Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

La Corpet 24 a quitté Tournon

Pour les passionnés des chemins de fer secondaires et industriels.

Modérateur: MOD

La Corpet 24 a quitté Tournon

Publié: Ven 16 Oct 2009, 18:48 
Lundi, la 24 a quittté Tournon. Cette machine, propriété de la Facs est mutée sur le train du bas berry, SABA à Eceuillé.
1672MM
Fécond
 
Messages: 666
Inscrit le: Mar 13 Mai 2008, 23:18

Re: La Corpet 24 a quitté Tournon

Publié: Ven 16 Oct 2009, 19:05 
1672MM a écrit:Lundi, la 24 a quittté Tournon. Cette machine, propriété de la Facs est mutée sur le train du bas berry, SABA à Eceuillé.


Non, elle part lundi ou mardi prochains...
Billard,vous avez dit Billard?
Avatar de l’utilisateur
GALLAND Thibaud
Comparse de bac à sable
 
Messages: 810
Inscrit le: Jeu 26 Fév 2009, 18:39
Localisation: Tournon (l'Ardèche, sinon rien!)
Âge: 24

Publié: Ven 16 Oct 2009, 20:14 
Merci , de ton info, peut être pourra t-on voir le chargement en direct sur le forum!
1672MM
Fécond
 
Messages: 666
Inscrit le: Mar 13 Mai 2008, 23:18

Publié: Ven 16 Oct 2009, 20:28 
1672MM a écrit:Merci , de ton info, peut être pourra t-on voir le chargement en direct sur le forum!


Pas de ma part, je serai au lycée :cry:
Billard,vous avez dit Billard?
Avatar de l’utilisateur
GALLAND Thibaud
Comparse de bac à sable
 
Messages: 810
Inscrit le: Jeu 26 Fév 2009, 18:39
Localisation: Tournon (l'Ardèche, sinon rien!)
Âge: 24

Publié: Ven 16 Oct 2009, 20:40 
Il y aurait d'autres véhicules qui quitteraient Tournon.
-Les trois voitures Sarthe
-Le fourgon Df225 ex RB
Il restera au cfv ,appartenant à la FACS
- la voiture ABf 89 montée sur bogies Pensylvannia
- la voiture ABCDF 14 , renumérotée 107 et 1960 ( et toujours immatriculée ainsi alors que le CFBS et le BC ont retabli les immmatriculations d'origine sur les deux voitures ABCDf 12 et 15).
Le transport des véhicules va être photographié.
1672MM
Fécond
 
Messages: 666
Inscrit le: Mar 13 Mai 2008, 23:18

Publié: Ven 16 Oct 2009, 21:43 
Les 3 voitures Sarthe sont bachées
Avatar de l’utilisateur
Monplaisir
Intarissable !
 
Messages: 4334
Inscrit le: Ven 16 Sep 2005, 23:50
Localisation: Toulouse

Publié: Ven 23 Oct 2009, 12:56 
La Corpet est partie :
http://www.ledauphine.com/tournon-sur-r ... cle=209575

Il y a aussi un autre article sur le DL avec des photos, mais je ne le trouve pas.

Les voitures Sarthe devraient partir en convoi dans les jours à venir, si ce n'est pas fait.

SIA
SIA
 

Publié: Ven 23 Oct 2009, 13:04 
Le SABA la fera rouler ou est-ce seulement une mise au vert ?
Éric
Avatar de l’utilisateur
Eric Fresne
Betteravier
 
Messages: 6697
Inscrit le: Sam 13 Août 2005, 14:19

Publié: Ven 23 Oct 2009, 14:03 
La loco était en bon état, et la SABA à besoin d'une vapeur !

De plus, la FACS prête ses machines à ceux qui prévoient de les faire rouler.
Avatar de l’utilisateur
TMB15
Incontournable... en fait !
 
Messages: 11610
Inscrit le: Dim 16 Déc 2007, 12:57
Localisation: La tête au NORD et dans l' Ep III pour ne pas avoir sur mon réseau ce qui passe sous ma fenêtre !

Publié: Ven 23 Oct 2009, 15:29 
eric fresne a écrit:Le SABA la fera rouler ou est-ce seulement une mise au vert ?


Oui, c'est pour rouler.

Une Sarthe devrait normalement partir lundi matin, les 2 autres Sarthe et le D225 partiraient apparemment mercredi d'un bloc grâce à la venue de 3 camions. Mais cela reste à confirmer.
Billard,vous avez dit Billard?
Avatar de l’utilisateur
GALLAND Thibaud
Comparse de bac à sable
 
Messages: 810
Inscrit le: Jeu 26 Fév 2009, 18:39
Localisation: Tournon (l'Ardèche, sinon rien!)
Âge: 24

Corpet

Publié: Ven 23 Oct 2009, 15:41 
La Corpet était en prêt à la SEM avec un contrat de restitution en bon état (contrat identique pour tout le matériel privé sauf 104).
Ce contrat était particulièrement vague : pas de description initiale, pas de garanties, cautions ou de valeurs de réparation.
Par le mécanicien qui conduisait son dernier train, je sais que la plaque tubulaire a lâché. Un autre train suivait, il fallait libérer la voie. Il a donc continué, la vapeur projetant des braises sur l'essieu qui avec les efforts s'est rompu. Elle est revenue à Tournon en 030 T.
L'arbre de l'essieu a été refait par SACM de Baix, par contre personne n'a été cherché pour une presse à ergots, permettant de positionner les manetons dans le bon angle (pour la 231 K 8 ce sera fait à Meiningen).
Le remplacement de la plaque tubulaire n'a pas été commencé. Ce genre d'opération peut très bien révéler de mauvaises surprises, c'est la chaudière d'origine....donc rivée (désolé Monsieur TMB 15 sur l'état)(2)
La FACS a renoncé à son contrat de remise en état y compris pour une voiture ABCD ex Réseau Breton en ruines. Elle transfert son matériel ailleurs c'est son droit, qui lui a été accordé par le juge commissaire, la SEM n'existant plus.

La SGVA a fait une démarche pour faire appliquer ce contrat sur l'Isère elle aussi hors service. Je sais qu'une réunion devait avoir lieu entre le liquidateur et le juge commissaire en juin. Ce dernier ne donnait que le prix de la ferraille (200 € la tonne) (1) pour la Pinguely. N'ayant aucun mandat je n'ai pas suivi, d'autant qu'il y a eu un remaniement éclair au sein du cabinet Torelli liquidateur, me privant de tout contact.

Je ne voudrais pas créer de fausse polémique, mais le liquidateur liquide, il est actuellement détenteur du matériel, et peut très bien demander le déclassement du matériel classé monument historique (ce qui a été fait au TVT pour les voitures ex Etat 2 étages). Le département n'a même pas un projet de réutilisation à opposer.

SIA

(1) C'est hélas pareil avec les assurances pour voitures de collection, sauf prime fabuleuse comme pour la Bugatti Royale.
(2) Tout cela a été écrit dans http://sauvonslemastrou.over-blog.com/ même si c'est abandonné maintenant.
SIA
 

Publié: Ven 23 Oct 2009, 18:29 
Petit article :
Billard,vous avez dit Billard?
Avatar de l’utilisateur
GALLAND Thibaud
Comparse de bac à sable
 
Messages: 810
Inscrit le: Jeu 26 Fév 2009, 18:39
Localisation: Tournon (l'Ardèche, sinon rien!)
Âge: 24

Re: Corpet

Publié: Ven 23 Oct 2009, 23:24 
SIA a écrit:Le remplacement de la plaque tubulaire n'a pas été commencé. Ce genre d'opération peut très bien révéler de mauvaises surprises, c'est la chaudière d'origine....donc rivée (désolé Monsieur TMB 15 sur l'état)


Justement, j'ai dit "était" (j'ai suivi l'autre fil): il est logique de penser que la SABA va engager les réparations nécéssaires ! Et on a encore le droit de réparer une chaudière rivée, surtout s'il n'y a "que" la plaque tubulaire à changer. Mais là, il faut d'abord consulter l'ingénieur APPAVE : les jeunes n'y connaissent rien en matière de réparation.

Pour le Mastrou, c'est un gâchi innomable :colere:
Avatar de l’utilisateur
TMB15
Incontournable... en fait !
 
Messages: 11610
Inscrit le: Dim 16 Déc 2007, 12:57
Localisation: La tête au NORD et dans l' Ep III pour ne pas avoir sur mon réseau ce qui passe sous ma fenêtre !

Publié: Sam 24 Oct 2009, 00:49 
Bonsoir,

La chaudière n'ayant pas été ouverte, il est impossible de dire ce qu'il y a véritablement. De plus d'un inspecteur à l'autre les jugements sont différents...(exemple 130T La Meuse voie de 60, réformée dans le Rhône ; acceptée avec des renforts dans la Côte d’Or).

La plaque tubulaire est en général prise en sandwich entre le foyer et la chaudière. Quand je parle de pièces rivées ou soudées (j'aurais du le préciser) cela concerne cette liaison. A priori compte tenu des trous le rivetage est obligatoire qui va faire cela ? C'est une zone de corrosion. J'ajoute aussi la qualité des aciers utilisés qui génèrent une épaisseur (80 ans après cela doit avoir changé) + métal fatigue.
Le métal fatigue est un terme d'aviation qui parle de cycles de monté de pression/dépression et monté/baisse de température. Ceci entraine des fissures dans le métal. Il en est de même pour les chaudières de locomotives. Les anciens réseaux puis la SNCF laissaient en chauffe plusieurs jours une machine inutilisée plutôt que de l'éteindre. C'est incompatible avec les C.F. touristiques. La 231 G 558 et allumée la veille, ce qui n'est pas le cas au Vivarais. Au début c'était 4 heures du matin, sur la fin j'ai entendu parler de 7 heures parfois avec usage intensif du souffleur, jet de feu le soir pour rallumer le lendemain. Toutes ces pratiques anodines pour la direction de la SEM, peuvent avoir laissé des séquelles (elles étaient source d'écomie de charbon ! et de salaire).
Je ne souhaite que me tromper, et que le SABA trouve vite du personnel qualifié et de l'argent.

Cordialement.

SIA
SIA
 

Publié: Dim 25 Oct 2009, 04:21 
Il y a une méthode économique pour garder un talon : les vieilles traverses... C'est pas cher, mais cela exige certaines précautions !

Du côté d'Auxerre, il y a un réparateur agréé au réparations "à l'ancienne" car je crois que Barrata n'est pas qulifié là dessus... Après, c'est souvent une piste étrangère de retenue.
Avatar de l’utilisateur
TMB15
Incontournable... en fait !
 
Messages: 11610
Inscrit le: Dim 16 Déc 2007, 12:57
Localisation: La tête au NORD et dans l' Ep III pour ne pas avoir sur mon réseau ce qui passe sous ma fenêtre !

Suivant

Retour vers Voie Libre

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Billard et 9 invité(s)