Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Le forum pour bien débuter en modélisme ferroviaire !

Modérateur: MOD

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Ven 29 Déc 2017, 17:27 
PN60 a écrit:Excellent choix pour ce cadeau :applause:

J'en ai acheté une sans fil il y a déjà quelque temps et c'est vraiment un outil précieux :!:
(.||)
:noel:


Bonjour Bruno,

Il va me falloir maintenant découvrir toutes les facettes de cet appareil que je n'ai jamais utilise dans ma pratique précédente.

Joyeuses fêtes de fin d' annee.
Emmanuel
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Disert
 
Messages: 415
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Ven 29 Déc 2017, 17:34 
Bonjour,

Image

Amicalement.
jeanmichel : BR-80 Connection.
Avatar de l’utilisateur
Jeanmichelfr11
Loquace
 
Messages: 1157
Inscrit le: Mar 20 Oct 2009, 17:49
Localisation: Narbonne (Aude)
Âge: 57
Echelle pratiquée: HO

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Dim 31 Déc 2017, 20:04 
Jeanmichelfr11 a écrit:Bonjour,

Image

Amicalement.


Merci Jean-Michel

A toi aussi je te souhaite une belle année pleine de projets ferroviaires.
Amicalement
Manu
Emmanuel
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Disert
 
Messages: 415
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Dim 31 Déc 2017, 20:46 
Je vous souhaite à tous une très belle année 2018.

Puisse-t-elle vous apporter joies familiales et réussites professionnelles.
Et plein de projets modélistes.

Image
Emmanuel
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Disert
 
Messages: 415
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Lun 01 Jan 2018, 21:28 
Bonsoir manu je suis ton sujet de temps en temps et je trouve tous ça fort sympathique j'attend de voir la suite :)
Gauth43
Papotier
 
Messages: 127
Inscrit le: Mar 15 Mars 2016, 17:55
Localisation: Montfaucon En Velay
Âge: 24
Echelle pratiquée: HO/HOm
Prénom: Gauthier
Club: VFV

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Mer 03 Jan 2018, 02:18 
Gauth43 a écrit:Bonsoir manu je suis ton sujet de temps en temps et je trouve tous ça fort sympathique j'attend de voir la suite :)


bonjour Gauthier,

Merci de ton intérêt pour le sujet.
Je te souhaite une belle année 2018
Emmanuel
Emmanuel
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Disert
 
Messages: 415
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Jeu 04 Jan 2018, 13:21 
Bien bricoler en toute sécurité

Épisode 88 - Dans sa pratique quotidienne, le modéliste ferroviaire est amené à utiliser des appareils dangereux et des produits nocifs. Il est donc pertinent de prévenir les risques et rappeler les règles de sécurité et de bonnes procédures pour s'adonner à ce loisir en toute quiétude.

Avec 4,5 millions de recours aux urgences, 500 000 hospitalisations et 20 000 décès par an [1], l'accident de la vie courante est un enjeu majeur de Santé publique. Parmi ces chiffres inquiétants, un site de prévention dénombre 300 000 accidents pour la seule activité de bricolage et jardinage [2]. Et comme dans la majorité des accidents, le facteur humain est prépondérant.

Image
Photo 414 : règles de sécurité pour le bricolage. Source : internet, Brady.co.uk

Le modélisme ferroviaire, avec ses outils dangereux et ses produits nocifs, n'échappe pas à ces risques qu'il convient de rappeler. Et pas seulement que pour les débutants, puisqu'une étude déjà ancienne de l'Institut de veille sanitaire pointe la tranche d'âge 25/44 ans comme principale victime [3].

1. Prévention individuelle

Être dans de bonnes conditions psychiques

Pas de bricolage après avoir consommé de l'alcool. Cela peut paraitre évident, mais c'est nécessaire. On oublie donc la séance de travail le dimanche après un bon déjeuner familial bien arrosé. Exit également la petite mousse rafraîchissante pendant une pause meridienne. On réserve ce temps de convivialité quand tout est fini, l'outillage rangé et la pièce nettoyée pour admirer l'avancée des travaux.

Pas de bricolage sous certains traitements médicaux. Beaucoup de médicaments entrainent des troubles de la vigilance. Et pas que des traitements psychotropes (anxiolytiques, anti-dépresseurs,..) ! Des médicaments cardio-vasculaires, neurologiques... peuvent influencer la concentration et les reflexes. Ils sont généralement signalés par des pictogrammes sur leur emballage.

Tous les patients sous antiagrégants plaquettaires (aspirine, Plavix®, ...) ou anticoagulants saignent facilement et plus longtemps et cicatrisent plus difficilement. Sous ces traitements, on fait donc preuve de plus de vigilance. On met également à jour sa vaccination anti-tétanique. N'hésitez pas à en parler avec votre médecin, pharmacien ou infirmière.

Pas de bricolage de mauvaise humeur. Il faut être serein. Pas de séance donc après une engueulade avec un parent, une prise de tête avec Chéri-chéri, ou après avoir ouvert le dernier courrier de rappel des impôts et ses 10% d'augmentation. La moindre contrariété durant la séance risque de tourner à la catastrophe : accident physique mais aussi ratage artistique.

Des vêtements adaptés.

L'idéal, c'est la salopette dédiée. On privilégie les manches courtes et on évite les vêtements trop amples qui risquent de s'accrocher ou ceux trop serrés qui gêneront les mouvements. On préfère des vêtements en coton plutôt que synthétiques moins vulnérables aux produits chimiques et au feu.

Les chaussures doivent être confortables, de préférence renforcées à leur extrémité (chaussures dites de sécurité). Et surtout anti-dérapantes. Chaussure de sécurité n'est plus synonyme de grosse godasse de chantier. On trouve des basckets renforcées très adaptées à notre pratique.

Image
Photo 415 : équipements individuels de sécurité. Source : Internet, Askabox.fr

Les cheveux longs, c'est beau. Mais ça peut présenter non seulement une gêne mais surtout un vrai risque, notamment avec les outils motorisés. Les cheveux longs sont donc attachés. L'idéal est même de les couvrir d'une charlotte.

On retire également ses bijoux. Non seulement ils peuvent gêner les mouvements mais en plus ils ne font pas bon ménage avec nos produits chimiques et nos contorsions (montres, bracelets, bagues et colliers). Les grosses boucles d'oreilles sont proscrites.

Indispensables lunettes

Les yeux sont précieux et fragiles. Il ne faut pas hésiter à investir dans des lunettes de protection de qualité. C'est un investissement durable et primordial. Il faut protéger les yeux des éclats et corps etrangers (travaux sur les bois, métaux et plastiques), les préserver de toutes projections (solvants, décapants, ...) ainsi que des nombreuses poussières (sciage, ponçage, ...). Leur taille doit permettre le port d'éventuelles lunettes correctrices.

Les lunettes correctrices ne sont en aucun cas des protections suffisantes.

Voies respiratoires

Le port d'un masque anti-poussière est nécessaire pour toutes les opérations génératrices de particules fines : sciage et ponçage en particulier. Méfiez-vous des outils électriques sur lesquels on peut brancher le tuyau d'aspirateur. Non seulement cela ne protège pas à 100% des particules, mais surtout ils peuvent être une gêne dans le maniement de l'appareil. C'est le cas de la scie sauteuse notamment. Dangereux.

Il faut également protéger les voies aériennes de la toxicité de nombreux produits volatiles. Les inhalations nocives peuvent conduire à des réactions allergiques voire des troubles neuro-musculaires. Cela est d'autant plus important que le temps d'exposition est long et l'atelier mal ventilé.

Tous les masques ont une durée de vie limitée.

Les mains

Il existe toute une panoplie de gants protecteurs pour protéger nos mains des risques d'abrasions, d'entailles, de corps étrangers et de brûlures. En modélisme ferroviaire, les risques majeurs sont les entailles parfois profondes jusqu'aux tendons qui sont des urgences chirurgicales (scies diverses, cutter,...) et les corps étrangers (échardes, éclats,...).

2. Le bruit

Le bruit est à la fois un risque pour votre audition mais aussi une source de conflit avec le voisinage.

Protégez vos tympans avec des bouchons lors de l'utilisation d'appareillages bruyants. Le risque auditif est largement sous-estimé par les utilisateurs.

Image
Photo 416 : Échelle des bruits. Source : internet

Pensez à respecter la tranquilité de votre entourage en bricolant à des heures décentes. En cas de gros oeuvre sur une journée, un petit mot aimable à l'attention de vos voisins évite souvent des conflits.

Si le "tapage" nocturne est réprimé, les "bruits de comportements" diurnes le sont tout autant. Ainsi, l'article R 1334-31 du Code de la santé publique stipule : « Aucun bruit particulier ne doit, par sa durée, sa répétition ou son intensité, porter atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l'homme, dans un lieu public ou privé, qu'une personne en soit elle-même à l'origine ou que ce soit par l'intermédiaire d'une personne, d'une chose dont elle a la garde ou d'un animal placé sous sa responsabilité.» [4]

3. Prévention des lieux.

Rangements

Aucun enfant ne doit pénétrer dans l'atelier sans la surveillance d'une personne expérimentée. Pour nos plus jeunes, plus l'apprentissage de la prévention est précoce, plus il est durable. Et le meilleur apprentissage, c'est le bon exemple donné par les adultes. Pour ce qui est du maniement des objets sensibles, il convient de s'adapter à la maturité, à la curiosité et la dextérité de l'enfant. Chacun évolue à son rythme.

Bien-sûr Medor et Tigrou sont interdits de séjour dans l'atelier ! D'autant plus qu'eux ne portent aucune protection.

Tous les produits dangereux sont rangés en hauteur, hors de portée des enfants. Si besoin le placard est muni d'un verrouillage.

Les produits inflammables sont de préférence rangés dans une armoire ou une cantine métallique dédiée qui retardera un éventuel départ de feu. Fermée à clef, elle évitera des mains inexpérimentées.

Les outils électroportatifs sont rangés dans leur boite d'origine avec leur notice et leur accès est sécurisé. On ne laisse jamais un outil électroportatif inutilisé branché sur la prise secteur. Exit la prise multiple avec interrupteur ! C'est le meilleur moyen pour oublier de déconnecter l'appareil et le laisser sous tension.

Plan de travail

La pièce est suffisamment éclairée et ventilée.

Le plan de travail est dégagé, propre et surtout stable. On préfère un établi fixe ou portatif aux tréteaux qui permet une meilleure préhension des matériaux travaillés et supporte la charge vibratoire des outils. Si on a besoin de tréteaux, on choisit un modèle de qualité avec pieds antidérapants. D'expérience, des tréteaux standards ripent trop facilement et leur système de blocage n'est pas assez résistant. C'est dangereux !

On protège son dos en privilégiant la position assise ou debout. Une bonne planification des travaux évite des contorsions inutiles et fatigantes.

L'installation électrique prévoit suffisamment de prises de courant pour limiter au maximum l'emploi des rallonges sources de chutes. De préférence, l'atelier dispose de son propre disjoncteur.

Le sol est sec et rien ne traine. Trébucher avec la scie sauteuse c'est dangereux. Avec la perceuse aussi d'ailleurs.

Élimination des déchets

Recyclage interne. En modélisme ferroviaire, on récupère beaucoup, que ce soit des objets de la vie courante ou des rebuts de nos travaux. Prévoyez une zone de stockage propre et sèche pour conserver vos objets en séparant les produits inflammables des materiaux combustibles (bois, cartons, plastiques).

Une poubelle spécifique est prévue pour vos déchets techniques et rangée hors de portée de enfants. Profitons-en pour adopter une pratique éco-responsable : on trie ses déchets et on élimine les produits chimiques par des circuits adaptés. La plupart des communes ou agglomérations sont équipées de déchetterie.

4. Risque incendie

Le modélisme est une pratique à risque d'incendie élevé. La structure en bois du réseau est par nature une matière inflammable. Ce risque est accentué par un décor constitué de produits synthétiques (flocages, maquettes,...) et de produits dérivés du bois (carton).

Image
Photo 417 : sécurité incendie, pictogramme. Source : internet

Par ailleurs, la pièce qui accueille le réseau est souvent un grenier ou une cave avec des matériaux d'isolation à proximité immédiate. En cave, le réseau est parfois à proximité de gaines techniques ou d'appareillages sources de chaleur qu'il convient d'isoler. En étage, le réseau doit être espacé d'un éventuel conduit de cheminée, plus encore s'il s'agit d'un foyer ouvert.

Les incendies de produits à base de polystyrène ou assimilés (Depron, carton plume, isolants thermiques,...) sont particulièrement redoutables de nocivité.

La présence de transformateurs, de moteurs (y compris en très basse tension du réseau modèle !), d'outillages électriques (attention au fer à souder !) et de produits chimiques sont des facteurs de risques (moteur d'aiguille en surchauffe par exemple) qui doivent être anticipés et apprivoisés.

Il est donc prudent d'équiper votre atelier d'un extincteur. Pour un petit réseau dans une chambre d'ado, un 2kg en poudre ABC suffit. Pour un réseau dans une pièce dédiée (grenier en particulier), équipez-vous d'un 6kg.

On ne fume pas dans l'atelier

5. Éventuellement soigner

● Compte-tenu des risques, l'atelier est doté d'un kit de premiers soins pour faire face à une blessure : pansement et désinfectant (plaie simple), compresses stériles et bandages (plaie plus grave ou brûlure), pansement compressif (plaie très hémorragique), pince à échardes (corps étranger), flacon de sérum physiologique (rince-oeil), ...

6. La prévention est avant tout une philosophie de vie : les dangers s'évaluent et les risques se maitrisent pour toute activité de loisir. Le modélisme ferroviaire compris. L'adhésion à un club ou une association est une option pleine d'intérêt. Outre la convivialité, le plaisir du partage et l'apprentissage artistique, c'est un excellent lieu de formation aux bonnes pratiques de sécurité.

Après ce tour d'horizon généraliste, je reviendrai plus en détails sur certains outils dans un prochain billet.

Emmanuel

Sources :

[1] Ministère des Solidarités et de la Santé, chiffres clés mis à jour le 11 décembre 2015

[2] Site " comportement qui sauvent ", rubrique l' "accident de bricolage "

[3] Enquête de 2000, Institut national de veille sanitaire, site du Minis tère des Solidarités et de la Santé

[4] Source Légifrance
Emmanuel
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Disert
 
Messages: 415
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Sam 06 Jan 2018, 10:30 
Livraison du colis Modellbahnshop-Lippe

Épisode 89 - Le Père Noël a enfin livré son colis en provenance d'Allemagne. Deux nouveaux wagons, trois bâtiments et des accessoires de décor ont été livrés hier à la compagnie.


Si la Dremel (épisode 84) était offerte par mon gendre, les autres cadeaux de la famille ont été commandés en Allemagne chez Modellbahnshop-Lippe (MSL dans la suite du texte). Une partie des articles n'étant pas en stock chez ce distributeur au moment de la commande (clairement indiqué par des pastilles jaunes) passée le 17 décembre, il aura donc fallu attendre une dizaine de jours, délai annoncé, pour finalement réceptionner le colis le 4 janvier.

Image
Photo 418 : le colis Modellbahnshop-Lippe. Source : letraindemanu sur Canalblog

Comme pour la commande de mes rails en avril (épisode 8), le colis était très soigné et la livraison par DHL n'a pas posé de soucis particulier.

Wishlist MSL : Satisfaction garantie


A l'instar de ce qui se fait depuis longtemps pour les mariages, la « wishlist », liste de souhaits en français, vous garantit des cadeaux qui font forcément plaisir et surtout sans risque de bourde de la part de votre bienfaiteur. Et pour cause ! C'est vous-même qui pré-sélectionnez les articles.

Nos proches ne sont pas nécessairement des spécialistes de la chose ferroviaire et parfois moins encore au fait du cahier des charges techniques de notre réseau. Hormis l'échelle de réduction visible à l'oeil d'un profane, nos choix d'époque, de système de traction, de type et dimensions de bâtiments, etc...ne leur sont pas forcement bien connus.

Bien-sûr, pour établir vos wishlists chez MSL - vous pouvez en créer plusieurs - il vous faut créer un compte client. Cela implique qu'un de vos proches dispose de votre login pour accéder à votre compte. Personnellement, j'avais établi cinq wishlist thématiques (locomotives, wagons, voitures, bâtiment/environnement et personnages/véhicules) avec au total 129 références avec une très large plage de prix. Car il faut que chacun se sente à l'aise sur son budget et puisse s'impliquer dans la personnalisation du cadeau.

Avec ce système, quelle que soit la valeur du cadeau, celui qui offre est à 100% garanti de vous faire plaisir. C'est appréciable pour tous.

Deux nouveaux wagons


Deux nouveaux wagons viennent ainsi compléter le parc roulant. Le premier (Marklin 44610) est un wagon à ballast type Talbot de la DB AG (V), le second (Marklin 4431) est un tombereau El-u 061de la DB avec chargement de charbon (IV). Ces deux wagons sont de la gamme "Marklin Start-up". Comme tous les wagons de la CIC, ils passeront à l'atelier peinture pour y recevoir une patine. Puis ils seront directement affectés au service interne de la compagnie, le premier pour l'entretien des voies, le second pour approvisionner le futur dépôt (Photos 419 et 420 ci-dessous).

Image

Image

Trois nouveaux bâtiments

Cette année, le Père Noël est aussi bâtisseur puisqu'un bâtiment industriel, un hangar à marchandises et une lampisterie ont ainsi été offerts à la compagnie.

Le premier (Faller 120152) est un bâtiment technique avec quai et grue de chargement. Bien que le choix ne soit pas définitif, il est probable qu'il soit installé au droit de la voie embranchée E3a, embranchement d'un distributeur de produits énergétiques, au premier plan coté Est (produits pétroliers, charbon, gaz et bois de chauffage).

Image

Image

Le second (Faller 120154) est un hangar à marchandises en briques et bois, de taille plus modeste et plus ancien également. Il devrait être implanté sur l'embranchement E2, au premier plan coté Ouest. La thématique des embranchements E1 et E2 est toujours en cours de reflexion, même si l'idée d'un grossiste en materiaux de construction aurait ma préférence du fait de la grande variété des chargements et donc de wagons qui pourraient transiter (photos 421 et 422 ci-dessous).

Si ces deux premières maquettes sont de Faller, une valeur sûre, la troisième est de Joswood, marque bénéficiant d'avis favorables sur les forums, mais qui m'est inconnue dans la pratique. Ce sont des maquettes en laser-cut. Il s'agit de la référence 19007, initialement une lampisterie. Mais je suppose qu'on peut l'envisager à une autres destination. Ce sera donc pour moi l'occasion de découvrir cette marque et de vous faire part de ce retour d'expérience.

Des accessoires de décor

Une adorable charrette de marque Preiser (28084) avec caisses de chargement et deux manutentionnaires va pouvoir agrémenter l'une des cours de la zone industrielle, un chargement de pommes de terres (Modelbahn Engl 313) permettra de diversifier les transports de mon Omm 52, ainsi que des troncs d'arbres (Faller 180925). Un flacon de colle Faller pour maquettes plastiques complète opportunément ce beau colis de Noël.

Image

Je remercie mes proches, mon épouse et mes enfants, pour ces choix pertinents qui vont permettre de poursuivre l'urbanisation et la décoration de la ZI Nord. Tout cela annonce de prochaines longues séances de constructions et de peinture.

Emmanuel

Cet article ne revêt aucun caractère publicitaire et est rédigé en toute indépendance éditoriale. Les informations et tarifs portés à la connaissance des lecteurs sont sous toutes réserves.
Emmanuel
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Disert
 
Messages: 415
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Mer 10 Jan 2018, 13:28 
Soignez la présentation : le module "ZI nord" enfin baptisé !

Épisode 91 - Après neuf mois de travaux, le premier module est enfin baptisé. A cette occasion, on soigne la présentation.

Après neuf mois de travaux, ma "Rue de Suède" n'a plus beaucoup de ressemblance avec l’œuvre originale de Yann Baude hormis le plan des voies. Et encore ! Avec 50cm de plus, toutes les voies s'en trouvent rallongées, l'embranchement du premier plan est dédoublé, un quai en îlot trône au centre de "ma zone", le fond de décor est peint au lieu d'être photographié, les bâtiments ne se ressemblent pas, ma signalisation est plus complexe,... Bref, mon module devient une œuvre à part entière, une œuvre originale, avec sa personnalité, ses qualités et ses défauts aussi. Il était donc grand temps de symboliser cette forme d'indépendance et de personnaliser l'ouvrage en baptisant officiellement le module.

Image
Photo 425 : Les lettres du titrage avant peinture. Source : letraindemanu sur Canalblog.

" Z.I. Nord " sera donc le nom définitif de ce module qui s'annonce comme le plus abouti de mes réseaux en vingt-six ans de modélisme ferroviaire.

Et parce que le contenant vaut autant que le contenu, si ce n'est plus, il était nécessaire de soigner la présentation. Pour soi déjà, puisque nous sommes le premier spectateur de notre propre réseau au quotidien ! Pour la famille et les amis aussi. Pour que notre "petit monde imaginaire" s'intègre au nid familial, attire le regard de l'épouse, des enfants et des amis et suggère l'envie de partager. Qu'il soit temporaire chez Manon, escamotable chez Pierre, en étagère chez Vince ou en modules chez Manu, notre réseau doit être beau !

Image
Image
Image
Photos 426 à 428 : Le module ZI Nord enfin baptisé. Source : letraindemanu sur Canalblog.

Dès le début donc, la façade du module a été considérée comme un élément de décor à part entière, pour guider le regard. Avec le nom "de l’œuvre" inscrit sur le bandeau supérieur pour immédiatement plonger le spectateur dans l'ambiance. Un petit bonus pour moins de quinze euros, dont trois euros de lettres.

Il s'agit de lettres prédécoupées vendues en différentes tailles et plusieurs polices chez Truffaut, découpées dans une sorte de carton-bois et peintes en "gris pierre" avec une bombe de la gamme "Do It" de chez Marabu (la même gamme que pour les boiseries de ma façade d'usine) trouvé chez le même fournisseur. Épaisses de 5mm, elles passent tout juste entre la façade et le Polyglass. Collés à la colle cyanoacrylate, ces éléments forment un titrage du plus bel effet.

Le sigle de la compagnie "CIC" et l'année "1960" compléteront prochainement ce titrage.

Il est temps de retourner à l'atelier pour la suite des travaux. Pas moins de dix wagons sont en attente de patine et quatre bâtiments sont en cours de construction. 2018 s'annonce sous de belles perspectives !

Emmanuel
Emmanuel
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Disert
 
Messages: 415
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Mer 10 Jan 2018, 18:10 
Manu... :gne: ...je vois pas les godasses de sécurité aux pieds de tes manutentionnaires....c'est pas dans les règles ça :mdr: :mdr: :mdr:

Merci pour le rappel des sécurités à employer....même pour notre hobby :ange:

Elle est classe ta présentation de ton réseau :applause:

:wink: :wink:
Au Vert Bouquet...
Avatar de l’utilisateur
Caliméro84
Toujours à flore, jamais aphone
 
Messages: 10858
Inscrit le: Sam 27 Fév 2010, 19:09
Localisation: Quelque part en région 6...
Âge: 44
Echelle pratiquée: Ho,Hoe...On18(1/48)
Prénom: Ludo...normalement.
Club: des Rigollots©

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Jeu 11 Jan 2018, 11:21 
Bravo Manu pour cette Zi Nord ! :applause:

J'aime bien aussi les plantes vertes sous la vitrine de la dernière image... :mdr2:
Çà donne un joli côté exotique et laborieux...
Avatar de l’utilisateur
Pierre_dR
Bavard
 
Messages: 53
Inscrit le: Ven 01 Déc 2017, 10:22
Localisation: Romandie
Echelle pratiquée: 1/87
Prénom: Pierre
Club: aucun

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Jeu 11 Jan 2018, 17:11 
Caliméro84 a écrit:Manu... :gne: ...je vois pas les godasses de sécurité aux pieds de tes manutentionnaires....c'est pas dans les règles ça :mdr: :mdr: :mdr:

Merci pour le rappel des sécurités à employer....même pour notre hobby :ange:

Elle est classe ta présentation de ton réseau :applause:

:wink: :wink:


Bonjour Ludo,

Pas sûr que les chaussures de sécurité étaient aussi répandues à cette période pour de simples manutentionnaires bien que les premières virent le jour au début du XXe siècle dans les usines.

Quant aux règles de sécurité à l'atelier, il était bon de les rappeler à notre bon souvenir. Comme sur la route où les accidents se produisent sur nos trajets connus, c'est souvent sur des gestes les plus fréquents que notre vigilance baisse.

Merci de ton intérêt pour ce sujet.
Emmanuel
Emmanuel
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Disert
 
Messages: 415
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Ven 12 Jan 2018, 13:16 
Pierre_dR a écrit:Bravo Manu pour cette Zi Nord ! :applause:

J'aime bien aussi les plantes vertes sous la vitrine de la dernière image... :mdr2:
Çà donne un joli côté exotique et laborieux...


Bonjour Pierre,

Tu as raison, c'est un peu le foutoir sous ce module !
Ca ira mieux au printemps quand j'aurais monté le pupitre de commande et quand j'aurai trouvé de petits meubles de récup' aux encombrants pour me faire des espaces de rangement plus propres.

merci de ta visite,
Manu
Emmanuel
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Disert
 
Messages: 415
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Ven 12 Jan 2018, 13:37 
Patine : un wagon plat à ranchers

Épisode 92 - Poursuite des travaux de patine sur le parc tracté. Lors de cette séance, je vais travailler sur un wagon plat à ranchers et son chargement de bois véritable.

Six wagons sont déjà passés à l'atelier peinture : un tombereau SNCF Ocem 29 chargé de sable (épisode 63), un tombereau DB Omm 52 avec chargements divers amovibles (épisode 64), deux wagons couverts DB (Épisodes 66 & 73) et deux citernes de carburant pour mon parc de service (épisodes 68 et 75).

Image
Photo 429 : Patine d'un wagon plat à ranchers. Source : letraindemanu sur Canalblog.

Pour ce nouvel exercice, je jette mon dévolu sur un wagon plat à deux essieux issu du coffret Roco 67127 reçu début décembre (épisode 79).

Image
Photo 430 : Le coffret Roco 67127 contient 8 wagons de la DR. Source : letraindemanu sur Canalblog.

Hormis le wagon qui sort de fabrication ou d'une grand révision, il n'y a aucun wagon rigoureusement identique à un autre quant à ses traces d'usure et de salissure, plus encore pour les wagons de marchandises. C'est pourquoi, je conseille de ne pas réaliser les patines en série : en étalant le travail sur plusieurs séances, une séance par wagon, cela permet, non seulement de varier les teintes, mais aussi nos dispositions psychologiques. C'est un art créatif et donc nous évoluons dans notre pratique en plus de prendre de l'assurance au fur et à mesure que nous apprenons à maitriser les techniques.

Pour mémoire, je travaille avec des peintures acryliques de marque Pébéo © que l'on trouve facilement au rayon "arts graphiques" chez Truffaut ou Zoodio. Un tube de 37 ml coûte environ 8€, et je complète ma panoplie de teintes progressivement. Mais un tube dure assez longtemps compte-tenu des petites quantités utilisées à chaque séance. Actuellement je dispose d'une dizaine de couleurs standards : blanc opaque, noir de mars 126, gris graphite 134, ombre brûlée 108, ombre naturelle 109, terre de sienne naturelle 114, émeraude 219, ocre rouge 112, jaune Hansa clair 252, rouge de cadmium 513 et bleu azur 205.

Image
Photo 431 : l'atelier peinture. Source : letraindemanu sur Canalblog

La caisse

Le traitement de la caisse est assez semblable à celui du tombereau Omm 52. Toutefois, au lieu d'un lavis au " noir de mars ", je fais mon lavis avec de l' " ombre naturelle " très dilué avec de l'alcool à 70°. Les premières passes se concentrent sur les renforts, les creux et reliefs. La - ou les passes suivantes, nombre en fonction du degré de salissure souhaité - est appliquée sur l'ensemble de la caisse ainsi que les faces internes, le plateau et les deux grappes de ranchers. Attention, cette peinture fonce au séchage. Il faut donc bien attendre entre chaque application.

La dilution à l'alcool à 70° permet une évaporation et donc un temps de séchage plus courts entre chaque passe.

Les roues


Les roues Roco sont plus grosses et plus brillantes que les Marklin. Il est donc indispensable de les traiter avec le même lavis que celui utilisé pour la caisse. Le lavis est appliqué uniquement sur le flanc. Le boudin est immédiatement nettoyé à l'alcool a 70° avec un coton-tige.

Le plateau

Le plateau étant bien souvent visible même avec un chargement, il nécessite un soin particulier. Il convient de rechercher sur le net des photos couleurs de plats réels pour s'en inspirer, les teintes variant beaucoup d'un véhicule à l'autre en raison de la disparité des chargements.

Le lavis ayant été appliqué, je travaille avec des terres à décor (TAD dans la suite du texte).

Première passe de TAD ocre (México) clair sur l'ensemble du plateau, appliquée avec un petit pinceau à poils souples. Il faut vraiment avoir la main légère. Puis nouvelle passe avec de l'ocre foncée. Enfin troisième couche avec du "noir poussière".

Image

Sur la photo 432 ci-dessus, le wagon plat à rancher, à droite, est patiné. le wagon plat de gauche, issu du même coffret Roco n'a pas encore été traité.

Le châssis

J'applique sur le châssis, les boisseaux de tampons, les traverses, les suspensions et les organes de freinage un lavis composé de "terre de sienne naturelle" mélangée à un peu d' "ombre naturelle" (environ pour 1/3).

Ensuite, je reprends les même traitements avec des TAD que sur les wagons précédents. Dans l'ordre :
- TAD "rouge brique" sur les lames de suspensions et les boisseaux de tampons ;
- TAD "Ocre clair" sur l'ensemble du châssis et des organes déjà cités ;
- TAD "noir poussière" aux mêmes endroits que l'ocre clair ainsi que sur les plateaux de tampons.

Je ne traite pas le dessous du châssis très peu visible au regard du spectateur.

Caisse et châssis reçoivent un voile de vernis mat en bombe pour fixer la patine et la protéger lors des futures manipulations.

Les ranchers

J'ai pris la décision de les fixer définitivement au wagon pour ne pas perdre ces pièces amovibles. Une toute petite pointe de colle pour plastique à leur base suffit.

Les ranchers reçoivent également un traitement à la TAD "noir poussière".

Image
Photo 433 : A droite le wagon plat patiné à coté d'un wagon tombereau du même coffret Roco 67127. Source : letraindemanu sur Canalblog.

Le chargement

Pour ce premier wagon plat de mon parc, il me fallait un joli chargement naturel. J'ai donc profité des derniers grands coups de vents pour récupérer des branchages tombés des arbres dans ma cité.

Comme pour le sable naturel de mon ballast, les morceaux sélectionnés pour mon chargement ont été passés au four.

Je les ai ensuite assemblés puis collés de telle sorte que le chargement forme un élément amovible cohérent. N'oublions pas que " ZI Nord " est avant tout un jeu de société avant d’être un réseau. Hormis donc le tombereau OCEM 29 et son chargement fixe de sable, tous les autres wagons dont le chargement est visible doivent pouvoir transporter des marchandises diverses et variées en fonction des cartes qui seront tirées au sort.

Je termine la séance de travail par une petite patine des branchages devenus troncs d'arbres dans mon petit monde imaginaire. Une application de TAD "noir poussière" permet notamment de masquer les taches blanchâtres laissées par la colle cyanoacrylate. Un voile de vernis est appliqués sur l'ensemble du chargement.

Image
Photo 434 : le wagon plat à ranchers Roco patiné est prêt à desservir une scierie. Source : letraindemanu sur Canlblog.

Il ne me reste plus qu'à confectionner la carte-wagon.

Le wagon de la société "Xarklin" va pouvoir vivre de nouvelles aventures sur la ligne de la CIC.

Emmanuel
Emmanuel
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Disert
 
Messages: 415
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Ven 12 Jan 2018, 22:57 
Opération réussie. Sur la wagon à ranchers c'est juste comme j'aime, patine discrète sans exagération mais bien présente.
On voit que tu commences à avoir de l'entraînement et de l'expérience. Le matériel moteur va y passer aussi ?
Avatar de l’utilisateur
Patrickw
Communicatif
 
Messages: 855
Inscrit le: Mar 06 Jan 2009, 13:20
Âge: 52

PrécédentSuivant

Retour vers Clés pour le train miniature

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invité(s)