Page 5 sur 58

Posté : lun. 16 févr. 2009, 01:26
par Fa 85
Il y a un énorme probléme pour les assos de conservation de locs, c'est leur obligation de circulation sur le RFN, où, entre problematique securitaire exacerbé SNCF ( à l'echelle d'une asso touristique ), et tarifs RFF extra dissuasifs, les sorties sont fort peu nombreuses. Donc l'intérêt des membres à conduire est mathématiquement moindre.... Il est vachement interressant de poncer , demonter, peindre, etc, etc... mais le fond du benevole, c'est tout de même de conduire, même à faible vitesses, les engins.

D'où l'interêt de chemin de fer touristiques qui exploitent leur ligne, donc hors RFN, et sans doute d'y baser des locs. Telle notre ligne St Christophe Les Herbiers, racheté à la SNCF de l'époque, et dont la gestion/exploitation est confié au Chemin de Fer de la Vendée. Ceci permet une totale liberté de circulation, et nous faisons nos propres sillons pour la période active de la ligne. Aux fins de gestions, cette ligne est propriété du département de la Vendée auquel nous reversons un pourcentage du chiffre d'affaire, ce qui equivaut "philosophiquement" aux redevances ferroviaires du RFN, mais sans aucune commune mesure...

C'est à mon avis le seul avantage, aujourd'hui, au declassement d'une ligne, et de souhaiter que d'autres initiatives puissent encore voir le jour sur des petites lignes menacées et d'y baser de nombreuses locs préservées: une chance et un avenir vers une nouvelle forme de tourisme, le loco club, aprés l'Aéro club.

Fabrice

Posté : lun. 16 févr. 2009, 06:02
par domi
C'est la question que j'avais posée à l'époque aux animateurs du CFVE (Vallée de l'Eure): "n'est-ce pas une pénalisation pour vous que d'être isolés du réseau RFF?"

La réponse avait été lapidaire: "non, au contraire". Le fait étant que ce CF touristique est complètement isolé de RFF, en gros on les laisse faire leur business dans leur coin, sans même leur poser de questions sur la compatibilité de leurs procédures d'exploitation et de maintenance avec celles de RFF/SNCF....

Domi

Posté : lun. 16 févr. 2009, 15:30
par Max N-M
Fa 85 a écrit : Tu pourrais préciser, STP.? Quel materiel est particulièrement non rutilant, en Vendée.
Les 67400 (ou 300) engagés sur Nantes St Gilles Croix de Vie, ainsi que les X 2200. J'ai vu certaines photos sur un site Internet. Allant aussi à St Gilles pendant certaines vacance, il n'y a que les accés au portes qui sont nétoyés ainsi que le numéro (même pas le numéro d'indice, c'est pour dire).
C'est vrai que certains 72100 ou même des PSE sont "déguelasse", mais sur la ligne cité plus haut, c'est pas mal.

Aprés, si je t'ai véxé parce que tu es vendéen, je m'e, éxcuse :| .

Posté : lun. 16 févr. 2009, 16:38
par ferrovipathe_arverne
Les 72000 qui tractaient le TGV "Mogettes" étaient particulièrement en mauvais état.

Posté : lun. 16 févr. 2009, 21:22
par Thierry PORCHER
ferrovipathe_arverne a écrit :Les 72000 qui tractaient le TGV "Mogettes" étaient particulièrement en mauvais état.
:?: :?: :?: C'est quoi ???

Posté : lun. 16 févr. 2009, 21:32
par Max N-M
Je crois que ce sont les TGV qui éffectuaient Paris La Rochelle direct, avec traction diesel de Nantes à La Rochelle en CC72000 (trois CC 72000 avaient été équipé de Scharfenberg et leurs tampons avaient été oté, ces trois 72000 étaient les 61, 63, et 64).

Posté : lun. 16 févr. 2009, 21:35
par Thierry PORCHER
Non, pas La Rochelle, mais les Sables d'Olonne !
Je connais le "truc", mais ce que je ne connais pas c'est le nom cité, et son origine !

Posté : lun. 16 févr. 2009, 21:37
par Max N-M
:oops: J'hésitait en plus :oops:

Posté : lun. 16 févr. 2009, 21:46
par Thierry PORCHER
"J'hésitais" ... Si tu étais Louis XIV, tu pourrais dire "Le roi hésitait" :siffle: :siffle:

Posté : lun. 16 févr. 2009, 21:49
par Max N-M
Je suis le roi de la ligne des sauvages, donc je dis:"le roi de la ligne des Sauvages hésitait".

Posté : lun. 16 févr. 2009, 21:53
par Thierry PORCHER
Bonne nuit, jeune et primitif ami ... :siffle: :siffle: :siffle: :siffle:

:mdr2: :mdr2: :mdr2: :mdr2:

Posté : lun. 16 févr. 2009, 22:00
par Matthieu
Thierry PORCHER a écrit :mais ce que je ne connais pas c'est le nom cité, et son origine !
Les mogettes sont des haricots blancs, spécialité vendéenne !

Posté : lun. 16 févr. 2009, 22:02
par Max N-M
Thierry PORCHER a écrit : Bonne nuit, jeune et primitif ami ... :siffle: :siffle: :siffle: :siffle:
:mdr2: :mdr2: :mdr2: :mdr2:
Pour un simple oublie de majuscule... :siffle: :siffle: :siffle:
La tolérance mon enfant...

Posté : lun. 16 févr. 2009, 22:03
par Thierry PORCHER
matthieu a écrit :
Thierry PORCHER a écrit :mais ce que je ne connais pas c'est le nom cité, et son origine !
Les mogettes sont des haricots blancs, spécialité vendéenne !
Merci, je me coucherai ce soir plus tôt et moins sot ... :D

Posté : lun. 16 févr. 2009, 22:05
par Thierry PORCHER
CC172049 a écrit : Pour un simple oublie de majuscule... :siffle: :siffle: :siffle:
La tolérance mon enfant...
Sauvage et primitif sont des homonymes, mon père ... :ange3: :ange3: