Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Tagueurs, SNCF et morale

Ici prennent place les discussions diverses autour du train qui ne rentrent pas dans les rubriques spécialisées ainsi que les discussions sur le modélisme et les hobbies en général. Tout fil de discussions sans réponse au bout de 120 jours est automatiquement supprimé.

Modérateur: MOD

Re: Tagueurs, SNCF et morale

Publié: Ven 10 Mars 2017, 16:08 
T20 AL a écrit:Et les cahouètes...? :ange:



j'amène!!!!
CC.72145
Éloquent
 
Messages: 340
Inscrit le: Jeu 11 Fév 2016, 17:00
Echelle pratiquée: HO-0
Prénom: Dominique
Club: Ajecta

Re: Tagueurs, SNCF et morale

Publié: Ven 10 Mars 2017, 23:58 
Pierre bis a écrit:Oui mais ça marcherait aussi bien, et même mieux, avec les voitures individuelles. Et tagguer vite fait sur un parking ça ne doit pas être très risqué non plus.

je pense que le tagueur craint beaucoup plus le propriétaire d'une voiture qui peut surgir et lui foutre un bon coup de 43 dans le c... voire même plus, alors que dans des emprises SNCF il suffit de courir un peu et la poursuite s'achèvera rapidement :siffle: .
D'autre part, les trains, comme les abri-bus, les métros et tout le reste, ça "n'appartient à personne" donc "on peut y aller" ; ces gugusses ne payent pas d'impôts ???
Je me souviens d'un fait divers où des victimes de tags avaient fait irruption dans la piaule de leur tagueur et avaient tout repeint entièrement , lui y compris.
Bien sûr il a porté plainte.
informatisé oui, mais pas trop
Avatar de l’utilisateur
Matabiau
Loquace
 
Messages: 1241
Inscrit le: Mar 27 Oct 2009, 13:08
Localisation: 31 (ex 58 et 94)
Âge: 67
Echelle pratiquée: HO III/IV
Prénom: Michel
Club: privé Villeneuve (LR805/822)

Re: Tagueurs, SNCF et morale

Publié: Sam 11 Mars 2017, 06:37 
Mouaih ...
On ne peut pas présenter les tagueurs à la fois comme des individus dangereux à la limite du terrorisme urbain et comme des garnements qu'un propriétaire de voiture pourrait chasser en leur bottant le derrière. D'ailleurs le risque de prendre un coup de fusil (ça arrive parfois) n'a jamais dissuadé les cambrioleurs de cambrioler.

Le manque de respect pour tout ce qui n'est pas propriété privée bien identifiée est plus convainquant.

Il y a sans doute d'autres ressorts. Il doit bien exister des forums de tagueurs, sur le net officiel ou sur le dard. On y trouverait peut-être des éléments de réponse mais mais ma motivation est insuffisante.
Part marginale de la clientèle
Avatar de l’utilisateur
Pierre bis
Intarissable !
 
Messages: 9143
Inscrit le: Ven 13 Avr 2007, 09:12
Localisation: Paris
Âge: 57
Echelle pratiquée: HO

Re: Tagueurs, SNCF et morale

Publié: Sam 11 Mars 2017, 10:04 
Ca existe, et l'un d'entre nous y a tenté une entrée :

Tram21 a écrit:il y a quelques temps en arrière, j'avais réussi à me faire inscrire sur un forum de discussion de ces "artistes"

si, au début, il y a eu un début de dialogue intéressant, entre autres sur la méconnaissance totale du fait que des associations 1901 suent sang et eau pour détagguer leurs matériels, avec des produits couteux et parfois même toxiques, que tout ce qui est sur des rails n'est pas propriété de la SNCF, qu'ils semblent à peu près tous mépriser et/ou détester (car faisant partie de l’État, donc de l'Ordre Répressif qui les empêchent de "s'exprimer" ?)

mais très rapidement, lorsque j'ai tenté de leur expliquer quelles galères et quelles colères des tags ou des grafs, sur du matos historique d'association, cela pouvait générer, il m'ont carrément envoyé ch**** et j'ai été banni du forum, sans aucun mot d'explication de webmaster...

j'avais proposé l'idée d'un moratoire, par exemple en évitant le matériel historique, ou bien d'utiliser des peintures "éphémères" (cela existe, comme les peintures qui servent à marquer les arbres, et qui s'effacent assez rapidement avec les intempéries), mais j'ai été viré avant que le dialogue ne s'étoffe, qui s'avérait pourtant riche et prometteur...

peut être ont-ils cru que j'étais une taupe des flics, qui essayait de les noyauter ?

les réponses de certains "artistes" m'ont fait comprendre qu'il y a plusieurs catégories :
1. les artistes, qui sont effectivement capables de réaliser des œuvres étonnantes (donc, un graf !), et choisissent avec soin leur "supports".
2. les branleurs, qui essaient de copier les artistes, mais font du n'importe quoi, n'importe où, n'importe comment !
3. les "bandes" qui ne font que répéter à l'infini une "signature" (un tag, donc !), comme un chien pisse partout pour marquer "son" territoire...
4. les "inclassables", particulièrement ingérables, car uniquement remplis de haine envers la société...

leur seul point commun réside dans leur volonté totale d'être "vu", et le refus absolu de toute règle (même en auto-gestion), donc, une anarchie ingérable !

les rayures des vitres dans le matériel de banlieue ou dans les métros-RER est uniquement le fait des bandes, qui "marquent" leurs "territoires"...

en conclusion, je dirais que c'était très frustrant de ne pas pouvoir aller au bout du dialogue amorcé, et qu'il n'y pas que des sauvages dans ce milieu.

par contre, il y a énormément d'ignorance et de haine, sans parler du mépris souverain pour les "possédants" (je reprends leurs expressions !)

j'ai même rencontré un cheminot agent circulation "artiste" qui trouvait que c'était très bien de tagguer les trains, parce qu'ils sont moches, et aussi parce que ça l'amuse !
Avatar de l’utilisateur
R.I.C
Intarissable !
 
Messages: 6953
Inscrit le: Mar 24 Mars 2009, 10:12
Localisation: Bordeaux
Âge: 27
Echelle pratiquée: H0 - ép II
Prénom: Julien

Re: Tagueurs, SNCF et morale

Publié: Sam 11 Mars 2017, 10:21 
Je me souviens maintenant de ce post, particulièrement intéressant.

Il répond en partie à la question "pourquoi les Trains". Il sont vu comme produit de la "société" honnie, ce qui n'est pas à leurs yeux le cas des automobiles.

Cette vision ne résiste pas à un début d'analyse sérieuse, mais au fond est-ce bien différent des discours politiques actuels qui prétendent tous mettre à bas le "système". Pour eux les Trains, les transformateurs électriques et les bâtiments publics sont un émanation du "système"; les voitures individuelles et les pavillons ne le sont pas, et ils seraient sans doute horrifiés qu'on vienne tagguer leur voiture.

Pas la pein de chercher plus de cohérence dans leurs pratiques.
Part marginale de la clientèle
Avatar de l’utilisateur
Pierre bis
Intarissable !
 
Messages: 9143
Inscrit le: Ven 13 Avr 2007, 09:12
Localisation: Paris
Âge: 57
Echelle pratiquée: HO

Re: Tagueurs, SNCF et morale

Publié: Sam 11 Mars 2017, 11:33 
R.I.C a écrit:Ca existe, et l'un d'entre nous y a tenté une entrée :

Tram21 a écrit:...
les réponses de certains "artistes" m'ont fait comprendre qu'il y a plusieurs catégories :
1. les artistes, qui sont effectivement capables de réaliser des œuvres étonnantes (donc, un graf !), et choisissent avec soin leur "supports"....

Qu'est ce dans ce cas la un support choisi avec soin :?: Exemples :?:
Bougnat-Connection & F.M.B
Avatar de l’utilisateur
Prevost
Mon surnom à moi
 
Messages: 24270
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 10:04
Localisation: Au pays des lentilles AOP
Âge: 63
Echelle pratiquée: H0.fr & H0.usa
Prénom: Alain

Re: Tagueurs, SNCF et morale

Publié: Sam 11 Mars 2017, 12:10 
Des supports autorisés par exemple ? :siffle:
Avatar de l’utilisateur
R.I.C
Intarissable !
 
Messages: 6953
Inscrit le: Mar 24 Mars 2009, 10:12
Localisation: Bordeaux
Âge: 27
Echelle pratiquée: H0 - ép II
Prénom: Julien

Re: Tagueurs, SNCF et morale

Publié: Sam 11 Mars 2017, 13:04 
Tu en connais beaucoup :?:
Bougnat-Connection & F.M.B
Avatar de l’utilisateur
Prevost
Mon surnom à moi
 
Messages: 24270
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 10:04
Localisation: Au pays des lentilles AOP
Âge: 63
Echelle pratiquée: H0.fr & H0.usa
Prénom: Alain

Re: Tagueurs, SNCF et morale

Publié: Sam 11 Mars 2017, 13:13 
Oui. Le mur pignon du parc relais en face de mon lieu de travail a été couvert d'une fresque. Le mur fait 4 étages de haut, il y a eu des échafaudages pendent quelque jours donc à mon humble avis ça a été fait avec autorisation. De même que les murs de certains vieux entrepôts promis à la démolition. Il y a également des commerçants qui consentent ou qui demandent à avoir une fresque réalisée sur leur rideau de fer (ça a été le cas en face de chez moi).
Il y a aussi ceux qui réalisent leurs œuvres sur le remplissage en maçonnerie d'une porte murée provisoirement sur un immeuble en travaux. Je ne sais pas si c'est fait avec une quelconque autorisation mas qui se soucie de 3m² de parpaings qui vont être cassés à la masse quelques mois après ? Ces fresques là, qui ne sont pas faites à la hâte dans la peur de se faire prendre sont en plus de bien meilleur qualité que les chiures que l'on peut voir sur nos trains :roll:
Avatar de l’utilisateur
R.I.C
Intarissable !
 
Messages: 6953
Inscrit le: Mar 24 Mars 2009, 10:12
Localisation: Bordeaux
Âge: 27
Echelle pratiquée: H0 - ép II
Prénom: Julien

Re: Tagueurs, SNCF et morale

Publié: Sam 11 Mars 2017, 13:40 
Pourquoi ne pas faire la même chose sur une toile..ah oui merde ça s’appelle un tableau et c'est conventionnel ...ça n'emmerde pas la société!!

Image

Image
CC.72145
Éloquent
 
Messages: 340
Inscrit le: Jeu 11 Fév 2016, 17:00
Echelle pratiquée: HO-0
Prénom: Dominique
Club: Ajecta

Re: Tagueurs, SNCF et morale

Publié: Sam 11 Mars 2017, 15:05 
Caliméro84 a écrit:Image


Question existentielle, c'est quo comme voiture là dessous ? On dirait une métallisée PLM 1936.
Avatar de l’utilisateur
R.I.C
Intarissable !
 
Messages: 6953
Inscrit le: Mar 24 Mars 2009, 10:12
Localisation: Bordeaux
Âge: 27
Echelle pratiquée: H0 - ép II
Prénom: Julien

Re: Tagueurs, SNCF et morale

Publié: Sam 11 Mars 2017, 15:19 
Prevost a écrit:Tu en connais beaucoup :?:

Oui, ça existe aussi à Limoges Alain. Il y a une grande fresque sur un bâtiment SNCF proche de la gare qui a été réalisée par des jeunes (en TIG je crois), sous la responsabilité d'éducateurs de réinsertion et avec l'accord de la SNCF. Je ferais une photo si j'y pense.

Pascalou :wink:
Pascal 87 sup. dem.
 

Re: Tagueurs, SNCF et morale

Publié: Sam 11 Mars 2017, 15:46 
R.I.C a écrit:
Caliméro84 a écrit:Image


Question existentielle, c'est quo comme voiture là dessous ? On dirait une métallisée PLM 1936.


positivons!! récupérable par une association avec 1m50 d'épaisseur de peinture l'acier n'est pas rouillé!!mdr
CC.72145
Éloquent
 
Messages: 340
Inscrit le: Jeu 11 Fév 2016, 17:00
Echelle pratiquée: HO-0
Prénom: Dominique
Club: Ajecta

Re: Tagueurs, SNCF et morale

Publié: Sam 11 Mars 2017, 15:48 
R.I.C a écrit:
Caliméro84 a écrit:Image


Question existentielle, c'est quo comme voiture là dessous ? On dirait une métallisée PLM 1936.


peur etre que l'autre coté n'est pas peint et plus facile a identifier??
CC.72145
Éloquent
 
Messages: 340
Inscrit le: Jeu 11 Fév 2016, 17:00
Echelle pratiquée: HO-0
Prénom: Dominique
Club: Ajecta

Re: Tagueurs, SNCF et morale

Publié: Sam 11 Mars 2017, 22:39 
CC.72145 a écrit:Pourquoi ne pas faire la même chose sur une toile..ah oui merde ça s’appelle un tableau et c'est conventionnel ...ça n'emmerde pas la société!!

Image

Image


Ceux-là ont probablement été faits avec une autorisation. C'est parfaitement net et cadré.

Pourquoi pas une toile?

Je ne connais pa sur grand chose en histoire de l'art mais sur une toile ce type, d'œuvre, très "héroïcomique fantastique", est sans doute très ringard. Je peux me tromper, je n'y connais' pas grand chose.
Part marginale de la clientèle
Avatar de l’utilisateur
Pierre bis
Intarissable !
 
Messages: 9143
Inscrit le: Ven 13 Avr 2007, 09:12
Localisation: Paris
Âge: 57
Echelle pratiquée: HO

PrécédentSuivant

Retour vers Sur le zinc

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 13 invité(s)