Page 23 sur 30

Re: Photos SNCF des années 1960

MessagePublié: Lun 17 Avr 2017, 21:49
par Pierre bis
Ai fait certains se demandaient s'il y avait eu des 241P noires. Celle-là ne l'était peut-être pasnà la base, mais à cette date je la vois bien noire...

Re: Photos SNCF des années 1960

MessagePublié: Lun 17 Avr 2017, 22:40
par Didierd
Pierre bis a écrit:Qu'est ce qui, à l'époque, t'a poussé à faire autant de photos?

J L Pascal nous en avait parlé ici: viewtopic.php?f=45&t=82948&p=2022172#p2022172

Didier.

Re: Photos SNCF des années 1960

MessagePublié: Lun 17 Avr 2017, 22:52
par Pierre bis
Oui et non. F84F était contrôleur et voyageait beaucoup, soit. Mais tous les contrôleurs SNCF n'ont pas fait tant de photos, qui plus est de qualité. En plus ce n'était pas donné à l'époque.

Il falllai à mon avis un goût pour les trains, pas forcément partagé par tous les personnels SNCF, un goût prononcé pour la photo, ... et du talent car ces photos sont bonnes.

Re: Photos SNCF des années 1960

MessagePublié: Mar 18 Avr 2017, 12:16
par F84F
Bonjour
oui j'aime les trains et j'ai fait beaucoup de photos, puis après des films, pour revenir à la photo avec le numérique dans les années 2000.
C'est vrai peu de cheminots font des photos, et n'aiment pas forcément les trains !!!!

Re: Photos SNCF des années 1960

MessagePublié: Mer 19 Avr 2017, 09:19
par KRUP PSE
Félicitations, cher collègue, je regrette beaucoup de ne pas avoir fait de la photo, alors que je sillonnais quotidiennement le réseau Sud-Est, avec quelques incursions sur l'Est et en Suisse, Italie!
C'est dommage.
Je partage l'idée qu'il y avait peu de cheminots qui aimaient les trains!
En tout cas chapeau.

Re: Photos SNCF des années 1960

MessagePublié: Jeu 20 Avr 2017, 19:16
par F84F
Image

68520 de Chalindrey neuve à Paris Est juin 1967

Re: Photos SNCF des années 1960

MessagePublié: Ven 21 Avr 2017, 00:41
par Booyaka
lra10 a écrit:Les films couleur sont sensibles aux agressions chimiques (pollution et vernis des meubles ) et des projections. D'où une dérive dans le temps des couleurs, rectifiée en post traitement

Les films noir et blanc sont moins sensibles. Or la Kodachrome est de technologie noir et blanc.Ce qui explique qu'elle tient bien. J'ai pu scanner des photos datant de l'après guerre. Elles ne présentaient pas de dérive colorimétrie. Y avait des rayures, mais c'est pas lié :lol:
.

Pour amateurs il y eut au moins 4 Kodachome, les impressions sur les caches ne permettent pas de retrouver le type de film.
Voir ici :
Kodachrome.

Wikipedia

Pour ma part, j'utilise un scanner Epson F 3200 et j'ai l'impression qu'il n'éclaire pas assez. Dans le millier de drivers du constructeur, je ne puis l'utiliser sous Windows 10 et garde une machine sous XP dédiée.
Voir mes publications, je trouve tout palot + pétouilles. Un labo professionnel avait de bien meilleurs résultats, mais il a fermé, un autre nouveau demande presque 1 € la diapositive. Le premier avait un logiciel de retouches automatiques, ne pensant pas à son arrêt, je n'avais demandé le nom.

Les films Agfa des années 67/72 se portent très mal.

Les films de monsieur Y.B. publiés chez LVdR se portent beaucoup mieux, mais c'était du 6x6. J'ignore le film et le laboratoire. Le laboratoire koadak de Marseille travaillait moins bien que Sevran. La poste ne respectait pas les adresses.
Décidé à tout remettre à plat après tests, voici ma démarche. Mes essais d'Ektachrome ne m'ont pas séduit séduit, encore moins que le Kodakolor. J'ai adopté le Fuji Supéria (tirage papier + DVD) traité à La Verpillère ( via chez Leclerc et Auchan)

RR

Re: Photos SNCF des années 1960

MessagePublié: Ven 21 Avr 2017, 10:30
par Prevost
Le transfert en numérique des diapositives m’intéresse :wink:
Que penses tu de cela :?:
Image
Associé à cela.
Image

Re: Photos SNCF des années 1960

MessagePublié: Ven 21 Avr 2017, 13:27
par Fifi36
Bonjour,
J'ai un ami qui c'est bricolé un montage sur ce principe et qui photographie ses diapos, les jours de beaux temps, afin de les numériser.
Cela donne de bons résultats, a priori la même qualité qu'un scanner courant.
Pour ma part, je pense à ce bricolage : pour quelques Euros, j'ai récupéré un projecteur de diapos dont je garderai la partie entraînement du panier et de la diapo afin de ne pas avoir à manipuler les diapositives et sur lequel je fixerai l'appareil photo . Par contre, je ne sais pas si je me contenterai de la lumière du jour ou si il serait plus judicieux de fixer un éclairage à base de LED blanches ton froid qui permettrait de travailler quand on le souhaite.
Philippe

Re: Photos SNCF des années 1960

MessagePublié: Ven 21 Avr 2017, 13:45
par Gibi
Voici le "bricolage" avec lequel je photographie mes diapos.

L'objectif est un 100 mm macro des années 70 monté sur soufflet, ce qui implique un tube porte-diapo très long, surtout sur capteur APSC. Un 50 mm serait plus pratique. L'utilisation d'un objectif type macro s'impose principalement pour éviter la distorsion, souvent importante sur les objectifs classiques et surtout les zooms.

Image

Image

Image

La fausse diapo visible ici sert à faire la mise au point et à régler l'horizontalité. L'éclairage est fait au flash.

La netteté de l'image obtenue est élevée : on peut y voir le grain de l'émulsion. Mais même avec du Kodachrome, il y a un long travail de "post-production" si l'on veut obtenir un résultat correct du point de vue des couleurs.

Davantage de détails ici.

Re: Photos SNCF des années 1960

MessagePublié: Ven 21 Avr 2017, 15:19
par 6563
Bonjour,

Pour ce qui me concerne, j'ai fait l'acquisition d'un scanner Plustek acheté à la FNAC et qui donne d'excellents résultats. On peut parvenir à une haute définition. Tout dépend à la base de la qualité de la diapo. Je conserve les miennes dans des feuillets plastiques transparents "Panodia"qui se rangent dans des classeurs par thème, par année comme on veut et surtout à l'abri de la lumière. Elles sont ainsi très bien protégées et il est facile au besoin de faire une recherche.

Je n'ai pas beaucoup de photos années 60, en voici deux qui proviennent de diapositives Kodachrome, prises le même jour en janvier 1968. la lumière n'était pas très bonne ce jour là, mais les couleurs ressortent encore assez bien.

BB 25212, Paris-Montparnasse,

Image

141 TC 61, en gare de Paris-Nord. Janvier 1968.

Image


J.L. B.

Re: Photos SNCF des années 1960

MessagePublié: Sam 22 Avr 2017, 00:05
par Gibi
Magnifique ! La 2-141TC fait partie de mes locos préférées. Tout jeune, j'avais été frappé (au sens figuré) par la bielle de distribution à nulle autre pareille : mouvement rotatif, perforations comme une barre de Meccano !

En ce qui concerne la numérisation de diapos, je viens de faire une recherche sur le forum avec les mots "diapo" et "numériser", j'ai obtenu une dizaine de réponses seulement. Plutôt que de continuer ici, ne pensez-vous pas qu'il vaudrait mieux regrouper cette thématique dans un sujet dédié ? Ça pourrait être utile à bien des ferroviphiles photographes argentiques.

Je vous conseille de lire un comparatif trouvé sur clubic.com, bien qu'il commence à dater (2012). En même temps, les scanners de films n'évoluent pas aussi vite que les APN.

Dans ce comparatif, le Plustek essayé est assez bien noté :
"Vendu aux alentours des 200 €, l'OpticFilm 7400 est un sérieux compétiteur. Il délivre une très bonne qualité d'acquisition, épaulé par un logiciel très complet et parfaitement empreint de l'univers argentique. Le tout assez rapidement. On formulera tout de même deux reproches à son encontre : le support de négatifs pas pratique, et le dispositif de réduction des poussières difficile à doser et globalement moins efficace qu'une technologie Digital ICE à infrarouge. Si vos négatifs et diapos sont en bon état, vous pouvez foncer les yeux fermés ! Dans le cas contraire, il y a d'autres options à considérer."

Pour un prix qui a probablement augmenté depuis mais qui reste raisonnable, c'est sûrement une option meilleure que d'acquérir un objectif 50 mm macro. Mais tout dépend de ce que l'on a envie de faire avec ce dernier.

Re: Photos SNCF des années 1960

MessagePublié: Sam 22 Avr 2017, 09:11
par 6563
Gibi a écrit:Magnifique ! La 2-141TC fait partie de mes locos préférées. Tout jeune, j'avais été frappé (au sens figuré) par la bielle de distribution à nulle autre pareille : mouvement rotatif, perforations comme une barre de Meccano !

En ce qui concerne la numérisation de diapos, je viens de faire une recherche sur le forum avec les mots "diapo" et "numériser", j'ai obtenu une dizaine de réponses seulement. Plutôt que de continuer ici, ne pensez-vous pas qu'il vaudrait mieux regrouper cette thématique dans un sujet dédié ? Ça pourrait être utile à bien des ferroviphiles photographes argentiques.

Je vous conseille de lire un comparatif trouvé sur clubic.com, bien qu'il commence à dater (2012). En même temps, les scanners de films n'évoluent pas aussi vite que les APN.

Dans ce comparatif, le Plustek essayé est assez bien noté :
"Vendu aux alentours des 200 €, l'OpticFilm 7400 est un sérieux compétiteur. Il délivre une très bonne qualité d'acquisition, épaulé par un logiciel très complet et parfaitement empreint de l'univers argentique. Le tout assez rapidement. On formulera tout de même deux reproches à son encontre : le support de négatifs pas pratique, et le dispositif de réduction des poussières difficile à doser et globalement moins efficace qu'une technologie Digital ICE à infrarouge. Si vos négatifs et diapos sont en bon état, vous pouvez foncer les yeux fermés ! Dans le cas contraire, il y a d'autres options à considérer."

Pour un prix qui a probablement augmenté depuis mais qui reste raisonnable, c'est sûrement une option meilleure que d'acquérir un objectif 50 mm macro. Mais tout dépend de ce que l'on a envie de faire avec ce dernier.


J'ai en effet très bien connu les 141 TC que je rencontrais quotidiennement en allant faire mes études à Paris. Je les voyais bien en action. Voyageant de mon côté à l'intérieur d'une RIB ou de Z 6100 sur la ligne de Chantilly électrique il nous arrivait souvent de longer (et dépasser) les trains vapeur avec les TC. Effectivement la distribution Cossard était caractéristique et attirait le regard.
Sur le scan de diapos, le problème majeur est la poussière. On a beau tout faire pour les enlever il peut en rester. Là-dessus ce qui est dit sur le dispositif de réduction des poussières est exact. Pour ma part, j'élimine celles qui restent en utilisant un logiciel de correction qui va bien pour cet usage Quant au prix actuel du Plustek, je l'ai vu à 227€.
En parlant de scan de diapos nous ne sommes pas forcément hors sujet car photos des années 60 ce ne peut être de l'argentique et si on les veut belles il faut bien les restaurer!

J.L. B.

Re: Photos SNCF des années 1960

MessagePublié: Sam 22 Avr 2017, 09:55
par F84F
bonjour à tous
je vous informe que le sujet et "Photos SNCF des années 1960" et non un cours de photographie, merci de votre compréhension !!!!!

Re: Photos SNCF des années 1960

MessagePublié: Sam 22 Avr 2017, 13:29
par Gibi
Gibi a écrit:Plutôt que de continuer ici, ne pensez-vous pas qu'il vaudrait mieux regrouper cette thématique dans un sujet dédié ? Ça pourrait être utile à bien des ferroviphiles photographes argentiques.

C'est ce que j'ai dit un peu plus haut... :siffle: