Ecologie et transports en commun.

Ici prennent place les discussions diverses autour du train qui ne rentrent pas dans les rubriques spécialisées ainsi que les discussions sur le modélisme et les hobbies en général. Tout fil de discussions sans réponse au bout de 120 jours est automatiquement supprimé.

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
Renato
Intarissable !
Messages : 17297
Enregistré le : sam. 01 mars 2008, 16:00
Echelle pratiquée : H0 1958-75
Club : Rigollots®
Localisation : Sous les ogives du Midi

Re: Ecologie et transports en commun.

Message par Renato » dim. 02 déc. 2018, 16:53

L'idée n'est pas de revenir à l'époque des chars à bœufs, mais de limiter le gaspillage et la surenchère actuelle.
Image
@cdz183 :
Panneaux photovoltaïques et powerwall : en France, tu es obligé de passer par EDF. Et l'installation coûte (encore) trop cher pour être rentable pour un quidam.
Fichiers joints
Consommation energie_evolution_graph1.gif
Consommation energie_evolution_graph1.gif (18.49 Kio) Vu 630 fois
Gars de gare égaré

cdz183
Communicatif
Messages : 848
Enregistré le : lun. 21 mars 2011, 00:22
Echelle pratiquée : zéro Nord 56-64
Prénom : Nicolas
Club : RMC59 / CdZ / AATY
Localisation : 89- Auxerre
Âge : 56

Re: Ecologie et transports en commun.

Message par cdz183 » dim. 02 déc. 2018, 18:50

Renato a écrit : Panneaux photovoltaïques et powerwall : en France, tu es obligé de passer par EDF. Et l'installation coûte (encore) trop cher pour être rentable pour un quidam.
Que nenni, le but n'est pas de revendre de l'électricité PV à EDF (en faisant cracher les petits copains via la CSPE), mais de l'auto-consommer en chargeant son véhicule électrique (ce qui évite en outre d'augmenter la puissance, donc le coût de l'abonnement). Le prix des panneaux est devenu ultra-compétitif (charge à toi de les poser). Pour stocker cette énergie quand le VE n'est pas à la maison (donc hors WE), il faut un powerwall que j'obtiendrai pour rien quand la batterie de 16 kW de mon propre VE tombera en dessous de 70%. Ce qui n'est pas encore le cas car il n'a que 93 000 km ...
Le pseudo-recyclage des batteries de VE pour en récupérer la matière première est une imbécilité de technocrates. Leur seconde vie est toute tracée.
Seul problème pour nos crânes d'oeuf, ça diminue la dépendance du citoyen lambda au système et ça, ils n'aiment pas ...
Briques et vapeur ...

Avatar du membre
Vinces
Papotier
Messages : 161
Enregistré le : jeu. 02 nov. 2017, 18:49
Echelle pratiquée : N
Prénom : Eric

Re: Ecologie et transports en commun.

Message par Vinces » lun. 03 déc. 2018, 00:35

Renato a écrit :L'idée n'est pas de revenir à l'époque des chars à bœufs, mais de limiter le gaspillage et la surenchère actuelle.
Image
@cdz183 :
Panneaux photovoltaïques et powerwall : en France, tu es obligé de passer par EDF. Et l'installation coûte (encore) trop cher pour être rentable pour un quidam.
1) Tiens, une question intéressante quel est le résultat écologique de l'installation de panneaux photovoltaïque sachant que ceux-ci ne sont pas fabriqué en France ?
2) le solaire et l'éolien ne seront jamais que des sources d'énergie complémentaire car s'il n'y a pas ou peu de vent, il n'y aura que peu de production, idem en solaire
3) monter des panneaux solaires soi-même est a éviter (sauf a en avoir les connaissances technique) car pour etre raccorder au réseau il faut le passage d'un CONSUEL et si vous ne désirez pas etre raccordé il restera toujours le soucis des assurances en cas de sinistre

Avatar du membre
EC 64
Intarissable !
Messages : 16145
Enregistré le : lun. 21 janv. 2008, 12:13
Echelle pratiquée : H0 (ep IV-V)
Club : AFAC Paris
Site Internet : http://pagesperso-orange.fr/EC64
Localisation : PARIS (F)
Âge : 67

Re: Ecologie et transports en commun.

Message par EC 64 » lun. 03 déc. 2018, 09:39

Je me suis laissé dire qu'un panneau solaire nécessite plus d'énergie pour sa fabrication qu'il n'en produira sa durée de vie, donc bilan négatif.

On dit panneau solaire, mais à priori c'est la lumière la source d'énergie. Nous avons des calculettes ou autres petits appareils photovoltaïque qui fonctionnent parfaitement sans soleil, mais il est certain qu'un temps ensoleillé apporte beaucoup de lumière et donc d'énergie.
EC 64, toujours en veille...

popof59
Fécond
Messages : 579
Enregistré le : dim. 21 août 2005, 20:25

Re: Ecologie et transports en commun.

Message par popof59 » lun. 03 déc. 2018, 11:26

mon grain de sel

j'habite en milieu rural

un bus disponible le matin pour aller

un bus disponible fin d'après midi pour retour

Avatar du membre
Léo Dehurlevent
Fécond
Messages : 609
Enregistré le : mer. 01 févr. 2012, 15:08

Re: Ecologie et transports en commun.

Message par Léo Dehurlevent » lun. 03 déc. 2018, 11:44

Je me demande pourquoi on ne se penche pas davantage sur les "moteurs à eau" qui n'en sont pas vraiment mais le système déjà appliqué par Mercedes d'injection d'eau pulvérisée au carburant, l'économie mesurée étant au minimum de 20 à 25% de carburant. Lobbies pétroliers ??

cdz183
Communicatif
Messages : 848
Enregistré le : lun. 21 mars 2011, 00:22
Echelle pratiquée : zéro Nord 56-64
Prénom : Nicolas
Club : RMC59 / CdZ / AATY
Localisation : 89- Auxerre
Âge : 56

Re: Ecologie et transports en commun.

Message par cdz183 » lun. 03 déc. 2018, 19:22

Vinces a écrit : Tiens, une question intéressante quel est le résultat écologique de l'installation de panneaux photovoltaïque sachant que ceux-ci ne sont pas fabriqué en France ?
S'agissant pour moi de rouler électrique, pas pire que d'amener du pétrole d'Arabie Saoudite. D'autant que les panneaux, eux, ne voyagent qu'une fois tous les 20 ans ...
Vinces a écrit : le solaire et l'éolien ne seront jamais que des sources d'énergie complémentaire car s'il n'y a pas ou peu de vent, il n'y aura que peu de production, idem en solaire
En monocristallin, les panneaux PV produisent du lever au tomber du jour, tous les jours … :moi:
D'autant plus que l'ensoleillement est important, bien entendu.
Vinces a écrit :monter des panneaux solaires soi-même est a éviter (sauf a en avoir les connaissances technique) car pour être raccordé au réseau il faut le passage d'un CONSUEL et si vous ne désirez pas être raccordé il restera toujours le soucis des assurances en cas de sinistre
Aucun intérêt à se raccorder au réseau pour moi et le fait de pas courir après les subventions permet de poser les panneaux en sur-toiture et non pas intégrés comme l'exige le "législateur. Aucun risque de surchauffe et les régulateurs de charge de dernière génération (MPPT) gèrent les éventuels points chauds. Enfin, il suffit de poser les panneaux sur un carport ou un garage isolé de la maison (ce qui est mon cas).
Briques et vapeur ...

Avatar du membre
Renato
Intarissable !
Messages : 17297
Enregistré le : sam. 01 mars 2008, 16:00
Echelle pratiquée : H0 1958-75
Club : Rigollots®
Localisation : Sous les ogives du Midi

Re: Ecologie et transports en commun.

Message par Renato » lun. 03 déc. 2018, 19:25

EC 64 a écrit :Je me suis laissé dire qu'un panneau solaire nécessite plus d'énergie pour sa fabrication qu'il n'en produira sa durée de vie, donc bilan négatif.
Plus d'énergie, et produit davantage de déchets lors de sa fabrication, avec des substances qui ont un équivalent CO2 de plusieurs milliers de fois celui du CO2. L'avantage, c'est qu'ils pourrissent des petits Chinois, donc on s'en fout. :diable:
Mieux : on achète une paix économique. :wink:

Je me permets de citer cet article.
En gros : les panneaux solaires créeraient 300 fois plus de déchets toxiques que les centrales nucléaires, rapporté à la même quantité d’énergie produite. Si le solaire et le nucléaire produisent la même quantité d'électricité au cours des 25 prochaines années que le nucléaire a produit en 2016, et que les déchets sont empilés sur les terrains de football, les déchets nucléaires atteindraient une hauteur de 52 mètres, tandis que les déchets des panneaux solaires atteindraient une hauteur de... 16 km.
Après, pour les générations futures (mais y en aura t il beaucoup ?), je ne sais pas s'il vaut mieux 16 km de déchets solaires ou 52 mètres de déchets nucléaires. :?

On en est toujours à chercher des techniques à la con au lieu de baisser notre consommation globale. :(
Gars de gare égaré

Gilles74
Prolixe
Messages : 1715
Enregistré le : ven. 19 août 2016, 17:06
Echelle pratiquée : HO

Re: Ecologie et transports en commun.

Message par Gilles74 » lun. 03 déc. 2018, 20:01

popof59 a écrit :mon grain de sel

j'habite en milieu rural

un bus disponible le matin pour aller

un bus disponible fin d'après midi pour retour
Je ne peux m'empêcher de faire la comparaison avec une info suisse de la semaine dernière. Un nouveau réseau de bus interurbains concernant 4 communes du Chablais vaudois et valaisan. Et dans ce cas, pas de " bon, on crée 4 fréquences matin midi et soir, et si ça marche on pourra étendre le service ". Non, là, le réseau sera créé avec une plage de dessertes de 5h à 1h !!!!
Donc pas de soucis, ça ne peut que fonctionner!

Avatar du membre
Diabolic76
Loquace
Messages : 1206
Enregistré le : ven. 05 mars 2010, 20:15
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Jean-François
Site Internet : http://autolegotitrain.eklablog.com/
Localisation : 76
Âge : 70

Re: Ecologie et transports en commun.

Message par Diabolic76 » lun. 03 déc. 2018, 22:36

Et si on installait un grillage au dessus des routes et des perches au cul des autos, comme les tamponneuses, çà serait top pour la pollution et çà résoudrait le problème d'autonomie des voitures électrique à batteries
de m----e ! ! ! :D :clown: :ange:
Le HO, les légos, poil au dos.

Ulysse
Papotier
Messages : 148
Enregistré le : ven. 02 févr. 2007, 17:48

Re: Ecologie et transports en commun.

Message par Ulysse » mar. 04 déc. 2018, 01:14

Bonjour..
Bien vu diabolic 76..

Sauf que l' électricité nucléaire est très polluante et très dangereuse..
sauf si cette électricité est produite par les barrages , la oui mais..
ils ont l' intention de vendre nos barrages au capitalistes comme pour la snc..
donc sa va aussi revenir très chère..

si je puis : la réponse est dans la seconde question sachant qu' il y a 3 scandales..

1-Pourquoi depuis peu , le gasoil est si polluant..??
2- Pourquoi faut-il payer un gasoil si chère alors qu' il est coupé de moitié avec de l' huile...
- pour la question 1..premier scandale..
- il existe 2 sortes de gasoil :
-le gasoil léger..sans ajout d' huile.
- le gasoil lourd..avec ajout d' huile...à ne pas confondre avec le fioul lourd.
un gasoil trop gras , ne réponds plus aux normes anti-pollution et il devient très très polluant surtout si le moteur n' a pas été étudié pour cette consommation trop grasse..

D' ou , cet acharnement à vouloir éradiquer les anciennes voitures diesel.

- donc , il suffirait de demander à Bruxelles d' interdire de mélanger de l' huile de palme ou de colza dans le gasoil..

-Concernant la seconde question..Le second scandale.
- la ou le bas blesse...

Pourquoi vous devez payer un litre de gasoil très très chère et très très polluant quand vous savez que ce litre de gasoil est coupé avec de l' huile de palme acheté très peux chère...

oui , vous avez compris l' astuce , et du coup vous pouvez supposer l' énorme gain fait sur votre dos, à la pompe..

et nous en arrivons à l' écologie:
au début , tout part de l' idée de cette personne qui mélange de l' huile de friture à son gasoil..
Les écologistes voulant trouver une solution au futur manque de pétrole planétaire propose la culture du colza..
problème :
le colza se cultive avec les saisons ,
se plante au printemps , se récolte en juillet et sa coûte très très chère à produire.
puis , l' idée arrive chez les financiers et les pétroliers et on trouve une solution en parallèle à la production d' huile de colza.
puis , il s' avère que la production d' huile de palme se fait à l' année et
sa coûte 10 fois moins à produire..

- scandale numéro 3..l' écologie..
Les scientifiques vous ont avertie du danger si l' on touchait au poumon de la planète , mais au vu des dividendes titanesques que va rapporter l' huile de palme...Personne n' écoute, même la cop 21, pas un mot..
et , total en fait venir quelques tonnes et justement à mélanger avec votre gasoil..

Donc , ils ont déforestés ,laminé les terres et sa biodiversitée , ils ont fait d' énormes épandage de produits chimiques pour éradiquer toute la végétation et également la vie animal...
et , ils ont planté des palmiers , qui ont crevés et oui pas O.G.M , mais avec les suivants tous OGM , c' est le jackpot, mieux que le loto..

le hic l' éradication des arbres feuillus et de la biodiversité participaient à l' échange de gaz carbonique en oxygène..

donc , hélas , ce qui était une très bonne idée , risque d' être désastreuse pour les prochaines années..

-Concernant les voitures diesel qui polluent:sachant que :

et , il faut un peu moins de 100.000 camions jour , pour alimenter les halles de Paris.
à quoi , comme nos politiques ont tout mis sur les routes , un peu moins de 100.000 camions jour qui traversent la france et la région parisienne pour rejoindre l' Europe du Nord ou l' Angleterre..
et , à quoi vous rajoutez les milliers de bus qui traverse également l' europe pour aller visiter paris ou autres lieux historiques..

Maintenant , vous comprenez que moi et les gens qui me disent que c' est bon pour la planète ou pour ma santé, j' en doute...

Concernant les fines particules ..
encore une fois pour l' écologie...

Une cheminée à bois , le bois se consume et les cendres tombe dans le cendrier..
il faut vider 2 à 3 fois le cendrier dans la semaine, bien sur selon l' intensité du rendement de chauffage..
- avec le feu à pellet, fini cette corvée, vous ne videz le cendrier que lorsqu' il est plein...
et oui , le pellet tombe en saccade et brûle instantanément..

Et sa dégage beaucoup de chaleur..trop de chaleur à l' instant..
la chaleur remonte dans le conduit de cheminée, emportant avec elle les cendres et repend dans l' air extérieur des fines particules...
saleté , de diesel , il pollue..

puis , vos avions qui consomment du kéroséne, un gasoil.
cerise sur le gâteau auquel ils vont mélangé également de l' huile de palme , les avions à réaction ont un impacte majeur sur le bouleversement climatique de par les traînées blanches et en plus des rejets de gaz soufré du à la combustion du kérosène, au quel ils mélangent des produits chimiques pour éviter une usure rapide des réacteurs..
Et , de la combustion de ce carburant, le rejet de très fines particules..
chienlit , la voiture diesel pollue...

-Et le kérosène n' est même pas taxé..
Il faut dire , que tout la haut à dix mille pieds, qui se plaint de cette pollution??
bin , vous ...Car , les fines particules finissent toujours par redescendre...

- bon je passe sur le scandale du plastique alimentaire et sa production à outrance de bouteilles de plastique , et du scandale sur le ré-emploie de ce plastique pour vous tricoter des pull de plastique, qui au fur et à mesure se décompose dans l' air ambiant, polluant l' atmosphère merci les abeilles..

Quand je pense , que ma vieille voisine pestait chaque fois que la locomotive à vapeur passait au fond de son jardin ,
sa pollue ses engins la qu' elle disait..

maintenant vous comprenez pourquoi je ne suis plus d' accord pour payer une taxe à l' écologie, sachant que cette taxe n' ira certainement pas pour la sauver,cette planète..
Car l' homme détruit tout ce qu' il touche.
La preuve, il y a moins d' une heure , j' ai touché le pot en verre , et ,
il m' a glissé des mains..
bonne nuit...

Avatar du membre
Pat Garret
mot... queur !
Messages : 3266
Enregistré le : dim. 14 août 2005, 23:00
Site Internet : http://wagons-europe.net/
Localisation : Provins
Âge : 62

Re: Ecologie et transports en commun.

Message par Pat Garret » mar. 04 déc. 2018, 07:53

Je ne pensais que l'on pouvait dire autant de bêtises (pour rester poli) en un seule fois !
Bravo , tu as la palme (de l'huile!)
Essaie de semer du colza au printemps et tu me diras ce que tu récoltes!!! :mdr:
Wagonophile, loin d'un triage.

Avatar du membre
Roc
Promesse tenue
Messages : 21198
Enregistré le : jeu. 22 févr. 2007, 12:51
Prénom : Olivier
Club : Intermittent des Rigollots©
Localisation : Aude
Âge : 51

Re: Ecologie et transports en commun.

Message par Roc » mar. 04 déc. 2018, 08:38

Ulysse a écrit :Bonjour..
...
bonne nuit...
:shock:
La vache, tout ça, ça m'a déprimé. :|

Et foutu en rogne ! :colere:

J'ai la solution ! :idea:

Brûlons tout ! :diable:


:?
Ah m*r!e, ça non plus c'est pas bon pour la planète et le réchauffement climatique. :clown:
[center].[/center]

Avatar du membre
Diabolic76
Loquace
Messages : 1206
Enregistré le : ven. 05 mars 2010, 20:15
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Jean-François
Site Internet : http://autolegotitrain.eklablog.com/
Localisation : 76
Âge : 70

Re: Ecologie et transports en commun.

Message par Diabolic76 » mar. 04 déc. 2018, 09:25

L'époque de semi du colza, on s'en fou un peu ! ! ! :ange3:
Je ne pense pas qu'en taxant à tout va les automobilistes on va interrompre subitement la pollution, comme çà, comme d'un coup de baguette magique ! ! !
:mort: :colere:
D'autant plus que la pollution automobile n'intervient qu'à la hauteur d'environ 20 % de la pollution globale ! ! ! Faut arrêter d'être c-- ! ! ! :clown: :clown:
Le HO, les légos, poil au dos.

Avatar du membre
Vinces
Papotier
Messages : 161
Enregistré le : jeu. 02 nov. 2017, 18:49
Echelle pratiquée : N
Prénom : Eric

Re: Ecologie et transports en commun.

Message par Vinces » mar. 04 déc. 2018, 10:55

Léo Dehurlevent a écrit :Je me demande pourquoi on ne se penche pas davantage sur les "moteurs à eau" qui n'en sont pas vraiment mais le système déjà appliqué par Mercedes d'injection d'eau pulvérisée au carburant, l'économie mesurée étant au minimum de 20 à 25% de carburant. Lobbies pétroliers ??
L'injection d'eau n'est pas nouveau, c'etait déja utilisé voici plus de 70 ans dans les avions de chasse de la seconde guerre mondiale, de façon ponctuelle pour une augmentation de puissance.

Répondre