Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Retour vers le futur ... en 2002

Ici prennent place les discussions diverses autour du train qui ne rentrent pas dans les rubriques spécialisées ainsi que les discussions sur le modélisme et les hobbies en général. Tout fil de discussions sans réponse au bout de 120 jours est automatiquement supprimé.

Modérateur: MOD

Retour vers le futur ... en 2002

Publié: Sam 03 Mars 2018, 10:13 
J'ai par hasard rouvert le Loco-Revue "spécial Nuremberg" de mars 2002. En le lisant j'ai repensé à la phrase célèbre du "Guépard": "il faut que tout change pour que rien ne change".

La couverture: dans l'oeil du cyclone. Brrrr !!!

Editorial de Christian Fournereau, aux cheveux encore très colorés: il s'en prend aux "dénigreurs" qui véhiculent "dans des courriers circulaires, et maintenant sur Internet" des commentaires fielleux et négatifs sur le monde du petit train et prédisent sa mort prochaine ...

A l'époque j'étais moins familier du monde en question et n'avais pas immédiatement reconnu, derrière le pluriel de façade, un célèbre détaillant normand. En 2018, force est de reconnaître que le petit train est toujours là ... toujours "mal en point" ... et que le "dénigreur" est lui aussi toujours actif ... à tous les sens du terme :mdr: (même si j'ai l'impression qu'il dénigre un peu moins ces temps derniers).

Le reportage n'est pas mal non plus.
... questions sur l'avenir de Jouef et de son SAV, suite à la restructuration du groupe Lima ... Vous remplacez "Lima" par "Hornby" et vous avez presque un texte d'actualité.
... interview sur la petite marque qui monte: LSM. A ce propos le texte contient une info qui vaut son pesant d'or: LSM va produire des voitures belges I2 qui sont très proches des OCEM française, ce qui laisse espérer des OCEM pour l'avenir. Il suffisait d'attendre :mdr:

Je persifle mais, 16 ans après, il me suffit de regarder dans mes placards et sur mon réseau pour voir tout ce que LSM apporté: en 2002 on annonçait comme nouveautés "imminentes" des voitures lits P, des Grand-Confort et à demi-mot des Mistral-69. Tout cela est venu, comme le Y7400 dont LR se désolait qu'aucun industriel ne s'y intéresse, comme les Mistral 56 pas encore annoncée, comme le Picasso (Lima annonçait un Picasso Jouef redécoré "années 50), comme ... la liste est trop longue, j'arrête là.

Et puis LSM a fait des petits, même s'ils sont parfois se pires ennemis: REE, R37 étaient inconnus en 2002. Finalement le monde miniature est bien plus beau en 2018 qu'en 2002. Plus cher aussi, c'est vrai. En 2002, les pages de pubs proposaient un set de trois USI LSM à 115€ (avec traduction en francs, l'Euro était tout neuf!). Même en tenant compte de l'érosion monétaire ça a indiscutablement augmenté.

A propos des pages de pub: Pierre-Dominique, sur une seule page en noir et blanc, proposait des promos "incroyables" . Aujourd'hui il propose toujours de l'"incroyable" ... et c'est parfois vrai! D'autres ont disparu, comme le magasin parisien "New Modélisme" qui passait sa pub pleine page suivante.

Conclusion?

Je ne suis pas très fort sur les conclusions, et encore moins pour prédire l'avenir. Je note juste que la situation actuelle de notre petit monde présente pas mal d'analogies avec celle de 2002. A titre personnel j'étais alors dans une phase d'incertitude professionnelle ... comme aujourd'hui. Pour l'instant je suis moi aussi toujours là ... et en plus j'ai un réseau, certes inachevé (le sera-t-il un jour) mais qui en 2002 n'existait qu'à l'état de projet dans un appartement que je venais de réserver sur plan ...
Part marginale de la clientèle
Avatar de l’utilisateur
Pierre bis
Intarissable !
 
Messages: 10349
Inscrit le: Ven 13 Avr 2007, 09:12
Localisation: Paris
Âge: 58
Echelle pratiquée: HO

Re: Retour vers le futur ... en 2002

Publié: Sam 03 Mars 2018, 12:00 
dire que peu de choses ont changé en 15 ans serait un peu utopique....
New Modélisme, magasin parisien situé dans le XVIIIe a effectivement disparu :
aligner ses prix sur ceux de Jura quand on a une boutique dans Paris alors que l'autre travaille dans le sous sol de son pavillon dans une petite ville de province, ça n'est pas jouable longtemps : avec un coefficent de vente à 1.45, on ne peut rien provisionner à la banque ....
Quand Jouef a fermé ses usines de Champagnole en 2004 (couru d'avance) puis le depot de bilan de Roco en 2005 (le méga coup de tonnerre !) , New Modelisme n'a pas eu la trésorerie suffisante pour traverser cette crise et après un an de redressement judiciaire, fermeture définitive en juin 2005 et chômage longue durée pour moi.....
par contre, celui qui a bien profité de cette super crise, c'est LSModels, hasard de calendrier, mais il est arrivé pile au moment ou Roco (qui dominait largement le marché à l'époque) but la tasse, et son matos se vendit comme des petits pains....depuis, l'eau a coulé sous les ponts et depuis que Modern Gala l'a planté là, il peine à remonter la pente ! (rise and fall....)

pour continuer, je dirais qu'ayant été qq années de l'autre coté du comptoir, je ne peux plus avoir le meme point de vue que l'amateur lambda (que je suis pourtant redevenu) et je n'aurais vraiment pas le meme avis que la majorité concernant "le tambour de Lisieux"....il y a effectivemment le fond et la forme, et je n'adhère pas à la forme, mais son point de vue est celui d'un vieux pro, présent et maintenu depuis plus de 30 ans....ayant eté pro quelques années aussi, j'ai vu les coulisses du petit monde, et j'ai vu son évolution, pas brillante, j'ai vu surtout les effectifs fondre lentement mais surement, chez les fabricants, mais surtout chez les clients (à force d'etre vieux, on finit par en mourir....) ! ......je reste pessimiste sur l'avenir de ce hobby, et si je voulais aujourd'hui retrouver un boulot dans le milieu, je ne pourrais tout simplement plus : plus assez de détaillants dignes de ce nom (avec boutique réelle) ni de fabricants localisés en France !!!....donc .j'imagine ce qu'AA a pu voir en 35 ans de metier, comparant aujourd(hui aux années 80 quand il y avait des milliers de points de vente alors qu'il en reste à peine qq dizianes....

après, on peut vouloir toujours etre optimiste, c'est un trait de caractère, ça peut aussi etre un fond de commerce (voir les politiciens....) , c'est un loisir et donc un echappatoire, c'est fait pour rever ! mais n'oubliez pas qu'en faire son boulot change beaucoup de choses :
d'un point de vue du professionnel de cette drole de profession, il est évident que celui d'un vieux detaillant qui voit son chiffre d'affaire se reduire d'années en années et que seule la passion maintient en place, ne peut pas etre celui d'un propriétaire de revue specialisée : meme si tous les amateurs etaient devenus si précarisés qu'ils ne puissent plus s'acheter le moindre wagon ou morceau de rail, ils trouveront toujours un peu de sous pour s'acheter une revue afin de rever encore un peu !

voilà, c'est ce qui s'appelle parler vrai ! on va voir si on me censure ou non...;j'en serais pas surpis meme si fondamentalement, je vois pas bien pourquoi.....
misanthrope sociable
Avatar de l’utilisateur
230b759
Démonstratif
 
Messages: 1532
Inscrit le: Mer 21 Mars 2007, 13:00
Âge: 48
Echelle pratiquée: HO
Prénom: eric

Re: Retour vers le futur ... en 2002

Publié: Sam 03 Mars 2018, 12:48 
Pas mal, mais le set de trois USI LSM à 115€ ou autre aujourd'hui est un leurre, ça faisait une voiture à 38 € environ ce qui restait raisonnable.
on disait le modélisme mal en point en 2002, il est toujours là, d'accord mais mieux ou pire ? perso je dirai pire surtout au niveau des prix injustifiés mais ceci n'engage que moi.
a +
La Frégate "Paris-Le Havre"
Avatar de l’utilisateur
La frégate
Prolixe
 
Messages: 1693
Inscrit le: Jeu 01 Sep 2005, 08:53
Localisation: Normandie
Âge: 53
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Philippe

Re: Retour vers le futur ... en 2002

Publié: Sam 03 Mars 2018, 12:57 
On doit être pas mal à s'engager sur cette voie...
L'expérience est une lanterne qui n'éclaire que le chemin parcouru...(CONFUCIUS?..) eh ben, j'suis pas pressé d'arriver!
Avatar de l’utilisateur
Mtb
Expansif
 
Messages: 2332
Inscrit le: Ven 22 Sep 2006, 11:42
Localisation: MONTAUBAN 82
Âge: 67
Echelle pratiquée: HO /HOe
Prénom: Jean-Marc

Re: Retour vers le futur ... en 2002

Publié: Sam 03 Mars 2018, 13:14 
Si c'est trop cher , on n'achète pas ou alors très peu !!!
Si cette démarche se généralise , peut-être , je dis bien peut-être , que les prix redeviendront à peu près raisonnables .

Mais une chose est certaine , dans la situation actuelle , il n'y a aucune raison pour que les choses changent !

Phil .
Moins qu'hier,plus que demain!
Avatar de l’utilisateur
Phil53
Volubile
 
Messages: 2015
Inscrit le: Jeu 17 Nov 2011, 23:22
Localisation: Par là-bas , mais souvent par ici !
Echelle pratiquée: HO
Club: CCAC , LIBERTY-RAIL

Re: Retour vers le futur ... en 2002

Publié: Sam 03 Mars 2018, 13:24 
La frégate a écrit:on disait le modélisme mal en point en 2002, il est toujours là, d'accord mais mieux ou pire ? perso je dirai pire surtout au niveau des prix injustifiés mais ceci n'engage que moi.
a +


Bonjour,

Aujourd'hui, le modélisme se résume t-il a faire des achats de matériels ? ? ? ( c'est oublier les autres formes de modélisme = créations, transformations ).
Avatar de l’utilisateur
Carluy Jean
Expansif
 
Messages: 2366
Inscrit le: Ven 02 Nov 2007, 00:00
Localisation: Boulogne Billancourt / Crépy-en-Valois
Âge: 72
Echelle pratiquée: Alte Modellbahnen 00
Club: Trains Miniatures du Valois

Re: Retour vers le futur ... en 2002

Publié: Sam 03 Mars 2018, 13:27 
vous réfléchissez en tant que clients....et seuls dans votre coin......
prix injustifiés ? ça se comprend de votre point de vue, (du mien aussi si je pense client) mais si le fabricant demande ce prix là, c'est parce que c'est à ce prix là qu'il s'y retrouve(et pas par méchanceté ou cupidité) , et c'est surtout du
à une demande de plus en plus exigente en terme de détails
à un baisse graduelle du nombre de clients (et c'est démographique)

et c'est le risque de tomber dans le cercle anti-vertueux, la spirale infernale qui angoisse chaque fabricant :
faire des produits de plus en plus exigeant, donc de plus en plus chers à concevoir, donc devoir les vendre plus chers, à une clientèle qui se réduit démographiquement et qui, la crise aidant a de moins en moins le budget pour acheter, tout en restant toujours aussi exigeante, et donc ne plus vendre sa production jusqu'au jour ou le financier dit stop !
cette spirale infernale, une fois qu'un fabricant entre dedans, il va au bouillon, c'est quasi inevitable....
cette crise de notre hobby est structurelle, seule la délocalisation dans des pays à bas-coût de main d'œuvre lui a donné ce sursis de 15 années, et peut etre d'autres échappatoires comme l'impression 3D lui donneront encore du répit, mais vue la démographie, et la paupérisation des classes moyennes, je suis pas optmitiste et en tant que clients, à toujours exiger "du Lemaco au prix du vieux Jouef", nous avons notre large part de responsabilité, et les revues aussi ont la leur !

mais bon, je vais pas encore aborder ce sujet :
ce forum est un endroit pour rever, notre loisir nous sert surtout à ça, la brutale et froide realité est moche, je comprends que tout le monde veuille s'en extraire, au moins un peu.....en fait, c'est l'evocation de New Modelisme ou j'ai bossé 2 ans et demi qui m' fait reagir, le reste , au fond, tout le monde le sait déjà.....
misanthrope sociable
Avatar de l’utilisateur
230b759
Démonstratif
 
Messages: 1532
Inscrit le: Mer 21 Mars 2007, 13:00
Âge: 48
Echelle pratiquée: HO
Prénom: eric

Re: Retour vers le futur ... en 2002

Publié: Sam 03 Mars 2018, 13:31 
230b759 a écrit:...
New Modélisme, magasin parisien situé dans le XVIIIe a effectivement disparu :
aligner ses prix sur ceux de Jura quand on a une boutique dans Paris alors que l'autre travaille dans le sous sol de son pavillon dans une petite ville de province, ça n'est pas jouable longtemps : avec un coefficent de vente à 1.45, on ne peut rien provisionner à la banque ....

L'accueil et un certain manque d'amabilité d'une certaine personne n'a peut-être pas améliorer les choses ...... :gne: :gne:
Avatar de l’utilisateur
Carluy Jean
Expansif
 
Messages: 2366
Inscrit le: Ven 02 Nov 2007, 00:00
Localisation: Boulogne Billancourt / Crépy-en-Valois
Âge: 72
Echelle pratiquée: Alte Modellbahnen 00
Club: Trains Miniatures du Valois

Re: Retour vers le futur ... en 2002

Publié: Sam 03 Mars 2018, 13:36 
Carluy Jean a écrit:
La frégate a écrit:on disait le modélisme mal en point en 2002, il est toujours là, d'accord mais mieux ou pire ? perso je dirai pire surtout au niveau des prix injustifiés mais ceci n'engage que moi.
a +


Bonjour,

Aujourd'hui, le modélisme se résume t-il a faire des achats de matériels ? ? ? ( c'est oublier les autres formes de modélisme = créations, transformations ).


aujourd'hui, il y a une très lourde tendance à appeler "modéliste" un consommateur très exigeant et auto-centré, qui ne fait pas beaucoup de modélisme.....revues, fabricants et bien sur clients ont une responsabilité dans cette tendance
mais pour faire un peu de sociologie en passant, c'est bien la toute puissante société de consommation dan son ensemble qui fait de nous ce client exigeant,infantilisé et narcissique....


je ne pense pas que si on achète pas, les prix baissent : ça ne peut pas durer bien longtemps : le prix de revient n'etant pas atteint, le fabricant perd de l'argent, et ne peut plus réinvestir dans les futurs modèles, le petit train n'est pas un marché spéculatif en grand, ce n'est pas des denrées alimentaires !
misanthrope sociable
Avatar de l’utilisateur
230b759
Démonstratif
 
Messages: 1532
Inscrit le: Mer 21 Mars 2007, 13:00
Âge: 48
Echelle pratiquée: HO
Prénom: eric

Re: Retour vers le futur ... en 2002

Publié: Sam 03 Mars 2018, 13:47 
Carluy Jean a écrit:
230b759 a écrit:...
New Modélisme, magasin parisien situé dans le XVIIIe a effectivement disparu :
aligner ses prix sur ceux de Jura quand on a une boutique dans Paris alors que l'autre travaille dans le sous sol de son pavillon dans une petite ville de province, ça n'est pas jouable longtemps : avec un coefficent de vente à 1.45, on ne peut rien provisionner à la banque ....

L'accueil et un certain manque d'amabilité d'une certaine personne n'a peut-être pas améliorer les choses ...... :gne: :gne:

tu parles de la Patronne ? effectivemment, elle n'était pas faite pour le commerce....
mais je crois pas du tout que ça puisse avoir joué : quand tu fais les meilleurs prix de l'Ile de France, tu pourrais insulter les clients , ils reviendraient quand meme profiter de tes prix avantageux....crois moi, j'etais sur place, on se partageait les jours de présence elle et moi, et j'ai bien vu que quand elle se plaignait que personne ne venait à la boutique, moi, je faisais de belles journées....j'etais passionné, pas elle, c'est tout !
c'est juste que quand tu fais "le prix d'acaht + 20% pour la TVA + 10% pour la boutique, tu gagnes keud', tu te payes au smic, et le fonctionnement de la boutique payé, tu n'a pas un kopeck en banque d'avance....et au premier gros coup dur, tu plonges !
si tu fais la meme, mais que ta boutique, c'est un vieux hangar en province , voire ton garage, tu economises sur les frais de location, ect.....et tu arrives à te maintenir....
c'est pour cette raison qu'il n'y a quasiment plus que des boutiques en ligne ! (boutiques en ligne parfois tenu par des types ni polis, ni passionnés, mais qui se maintiennent )
misanthrope sociable
Avatar de l’utilisateur
230b759
Démonstratif
 
Messages: 1532
Inscrit le: Mer 21 Mars 2007, 13:00
Âge: 48
Echelle pratiquée: HO
Prénom: eric

Re: Retour vers le futur ... en 2002

Publié: Sam 03 Mars 2018, 14:33 
Il faut raison garder et s'appuyer sur des indicateurs vérifiables plutôt que sur un ressenti.
Depuis 2000, l'inflation a fait en moyenne augmenter les prix de 25,7 % soit 1/4 de plus ce qui est sensible.
Les produits mis sur le marché à cette époque étaient plus simples (en général) même si l'ASTRIDE Jouef (un très beau modèle) comptait déjà plus de 300 pièces. La complexité a beaucoup touché le matériel remorqué. Il y a 18 ans, on trouvait encore des wagons certes par chers qui comprenaient un châssis, deux essieux, deux attelages (sans élongation) et une caisse. Point de marchepied, de mains d'atteleurs, de mains courantes (ou alors moulées dans la masse) de tringleries de freins et parfois pas de sabots. Ce type de matériel est devenu obsolète bien qu'il puise servir de base pour une bidouille.
Il en va de même pour les voitures dont les intérieurs sont désormais très bien reproduits.
D'autre part, les tentatives de mettre sur le marché des modèles plus sommaires n'ont pas été des succès. Les bidouilleurs qui découpaient un modèle pour le rendre plus exact ne se donnent plus cette peine (ou rarement).
Et puis, les modes changent. Que ferions-nous sans notre portable ? Combien nous coûte-il ?
C'est vrai que la moyenne d'âge augmente depuis longtemps. On en parlait déjà dans les années 1980 comme aussi de l'augmentation des prix. Et le modélisme est toujours là, certes différent. Il y a peut-être un peu moins de monde dans les expositions mais celles-ci sont plus complexes à mettre en place et surtout plus onéreuses à organiser (rarement d'espaces gratuits, obligations sécuritaires). Les ventes se font via Internet Ces remarques touchent toutes les formes de modélisme.
Nous sommes dans un monde de l'image plus que du concret, moins favorable aux loisirs techniques qui demandent un certain investissement en temps et de la motivation, ce qui est peut-être plus rare que d'argent nécessaire pour vivre sa passion.
Tonton Jean
Prolixe
 
Messages: 1720
Inscrit le: Lun 19 Nov 2007, 21:09

Re: Retour vers le futur ... en 2002

Publié: Sam 03 Mars 2018, 14:56 
parallèlement à ce que je disais sur les habitudes ultra-consumméristes qui se développent et ne concernent pas que notre hobby, pour les gars de ma generation (je suis né en 1970), la formation vers des métiers manuels a été "pestiférée" (il fallait tertiairiser l'economie !) et bien peu d'entre nous sauraient fabriquer de lui meme une loco (c'est pourtant l'essence meme du modélisme et la "raison d'etre" première de Loco-revue)....

que dire des gens des générations suivantes ? tout aussi incapable de fabriquer ex-nihilo une locomotive, en maniant tours et autres machines outils (comme on pouvait le voir dans les expos avec le Cercle des Modélistes indépendants, dont les membres sont tous des "têtes chenues" ), ils savent probablement fabriquer une loco a partir d'un ordi et d'une imprimante 3D...

le pays a muté, la sociologie aussi.... :wink:

en 2002, LR titrait "le modelisme dans l'œil du cyclone", nous y sommes toujours (expression d'ailleurs erronée car dans l'œil du cyclone, tout est calme).....en répit (merci les "petites mains aux yeux bridés"), vers d'autres répits, le fait est que la clientèle se raréfie, en dépit des diverses tentatives des revues (train in box par exemple) ou des fabricants (la gamme Piko) pour la rajeunir....
mais il faut aussi noter que les wagons pas chers car basiques et autres vieilleries sont l'objet d'un marché de l'occaz qui se maintient très bien....
il ya beaucoup de consommateurs exigeants....
plus beaucoup de vrais modélistes (au sens noble et correct)
mais aussi encore plein de gens qui jouent au train (sans se soucier de realisme), et aussi bien dans les milieux modestes (le marché de l'occaz réel et en ligne) que les milieux aisés (l'insolente et durable reussite du magasin "au pullman" qui s'est agrandit il y a qq années alors qu'il est de loin le plus cher de France)
misanthrope sociable
Avatar de l’utilisateur
230b759
Démonstratif
 
Messages: 1532
Inscrit le: Mer 21 Mars 2007, 13:00
Âge: 48
Echelle pratiquée: HO
Prénom: eric

Re: Retour vers le futur ... en 2002

Publié: Sam 03 Mars 2018, 15:12 
230b759 a écrit:mais aussi encore plein de gens qui jouent au train (sans se soucier de realisme)

Cela concerne environ 95% des modélistes. Il suffit de voir ce que ces personnes achètent en occasion dans les bourses et ce qui roule dans les clubs de la France profonde.
Les 5% restant "animent" les forums...
Avatar de l’utilisateur
BB 9282
Prolixe
 
Messages: 1669
Inscrit le: Mar 15 Juil 2008, 12:31
Localisation: Pays Bigouden
Âge: 67

Re: Retour vers le futur ... en 2002

Publié: Sam 03 Mars 2018, 15:51 
230b759 a écrit: l'insolente et durable reussite du magasin "au pullman" qui s'est agrandit il y a qq années alors qu'il est de loin le plus cher de France

Ne serait ce pas dû simplement à la très grande compétence du responsable et de son équipe de cette enseigne . ( un des rares où un débutant n'est pas considéré comme un intrus !.)
Avatar de l’utilisateur
Carluy Jean
Expansif
 
Messages: 2366
Inscrit le: Ven 02 Nov 2007, 00:00
Localisation: Boulogne Billancourt / Crépy-en-Valois
Âge: 72
Echelle pratiquée: Alte Modellbahnen 00
Club: Trains Miniatures du Valois

Re: Retour vers le futur ... en 2002

Publié: Sam 03 Mars 2018, 16:23 
BB 9282 a écrit:
230b759 a écrit:mais aussi encore plein de gens qui jouent au train (sans se soucier de realisme)

Cela concerne environ 95% des modélistes. Il suffit de voir ce que ces personnes achètent en occasion dans les bourses et ce qui roule dans les clubs de la France profonde.
Les 5% restant "animent" les forums...



Tout à fait, quand on voit :
-le succès du Roco années 80 sur e bay et autres,
-ce qui est proposé dans les bourses et le public par forcément fortuné qui achète,
-les réseaux que les gens postent sur You Tube, qui n'ont pas honte de ce qu'ils font, et c'est tant mieux... (pas le genre de concept ou de décors qui passent dans les revues).

Tout ça ne fait pas l'affaire des fabricants ou des détaillants, c'est sûr. Par contre, Piko avait essayé de toucher ce public, mais je crois que le succès n'a pas été au rendez vous. Pourquoi ?
Burro Catala
Causant
 
Messages: 298
Inscrit le: Mer 22 Avr 2015, 17:11
Localisation: Perpignan
Âge: 56
Echelle pratiquée: HO

Suivant

Retour vers Sur le zinc

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Bernard21 et 8 invité(s)