Photos SNCF années 1970

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
Pierre bis
Intarissable !
Messages : 12274
Enregistré le : ven. 13 avr. 2007, 10:12
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Paris
Âge : 59

Re: Photos SNCF années 1970

Message par Pierre bis » ven. 14 févr. 2020, 11:16

nono092 a écrit :
jeu. 13 févr. 2020, 20:37
... Belle-Ile, 3 semaines sans train!
Il a existé des projets au début du 20e siècle, mais aucun n'a abouti. Un de ces projets concernait même un tramway électrique. Il y a tout un chapitre sur ce sujet dans un petit livre sur les secondaires du Morbihan que j'ai chez moi.
Part marginale de la clientèle

Fabien 45
Communicatif
Messages : 756
Enregistré le : mar. 19 sept. 2017, 13:35

Re: Photos SNCF années 1970

Message par Fabien 45 » sam. 15 févr. 2020, 11:27

Pierre bis a écrit :
mar. 11 févr. 2020, 19:42
En plus, c'est Montparnasse ! :coeur1:

Difficile à dater. Les RIB ne sont arrivées qu'assez tard à Montparnasse, bien après 1975 me semble-t-il.

PS: la photo avec les RIB, contrairement aux autres, ne me semble pas être à Montparnasse.
Les RIB ont été créée car les automotrices Z 6100 ont été longues à mettre au point. Les remorques étaient déjà opérationnelles, dans l' attente, elles ont formées des rames RIB de 4 caisses. Dans un premier temps, elles n' ont roulées qu' avec des locomotives à courant alternatif (BB 16500 puis 17000). Pour le courant continu, il y avait déjà ce qu' il fallait.

Y25
Exubérant
Messages : 2619
Enregistré le : dim. 08 janv. 2006, 11:36
Localisation : 93140 Bondy
Âge : 69

Re: Photos SNCF années 1970

Message par Y25 » sam. 15 févr. 2020, 13:14

Les premières rames RIB à quatre caisses de la banlieue Nord comptaient en effet 2 caisses de XR intermédiaires et 2 autres de XR pilotes à chaque extrémité. Seule une unique XR pilote a été nantie de sa cabine de conduite. Comme la mise au point des motrices a tardé (prototypes livrés en 1960/61, série Z 6101/20 en 1965) et que ces rames RIB "provisoires" avaient trouvé leur place ...
Même l'utilisation des 16500 comme unité motrice de rames réversibles n'était considéré que comme provisoire, si j'en crois ce que j'ai lu dans un article de la RGCF consacré à ces machines (article de 1958 ou 1959, librement accessible un court moment sur le site de la BNF).

Avatar du membre
Pierre bis
Intarissable !
Messages : 12274
Enregistré le : ven. 13 avr. 2007, 10:12
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Paris
Âge : 59

Re: Photos SNCF années 1970

Message par Pierre bis » sam. 15 févr. 2020, 23:52

Mes parents ne prenaient pas de photos de trains, à mon grand regret aujourd'hui. Mais puisque nous parlions de Belle-Ile j'ai retrouvé deux photos datant de l'été 70, une du Palais et l'autre de Sauzon.

A noter à Sauzon :
- l'absence de l'avant port, construit au début des années 80
- l'excellent état du bunker allemand, qui à l'époque n'avait pas trente ans :mrgreen:
- l'orientation anarchique des bateaux, très étonnante car normalement les bateaux se mettent naturellement "bout au vent"
le Palais.jpg
Sauzon.jpg
Alors qu'on est en plein été, les bateaux sont peu nombreux.
Part marginale de la clientèle

Fabien 45
Communicatif
Messages : 756
Enregistré le : mar. 19 sept. 2017, 13:35

Re: Photos SNCF années 1970

Message par Fabien 45 » dim. 16 févr. 2020, 09:23

nono092 a écrit :
jeu. 13 févr. 2020, 20:37
oui c'est sur quand on est jeune, faire la différence entre 66000 et 66400, dur dur. Avec mes parents ont prenaient le bateau pour Belle-Ile, 3 semaines sans train!
Au premier coup d' œil, il est impossible de différencier une BB 66000 et 66400. Les premières ont très peu remorqué de trains de voyageurs, c' était le temps que des locomotives Diésel plus puissantes soient au point à part les CC 65000 et 65500 peu nombreuses et affectées sur un secteur géographique respectivement la façade atlantique et la grande ceinture de Paris.

En ligne
Avatar du membre
Prevost
Mon surnom à moi
Messages : 27611
Enregistré le : lun. 02 janv. 2006, 10:04
Echelle pratiquée : H0.fr & H0.usa
Prénom : Alain
Localisation : Au pays des lentilles AOP
Âge : 66

Re: Photos SNCF années 1970

Message par Prevost » dim. 16 févr. 2020, 09:48

Il suffit de regarder les bogies. Mais c'est vrai que lorsqu'on est enfant ou néophyte, ce n'est pas le premier endroit ou l'on regarde.

Fabien 45
Communicatif
Messages : 756
Enregistré le : mar. 19 sept. 2017, 13:35

Re: Photos SNCF années 1970

Message par Fabien 45 » dim. 16 févr. 2020, 10:16

Fabien 45 a écrit :
sam. 15 févr. 2020, 11:27
Pierre bis a écrit :
mar. 11 févr. 2020, 19:42
En plus, c'est Montparnasse ! :coeur1:

Difficile à dater. Les RIB ne sont arrivées qu'assez tard à Montparnasse, bien après 1975 me semble-t-il.

PS: la photo avec les RIB, contrairement aux autres, ne me semble pas être à Montparnasse.
Les RIB ont été créée car les automotrices Z 6100 ont été longues à mettre au point. Les remorques étaient déjà opérationnelles, dans l' attente, elles ont formées des rames RIB de 4 caisses. Dans un premier temps, elles n' ont roulées qu' avec des locomotives à courant alternatif (BB 16500 puis 17000). Pour le courant continu, il y avait déjà ce qu' il fallait.
Si les essais des Z 6100 auraient été rapidement satisfaisants, les RIB et leurs dérivées n' auraient peut-être pas existées. Pour les trains à 2 niveaux, on serait surement passé directement à la version automotrice sans passer par la case rame tractée.

Avatar du membre
Munier
Démonstratif
Messages : 1386
Enregistré le : mar. 23 août 2005, 21:49
Prénom : Philippe
Club : CMF d'Albens + AMFBC Chambéry
Localisation : Sur les bords du Lac de Lamartine: "oh temps, suspends ton vol...."
Âge : 68

Re: Photos SNCF années 1970

Message par Munier » dim. 16 févr. 2020, 13:13

Fabien 45 a écrit :
dim. 16 févr. 2020, 10:16
Fabien 45 a écrit :
sam. 15 févr. 2020, 11:27


Les RIB ont été créée car les automotrices Z 6100 ont été longues à mettre au point. Les remorques étaient déjà opérationnelles, dans l' attente, elles ont formées des rames RIB de 4 caisses. Dans un premier temps, elles n' ont roulées qu' avec des locomotives à courant alternatif (BB 16500 puis 17000). Pour le courant continu, il y avait déjà ce qu' il fallait.

Avec mes excuses, c'est difficile à lire, ..... aussi, je me permets de corriger qq chose:
`
Si les essais des Z 6100 auraient avaient été rapidement satisfaisants, les RIB et leurs dérivées n' auraient peut-être pas existées. Pour les trains à 2 niveaux, on serait surement passé directement à la version automotrice sans passer par la case rame tractée.

Avatar du membre
6563
Fécond
Messages : 670
Enregistré le : ven. 25 déc. 2009, 21:10
Club : APCC 6570
Localisation : LAON AISNE
Âge : 72

Re: Photos SNCF années 1970

Message par 6563 » dim. 16 févr. 2020, 14:42

Y25 a écrit :
sam. 15 févr. 2020, 13:14
Les premières rames RIB à quatre caisses de la banlieue Nord comptaient en effet 2 caisses de XR intermédiaires et 2 autres de XR pilotes à chaque extrémité. Seule une unique XR pilote a été nantie de sa cabine de conduite. Comme la mise au point des motrices a tardé (prototypes livrés en 1960/61, série Z 6101/20 en 1965) et que ces rames RIB "provisoires" avaient trouvé leur place ...
Même l'utilisation des 16500 comme unité motrice de rames réversibles n'était considéré que comme provisoire, si j'en crois ce que j'ai lu dans un article de la RGCF consacré à ces machines (article de 1958 ou 1959, librement accessible un court moment sur le site de la BNF).
Bonjour,

Prenant le train pour aller au lycée à Paris, j'ai personnellement vécu cet épisode. Voir le n°23 de Ferrovissime.
En effet, les RIB 60 ont été en effet commandées et immatriculées comme remorques d'automotrices ZR (et non pas XR comme l'écrivez. XR correspond à des remorques d'autorails). Elles sont livrées à partir de la fin 1961. C'était donc bien provisoire.
Un segment de quatre voitures devait alors se séparer en deux parties accouplées chacune à une automotrice au fur et à mesure de la livraison de celles-ci.
Cependant dès la commande suivante ont été livrées à la banlieue Nord à partir de janvier 1962 des ZRABDz simple remorque sans cabine de conduite qui ont permis de constituer des "rames bloc" de 8 voitures. On avait donc alors sur la banlieue Chantilly des rames RIB de 4+4 voitures et des rames bloc de 8. Dès lors il apparaissait bien que les RIB ainsi livrées ne seraient jamais accouplées à une automotrice et se dégageait une alternative au tout automotrices envisagé à l'origine: heures pleines automotrices trois éléments+rames RIB, heures creuses automotrices à un ou deux éléments.
Le provisoire est fait pour durer. En fait les BB 16500 ont dépassé les attentes et se sont montrées d'une grande efficacité en service banlieue.
Dès 1961, les prototypes Z 6006-Z 6007-Z 6009 ont été mises en service circulant en heures de pointe à trois éléments et en heures creuse à deux éléments, conjointement aux rames RIB.
La Z 6008 posait des problèmes. A l'origine elle devait recevoir un moteur direct qui n'a pas donné satisfaction. Elle a été modifiée recevant un moteur de BB 16500 et a commencé par la suite une expérimentation d'alimentation électronique le compartiment de la ZR contigu à l'automotrice étant neutralisé à cet effet.
En 1965 les 20 premiers éléments Z 6100 de série ont été livrés, la banlieue Chantilly a alors été exploitée par un mix automotrice+rames RIB 16500 selon le schéma décrit ci-dessus. Cette situation a duré assez longtemps et fonctionné si bien qu'en 1971 la banlieue Nord a reçu de nouvelles remorques RIB en même temps que les 2è et 3è tranches de Z 6100 de série étaient livrées.
Jean-Luc Bobier.

Y25
Exubérant
Messages : 2619
Enregistré le : dim. 08 janv. 2006, 11:36
Localisation : 93140 Bondy
Âge : 69

Re: Photos SNCF années 1970

Message par Y25 » dim. 16 févr. 2020, 16:05

Rhôô ! Confondre ZR et XR ! Couvrons nous de cendres et faisons le tour du Mont Kailash en pénitence !
Ma découverte des rames RIB tractées/poussées, date de vacances au Crotoy, en été 1961 ce me semble (il y avait encore des trains réguliers à voie métrique entre Noyelles et le Crotoy).
Bien bizarres et surprenantes, au moins esthétiquement, que ces rames toutes basses rencontrées en cours de route, faisant un drôle de ménage avec des locomotives à gabarit normal.
Réseau en effet bien surprenant que le Nord avec ses drôles de voitures métalliques à portières latérales, pas bien faciles à escalader pour y accéder. En outre, le compartimentage intérieur différait fortement de celui auquel le voyageur de grandes lignes était habitué.
Il était également prévu des rames automotrices sur la banlieue Est, mais là, semble-t-il, on a vite renoncé à cette perspective et commandé directement des rames RIB, avec aménagement différent (fourgon dans la voiture pilote).
Notons deux types de bogies sous les voitures RIB 60 : un modèle à empattement de 1,900 m et un autre plus original de 1,670 m, seul ce dernier ayant une descendance (notamment à suspension pneumatique).

Avatar du membre
6563
Fécond
Messages : 670
Enregistré le : ven. 25 déc. 2009, 21:10
Club : APCC 6570
Localisation : LAON AISNE
Âge : 72

Re: Photos SNCF années 1970

Message par 6563 » dim. 16 févr. 2020, 20:40

Y25 a écrit :
dim. 16 févr. 2020, 16:05
Rhôô ! Confondre ZR et XR ! Couvrons nous de cendres et faisons le tour du Mont Kailash en pénitence !
Ma découverte des rames RIB tractées/poussées, date de vacances au Crotoy, en été 1961 ce me semble (il y avait encore des trains réguliers à voie métrique entre Noyelles et le Crotoy).
Bien bizarres et surprenantes, au moins esthétiquement, que ces rames toutes basses rencontrées en cours de route, faisant un drôle de ménage avec des locomotives à gabarit normal.
Réseau en effet bien surprenant que le Nord avec ses drôles de voitures métalliques à portières latérales, pas bien faciles à escalader pour y accéder. En outre, le compartimentage intérieur différait fortement de celui auquel le voyageur de grandes lignes était habitué.
Il était également prévu des rames automotrices sur la banlieue Est, mais là, semble-t-il, on a vite renoncé à cette perspective et commandé directement des rames RIB, avec aménagement différent (fourgon dans la voiture pilote).
Notons deux types de bogies sous les voitures RIB 60 : un modèle à empattement de 1,900 m et un autre plus original de 1,670 m, seul ce dernier ayant une descendance (notamment à suspension pneumatique).
Les rames RIB 60 ont été mises en service progressivement partir de novembre 1961. Si vous les avez vues à l'été, ce devrait plutôt être en 1962. Le cahier des charges exigeait un matériel surbaissé pour en faciliter l'accès. Les automotrices prototypes avaient été livrées fin 1960-début 1961. Elles ont été testées au 1er semestre 1961, puis elles ont été mises en service banlieue normal au cours de l'été ou à la rentrée (je ne sais plus bien). Lycéen j'ai pu les prendre dès la rentrée des classes en septembre 1961. C'était donc avant livraison des RIB.
Deux types de bogies ont été testés, le bogie A type diamond et le bogie B dit Bruhat. Ce dernier était plus innovant, c'est semble-t-il la raison pour laquelle les rames RIB 60 ont été équipées du bogie A. Aux essais avec les prototypes on a pu constater que les bogies B étaient bien plus doux et plus silencieux que les bogies A. Votre serviteur s'en était déjà aperçu lorsqu'il empruntait les éléments prototypes (on les avait le soir au train de 17h20). C'est pourquoi à partir de la deuxième commande les voitures RIB ont été systématiquement équipées du bogie B.
Cette deuxième commande comprenait
1)une paire de remorques pour la Z 6009 qui avait élé livrée sans remorques et empruntait provisoirement celle de la Z 6008 qui ne roulait pas
2) un complément destiné à la banlieue Nord avec notamment les ZRABz sans emplacement de cabines permettant de former 4 rames bloc s'ajoutant aux rames 4+4
3) les rames destinées à la banlieue Est. Ces rames avaient deux particularités. En effet, la partie fourgon était reportée dans la voiture pilote en tête de rame. Et d'autre part la ZR côté locomotive était dépourvue de cabine aménageable comme sur les RIB du Nord, ce qui montre bien qu'on avait abandonné l'idée des les accoupler un jour à une automotrice.

Y25
Exubérant
Messages : 2619
Enregistré le : dim. 08 janv. 2006, 11:36
Localisation : 93140 Bondy
Âge : 69

Re: Photos SNCF années 1970

Message par Y25 » dim. 16 févr. 2020, 21:38

Ce devait donc être 1962, car ces rames RIB, que je découvrais, m'avaient surpris. Sous le soleil de début août, elles brillaient bien.
Pour ce qui concerne les Z, j'ai souvenir d'un trajet dans l'une de ces motrices entre Blanc-Mesnil - Drancy (nom d'alors de la gare) et Paris-Nord où, une fois la rame montée en vitesse, les voyageurs semblaient sauter en cadence sur leur banquette. Inconfortable mais hilarant au vu de ce spectacle. Ce ne devait pas être dans une des Z 6100 2ème série (6121/6185) nanties d'un nouveau bogie moteur.

15063
Volubile
Messages : 2021
Enregistré le : lun. 07 mars 2011, 09:15

Re: Photos SNCF années 1970

Message par 15063 » lun. 17 févr. 2020, 00:24

En ce qui concerne la banlieue Est, le service MT du réseau Est avait vite fait ses calculs : les Z 6100 offraient une puissance massique de 5,44 kw/t tandis que la compo la plus lourde, 10 voitures de banlieue Est + 16500 donnait une puissance massique de 5,73 kw/t avec le handicap de n'avoir que deux bogies moteurs par rame au lieu de 3. Les "performances" des Z 6100 n'étaient pas évidentes. Par contre, l'utilisation de rames courtes (un seul segment RIB) permettait un sérieux resserrement des marches. Dés l'été 1962, le service MT put vérifier cette hypothèse en service courant car le réseau Est utilisait déjà des rames de banlieue composées de 4 voitures Est allégées ne pesant que 144 tonnes aux heures creuses. Les BB 16500 donnaient des démarrages énergiques même dans les inter courts comme le Raincy-Gagny. A titre de comparaison, les RIB 60 étaient encore plus légères, 120 tonnes, mais moins bonnes freineuses avec leurs petites roues que les Est.

J'ai souvent fait le trajet entre Paris et le Raincy en 13/14 mn au lieu de 15 à l'horaire avec deux arrêts et même une fois un Paris-Gargan en 17 mn au lieu de 24 à l'horaire avec 6 arrêts !

Pas étonnant que le service MT de l'Est n'ai voulu pour rien au monde des Z 6100 ! Il est dommage que le matériel ne les ai pas proposées en version Z+ZR+ZR+Z parce qu'à ce moment là, la puissance massique montait à 8,2 kw/t et cela devenait intéressant. En UM2 soit 2x 1215 kw, on approchait la puissance d'une BB 16500. La contrepartie du choix des rames tractées était d'imposer de fastidieux remaniements de compos 4 fois par jour.

Y25
Exubérant
Messages : 2619
Enregistré le : dim. 08 janv. 2006, 11:36
Localisation : 93140 Bondy
Âge : 69

Re: Photos SNCF années 1970

Message par Y25 » lun. 17 févr. 2020, 07:58

15063 a écrit :
lun. 17 févr. 2020, 00:24
(...)
J'ai souvent fait le trajet entre Paris et le Raincy en 13/14 mn au lieu de 15 à l'horaire avec deux arrêts et même une fois un Paris-Gargan en 17 mn au lieu de 24 à l'horaire avec 6 arrêts !
(...)
Il y avait des compositions courtes (quatre caisses) de RIB en soirée. J'ai souvenir d'un retour de Paris aux alentours de 22 / 23 heures où, entre Pantin et Noisy-le-Sec (interstation longue, d'autant qu'à l'époque, sur les trains vers Chelles, c'était sans arrêt jusqu'à Noisy à mon humble souvenir), l'ensemble 16500 et son segment RIB pouvait "se lâcher". Ambiance shaker dans la voiture.

Avatar du membre
EC 64
Intarissable !
Messages : 16511
Enregistré le : lun. 21 janv. 2008, 12:13
Echelle pratiquée : H0 (ep IV-V)
Club : AFAC Paris
Site Internet : http://pagesperso-orange.fr/EC64
Localisation : PARIS (F)
Âge : 68

Re: Photos SNCF années 1970

Message par EC 64 » lun. 17 févr. 2020, 09:30

Aux heures de pointe, les "directs" Paris-Bondy que j'ai beaucoup emprunté faisaient le parcours en 9 minutes, RIB ou voitures EST !
EC 64, toujours en veille...

Répondre