par système atmosphérique ou par câble (ou chaîne) noyé(e) entre les rails. Donc ça rejoint l'interprétation de R.I.C.
Mais ça ne doit quand même pas être un métro souterrain, car les sièges surélevés en bout de caisse sont en contradiction avec le principe de tunnels bas.

:roll:
Pat l'antique
Avatar de l’utilisateur
Patlantic
Expansif
 
Messages: 2544
Inscrit le: Dim 18 Oct 2009, 14:20
Localisation: Bensheim (Allemagne)
Âge: 71
Prénom: Patrick

Re: Hommage aux illustrateurs ferroviaires

Publié: Sam 01 Juil 2017, 19:58 
Où l'on voit une brave petite électrique, bien seule.


Image
Daniel Gaymard
Intarissable !
 
Messages: 3746
Inscrit le: Sam 28 Nov 2009, 17:34
Localisation: STRASBOURG
Âge: 75
Echelle pratiquée: HO

PrécédentSuivant

Retour vers Ferrovissime

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : BB 102, cegesy, Chalindrey, Geb, Joel TASMA, TGVA et 23 invité(s)