Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Service public

Ici prennent place les discussions diverses autour du train qui ne rentrent pas dans les rubriques spécialisées ainsi que les discussions sur le modélisme et les hobbies en général. Tout fil de discussions sans réponse au bout de 120 jours est automatiquement supprimé.

Modérateur: MOD

Re: Service public

Publié: Dim 07 Jan 2018, 20:01 
Non.
Un privé regardera toujours le prix, in fine.
Normal : c'est le but de son job. Et c'est très bien ainsi.

Vigeois a écrit:...en Bretagne où il est à plus de 50% géré par des établissements privés, catho, Diwan... ce dernier fonctionne très bien, et mieux, c'est aussi en Bretagne que l'EN a parmi ses meilleurs résultats !

Parce que tu crois que les bons résultats aux stats scolaires sont dûs à l'école et aux enseignants !? :mdr:
Tant de naïveté me touche. :ange:
Si les disparités sociales sont ce qu'elles sont, c'est peut-être justement que côté aménagement du territoire, depuis 50 ans, ben heu... Comment dire... :mort: En ce sens, je te rejoins sur ce point de politique étatique ratée. A décharge : on n'a pas fait mieux sur ce plan là que les très libéraux étasuniens, ou que les Russes. Alors... :roll:

Mais oui : vive l'école privée ! Dans ces conditions, et dans un strict souci égalitaire et pour faire remonter les stats : à quand une école qatari subventionnée par Al Jazeera dans le neuf cube ? :applause: :applause: :applause: :diable:
J'aurais aussi pu citer une école yiddish dans le Sentier, mais je ne suis pas d'humeur Mossad. :clown:

:moi: Au fait : l'école dite "privée" est largement subventionnée par l'Etat. Alors si tu ne veux pas réellement foutre en rogne l'agnostique que je suis qui voit ses impôts aller chez ces gens (quelle que soit leur religion), choisis un autre exemple. :siffle:
L'article L. 442-5 du code de l'éducation stipule que les dépenses de fonctionnement des classes sous contrat d'association soient prises en charge dans les mêmes conditions que celles des classes correspondantes de l'enseignement public. Pour les communes concernées, la participation aux dépenses de fonctionnement des établissements d'enseignement privés sous contrat du premier degré à hauteur des dépenses de fonctionnement consenties pour les écoles publiques est toujours obligatoire.
Privé... mais pas trop, hein... :lol:
Gars de gare égaré
Avatar de l’utilisateur
Renato
Intarissable !
 
Messages: 16409
Inscrit le: Sam 01 Mars 2008, 16:00
Localisation: Sous les ogives du Midi
Echelle pratiquée: H0 1958-75
Club: Rigollots®

Re: Service public

Publié: Dim 07 Jan 2018, 20:31 
Dans le cas d'un service au public, l'Etat, les collectivités locales doivent fixer leurs attentes et le prix qu'ils sont prêt à mettre pour se service.
Le "privé" comme tu dis n'a pas son mot à dire sur le prix, il prend le marché ou pas, voir il négocie, mais le dernier mot reste au décideurs c'est à dire celui qui va payer..

Quant-à l'école, oui je crois franchement au rôle des professeurs dans les acquis des élèves, j'ai travaillé assez longtemps au sein et avec des établissements scolaires pour être sur de ce fait : il y a de bons et de mauvais profs, dans le privé comme dans le public. J'ai travaillé assez longtemps comme éducateur pour te dire que nous placions des enfants aussi bien dans le privé que dans le public, et que leur placement n'avait rien à voir avec leurs origines sociales, religieuses ou économiques mais avec les solutions qui pouvaient être mises en oeuvre pour les difficultés que rencontraient ces jeunes...

Pour l'avant dernier point, m'sieur le Hussard Noir :ange3: oui l'école privée sous contrat reçoit des subventions, mais les établissements doivent aussi s'autofinancer, toutes les charges ne sont pas prises en compte par l'Etat.
Perso une école quatari qui serait sous contrat avec l'Etat ne me dérangerai pas !
Christophe
Avatar de l’utilisateur
Vigeois
Intarissable !
 
Messages: 3925
Inscrit le: Mer 05 Déc 2007, 17:57
Localisation: Tout près du record de 55...

Re: Service public

Publié: Dim 07 Jan 2018, 20:41 
Vigeois a écrit:Dans le cas d'un service au public, l'Etat, les collectivités locales doivent fixer leurs attentes et le prix qu'ils sont prêt à mettre pour se service.
Le "privé" comme tu dis n'a pas son mot à dire sur le prix, il prend le marché ou pas, voir il négocie, mais le dernier mot reste au décideurs c'est à dire celui qui va payer.

Et dans les zones rurales, avec un marché pas assez porteur pour le service considéré, tu n'aurais aucune offre. Retour à la case départ pour ce qui est de l'aménagement du territoire.
Ou alors l'Etat et les collectivités seraient obligés de mettre en partie la main au portefeuille (sous diverses façons : aides, allègements de charges et autres incitations), puisque l'escompte des seuls revenus propres serait insuffisant à pérenniser l'entreprise ; comme pour les écoles privées.
Retour à la case départ - bis.

Pour ton passage sur l'école, tu es à côté du débat. Il n'est pas question de bon ou mauvais profs, qui seraient capables ou pas avec des élèves divers. Mais de quartiers entiers déshérités, où la misère sociale (et intellectuelle) s'est enracinée depuis des décennies. C'est certes le problème de l'école. Mais aussi celui des services sociaux, de la santé, de la sécurité. Voire des privés, qui n'osent même plus s'installer dans ces quartiers. On est là bien au-delà des carences (réelles) de la seule Education Nationale.

Vigeois a écrit:Perso une école quatari qui serait sous contrat avec l'Etat ne me dérangerai pas !

Nous sommes donc sur ce point parfaitement irréconciliables. :wink:
Gars de gare égaré
Avatar de l’utilisateur
Renato
Intarissable !
 
Messages: 16409
Inscrit le: Sam 01 Mars 2008, 16:00
Localisation: Sous les ogives du Midi
Echelle pratiquée: H0 1958-75
Club: Rigollots®

Re: Service public

Publié: Dim 07 Jan 2018, 21:04 
Tu mélanges : la question n'est pas de savoir si c'est rentable, mais de savoir quel service on veut, l'acteur, qu'il soit public ou privé, n'est qu'un moyen d'y arriver, c'est là où nous divergeons : toi tu penses que le service DOIT être assurer par un service appartenant à l'Etat, moi je pense que le service doit être assurer au mieux, qu'il soit propriété de l'Etat.. ou pas ! Tout comme les profs, où il y a de bons et mauvais profs dans l'école publique ainsi que dans l'école privée, il y a de bons et mauvais services de l'Etat et de bonnes ou mauvaises entreprises privées..

Renato a écrit:
Vigeois a écrit:Perso une école quatari qui serait sous contrat avec l'Etat ne me dérangerai pas !

Nous sommes donc sur ce point parfaitement irréconciliables. :wink:


pô grave, les diversités sont autant de richesses. :mrgreen:
Mais.. cela te gènes que le Quatar puisse avoir une école SOUS CONTRAT -j'insiste sur ce point, car pour moi il fait toute la différence- en France, mais cela ne te fais rien que la France -l'Etat français- possède des établissements français dans de nombreux pays du monde ? Tu me surprends !
Christophe
Avatar de l’utilisateur
Vigeois
Intarissable !
 
Messages: 3925
Inscrit le: Mer 05 Déc 2007, 17:57
Localisation: Tout près du record de 55...

Re: Service public

Publié: Dim 07 Jan 2018, 21:15 
Curieusement il existe un service assuré par les organismes publics qui coûte certainement fort cher et que personne ne remet en cause: l'entretien des routes.

A quand des routes secondaires à péage dont le concessionnaire n'assurera l'entretien que si elles sont rentables? (en admettant qu'on trouve un candidat pour les chemins vicinaux auvergnats)
Part marginale de la clientèle
Avatar de l’utilisateur
Pierre bis
Intarissable !
 
Messages: 10365
Inscrit le: Ven 13 Avr 2007, 09:12
Localisation: Paris
Âge: 58
Echelle pratiquée: HO

Re: Service public

Publié: Dim 07 Jan 2018, 21:40 
Vigeois a écrit:Tu mélanges : la question n'est pas de savoir si c'est rentable, mais de savoir quel service on veut, l'acteur, qu'il soit public ou privé, n'est qu'un moyen d'y arriver

Certes, et tu crois qu'une entreprise privée va prendre un service non rentable ? :mdr:
Parce que pour aller distribuer le courrier dans un coin paumé, si tu fais seulement payer les utilisateurs du hameau, même avec un postier polonais sous-payé, je te dis pas le prix du timbre.
Et là, si ce genre de service (encore considéré comme public) est délégué à un sous-traitant privé, c'en est fini de la savante équation des rééquilibrages entre les territoires.
Pierre-bis vient de citer les routes (auvergnates... ou landaises :wink: ) : cela relève de la même logique.
Regarde aussi ce qu'il se passe quant au flou entourant les ordures ménagères (TEOM versus REOM), ou le prix de l'eau.
on pourrait aussi évoquer l'électricité ou le gaz, pour lesquels l'ouverture à la concurrence devait faire baisser le prix.
Plus près de chez toi, la privatisation de la Nationale 10 n'a pour le moins pas recueilli un large plébiscite. :mrgreen:

Alors, je ne dis pas que cette logique de l'Etat prégnant, il ne faut jamais la remettre en cause. Mais en cas de changement, il faudrait prendre en compte TOUT ce que cela induirait en terme de coûts finaux pour la population...
Les sous-traitants ne sont pas la panacée universelle.

Vigeois a écrit:mais cela ne te fais rien que la France -l'Etat français- possède des établissements français dans de nombreux pays du monde ? Tu me surprends !

Là, c'est toi qui mélanges tout. :wink:
L'école est (ou devrait être) le ciment de la société française, une, indivisible, et laïque. C'est ma religion de moi-même. Et comme toute religion, impossible d'en discuter. :mdr:
Dernière édition par Renato le Dim 07 Jan 2018, 23:18, édité 1 fois au total.
Gars de gare égaré
Avatar de l’utilisateur
Renato
Intarissable !
 
Messages: 16409
Inscrit le: Sam 01 Mars 2008, 16:00
Localisation: Sous les ogives du Midi
Echelle pratiquée: H0 1958-75
Club: Rigollots®

Re: Service public

Publié: Dim 07 Jan 2018, 23:14 
Bonsoir à tous, et surtout bonne année. :mrgreen:

Un petit mot pour vous dire que la teneur des propos qui sont en train de se développer dans ce fil nous semble singulièrement dériver du sujet initié au départ.
Pour rappel :

EC 64 a écrit:En 2004, la SNCF, sous l’égide du Président GALLOIS, avait édité et diffusé ce petit document d'intentions :
[...]Charte du service publis de la SNCF{...]
Qu'il est difficile de passer des intentions aux actes dans la réalité quotidienne, je pense notamment au point "La mobilisation" !


Pour rappel aussi, quelques lignes de la charte... du forum cette fois ci :
Les sujets abordés doivent être en rapport avec le thème du forum [commentaire : fut-ce que le zinc, le thème des forum Loco-Revue, c'est le modélisme ferroviaire et ses à côtés] où ils sont postés. Les dérives graves et volontaires dans un sujet ferroviaire seront supprimées sans avertissement, les récidives seront sanctionnées. Les discussions à caractère politique, religieux ou ethnique ne sont pas acceptées sur le forum.


Aussi, en ce soir du 7 janvier 2018, le doigt nous démange beaucoup d'appuyer sur le bouton
Image

Alors, on appuie, ou pas ? :gne:
La modération
VDG
Prolixe
 
Messages: 1901
Inscrit le: Jeu 18 Août 2005, 17:58

Re: Service public

Publié: Dim 07 Jan 2018, 23:22 
:shock: VDG demande avant de verrouiller un fil ? :gne:
Il mollit, le VDG de 2018, il mollit... :ange3:
Gars de gare égaré
Avatar de l’utilisateur
Renato
Intarissable !
 
Messages: 16409
Inscrit le: Sam 01 Mars 2008, 16:00
Localisation: Sous les ogives du Midi
Echelle pratiquée: H0 1958-75
Club: Rigollots®

Re: Service public

Publié: Dim 07 Jan 2018, 23:25 
Renato a écrit:...L'école est (ou devrait être) le ciment de la société française, une, indivisible, et laïque. C'est ma religion de moi-même. Et comme toute religion, impossible d'en discuter. :mdr:

Si t'étais pape, je me ferais sous-diacre illico (<-- ça c'est du latin, ça veut dire vite fait)
Michel, mimoduliniste du Midi
Avatar de l’utilisateur
Prof
MIMO pur jus
 
Messages: 26035
Inscrit le: Ven 12 Août 2005, 21:23
Localisation: 81-Castres
Âge: 75
Echelle pratiquée: H0

Re: Service public

Publié: Dim 07 Jan 2018, 23:29 
Pfttt pas drôles les VDG, on s'cause et on expose des points de vus sans jamais s'agresser ! Même pas drôle.... :ange3:

Bon, on va aller causer rivets sur les fils nouveautés s'ra plus couleur local.. :mdr:


Allez, bonne année tout de même à VDG :wink:
Christophe
Avatar de l’utilisateur
Vigeois
Intarissable !
 
Messages: 3925
Inscrit le: Mer 05 Déc 2007, 17:57
Localisation: Tout près du record de 55...

Re: Service public

Publié: Lun 08 Jan 2018, 00:02 
Edit Modéartion :
Contribution mettant en cause les décisions de la Modération et continuant la discussion dans le même registre que les précédents messages de ce fil.

Contribution retirée du fil et archivée.
rail45
Communicatif
 
Messages: 767
Inscrit le: Lun 20 Fév 2012, 23:43
Localisation: Orléans
Âge: 47
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Pierre
Club: ATOM Orléans

Faits Divers sur nos lignes.

Publié: Mar 06 Fév 2018, 18:30 
Les TGV comme les autres trains ont du retard, ce du aux intempéries :roll:
Il y en a qui se plaigne mais la SNCf réplique avec un bon clip explicatif :wink:
MISE à JOUR site RMC 02/12/18
Avatar de l’utilisateur
Labans
Intarissable !
 
Messages: 8671
Inscrit le: Jeu 08 Déc 2005, 18:42
Localisation: CASTRES - TARN
Âge: 68
Echelle pratiquée: HO-HOm
Prénom: J-Louis
Club: RMC

Re: Faits Divers sur nos lignes.

Publié: Mar 06 Fév 2018, 22:33 
Gros bazar à Paris-Austerlitz ce soir malgré seulement à peine 3 cm de neige.
Et oui, les cheminots locaux avaient oublié de mettre en marche les systèmes de chauffage des aiguillages !
Ils ont dû y aller au chalumeau pour les dégeler !
Résultat tous les trains en retard ou supprimés et pratiquement aucune information en gare ou alors des informations contradictoires ou erronées.
"Le train 14067 à destination de Tours va partir."
D'accord mais avec une locomotive devant ce serait mieux.
L'annonce en question a été faite vers 19h30 pour un train qui devait partir à 18h37 et qui est finalement réellement parti à 20h16.
Et on est arrivé aux Aubrais à 21h33 au lieu de 19h36...
Et c'était pareil pour tous les autres trains.
Et si on a 20 cm de neige on fait quoi ?
Il n'y a plus rien qui roule ?
Souvenir de Suisse en janvier 1994 au col de la Bernina. Altitude 2 250 m. -15 degrés, tempête de neige. Hauteur de la neige : 2,50 m. Tout pasait à l'heure...
Autre pays autres moeurs même si je crois qu'au mois de janvier dernier il y a eu aussi pas mal de problèmes chez nos voisins helvètes, mais avec 3 m de neige et plus, pas avec 3 cm !
Comme m'a dit mon fils de 11 ans au téléphone ce soir quand j'attendais sur le quai à Austerlitz : "A la SNCF tout est possible, sauf d'avoir des trains à l'heure."
Dernière édition par rail45 le Mar 06 Fév 2018, 23:26, édité 1 fois au total.
rail45
Communicatif
 
Messages: 767
Inscrit le: Lun 20 Fév 2012, 23:43
Localisation: Orléans
Âge: 47
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Pierre
Club: ATOM Orléans

Re: Faits Divers sur nos lignes.

Publié: Mar 06 Fév 2018, 23:10 
Labans a écrit:Les TGV comme les autres trains ont du retard, ce du aux intempéries :roll:
Il y en a qui se plaigne mais la SNCf réplique avec un bon clip explicatif :wink:

Si j'en crois le lien, Alain Juppé s'est plaint d'avoir mis 4h au lieu de 2 pour faire Bordeaux - Paris à cause de 3 ou 4 cm de neige.
La SNCF réplique qu'à cause de la neige les TGV doivent réduire leur vitesse à 220 km/h, d'où les retards.
D'accord mais même à 220 km/h il ne faut pas 4h pour faire Bordeaux - Paris, 2h45 suffisent.
Donc qu'on l'aime ou que l'on ne l'aime pas, n'en déplaisent à certains ici, sur ce point précis Alain Juppé a raison de râler contre la SNCF car le service offert n'a pas été à la hauteur de ce qu'il aurait dû être.
rail45
Communicatif
 
Messages: 767
Inscrit le: Lun 20 Fév 2012, 23:43
Localisation: Orléans
Âge: 47
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Pierre
Club: ATOM Orléans

Re: Faits Divers sur nos lignes.

Publié: Mer 07 Fév 2018, 07:36 
rail45 a écrit:
Labans a écrit:Les TGV comme les autres trains ont du retard, ce du aux intempéries :roll:
Il y en a qui se plaigne mais la SNCf réplique avec un bon clip explicatif :wink:

Si j'en crois le lien, Alain Juppé s'est plaint d'avoir mis 4h au lieu de 2 pour faire Bordeaux - Paris à cause de 3 ou 4 cm de neige.
La SNCF réplique qu'à cause de la neige les TGV doivent réduire leur vitesse à 220 km/h, d'où les retards.
D'accord mais même à 220 km/h il ne faut pas 4h pour faire Bordeaux - Paris, 2h45 suffisent.
Donc qu'on l'aime ou que l'on ne l'aime pas, n'en déplaisent à certains ici, sur ce point précis Alain Juppé a raison de râler contre la SNCF car le service offert n'a pas été à la hauteur de ce qu'il aurait dû être.


Il me semble avoir entendu parler d'un rail cassé du côté de Vendôme.
Gilles74
Démonstratif
 
Messages: 1396
Inscrit le: Ven 19 Août 2016, 16:06
Echelle pratiquée: HO

PrécédentSuivant

Retour vers Sur le zinc

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invité(s)