Privatisation SNCF

Ici prennent place les discussions diverses autour du train qui ne rentrent pas dans les rubriques spécialisées ainsi que les discussions sur le modélisme et les hobbies en général. Tout fil de discussions sans réponse au bout de 120 jours est automatiquement supprimé.

Modérateur : MOD

Avatar du membre
Bernard21
Causant
Messages : 200
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2016, 11:37
Echelle pratiquée : zéro
Prénom : bernard
Club : CDZ,CFE
Localisation : Bourgogne, pas très loin de Dijon...
Âge : 70

Re: Privatisation SNCF

Message par Bernard21 » jeu. 15 nov. 2018, 12:43

Diabolic76 a écrit :On ne se penche pas beaucoup sur les solutions alternatives...

Il y en a quand même, qui y ont pensé avec, déjà, me semble-t'il, Gébé qui y avait consacré une BD, au début des années 1970 (de mémoire : l'an 01: "on arrête tout". Mais aussi, quelques publications avant -gardistes" ("La Gueule ouverte" ?), qui, de mémoire annonçaient la fin du monde, "si on ne faisait rien"…

Et puis, il y a la revue écologiste "Silence", qui a publié beaucoup d'écrits sur le sujet à partir des années 90, avec notamment un essai de Bruno Clémentin et Vincent Cheynet: « La décroissance soutenable » (Silence, n° 280, Lyon, février 2002).

Et puis, quelques "verts", aussi, s'y sont mis comme Yves COCHET, à l'assemblée nationale, le 14 octobre 2008 (V. ici).

Ou encore d'autres femmes ou hommes de la même couleur : Nicolas Hulot et sa « croissance sélective doublée d’une décroissance choisie »; Mme Dominique Voynet qui aurait envisagé de rebaptiser sa formation : Parti du développement durable ; le photographe Yann Arthus-Bertrand qui aurait dit (dans son film "Home") : "Seule la décroissance sauvera la planète »...

Je crois même qu'il y a un "Parti pour la décroissance" (PPLD) et qu'il avait présenté des candidats aux dernières élections européennes.
Prevost a écrit : il y a […] La décroissance, la dépopulation, limiter les déplacements en tous genres, etc.
En ayant, quand même, bien présent à l'esprit, ce que l'idée recouvre, selon ses promoteurs évoqués ci-dessus:

Pour Clémentin et Cheynet, dans une « économie saine (...), le transport aérien, les véhicules à moteur à explosion seraient condamnés à disparaître (...), remplacés par la marine à voile, le vélo, le train, la traction animale ».

A la tribune de l’Assemblée nationale, en 2008, le député de Paris, Yves COCHET, a proclamé que « la recherche de la croissance est désormais antiéconomique, antisociale et antiécologique ».


Et, je passe sur certains appels lancés dans la revue "silence" et ailleurs, pour des « céréales à l’ancienne », la « forêt paysanne de proximité », des "petites cités fédérées", la règle des « 8 R » : « Réévaluer, reconceptualiser, restructurer, redistribuer, relocaliser, réduire, réutiliser, recycler », "vivre mieux avec moins », « Moins de biens, plus de liens » , « Elargir la gratuité des biens dont on fait un bon usage et interdire ceux qui relèvent du mauvais usage »...

L'ennui est qu'aucun n'a jamais pris le chemin de fer pour solution...

Avatar du membre
Diabolic76
Loquace
Messages : 1195
Enregistré le : ven. 05 mars 2010, 20:15
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Jean-François
Localisation : 76
Âge : 70
Contact :

Re: Privatisation SNCF

Message par Diabolic76 » jeu. 15 nov. 2018, 13:08

J'en reviens à ce que j'écrivais plus haut : on est bien parti pour se retrouver à l'époque de la chandelle et du char à bœufs :mort:
Le HO, les légos, poil au dos.

Avatar du membre
Bernard21
Causant
Messages : 200
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2016, 11:37
Echelle pratiquée : zéro
Prénom : bernard
Club : CDZ,CFE
Localisation : Bourgogne, pas très loin de Dijon...
Âge : 70

Re: Privatisation SNCF

Message par Bernard21 » jeu. 15 nov. 2018, 18:30

Diabolic76 a écrit :J'en reviens à ce que j'écrivais plus haut : on est bien parti pour se retrouver à l'époque de la chandelle et du char à bœufs :mort:
Je ne voudrais surtout pas être à la source de ces idées noires et me sens donc obligé d'en rajouter…

Car tous ceux que j'ai cités, et d'autres qui pensent comme eux, se heurtent un peu, en ce moment, aux réalités de notre monde, comme on l'explique assez bien ici et .

Et puis, ils leur arrive aussi de se contredire, prônant, les uns, "la mise en place d'un revenu social inconditionnel", les autres, comme 'Yves COCHET , "une inversion du montant des prestations familiales à partir du troisième enfant, au motif qu’un nouveau-né aurait « un coût écologique comparable à six cent vingt trajets Paris - New York ».


Surtout, ils n'ont pas encore le poids électoral nécessaire (V. ici), ni de grands relais médiatiques (je ne connais que la revue "Silence" et cet opuscule (pardon : "journal"), tiré à 20000 exemplaires, en ayant aussi de solides opposants de tous bords (jusqu'aux "marxistes" belges, qui les jugent "réactionnaires »).

Or, le changement, fût-il "de société", doit encore en passer par l'expression démocratique, en occident, et par le renoncement des autres peuples au progrès et à tout ce qu'ils peuvent voir sur leurs écrans de télévision ou de téléphone...

Et, surtout, on reproche à tous ces gens de "faire" du Thomas MALTHUS, du nom de celui qui, 200 ans en arrière, avait pronostiqué "l’appauvrissement inéluctable des ressources alimentaires, en raison de la croissance exponentielle de la population" (avec la solution, déjà, de limiter cette population).

Mais on sait maintenant que l'homme se trompait, puisqu'entre le moment où il a écrit son ouvrage et aujourd'hui, la terre a été capable de nourrir 6 milliards d’êtres humains en plus, et surtout mieux et plus longtemps.

Et aussi que la population va en diminuant au fur et à mesure qu’elle est plus éduquée ou "guidée" (en exemple ; la Chine) au point d'être désormais insuffisante dans bien des pays développés et d'y poser problème… pour la croissance.

D'ailleurs, d'autres "sachants" n'hésitent pas à nous annoncer pour bientôt (2050) un "'hiver démographique" (comme ), qui devrait donc, en bonne logique, faire taire les premiers.

Bref, on n'en est peut-être pas encore à retourner tous "dans le passé", à devoir cultiver chacun notre jardin, pour autant qu'on en possède un…

En tous les cas, moi je vais attendre pour le faire, qu'ils se mettent bien d'accord sur ce que sera la planète de mes petits enfants...

Avatar du membre
Bernard21
Causant
Messages : 200
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2016, 11:37
Echelle pratiquée : zéro
Prénom : bernard
Club : CDZ,CFE
Localisation : Bourgogne, pas très loin de Dijon...
Âge : 70

Re: Privatisation SNCF

Message par Bernard21 » sam. 17 nov. 2018, 12:50

PJRo a écrit :Pourquoi :diable: ne vise-t-on toujours que le particuliers ? :colere:
Diabolic76 a écrit :Finalement : 54% de 29% çà fait pas tant que çà !
Et peut-être moins, encore, si on croit le monsieur qui a écrit ce qu'on lit (là) et pour qui, finalement, nos voitures polluent moins que les vaches...(V. ici)

Et encore, on s'aperçoit que les français le font deux fois moins que les allemands, et chacun d'eux bien moins que les Luxembourgeois (champions du genre, en Europe ), sans rien dire des étatsuniens et autre chinois (là) , voire de nos amis quebécois (ici)

Et que dire des voitures des champs qui pollueraient beaucoup moins que celles des villes (V. là)

Il est vrai qu'on mélange allègrement, dans tous ces chiffres, le gaz carbonique, les particules fines,,,, au point que bien malin, sans doute, qui pourrait dire, rien qu'en lisant ce fatras de statistique, si les voitures, empoisonnent au bout du compte, plus que les camions, les trains, les navires à quai à Marseille...

En tout cas, je ne sais pas pourquoi, cela m'a fait me souvenir de Colbert, qui, déjà, il y a 4 siècles, préférait s'en prendre à toute cette "quantité de gens qui sont entre les deux, ni riches, ni pauvres, et qui travaillent, rêvant d'être riches et redoutant d'être pauvres ![,,,] Ceux là, plus tu leur prends, plus ils travaillent pour compenser…c'est un réservoir inépuisable. >
(toute ressemblance ou remplacement de « gens » par automobilistes... :oops:)

Et, cela m'a aussi fait penser au train, dont on ne parle guère, dans toute cette querelle...

Avatar du membre
Renato
Intarissable !
Messages : 16937
Enregistré le : sam. 01 mars 2008, 16:00
Echelle pratiquée : H0 1958-75
Club : Rigollots®
Localisation : Sous les ogives du Midi

Re: Privatisation SNCF

Message par Renato » dim. 18 nov. 2018, 14:12

Prevost a écrit :Sinon, il y a deux arguments pour la voiture électrique. Tout d'abord une pollution plus localisée ...
Ouaip : chez les autres, en Chine, pour y extraire les métaux nécessaires ! :applause:
Prevost a écrit :Et puis une électricité quasiment non polluante dans un proche futur.
Là, j'avoue que j'ai dû louper une info :oops: : on sait désormais quoi faire de nos déchets nucléaires et de nos capteurs solaires foutus à part les enterrer en cadeau pour les générations futures ? Chic alors ! :applause:

Plus sérieusement : la voiture électrique est un mirage qui commence à être sérieusement décortiqué, expertisé, évalué à tête reposée, loin des annonces à sensation. Tant mieux.
Autre chose jamais évoquée : l'énorme pression que met la Chine pour qu'on leur achète ces matières premières. En gros, dans les négociations, c'est : C'est ça, ou vous envoie 1 million de nos ressortissants. Nous on ne verra pas le changement, mais vous, ça va vous faire bizarre. :mdr2:
Bernard21 a écrit :... 'Yves COCHET , "une inversion du montant des prestations familiales à partir du troisième enfant...

:shock: Houlàmététipafou !? Parce que là, ce n'est plus la querelle imbécile et technique qui dure depuis cinquante ans entre le diesel et l'essence.
Nâân. Là, on touche au sacré, à l'ineffable, voire à Dieu himself (croissez et multipliez étoussa quoi). Et là, ce ne sont pas 50 ans de préjugés, qu'il va falloir combattre : c'est plus de 2000 ans d'aliénation judéo-chrétienne. Bon courage ! :clown:
Et secondairement, je vois assez mal un politicard être élu sur un programme de réduction des sacro-saintes allocs'. :ange3:

Sinon, c'était quoi le sujet du fil ? :noel:
Gars de gare égaré

Avatar du membre
Prevost
Mon surnom à moi
Messages : 26501
Enregistré le : lun. 02 janv. 2006, 10:04
Echelle pratiquée : H0.fr & H0.usa
Prénom : Alain
Localisation : Au pays des lentilles AOP
Âge : 65

Re: Privatisation SNCF

Message par Prevost » dim. 18 nov. 2018, 17:40

Renato a écrit :
Prevost a écrit :Sinon, il y a deux arguments pour la voiture électrique. Tout d'abord une pollution plus localisée ...
Ouaip : chez les autres, en Chine, pour y extraire les métaux nécessaires ! :applause:
Prevost a écrit :Et puis une électricité quasiment non polluante dans un proche futur.
Là, j'avoue que j'ai dû louper une info :oops: :...
Pour la localisation de la pollution, en Chine ou ailleurs, il est plus facile de maitriser et de traiter, si on le souhaite vraiment, une installation fixe qu'une installation mobile.
Concernant une électricité non polluante dans un futur relativement proche, je t'invite à lire ceci. Mais, je pense que tu connais.

Avatar du membre
Renato
Intarissable !
Messages : 16937
Enregistré le : sam. 01 mars 2008, 16:00
Echelle pratiquée : H0 1958-75
Club : Rigollots®
Localisation : Sous les ogives du Midi

Re: Privatisation SNCF

Message par Renato » dim. 18 nov. 2018, 18:22

Voui, j'avais vu passer cela, un peu rapidement. :oops:
Si tout se passe bien, ce serait opérationnel à grande échelle dans deux voire trois générations. :?

Sérieusement : on aurait sûrement tous à gagner à privilégier la décroissance, afin de baisser globalement notre consommation d'énergies.
Le problème est qu'on a tous nos priorités différentes, des points sur lesquels on ne rechignerait pas à rogner, et des trucs dont il est inenvisageable de se passer.
Et personne n'a les mêmes.
A titre personnel, je ne gaspille quasiment rien, je m'achète un pantalon ou une chemise tous les 5 ans, je ne voyage pas à l'étranger, je n'ai aucun objet hi-tech... mais j'achète à grands frais des petits trains chinois et j'ai plusieurs voitures. Cohérence, hein... :wink:

Au niveau national, ça bouge quand même : l'extinction de l'éclairage public la nuit dans de plus en plus de communes (ça, c'était vraiment un gaspillage flagrant), la baisse globale de la vitesse et de la cylindrée des voitures (même si je suis le premier que ça emmerde), la remise aux normes ou les nouvelles normes de construction et d'isolation thermique et phonique, etc etc.
Tout ne va pas si mal.
Gars de gare égaré

Avatar du membre
1CC1 3700
Exubérant
Messages : 2644
Enregistré le : mar. 23 août 2005, 21:21
Prénom : Laurent
Localisation : GAP (hautes-alpes)
Âge : 51

Re: Privatisation SNCF

Message par 1CC1 3700 » dim. 18 nov. 2018, 18:38

Bravo Renaud, je te félicite pour le respect de notre environnement, Mais malheureusement, c'est une microgoutte dans un "océan" qui déborde largement.

Y'a qu'a voir les quantité de rejet de la Chine, de l'Inde, et des US, (y a qu'a voir ce que leur président a dit après l'organisation de leur barbecue géant), par rapport aux notre pour voir que malheureusement nos efforts sont quasiment vains.
Ensuite, pour la décroissance, je te laisse volontiers la tache d'aller expliquer aux trois quart des habitants de la planète qu'ils faut qu'ils continu a vivre dans la misère, pour qu'on puisse continuer à vivre tranquillement dans notre opulence. Je te souhaite bonne chance de tout cœur.
Laurent

Avatar du membre
Renato
Intarissable !
Messages : 16937
Enregistré le : sam. 01 mars 2008, 16:00
Echelle pratiquée : H0 1958-75
Club : Rigollots®
Localisation : Sous les ogives du Midi

Re: Privatisation SNCF

Message par Renato » dim. 18 nov. 2018, 18:48

Je ne respecte pas l'environnement plus que ça : si je n'achète pas certains trucs ou si je ne prends pas l'avion tous les 3 matins pour un oui pour un non, c'est surtout... parce que ça ne intéresse pas. Même si on m'offre le week-end à Rome pour 45€ aller-retour, ou l'iffaune soldé à 50% lors du black-friday.

Ce que j'ai cru comprendre dans ton intervention (mais peut-être que je me trompe ?), c'est que notre consommation (ie celle des pays industrialisés dits "riches") servirait indirectement aux pays pauvres pour les tirer économiquement vers le haut.
Si telle était l'idée sous-tendue, je crains que ça ne soit qu'une généreuse imposture de plus.
Pour dire les choses crûment : changer nos téléphones, nos bagnoles ou nos fringues un peu moins souvent (je suis effaré des volumes reçus dans les déchetteries), éviter de faire 4 ou 5 gosses parce qu'il y a les allocs, jouer calmos sur les kilomètres de LGV et d'autoroutes qu'on déroule à tout va, et ainsi commencer à "gagner" ces fameux micro% de décroissance, ne feraient pas crever davantage de Biafrais.
Mais peut-être ai-je mal compris. :?:
Gars de gare égaré

Avatar du membre
1CC1 3700
Exubérant
Messages : 2644
Enregistré le : mar. 23 août 2005, 21:21
Prénom : Laurent
Localisation : GAP (hautes-alpes)
Âge : 51

Re: Privatisation SNCF

Message par 1CC1 3700 » dim. 18 nov. 2018, 18:57

En effet, tu a mal comprit, ou je me suis mal exprimé.
Ce que je veux dire, c'est que les trois quart de la planète aimeraient aussi changer de téléphone, de bagnoles, ou de fringues, pouvoir toucher les allocs, je t'épargne les autoroutes les Lgv, Ou tous simplement déjà vivre tranquille et pouvoir profiter de la vie comme nous.

Alors, leurs parler de décroissance…
Laurent

Avatar du membre
Prevost
Mon surnom à moi
Messages : 26501
Enregistré le : lun. 02 janv. 2006, 10:04
Echelle pratiquée : H0.fr & H0.usa
Prénom : Alain
Localisation : Au pays des lentilles AOP
Âge : 65

Re: Privatisation SNCF

Message par Prevost » dim. 18 nov. 2018, 19:05

Renato a écrit :...
Sérieusement : on aurait sûrement tous à gagner à privilégier la décroissance, afin de baisser globalement notre consommation d'énergies...
Je te suis à 100% :wink: Je suis même pour la décroissance humaine. Pourquoi s'embêter à 7 milliards alors qu'on pourrait être plus heureux à 5. :ange:

Avatar du membre
Renato
Intarissable !
Messages : 16937
Enregistré le : sam. 01 mars 2008, 16:00
Echelle pratiquée : H0 1958-75
Club : Rigollots®
Localisation : Sous les ogives du Midi

Re: Privatisation SNCF

Message par Renato » dim. 18 nov. 2018, 19:27

@Prevost :
C'est pour ça que les grands dirigeants de ce monde continuent à faire en sorte que 5 milliards d'individus soient des crève-la-faim. T'imagines s'ils vivaient aussi vieux que nous !? (je précise que là, je suis parfaitement odieux, mais c'est du second degré)

@Laurent :
OK, compris.
Hé bien alors, la décroissance, ce serait p'têt l'occasion de montrer à ces 5 milliards qu'on peut aussi être heureux sans la piscine d'hiver chauffée, les 12 écrans géants dans le loft, la Jaguar pour le week-end et le X5 pour tous les jours etc etc.
Bref, leur donner à espérer un monde qui ne soit pas forcément le nôtre, qu'on leur donne en pâture sans vergogne dans les médias, dont ils rêvent, et qu'ils fantasment. On retrouve ce même truc chez les gamins : ils veulent tous être Neymar ou gagner Danse avec les Stars. Y'a sûrement d'autres choses à montrer, d'autres envies à donner, d'autres espoirs à nourrir dans ces jeunes esprits.
Parce que viser cela comme objectifs pour les générations futures, c'est être condamnés à reproduire le mode de vie qui nous a menés là où nous en sommes aujourd'hui.

Il doit probablement exister un juste milieu qui pourrait être plus largement partagé, entre le bidonville en tôles ondulées et la villa à Saint Barth.

Deux petits liens sur la consommation d'eau sur notre planète. Edifiant.
:arrow: Ici, le volume d'eau total par habitant.
:arrow: Et là, un article du Monde sur l'explosion depuis seulement une vingtaine d'années.
Alors, on fait culpabiliser le pimpin de base à lui demander de prendre la douche vite fait, de se laver les dents dans un verre, et de ne pas laver sa voiture l'été, et lui donner bonne conscience. Ce n'est certainement pas faux sur le fond, mais tellement ridicule.
Gars de gare égaré

Avatar du membre
Bernard21
Causant
Messages : 200
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2016, 11:37
Echelle pratiquée : zéro
Prénom : bernard
Club : CDZ,CFE
Localisation : Bourgogne, pas très loin de Dijon...
Âge : 70

Re: Privatisation SNCF

Message par Bernard21 » dim. 18 nov. 2018, 21:47

Bernard21 a écrit :... 'Yves COCHET [….],
:shock: Houlàmététipafou ! […] je vois assez mal un politicard être élu sur un programme de réduction des sacro-saintes allocs'. :ange3:
D'ailleurs, il semble bien n'avoir plus aucun mandat électif, depuis la fin de sa "désignation" au parlement européen, en 2014.

Mais quels électeurs [ré-]éliraient un candidat qui passe son temps à prédire un "effondrement" du monde avant dix ans (V. ici), et à prôner la "grève du troisième ventre"...
Bernard21 a écrit :… Sinon, c'était quoi le sujet du fil ?
Il est vrai qu'on s'en éloigne un peu... :oops:

Répondre