Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

chaos à Montparnasse

Ici prennent place les discussions diverses autour du train qui ne rentrent pas dans les rubriques spécialisées ainsi que les discussions sur le modélisme et les hobbies en général. Tout fil de discussions sans réponse au bout de 120 jours est automatiquement supprimé.

Modérateur: MOD

Re: chaos à Montparnasse

Publié: Lun 04 Déc 2017, 09:13 
A part le fait que je ne suis pas adepte des théories "complotistes" :mrgreen: .... Et même si la complexité croissante du matériel est bien réelle, elle n'explique pas tout...
Mais finalement en gros on est tout à fait d'accord! :wink:
Pascal
Thèse anti-thèse, fadaises...
Avatar de l’utilisateur
Pas27
Intarissable !
 
Messages: 4033
Inscrit le: Jeu 24 Jan 2008, 19:52
Localisation: Presqu'au carrefour des dép 27, 28 et ... 78
Âge: 54
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Pascal
Club: Les meclourds, trop lourds!

Re: chaos à Montparnasse

Publié: Lun 04 Déc 2017, 09:58 
NOTRE SOCIETE EST MALADE !

Bonjour à tous.
Etant sur un un fil intitulé " sur le zinc" donc de libre discussion , je permet d'intervenir ( d'aucun diront de ramener ma fraise..)

Aujourd'hui (encore) c'est la SNCF qui est sous les feux..
Alors , alors , facile de dire c est un scandale , c est lamentable , y a qu un ramassis d incompétents et autres débilités...

Ce n 'est pas la SNCF a elle seul qui est coupable.
Oui cdz183 à raison , regardons l ensemble de notre beau pays . Chacun de nous connais un domaine particulier où ça ne marche pas bien . je ne parle pas de ce que nous racontent les journalistes en general mais de chaque secteurs où nous travaillons, oeuvrons.. la justice, la santé, l ecducation nationale , le trafic routier..bref pas la peine de faire une liste. En un mot " "ça deconne partout"

POURQUOI ?
Eh oui nous sommes sur la pente, nous allons vers les abimes..
Ca c est bien français!
Henri IV disait " le naturel des français est de n'aimer point ce qu'il vois "
Donc ce n 'est pas nouveau!
Tout au long de notre histoire , la France a connue des hauts et des bas..

Souvent, je suis retrouvé ,sur le quai de la gare de St-Pierre-des-corps, en attente de correspondance.
Tel un spectateur au théâtre , je regardait ,j admirait tous ces trains arrivant repartant , les annonces , toutes ces "petite mains" qui s agitaient. Je me disait "qu'elle belle mécanique bien huilée"
C EST BEAU QUAND CA MARCHE BIEN !
Et puis certain jours rien ne va .Que se passe t-il? Pourquoi la rame est à quai , à l'heure, l affichage parfait MAIS Y PAS DE LOCO en tete?
Connaissant un peut "la maison" je devine le probleme:
- soit la loco est bloqué a un signal car sortie du dépot juste une minute trop tard
- soit que la machine vient juste d'avoir une avarie
- soit que ce jour là y pas d agent..
-Soit, soit...
En fait un grain de sable vient de perturber cette belle horlogerie.

Planifier, organiser, ADAPTER en permance, Réadapter, anticiper,prevoir l'imprevisible , c 'est le lot quotidien des cheminots tout comme dans bien d autre institutions...
Pour cela il faut ce donner les moyens, avoir une veritable politique et VIVRE A SON EPOQUE.
voilà le probleme majeur de notre societé

Ce matin Monsieur le Directeur va se faire taper sur les doigts par Madame la Ministre....................
Ca C EST DE LA COM!
Il n'y a plus que ça qui compte, actuellement, LA COMMUNICATION.
Les blablas , les beaux discours, les promesses de nos dirigeants .

Notre pays, tout au long de notre histoire , a connue des tristes periodes de stagnations, de déclins voir de chaos..Ce n'est pas nouveau et cela peut durer longtemps ( parfois 100 ans!)
Et puis un jour, un homme ( ou une femme pour ne pas choquer Madame la maire de PARIS ), un chef, un dirigeant s impose . Pas forcement de façon "conventionnel" pas toujours bien aimé au prime abord..
Un grand personnage qui sait s'entourer de specialiste compétents voir visionnaire .Un homme qui réforme réellement les institutions ...

NON , je n attend pas le messie !
Mais que serait Paris sans HAUSSEMAN, regarder ce que fit R.DAUTRY et tant d'autre..

Ce qu'il faut , c'est une veritable VOLONTE de reformer non pas la SNCF mais l ensemble de notre cher et si beau pays...

BON COURAGE.
"JE ME SOUVIENS"
Avatar de l’utilisateur
ouest-etat14
Loquace
 
Messages: 1031
Inscrit le: Lun 07 Jan 2013, 18:14
Localisation: Normandie
Âge: 53
Echelle pratiquée: ho

Re: chaos à Montparnasse

Publié: Lun 04 Déc 2017, 10:05 
Depuis le temps que l'on joue à l'apprenti sorcier avec des systèmes informatiques qui doivent résoudre tout les problèmes.
Je ne me souviens pas d'un poste d'aiguillage électromécanique (PRS ou autre) dont un dérangement (bug) bloquait toute une gare pendant des heures...

Je me souviens des débuts de l'informatique en signalisation, des idées tout azimut : BAL informatique, PN informatique.... Les anciens maitrisaient les initiatives : " Ce n'est pas parce que la technique peut le faire qu'il faut le faire ", mais ils ne sont plus là et les jeunes ingénieur et techniciens utilisent les techniques qu'ils ont étudié à l'école !
On ne peut pas aller contre le progrès mais on peut à minima essayer de le maitriser...
Le temps que le bug arrête tout ça va encore. Croisons les doigts qu'un jour il n'en soit pas ainsi.
EC 64, toujours en veille...
Avatar de l’utilisateur
EC 64
Intarissable !
 
Messages: 15187
Inscrit le: Lun 21 Jan 2008, 13:13
Localisation: PARIS (F)
Âge: 66
Echelle pratiquée: H0 (ep IV-V)
Club: AFAC Paris

Re: chaos à Montparnasse

Publié: Lun 04 Déc 2017, 10:31 
j'entendais ce matin un observateur qui disait simplement :
"pendant longtemps les ingénieurs prédominaient à la SNCF (peut être un peu trop), aujourd'hui ce sont des commerciaux qui dirigent, avec comme préoccupation encore plus de trains* et aussi des comptables qui eux réduisent les moyens"

* il faut incruster les Ouigo dans le graphique

:siffle:
informatisé oui, mais pas trop
Avatar de l’utilisateur
Matabiau
Démonstratif
 
Messages: 1314
Inscrit le: Mar 27 Oct 2009, 14:08
Localisation: 31 (ex 58 et 94)
Âge: 68
Echelle pratiquée: HO III/IV
Prénom: Michel
Club: privé Villeneuve (LR805/822)

Re: chaos à Montparnasse

Publié: Lun 04 Déc 2017, 10:49 
ouest-etat14 a écrit:...mais de chaque secteurs où nous travaillons, oeuvrons.. la justice, la santé, l ecducation nationale , le trafic routier..bref pas la peine de faire une liste. En un mot " "ça deconne partout"...

Je suis quand même surpris. :wink:
Quand je lis cette liste, je constate qu'il s'agit de secteur publique. Même pour le routier car je suppose que tu parles des infrastructures car pour ce qu'il y a dessus quoi qu'on en dise ça fonctionne pas mal (voitures, camions)
Alors faut il en tirer une conclusion :?: Je sais pas mais j'ai travaillé toute ma vie dans le secteur privé et ça fonctionne plutôt bien. Et quand ça fonctionne mal, ça ne dure pas longtemps. Il y a un juge de paix : le comptable.
Par ailleurs, je constate que tu as écrit "mais de chaque secteurs où nous travaillons" à croire qu'en rapport avec ce que tu as écrit par la suite et que j'ai relevé tout le monde travaille dans le secteur publique...
Il ne faut donc pas faire de généralité.
Avatar de l’utilisateur
Prevost
Mon surnom à moi
 
Messages: 25287
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 11:04
Localisation: Au pays des lentilles AOP
Âge: 64
Echelle pratiquée: H0.fr & H0.usa
Prénom: Alain

Re: chaos à Montparnasse

Publié: Lun 04 Déc 2017, 11:21 
Il y a aussi pas mal de soucis de compétence et de gestion dans les grosses boites privées, celles où justement l'incompétent peut passer inaperçu. Dans les PME c'est autre chose, comme écrit Prevost, la comptabilité vient vite rappeler à l'ordre. Des pantouflards ou des arrivistes, ce ne sont pas des exclusivités du secteur public! J'en ais un bon exemple dans un grand groupe d'hypermarché, qui malheureusement serait trop long à décrire, mais en gros, quand le bazar est mis lors d'une reprise d'enseigne, ça ne fait pas la une des réseaux sociaux, ni des journaux télévisés!
Montparnasse est vraiment un endroit "maudit"....je me souviens d'un "noir" complet du PRS dans les années 80, résultat d'une rupture d'alimentation électrique, additionné d'un refus du groupe électrogène de secours de démarrer automatiquement comme c'était programmé. Si je me souviens bien de ce que j'avais appris à l'époque, le groupe était calé sur un embrayage relié à un axe portant une masse d'inertie tournant en permanence. Lors d'une rupture d'alimentation, l'embrayage, maintenu en position débrayée par des contacts électriques, venait justement embrayer le générateur de secours qui démarrait automatiquement. ( je peux me tromper, c'est de mémoire ).
C'est d'ailleurs ainsi que lors de la grande panne de 1979, je ne me suis aperçu de rien avant de manger froid à la cantine, les salles de cours de Trappes étant sur le circuit du Poste 4!
Maintenant, l'informatique n'a plus ces secours automatiques, et quand ça ne veut pas, c'est mal barré! la solution du reset n'est pas toujours la bonne, surtout dans des installations complexes.
sans revenir au bons vieux postes à leviers, un peu de sagesse pour éviter de plonger dans les "délires" d'informaticiens, serait bienvenue.
C'est ainsi dans le matériel moderne, chaque fonction ajoutée à un équipement multiplie les risques. Bien sur, dans une voiture ou un camion, une telle panne ne concernera qu'un seul véhicule, presque invisible sur le bas côté. La multiplication des fonctions informatisées est peut-être bien pratique, mais un simple petit bug impose un passage par le garage...qui connecte, réinitialise, et soustrait quelques monnaie! Mais dans un système où tout est dépendant, la moindre poussière dans le système fait que ( et heureusement ) dans le ferroviaire tout se met en sécurité.
Gilles74
Communicatif
 
Messages: 788
Inscrit le: Ven 19 Août 2016, 17:06
Echelle pratiquée: HO

Re: chaos à Montparnasse

Publié: Lun 04 Déc 2017, 11:35 
En reponse à Prevost:
Trouvant mon intervention deja un peut longue , je n ai pas voulu trop detailler..
Bon tu as ( permetez moi de vous tutoyer..)travaillé toute ta vie en secteur privé; il semblerait que cela ne soit plus le cas..
depuis combien de temps as tu quitté "la vie active"?
Moi j ai toute ma famille ( ou presque), belle famille qui travaille en secteur privé ACTUELLEMENT.
Bah ce n 'est pas le nirvana!
Allez juste un exemple:
un de mes neveux travaille, comme boulanger-patissier chez Carrefour, il a 20 ans. Apres un excellent apprentissage chez un artisant boulanger, à Deauville ,et 1 an en CDD( avec heures suplementaires payées) ,il est donc aller travailler danc cette grande enseigne.
Là son patron lui à expliqué qu'il ne serat pas payé en heure supp, faut recuppéré...Ca motive quand on 20 ans!..
Pour ma part j ai travailler en secteur privé a 17/18 ans ( autre époque! 1982)
puis 19 ans en secteur dit publique, et a nouveau dans le privé mais là ce n est plus la meme époque le mode à changé!
Le plus remarquable c 'est que d une maniere generale les salarieés ( publique ou privé) sont DEGOUTES de l ambiance, la mentalité régnante et des perspectives d avenir...
Certe dans certaines grosses boites, avec de haute fonctions, on peut voir les choses autrement.
Mais viens travailler sur la cote en restauration , hotellerie ( tiens au"Normadie" par exemple) serveur, femme de menage...Oh oui il y des postes a pourvoir, ça embauche , c'est clair!
MAIS DANS QUELLES CONDITIONS!
Voilà ce que je, nous, reprochons à nos dirigeants, décideurs et autres comcepteurs; IL SONT A MILLE LIEUX DE LA REALITE QUOTIDIENNE.
"JE ME SOUVIENS"
Avatar de l’utilisateur
ouest-etat14
Loquace
 
Messages: 1031
Inscrit le: Lun 07 Jan 2013, 18:14
Localisation: Normandie
Âge: 53
Echelle pratiquée: ho

Re: chaos à Montparnasse

Publié: Lun 04 Déc 2017, 11:42 
Ouest-etat14 a cité comme service qui "déconne" l'éducation nationale.
Sauf erreur, c'est un secteur où l'on trouve des fonctionnaires, protégés par leur sacro-saint statut et payés par l'Etat, travaillant dans des structures privées sous contrat. A entendre ces enseignants et les parents de leurs élèves, ça "fonctionne" plutôt bien dans ces établissements (bien sûr on peut toujours mettre en avant leur façon de "sélectionner").
Si les travailleurs eux-mêmes ne sont pas à remettre en cause, cela montrerait que c'est au niveau organisationnel et hiérarchique que l'Etat a des insuffisances.

Sur le même plan : après Brétigny, le désastre d'Eckwersheim, Montparnasse bis et tout le reste j'attends toujours la démission de Pépoui ...
En 85 le PDG de la SNCF avait pris sur lui la responsabilité des divers accidents.
Autres temps autres moeurs .....
informatisé oui, mais pas trop
Avatar de l’utilisateur
Matabiau
Démonstratif
 
Messages: 1314
Inscrit le: Mar 27 Oct 2009, 14:08
Localisation: 31 (ex 58 et 94)
Âge: 68
Echelle pratiquée: HO III/IV
Prénom: Michel
Club: privé Villeneuve (LR805/822)

Re: chaos à Montparnasse

Publié: Lun 04 Déc 2017, 12:14 
Matabiau a mis le doigt sur un probleme cruciale des institutions dite publiques
TOUS CEUX QUI Y TRAVAILLENT N'ONT PAS FORCEMENT LE STATU DE FONCTIONAIRE.
"JE ME SOUVIENS"
Avatar de l’utilisateur
ouest-etat14
Loquace
 
Messages: 1031
Inscrit le: Lun 07 Jan 2013, 18:14
Localisation: Normandie
Âge: 53
Echelle pratiquée: ho

Re: chaos à Montparnasse

Publié: Lun 04 Déc 2017, 12:31 
ouest-etat14 a écrit:En reponse à Prevost:
Trouvant mon intervention deja un peut longue , je n ai pas voulu trop detailler..
Bon tu as ( permetez moi de vous tutoyer..)travaillé toute ta vie en secteur privé; il semblerait que cela ne soit plus le cas..
depuis combien de temps as tu quitté "la vie active"?
...

Mon age est inscrit dans mon profil, tu peux vite faire le calcul :wink: Ça fait moins de 3 ans que je suis à la retraite. Je ne pense pas que la marche des secteurs publiques ou privés a beaucoup changé.
Après tu confonds deux choses. La marche des entreprises et les conditions de travail des salariés.
Ces dernières ne sont pas directement le sujet évoqué. Bien quelles peuvent avoir en partie une influence sur la marche de l'entreprise.
Ceci dit, effectivement les conditions de travail ont évolués. Certaines dans le mauvais sens d'autres dans le bon. Mais là aussi c'est la loi de l'offre et la demande. Le jour où on ne trouvera plus de boulanger, on les payera à prix d'or.
Après, il y a un contrat de travail que les deux parties doivent accepter. Le paiement des heures supplémentaires n'est pas une obligation. C'est un ainsi.
Donc il ne faut pas mélanger marche de l'entreprise et conditions de travail. Et je pense qu'en dehors du secteur hospitalier, le secteur publique n'est pas le plus défavorisé.
Avatar de l’utilisateur
Prevost
Mon surnom à moi
 
Messages: 25287
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 11:04
Localisation: Au pays des lentilles AOP
Âge: 64
Echelle pratiquée: H0.fr & H0.usa
Prénom: Alain

Re: chaos à Montparnasse

Publié: Lun 04 Déc 2017, 12:39 
Matabiau a écrit:j'entendais ce matin un observateur qui disait simplement :
"pendant longtemps les ingénieurs prédominaient à la SNCF (peut être un peu trop), aujourd'hui ce sont des commerciaux qui dirigent, avec comme préoccupation encore plus de trains* et aussi des comptables qui eux réduisent les moyens"

* il faut incruster les Ouigo dans le graphique

:siffle:

pas qu'a la SNCF, je te rassure, c'est une tendance lourde.
Déçu du modélisme ferroviaire
Avatar de l’utilisateur
Elvis-Jagger-Abdul-Jabbar
Volubile
 
Messages: 2077
Inscrit le: Mer 15 Fév 2017, 00:37
Localisation: Nulle part
Âge: 34
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Antoine
Club: Indépendants associés

Re: chaos à Montparnasse

Publié: Lun 04 Déc 2017, 12:44 
Gilles74 a écrit: Mais dans un système où tout est dépendant, la moindre poussière dans le système fait que ( et heureusement ) dans le ferroviaire tout se met en sécurité.

Hélas, tout est encore imbriqué mais aussi complètement cloisonné. Chaque activité est de plus en plus autonome et il n'existe plus de communication directe au bas de l'échelle.
SNCF Réseau et SNCF Mobilités ne sont plus la même entreprise, SNCF Mobilités est complètement éclatée par activité et non plus gérée par métiers.
Chaque activité agit dans son intérêt propre sans communication avec les autres.
Tout ça dans un but: filialiser ou externaliser, donc séparer encore plus.
Même dans les plus hautes sphères, les cadres cheminots (qui ont commencé assez bas sur l'échelle) s'inquiètent de la pérennité d'un système aussi éclaté et par là même de l'avenir de l'entreprise et plus largement du système ferroviaire.
Le moindre grain de sable engendre des catastrophes tellement le système ferroviaire est devenu rigide.
Sylvain
MIDI's not dead!
Avatar de l’utilisateur
BB4100
Bouilleur de cuites
 
Messages: 6514
Inscrit le: Lun 14 Nov 2005, 19:12
Localisation: Toulouse, Saint Gaudens
Âge: 32
Echelle pratiquée: HO et réel
Prénom: Sylvain COSTES
Club: Rigollots© et Montréjeau (31)

Re: chaos à Montparnasse

Publié: Lun 04 Déc 2017, 12:52 
BB4100,

Tu as parfaitement résumé la situation. J'ajouterai que nous ne sommes qu'au début du processus. Mais l'essentiel, c'est que tout le monde soit content....
PAZ
Démonstratif
 
Messages: 1572
Inscrit le: Lun 08 Oct 2012, 20:58
Âge: 42
Echelle pratiquée: H0

Re: chaos à Montparnasse

Publié: Lun 04 Déc 2017, 13:07 
D'où ma question, et sans but polémique ou agressif, est ce qu'une entreprise dans le secteur privé confrontée à ce problème ne réagirait plus vite et de façon plus drastique :?: La SNCF me donne l'impression d'une entreprise para publique sclérosée ou tout au moins figée. Je pense que tous les cheminots pensent faire et font au mieux leur travail mais que la mayonnaise ne prend pas ou ne prend plus.
Avatar de l’utilisateur
Prevost
Mon surnom à moi
 
Messages: 25287
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 11:04
Localisation: Au pays des lentilles AOP
Âge: 64
Echelle pratiquée: H0.fr & H0.usa
Prénom: Alain

Re: chaos à Montparnasse

Publié: Lun 04 Déc 2017, 13:25 
Prevost a écrit:D'où ma question, et sans but polémique ou agressif, est ce qu'une entreprise dans le secteur privé confrontée à ce problème ne réagirait plus vite et de façon plus drastique :?:



Pour la com peut-être mais sur le fond je ne pense pas. je travaille depuis plus de trente ans dans l'informatique et j'ai vu le secteur évoluer. les externalisations ont fait un mal fou en terme de réactivité face aux incidents (financièrement c'est une autre histoire). c'est valable dans toutes les grandes boîtes, publiques ou privées. Quand les informaticiens étaient internes, ils se battaient jusqu'au bout de leurs force pour trouver le bug. Aujourd'hui ils sont externes et appliquent le contrat. Si le contrat n'a pas tout prévu (et aucun contrat ne prévoit tout) ils n'interviennent pas.

Je ne sais pas ce qui s'est passé hier à Montparnasse mais ce matin, j'en parlais à quelques collègues et tous faisaient les mêmes hypothèses: les gens potentiellement compétents ne sont plus forcément là, la période de 24h pour une mise en prod était insuffisante, etc... Aucun ne jetait la pierre à la SNCF.
Part marginale de la clientèle
Avatar de l’utilisateur
Pierre bis
Intarissable !
 
Messages: 9643
Inscrit le: Ven 13 Avr 2007, 10:12
Localisation: Paris
Âge: 57
Echelle pratiquée: HO

PrécédentSuivant

Retour vers Sur le zinc

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Blackleroc et 16 invité(s)