Le vélo-rail de Vendée

Pour les passionnés des chemins de fer secondaires et industriels.

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
Manu93
Communicatif
Messages : 827
Enregistré le : lun. 27 févr. 2017, 19:45
Echelle pratiquée : Ho 3R
Prénom : Manu
Site Internet : http://letraindemanu.canalblog.com
Localisation : Seine-Saint-Denis
Âge : 53

Le vélo-rail de Vendée

Message par Manu93 » lun. 29 avr. 2019, 13:43

Le vélo-rail de Vendée

Interlude

[ Tourisme ferroviaire ] ● Épisode 217 - implanté à Commequiers sur l'ancienne antenne de Commequiers à La Roche-sur-Yon, le Vélo-rail de Vendée vous propose une promenade originale dans un cadre verdoyant. À découvrir en famille ou entre amis.
logo reportage 02.jpg
logo reportage 02.jpg (8.81 Kio) Vu 355 fois
La gare de Commequiers est implantée sur la ligne historique reliant Nantes-État à La Roche-sur-Yon et gérée par la Compagnie des Chemins de fer nantais. C'est une ligne ferroviaire à écartement normal. Le premier tronçon, jusqu'à Sainte-Pazanne sur cette ligne et qui comprend également la bifurcation jusqu'a Pornic, fut ouvert le 11 septembre 1875 et prolongé jusqu'à Machecoul le 28 mars 1876. En 1878, la Compagnie des Chemins de fer de l'État nationalise la Compagnie des Chemins de fer nantais alors en faillite. A la fin de la même année, la ligne est prolongée jusqu'à Challans. La Roche-sur-Yon est atteinte le 19 septembre 1880. L'embranchement de Saint-Gilles Coix-de-Vie est inauguré l'année suivante, le 17 octobre.
letraindemanu (1264b) Vélo rail de vendée.jpg
Photo 1264 : Le vélo-rail de Vendée. Source : letraindemanu sur Canalblog

Une gare de rebroussement

La gare de Commequiers fut construite en 1882. Dotée d'un BV à trois portes, cette gare de correspondance dispose de plusieurs dépendances, d'un château d'eau - alimenté par une canalisation de 2 km pour approvisionner les machines à vapeur - et d'une plaque tournante. Elle a en effet la particularité d'avoir été exploitée en rebroussement sur l'axe Nantes / Saint-Gilles Croix-de-Vie avant que ne soit créée, un siècle plus tard, une bifurcation en amont. Une telle gare est un excellent sujet en modélisme au même titre que la gare de Morez, les escarpements rocheux en moins. En 1895, la fréquentation de la gare justifie la création d'un hôtel en face du BV. Ce dénommé « Hôtel du chemin de fer » se dote l'année suivante d'un « Restaurant de la gare ». Reprise en 1938 par la toute jeune SNCF, la ligne sera fermée en 1940, puis réouverte sous l'Occupation.

A partir de 1970, la ligne Nantes / Saint-Gilles Croix-de-Vie n'est plus exploitée qu'en horaires d'été (mi-mai à mi-septembre) à des fins touristiques et estivales. La section Commequiers vers La Roche-sur-Yon est définitivement fermée au trafic voyageur le 18 janvier 1970. La desserte marchandises sera abandonnée à son tour, treize mois plus tard, entre Commequiers et Coëx. Le raccordement installé en 1982 entrainera la fermeture de la gare. A partir de 1992, les sections seront progressivement déclassées et pour certaines déferrées, en particulier la voie entre le nouveau raccordement et cette ancienne gare, plateforme de voie devenue piste cyclable.

Préservée, la section entre Commequiers et Coëx est rachetée en 1993 par la communauté de communes Atlancia et est transformée en vélo-rail. Après un an de travaux de réhabilitation, le vélo-rail est inauguré le 11 juillet 1994 par Philippe de Villiers alors président du Conseil général de Vendée.

Un écrin de verdure

Le BV d'origine est aujourd'hui un bâtiment d'habitation. L'hôtel-restaurant de la gare, géré par la même famille depuis 1945, existe toujours et bénéficie d'avis très favorables sur les sites dédiés au tourisme et la gastronomie. Sa décoration intérieure, constituée d'innombrables objets ferroviaires, plaira tout particulièrement aux ferroviphiles.
letraindemanu (1265b) Vélo rail de vendée.jpg
Photo 1265 : La gare du vélo-rail de Vendée vue du quai. Source : letraindemanu sur Canalblog.

La gare du vélo-rail, construite en 1993, est un petit bâtiment, moderne mais joliment restitué et intégré à l'environnement, situé au pied de l'ancien château d'eau et comprenant un hall d'accueil, un guichet et des sanitaires très propres. Tout le site est accessible aux PMR / UFR. Il donne accès à la voie où est alignée une vingtaine de cyclo-draisines. Chacune, d'une masse de 120 kg, est équipée de deux postes de pédalage - dont la hauteur des selles est réglable - et d'une banquette pour deux adultes et un enfant. Deux paniers fixes permettent de ranger ses affaires personnelles voire son pique-nique, puisque le terminus de Coëx (trajet long) est équipé de tables et bancs à cet effet.
letraindemanu (1266b) Vélo rail de vendée.jpg
Photo 1266 : Franchissement d'un passage à niveau et la famille sur la draisine du vélo-rail de Vendée. Source : letraindemanu sur Canalblog.

Après un rappel des conditions de sécurité, et en particulier les règles de franchissement des passages à niveau - dont un est équipé d'une signalisation routière lumineuse avec appel pietons - vous vous lancez sur un parcours d'une dizaine de kilomètres dans l'arrière-pays, au travers d'un tunnel de verdure. Le paysage y est simplement superbe. A cette occasion, vous passerez également au-dessus de la Vie, fleuve vendéen desservant les marais, par un pont métallique à rivets rappelant la technique Eiffel. Les ferroviphilles apprécieront les voies désaffectées de l'ancien silo, les traverses pleine de mousse, les leviers d'aiguilles et quelques pancartes "S" sur le parcours, témoins d'une activité ferroviaire révolue.
letraindemanu (1267b) Vélo rail de vendée.jpg
letraindemanu (1268b) Vélo rail de vendée.jpg
letraindemanu (1269b) Vélo rail de vendée.jpg
letraindemanu (1270b) Vélo rail de vendée.jpg
Photos 1267 à 1270 : Quelques vues du vélo-rail de Vendée. Source : letraindemanu sur Canalblog.

Le trajet se fait en convoi. Il est donc préférable de répartir les familles ou groupes participants en laissant les premières draisines aux plus sportifs et les dernières aux plus tranquilles. Au terminus, chaque draisine est pivotée sur une plaque tournante manuelle pour repartir dans le sens de marche. La première draisine ne peut bien-sûr pas repartir en sens inverse tant que la dernière n'est pas arrivée, au risque de se confronter sur la voie unique. Il est donc tout à fait opportun que les groupes s'échangent les draisines pour le trajet retour, les premiers arrivés pouvant prendre le chemin du retour avec la dernière unité qui se retrouve en tête.
letraindemanu (1271b) Vélo rail de vendée.jpg
Photo 1271 : Le terminus de Coëx du vélo-rail de vendée (Trajet long). Source : letraindemanu sur Canalblog.

Une activité accessible à tous

La ligne est relativement plate mais comporte néanmoins quelques sections en légères rampes qui nécessitent un peu d'énergie en particulier sur le trajet aller. Il est indispensable de se prévoir un petit ravitaillement pour s'hydrater et se restaurer en cours de promenade qui dure environ 2h30 pour le trajet long (10 km aller / 10 km retour).

Les personnes en situation de handicap moteur pourront profiter pleinement de cette activité dès lors que des accompagnateurs valides peuvent les installer sur la banquette de la draisine. Les personnes handicapées visuelles pourront pédaler en toute sécurité sur cette cyclo-draisine, sans risque de chute ou de collision, dès lors bien-sûr que le second pedaleur, valide et responsable, puissent prendre les décisions de sécurité liées aux obstacles et aux franchissement de PN. Elles ne pourront pas profiter pleinement de ce cadre exceptionnel mais compenseront avec l'ouïe et l'odorat dans cet écrin de verdure. Les personnes en situation de handicap mental pourront participer à cette activité de groupe dans la mesure où elles bénéficient d'un encadrement adapté.

Les chiens sont acceptés sur le site. Il faut juste veiller à ce que leurs queue et pattes ne se coincent pas dans les parties mobiles de la cyclo-draisine, en particulier les pédaliers.
letraindemanu (1272b) Vélo rail de vendée.jpg
Photo 1272 : Vélo-rail de Vendée. Source : letraindemanu sur Canalblog.

Un site à ne pas rater

Le vélo-rail de Vendée est une escapade incontournable pour tout ferroviphile déambulant dans ce beau département. A noter également la proximité avec le chemin de fer touristique implanté aux Herbiers et dont notre ami Philippe Parini nous avait ramenés quelques beaux clichés.

Pour en savoir plus : Site officiel du vélo-rail de Vendée

Emmanuel

Cet épisode 217 est extrait du fil :
" La Rue de Suède revisitée en Märklin digital "
http://forum.e-train.fr/viewtopic.php?f ... 0#p2297671
Marklin Ho digital MS2 voie K

Avatar du membre
Md 2
Communicatif
Messages : 919
Enregistré le : dim. 30 oct. 2011, 08:51
Echelle pratiquée : 1/35 éme
Prénom : Philippe
Club : Cercle du rosé

Re: Le vélo-rail de Vendée

Message par Md 2 » lun. 29 avr. 2019, 18:18

Beurk ! De la voie normale... Même pas industrielle !

Avatar du membre
Didi79
Photographe de gares
Messages : 10508
Enregistré le : lun. 01 mai 2006, 15:54
Prénom : Didier
Localisation : Ouest-Etat-PO
Âge : 51

Re: Le vélo-rail de Vendée

Message par Didi79 » lun. 29 avr. 2019, 21:30

Signaux, ouvrages d'art, et même un vieux silo ... :wink:
SNCF, RFF, RFN, EF, Réseau ...

Avatar du membre
Manu93
Communicatif
Messages : 827
Enregistré le : lun. 27 févr. 2017, 19:45
Echelle pratiquée : Ho 3R
Prénom : Manu
Site Internet : http://letraindemanu.canalblog.com
Localisation : Seine-Saint-Denis
Âge : 53

Re: Le vélo-rail de Vendée

Message par Manu93 » mar. 07 mai 2019, 19:23

Didi79 a écrit :
lun. 29 avr. 2019, 21:30
Signaux, ouvrages d'art, et même un vieux silo ... :wink:
Un sujet de modelisme a part entière.
Marklin Ho digital MS2 voie K

Répondre