En vol....

Ici prennent place les discussions diverses autour du train qui ne rentrent pas dans les rubriques spécialisées ainsi que les discussions sur le modélisme et les hobbies en général. Tout fil de discussions sans réponse au bout de 120 jours est automatiquement supprimé.

Modérateur : MOD

En ligne
Avatar du membre
Ten-wheel
c'est le Nooord !
Messages : 18717
Enregistré le : ven. 05 oct. 2007, 14:41
Echelle pratiquée : Zéro époque II
Prénom : Alain
Club : "Faites du train" St Affrique
Site Internet : viewtopic.php?f=4&t=83327
Localisation : Rouergue
Âge : 69

Re: En vol....

Message par Ten-wheel » mer. 12 févr. 2020, 23:29

Pour en savoir un peu plus sur les B-26 => Centre d'Apprentissage de Vilgénis

Pour info je suis arrivé dans cette "Hight School" :ange: en septembre 1965, je n'ai donc pas participé au démontage.
Alain.
Le zéro extraordi'Nord

Blaisy
Communicatif
Messages : 987
Enregistré le : mer. 12 févr. 2014, 15:45
Echelle pratiquée : ho proto
Prénom : Olivier
Club : Club Proto
Localisation : Paris

Re: En vol....

Message par Blaisy » jeu. 13 févr. 2020, 00:02

@ fa85 : sujet possiblement glissant :wink: et diviseur ; j'en arrêterai donc là après ce dernier post.
La collaboration active, celle des actes guidés par des convictions, fut principalement le fait de "révolutionnaires nationnaux" et socialistes adhérant justement aux vues des nationnaux socialistes.
Laval , Déat et Doriot pour citer les plus connus, venaient de la gauche ou extrême gauche d'avant guerre. Le grand capital et "les 200 familles" , pas vraiment leur truc .....et par amalgame ils furent bien sûr antisémites.
La grande bourgeoisie et encore moins l'aristocratie ne portaient le national socialisme dans leurs adn.
Ces milieux étaient conservateurs et répugnaient aux excès nazis ....un peu comme en Allemagne d'ailleurs.
Je brosse à grands traits mais il m''a semblé que tu associait "classes sociales élevées" et collaboration ; c'est beaucoup plus complexe que cela, en partie à cause de l'effondrement de juin 40 qui fut un traumatisme.
Quand aux "rouges", oui ils faisaient peur dans les années 30 ...à raison ; et pas qu'aux "bourgeois" .
Contrairement à une idée très répandue, Staline n'innovait pas vraiment : Lénine et ses pratiques terribles avaient montré le chemin....évidemment on pouvait ne pas vouloir voir.
Les vrais démocrates, en juin 40, ont cru qu'ils en prenaient pour cent ans de totalitarismes.
par les fenêtres,les valises!

Y25
Exubérant
Messages : 2619
Enregistré le : dim. 08 janv. 2006, 11:36
Localisation : 93140 Bondy
Âge : 69

Re: En vol....

Message par Y25 » jeu. 13 févr. 2020, 08:03

Le Martin B 26 a eu à ses débuts une réputation que résument divers surnoms "flatteurs" (?) comme « Baltimore Whore » (La putain de Baltimore), « Flying prostitute » (La putain volante), « Widow maker » (Le faiseur de veuve), « Flying Coffin » (Le cercueil volant), « Martin murderer » (Martin meurtrier).
C'était un avion performant (performances supérieures aux exigences du programme) mais "pointu", avec des qualités (?) de vol limites à basse vitesse dont une vitesse d'atterrissage élevée pour l'époque.
Diverses modifications tant de la cellule (augmentation de l'angle de calage des ailes) que de la formation des pilotes conduiront à améliorer très notablement la situation, au ravissement fort probable de ses équipages.

Avatar du membre
Bernard Bayle
Expansif
Messages : 2506
Enregistré le : lun. 15 nov. 2010, 15:59
Echelle pratiquée : 0, H0
Club : Juvisy-sur-Orge
Âge : 69

Re: En vol....

Message par Bernard Bayle » jeu. 13 févr. 2020, 08:58

Blaisy a écrit :
mer. 12 févr. 2020, 22:04
Sur quel théâtre d'opérations a volé ton père ?
Formé par les ricains puis volant sur B26 "français" ? ( voir le marquage "danger hélices) sur la trappe de train d'atterrissage.
Il n'a pas survolé le théâtre Européen car quand il fut "bon pour le service", la guerre venait de cesser. Il fut envoyé sur le théâtre du Pacifique. Il m'avait raconté que lorsqu'il avait appris le largage des bombes atomiques, il s'était dit "c'est bon, je ne risque plus ma peau, je vais rentrer à la maison".
Et comme tu as pu le remarquer, les "rampants" avaient pris soin de mettre l'accent aigu sur le E.
Renato a écrit :
mer. 12 févr. 2020, 22:08
La photo montre celui d'Utah-beach, je l'ai vu aussi il y a quelques années.
Une perle rare, effectivement.
Jolie histoire, que celle de ton papa. D'autant plus méritoire en tant que pilote, car cet avion était jugé délicat à piloter (au moins dans ses premières versions). Il avait reçu le joli sobriquet de Widow Maker... :siffle:
A côté de ça, les Américains en ont préservé un, pour lequel la légende affirme qu'il a effectué plus de 200 missions de guerre, et encaissé plus de 1000 impacts. Il est dans les réserves du NASM, pas visible.

Un truc étonnant : le petit personnage rondouillard peint sur le nez ; il ressemble furieusement à celui du Colonel Louis-Jean Gioux, rattaché au Bretagne. Insigne d'unité ? :gne:
Il avait un autre sobriquet : "one day in Tampa bay" en référence au nombre important de types qui avaient freiné trop tard et qui finissaient dans l'eau en bout de piste...
Il me semble que le nose art de cet avion porte le nom "FLAK BAIT" en référence à ses missions et au nombre de pruneaux qu'il a encaissés.
Y25 a écrit :
jeu. 13 févr. 2020, 08:03
C'était un avion performant (performances supérieures aux exigences du programme) mais "pointu", avec des qualités (?) de vol limites à basse vitesse dont une vitesse d'atterrissage élevée pour l'époque.
Diverses modifications tant de la cellule (augmentation de l'angle de calage des ailes) que de la formation des pilotes conduiront à améliorer très notablement la situation, au ravissement fort probable de ses équipages.
On reconnait les premiers modèles à la hauteur de la dérive et à l'inclinaison des stabilisateurs. Sur les modèles suivants, la dérive a été augmentée en hauteur et l'envergure qui a également été augmentée.
J'ai lu que cet avion avait eu le plus faible taux d'attrition (8%) de tous les avions US de la 2ème GM.
Ten-wheel a écrit :
mer. 12 févr. 2020, 23:29
Pour en savoir un peu plus sur les B-26 => Centre d'Apprentissage de Vilgénis

Pour info je suis arrivé dans cette "Hight School" :ange: en septembre 1965, je n'ai donc pas participé au démontage.
J'ai pris plaisir à lire la fiche "centre d'apprentissage de Vilgénis" dans laquelle j'ai retrouvé l'essentiel des "traits de caractère" de cet avion, notamment envers l'affection quasi fusionnelle que lui portaient ses équipages. Mon papa avait appris à voler sur le Texan, puis un Beechcraft, suivi par le B25 Mitchell et enfin le B26 Marauder. Il m'a toujours dit que c'était son préféré, justement parce qu'il fut difficile à dompter et tellement docile une fois apprivoisé.
En ce qui concerne l'ouvrage sur "les Marauders français" j'avais pu m'en procurer un exemplaire neuf dans une bourse d'échange. On le disait difficile à trouver à cause d'une mauvaise édition ; quoiqu'il en soit, l'essentiel est d'en avoir un exemplaire...

PS : les volets de la maison de ma grand-mère : toujours clos ?
Mal assis, mais j'y reste.

En ligne
Avatar du membre
Ten-wheel
c'est le Nooord !
Messages : 18717
Enregistré le : ven. 05 oct. 2007, 14:41
Echelle pratiquée : Zéro époque II
Prénom : Alain
Club : "Faites du train" St Affrique
Site Internet : viewtopic.php?f=4&t=83327
Localisation : Rouergue
Âge : 69

Re: En vol....

Message par Ten-wheel » jeu. 13 févr. 2020, 09:35

Bernard Bayle a écrit :
jeu. 13 févr. 2020, 08:58
PS : les volets de la maison de ma grand-mère : toujours clos ?
Eh oui les volets de cette maison sont toujours clos :wink:
Alain.
Le zéro extraordi'Nord

Avatar du membre
roulroul
Fécond
Messages : 711
Enregistré le : mar. 13 avr. 2010, 15:59
Echelle pratiquée : échelle N
Localisation : Meaux ( 77 )
Âge : 63

Re: En vol....

Message par roulroul » jeu. 13 févr. 2020, 13:54

Chapeau bas a ton Papa.
Après tout, pourquoi pas un petit plaisir personnel !
Le plaisir n'est pas personnel, il est partagé....

Site intéressant avec des champs de recherche qui relate les crashs d' avions Français et Alliés tombés sur le sol Français
pendant la deuxième guerre mondiale, dont les B 26, entre autres :

http://francecrashes39-45.net/rech_avion.php

Certains s'en sont tirés indemnes, d' autres fait prisonniers, ou blessés, ou encore quelques uns malheureusement décédés.

Avatar du membre
141-C
Loquace
Messages : 1055
Enregistré le : mar. 08 nov. 2016, 22:08
Echelle pratiquée : H0 II/III
Prénom : Sébastien
Localisation : Versailles

Re: En vol....

Message par 141-C » jeu. 13 févr. 2020, 16:12

Ten-wheel a écrit :Pour info je suis arrivé dans cette "Hight School" :ange: en septembre 1965, je n'ai donc pas participé au démontage.
Salut,
J'ai eu également l'occasion d'y passer quelques unes de mes jeunes années, mais c'était bien après toi.

En ligne
Avatar du membre
Ten-wheel
c'est le Nooord !
Messages : 18717
Enregistré le : ven. 05 oct. 2007, 14:41
Echelle pratiquée : Zéro époque II
Prénom : Alain
Club : "Faites du train" St Affrique
Site Internet : viewtopic.php?f=4&t=83327
Localisation : Rouergue
Âge : 69

Re: En vol....

Message par Ten-wheel » jeu. 13 févr. 2020, 17:06

Salut collègue ! :wink:
J'en suis sorti le 11 juillet 1968, avec quelques jours de rab suite aux Zévènements de mai et le 22 juillet je commençais à travailler à Orly sur B707.
Alain.
Le zéro extraordi'Nord

Avatar du membre
Bernard Bayle
Expansif
Messages : 2506
Enregistré le : lun. 15 nov. 2010, 15:59
Echelle pratiquée : 0, H0
Club : Juvisy-sur-Orge
Âge : 69

Re: En vol....

Message par Bernard Bayle » jeu. 13 févr. 2020, 17:13

roulroul a écrit :
jeu. 13 févr. 2020, 13:54
Certains s'en sont tirés indemnes, d' autres fait prisonniers, ou blessés, ou encore quelques uns malheureusement décédés.
Effectivement, beaucoup y ont laissé la vie, dans tous les camps. Lui, c'était vers la fin du conflit et il a eu la chance de s'en tirer. Si non, je ne serais pas là pour en parler, du moins pas sous cette forme...
Mal assis, mais j'y reste.

Avatar du membre
Bernard Bayle
Expansif
Messages : 2506
Enregistré le : lun. 15 nov. 2010, 15:59
Echelle pratiquée : 0, H0
Club : Juvisy-sur-Orge
Âge : 69

Re: En vol....

Message par Bernard Bayle » jeu. 13 févr. 2020, 17:20

Ten-wheel a écrit :
jeu. 13 févr. 2020, 17:06
Salut collègue ! :wink:
J'en suis sorti le 11 juillet 1968, avec quelques jours de rab suite aux Zévènements de mai et le 22 juillet je commençais à travailler à Orly sur B707.
Hé bien moi en juillet 1968, je travaillais aussi à Orly. Mais pas sur les avions : j'étais saisonnier affecté à l'entretien de l'aérogare dans la société l'Alsacienne (ceci dit, j'avais un pass pour aller sur les pistes respirer le bon air du kérosène). Tous les vendredis après-midi, je donnais à bouffer aux canards qui étaient dans un petite mare sur le palier entre le 1er et le 2èmé étage.
Mal assis, mais j'y reste.

Avatar du membre
141-C
Loquace
Messages : 1055
Enregistré le : mar. 08 nov. 2016, 22:08
Echelle pratiquée : H0 II/III
Prénom : Sébastien
Localisation : Versailles

Re: En vol....

Message par 141-C » jeu. 13 févr. 2020, 17:53

Ten-wheel a écrit :Salut collègue ! :wink:
J'en suis sorti le 11 juillet 1968, avec quelques jours de rab suite aux Zévènements de mai et le 22 juillet je commençais à travailler à Orly sur B707.
J'y étais de 1996 à 2001, puis j'y suis retourné très brièvement en 2006 passer les épreuves pratiques du BTS. J'ai eu l'occasion de retravailler sur le 707 château de Vincennes peu de temps avant qu'il ne soit découpé. Quel dommage ! J'ai aussi connu les T-6, T-33, la caravelle Alsace première de série, elle aussi découpée. Le centre de formation est aujourd'hui fermé. Il a plus ou moins fusionné avec l'école de Thalès à Bonneuil-en-France, et ce sont des bâtiments Thalès qui ont poussé sur le site de Massy.

Je travaille à Orly...

En ligne
Avatar du membre
Ten-wheel
c'est le Nooord !
Messages : 18717
Enregistré le : ven. 05 oct. 2007, 14:41
Echelle pratiquée : Zéro époque II
Prénom : Alain
Club : "Faites du train" St Affrique
Site Internet : viewtopic.php?f=4&t=83327
Localisation : Rouergue
Âge : 69

Re: En vol....

Message par Ten-wheel » jeu. 13 févr. 2020, 19:09

Pas autant d'avions pour nous, les T6, un B26 en cours de démontage, un Constellation F-BAZU et quelques morceaux de B707 (une aile et un bout de fuselage et le cockpit), certainement le F-BHSA qui s'est abimé au décollage de Hambourg en 1961 suite à arrêt décollage mais pas de hangar pour protéger tout ça et les pauvres malheureux apprentis.
Dans les ateliers nous avions des réacteurs P&W JT4 et JT3, des moteurs Wright des Constels et je dois en oublier...

J'ai terminé ma carrière dans la division B777 en 2007, mon bureau était situé à Roissy presque au dessus de la gare TGV :
Roissy.JPG
Roissy.JPG (95.85 Kio) Vu 451 fois
Fichiers joints
Roissy.JPG
Roissy.JPG (60.91 Kio) Vu 451 fois
Alain.
Le zéro extraordi'Nord

Avatar du membre
Aubert Bernard
Carton jaune
Messages : 9819
Enregistré le : lun. 15 janv. 2007, 10:02
Echelle pratiquée : H0 et 0
Prénom : Bernard
Localisation : Gironde
Âge : 74

Re: En vol....

Message par Aubert Bernard » ven. 14 févr. 2020, 00:22

Atterrissages extrêmes....

Du train! Sinon, rien!

Avatar du membre
Fox Tango
Loquace
Messages : 1291
Enregistré le : mer. 06 sept. 2006, 09:28

Re: En vol....

Message par Fox Tango » sam. 15 févr. 2020, 15:44


Avatar du membre
Aubert Bernard
Carton jaune
Messages : 9819
Enregistré le : lun. 15 janv. 2007, 10:02
Echelle pratiquée : H0 et 0
Prénom : Bernard
Localisation : Gironde
Âge : 74

Re: En vol....

Message par Aubert Bernard » mar. 18 févr. 2020, 16:59



Du train! Sinon, rien!

Répondre