Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

De l'utilité du "re-run" en français ?

Ici prennent place les discussions diverses autour du train qui ne rentrent pas dans les rubriques spécialisées ainsi que les discussions sur le modélisme et les hobbies en général. Tout fil de discussions sans réponse au bout de 120 jours est automatiquement supprimé.

Modérateur: MOD

De l'utilité du "re-run" en français ?

Publié: Lun 10 Oct 2016, 12:52 
Cette manie de "rerun" employé dans bon nombre de messages sur ce forum (rubrique "Les nouveautés des fabricants industriels" notamment)... D'abord cela s'écrit "re-run" en anglais. Ensuite "re-run" en bon français peut se traduire selon le contexte par rediffusion (rediffuser, rééditer), répétition (répéter, refaire, ré-exécuter, recourir), voire retirage (retirer, refabriquer, relancer)... Donc "A production re-run" signifie "relancer la production" (produire une nouvelle série).

Pourquoi utiliser un mot étranger alors que le terme existe en Français ? Par facilité (c'est plus court) ? Par snobisme ou faire branché (je suis "du milieu") ? Par copier/coller (untel l'a écrit alors je fais pareil) ? Pour faire plaisir à Daniel Piron (un francophone pourtant que je sache - certes Belge) ? Et après on se plaint que la langue française a de moins en moins d'influence dans le monde moderne. La faute à qui ?

Vous me direz que les anglicismes sont légion dans la langue française, et chaque jour plus nombreux. Certains sont sans doute inévitables, mais d'autres sont certainement remplaçables, et je classerais "re-run" parmi ces derniers puisqu'un équivalent existe. Mais que fait l'Académie française ? :o

Merci pour votre feedback, parce que ce process de marketing ne matche pas vraiment le challenge proposé. Ou alors je suis trop focusé sur le business plan pour mapper le reporting. J'ai besoin d'un brainstorming. Vous me forwardez un mail et on se fait une confcall pour définir une deadline. Cool, non ? :siffle:
Bill46
Fécond
 
Messages: 516
Inscrit le: Sam 27 Juin 2009, 13:24

Re: De l'utilité du "re-run" en français ?

Publié: Lun 10 Oct 2016, 15:28 
S'il fallait créer un sujet pour chaque mot étranger utilisé dans la langue française, on ne s"en sort plus....
Le tout est de savoir ce que le mot "étranger" signifie en français.
Rerun ou re-run signifie retirage, réédition.
Je ne vois pas où est le soucis là-dedans....
Avatar de l’utilisateur
BR215
Intarissable !
 
Messages: 11455
Inscrit le: Jeu 18 Mars 2010, 19:24
Localisation: Alès (30)
Âge: 47
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Christian
Club: Inutile et sans intérêt.

Re: De l'utilité du "re-run" en français ?

Publié: Lun 10 Oct 2016, 15:30 
Vraiment utile ce sujet ...
Regiolis addict :)
Avatar de l’utilisateur
Bob l'éponge N iste
Héros des biquets obscurs
 
Messages: 6283
Inscrit le: Dim 20 Mai 2007, 21:06
Localisation: clermont ferrand
Âge: 30
Echelle pratiquée: HO et N
Prénom: Jeremy
Club: ordre Jedi

Re: De l'utilité du "re-run" en français ?

Publié: Lun 10 Oct 2016, 15:37 
Ah oui ! Je l'attendais depuis longtemps :ange:
Ozone
Éloquent
 
Messages: 387
Inscrit le: Mer 29 Nov 2006, 20:53

Re: De l'utilité du "re-run" en français ?

Publié: Lun 10 Oct 2016, 15:47 
Bill 46 a entièrement raison... j'y ajouterais la stupide dénomination de Train in Box.... :mort:
alain51140
 
Messages: 16
Inscrit le: Ven 06 Mars 2015, 19:35
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Alain

Re: De l'utilité du "re-run" en français ?

Publié: Lun 10 Oct 2016, 16:39 
alain51140 a écrit:Bill 46 a entièrement raison... j'y ajouterais la stupide dénomination de Train in Box.... :mort:


J'approuve ! :applause:
Bernard dit Papy Image
Bernard_dit_Papy
Démonstratif
 
Messages: 1417
Inscrit le: Ven 28 Juil 2006, 11:00
Localisation: 30530 CHAMBORIGAUD ......... dans les Cévennes
Âge: 75

Re: De l'utilité du "re-run" en français ?

Publié: Lun 10 Oct 2016, 16:41 
Tout à fait. Tout comme "abricot • alambic • alcool • algèbre • algorithme • amiral • assassin • aubergine • banane"
Avatar de l’utilisateur
Prevost
Mon surnom à moi
 
Messages: 25369
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 11:04
Localisation: Au pays des lentilles AOP
Âge: 64
Echelle pratiquée: H0.fr & H0.usa
Prénom: Alain

Re: De l'utilité du "re-run" en français ?

Publié: Lun 10 Oct 2016, 16:47 
BR215 a écrit:S'il fallait créer un sujet pour chaque mot étranger utilisé dans la langue française, on ne s"en sort plus....
Le tout est de savoir ce que le mot "étranger" signifie en français.
Rerun ou re-run signifie retirage, réédition.
Je ne vois pas où est le soucis là-dedans...

Je parle d'un seul mot : "re-run".
"Etranger" dans le sens ou le mot n'est pas dans la langue française (dans le dictionnaire) que je sache.
Retirage ou ré-édition me convient, pourquoi ne pas l'utiliser ?
Le souci est de ne pas utiliser l'équivalent français alors qu'il existe.

Bob le truc mou a écrit:Vraiment utile ce sujet...

Message inutile !

O3 a écrit:Ah oui ! Je l'attendais depuis longtemps

Fallait bien que quelqu'un ose ;)

alain458975985 a écrit:j'y ajouterais la stupide dénomination de Train in Box...

C'est peut-être une idée géniale issue d'un "brainstorming de markéteux" ? ;)
Bill46
Fécond
 
Messages: 516
Inscrit le: Sam 27 Juin 2009, 13:24

Re: De l'utilité du "re-run" en français ?

Publié: Lun 10 Oct 2016, 19:39 
Hébin moi, je vais abonder dans le sens de l'auteur du fil !

En plus, le son "reureunne" est absolument affreux. :mort:

Je proposerai donc qu'on retire ce mot de notre vocabulaire... ce qui en aucune façon ne consistera en un retirage. :ange3:
.
Avatar de l’utilisateur
Roc
Promesse tenue
 
Messages: 20956
Inscrit le: Jeu 22 Fév 2007, 13:51
Localisation: Aude
Âge: 50
Prénom: Olivier
Club: Intermittent des Rigollots©

Re: De l'utilité du "re-run" en français ?

Publié: Lun 10 Oct 2016, 20:04 
Bill46 a écrit:"Etranger" dans le sens ou le mot n'est pas dans la langue française (dans le dictionnaire) que je sache.


Et ?...

Bill46 a écrit:Retirage ou ré-édition me convient, pourquoi ne pas l'utiliser ?


Et pourquoi devrait-on ? :roll:

Bill46 a écrit:Le souci est de ne pas utiliser l'équivalent français alors qu'il existe.


Souci ? Quel souci ? :mrgreen:

Bill46 a écrit:
alain458975985 a écrit:j'y ajouterais la stupide dénomination de Train in Box...

C'est peut-être une idée géniale issue d'un "brainstorming de markéteux" ? ;)


Je bosse dans le marketing... C'est peut-être en effet une idée géniale qui permet de dépoussiérer un milieu et un marché qui tourne en rond, trop marqué par quelques ingénieux-tecnicos au look pré René Coty et à l'hygiène douteuse, engoncés dans leur mépris franco-franchouillard de tout ce qui touche au commerce et à l'argent...

A cliché, cliché et demi ! :mdr: Sans rancune ! :ange3:
Christophe
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Dingue de sabotage
 
Messages: 10529
Inscrit le: Sam 13 Août 2005, 15:51
Localisation: Bussy St Georges (77)
Âge: 51
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Christophe
Club: AMFP-RATP et club Proto

Re: De l'utilité du "re-run" en français ?

Publié: Lun 10 Oct 2016, 20:30 
Merci pour ta réaction Christophe (même si j'ai un peu de mal à te suivre dans ta logique de marketing - mot qui est, lui, entré dans le dictionnaire français - du "Train dans la boîte" ), mais il faut bien des "pour" et des "contre". Le débat reste ouvert :)

What else? Euh pardon, je suis trop sous l'influence du marketing... Quoi d'autre ?
Bill46
Fécond
 
Messages: 516
Inscrit le: Sam 27 Juin 2009, 13:24

Re: De l'utilité du "re-run" en français ?

Publié: Lun 10 Oct 2016, 20:53 
Prevost a écrit:Tout à fait. Tout comme "abricot • alambic • alcool • algèbre • algorithme • amiral • assassin • aubergine • banane"

C'est re-moi (un peu comme re-run, mais qu'avec des mots français :mrgreen: ).

Je suis d'accord, mais il faut absolument laisser dans le dictionnaire "alambic • alcool • algèbre • algorithme • amiral • assassin" (quoi que j'aie un petit doute pour algèbre).
Parce que sinon, cela amputerait le capitaine Haddock d'une bonne partie de ses jurons, ce qui serait tout à fait préjudiciable ! Image

Image
.
Avatar de l’utilisateur
Roc
Promesse tenue
 
Messages: 20956
Inscrit le: Jeu 22 Fév 2007, 13:51
Localisation: Aude
Âge: 50
Prénom: Olivier
Club: Intermittent des Rigollots©

Re: De l'utilité du "re-run" en français ?

Publié: Lun 10 Oct 2016, 20:59 
Hé bien plus sérieusement, on m'expliquait un jour que la langue était le reflet du "dominant" dans un sujet...

Les choses étant ce qu'elles sont, on parle donc français dans les domaines de la cuisine mais plutôt anglais dans hélas un nombre croissant de domaines ; j'en ai parfois souffert dans le marketing, la finance et c'est pire encore dans l'informatique...

LSM est une société ouverte, internationale, son catalogue couvre de nombreux pays, elle fait fabriquer à l'autre bout du monde ou l'anglais ou plutôt le globish s'est imposé, donc pas très étonnant que LSM s'en tienne à rerun (rwirweune Roc ! :mrgreen: ) et ne sente pas obligé de le traduire en français ou dans toutes les autres langues des pays où ils interviennent d'ailleurs...

Si on ajoute à cela que les productions nationales ou presque ne manipulaient pas le concept (je ne crois pas que Jouef parlait de rééditions), le terme français n'avait que trop peu court...
Christophe
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Dingue de sabotage
 
Messages: 10529
Inscrit le: Sam 13 Août 2005, 15:51
Localisation: Bussy St Georges (77)
Âge: 51
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Christophe
Club: AMFP-RATP et club Proto

Re: De l'utilité du "re-run" en français ?

Publié: Lun 10 Oct 2016, 21:17 
Perso, je suis plus dérangé par le prix de ces re-runeries que que par le mot lui-même
Greyhound Division
Avatar de l’utilisateur
Starbuck
Exubérant
 
Messages: 2674
Inscrit le: Sam 20 Août 2005, 20:56
Localisation: Entre lavandin et génépi ...
Âge: 55
Echelle pratiquée: Zéro US / HO US
Prénom: Jean-Marc
Club: Méclents du Jébobola

Re: De l'utilité du "re-run" en français ?

Publié: Lun 10 Oct 2016, 21:27 
Ben moâ, le seul rerun que j'attends, il est pour du matériel CIWL.
Donc international.
Alors là : j'ai bon ? :mrgreen:

D'autant que si jeune Mabuse, l'inventeur du terme l'écrivait "rerunn" dans ses messages, avec deux "n" et sans tiret.

Il me semble que cela eût pu constituer la moindre des corrections que de rendre à ce wallon César cette notable dysorthographie.
Un peu comme le terme de Rigollots, rentré désormais dans les annales (pas de blague, hein :gne: ) , terme pour lequel une demande d'agrément auprès de l'Académie Française est en cours. :clown:

Par surcroît, tant qu'on en est réduit (avec ou sans "s", hein...) à des vieux pieux alakon, dans un fil éponyme : si d'ores et déjà on écrivait français correctement, ce ne seraient pas les quelques anglicismes malheureux rencontrés çà et là qui me gêneraient... :siffle:

:moi: @Bill46 : Jacques Toubon, sors de ce corps. :wink:
Gars de gare égaré
Avatar de l’utilisateur
Renato
Intarissable !
 
Messages: 15538
Inscrit le: Sam 01 Mars 2008, 17:00
Localisation: Sous les ogives du Midi
Echelle pratiquée: H0 1958-75
Club: Rigollots® en deuil

Suivant

Retour vers Sur le zinc

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Babar, Personne et 4 invité(s)