Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Le forum pour bien débuter en modélisme ferroviaire !

Modérateur: MOD

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Mer 25 Oct 2017, 00:00 
Exploitation : Conception des cartes-wagons

Épisode 65 - Je l'assume totalement. J'ai conçu mon module dans la perspective d'une exploitation ludique et conviviale. A l'instar d'un jeu de société moderne et interactif je vais donc concevoir des cartes de jeu et instaurer des règles. Première étape : les cartes-wagons.

Dès le début de mon projet de la "Rue de Suède revisitée en Märklin digital" la notion de jeu a été intégrée. Le plan des voies de l’œuvre originale de Yann Baude m'a séduit justement par les nombreuses possibilités de manœuvres offertes sur une si petite surface. Mais piloter une locomotive et déposer des wagons sur les embranchements ne présente d'intérêt que si ces manœuvres s'inscrivent dans un processus un peu plus intellectualisé.

Image
Photo 318 : Les cartes-wagons sur le réseau de la CIC. Source : letraindemanu sur Canalblog

Un véritable jeu de société

Cette revisitation de "La rue de Suède" devenue "Z.I. Nord" s'inscrit donc dans un processus plus global : Le module devient plateau de jeu et les différents éléments du parc roulant seront les pions qu'il faudra déplacer selon certaines règles. Les règles générales seront établies plus tard mais s'inspireront du fonctionnement réel d'une compagnie ferroviaire. D'où la création de la "Compagnie Industrielle et Commerciale", entreprise ferroviaire fictive (voir épisode 21).

La première étape consiste à créer des cartes-wagons. Chaque wagon du parc roulant se voit attribuer une carte d'identité qui aura deux objectifs : Inventorier le parc et matérialiser les flux. On peut donc parfaitement tirer deux exemplaires de chacune :

° La première étant destinée à un porte-folio ou classeur : Au dos de cette carte un tableau permet de dater les interventions, réparations et d'une manière générale toute opération réalisée après achat (superdétaillage, changement d'attelages, réparation de pièce, patine,...) . Il parait pertinent de lui agrafer facture d'achat et bon de garantie si besoin. Pour les collectionneurs, il est d'ailleurs sage d'inventorier avec précision l'ensemble du parc roulant. En cas de sinistre (çà m'est arrivé), on est content d'avoir eu cette sage précaution pour être indemnisé à la hauteur de son préjudice réel.

° La seconde devenant une simple carte du jeu dans une boite à fiches de bureau. Pour cet usage, la carte est prévue au format de papier B7 (124 x 88 mm)

Au recto, la carte comporte un certain nombre d'informations qui permettent d'identifier immédiatement le véhicule. Une image étant plus efficace que de longs discours, voici l'exemplaire de la première carte réalisée pour le tombereau Jouef 6225 que je viens de patiner.

Image
Photo 319 : La carte-wagon du tombereau Jouef 6225. Source : letraindemanu sur Canalblog

La carte est conçue avec un traitement de texte dont il est sage de conserver le fichier pour pouvoir le modifier ultérieurement.

Au fur et à mesure de l'avancée des travaux de patine, tous les véhicules seront ainsi répertoriés. C'est pourquoi une nouvelle page titrée "Cartes-wagons marchandises" a été créée sur le site letraindemanu. Elle sera mise à jour régulièrement.

Prochaine étape : l'étude des flux et les cartes-circulations car il y a plusieurs façons d'aborder le jeu.

Emmanuel
letraindemanu.canalblog.com
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Éloquent
 
Messages: 344
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 51
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Jeu 26 Oct 2017, 22:13 
Patine d'un wagon couvert Märklin

Épisode 66 - Poursuite des travaux de patine sur le parc roulant marchandises. Pour ce troisième exercice, je décide de patiner un wagon couvert Märklin.

Assez satisfait des résultats obtenus lors de mes deux premiers exercices de patine (wagon tombereau Ocem et wagon tombereau Omm 52), je me décide à poursuivre mes expériences. Pour cette troisième séance d'apprentissage, je vais patiner un wagon couvert. Un wagon Märklin, neuf de surcroît.

Marklin 4411

Il s'agit d'un wagon couvert type Gs-uv213 de la DB reproduit en version simplifiée pour la gamme Märklin Start-Up et équipé d'origine d'un frotteur et d'un feu de fin de convoi (photo 320 ci-dessous). Il s'agit donc d'un modèle d'entrée de gamme, parfait pour un tel apprentissage.

Image
Photo 320 : Le wagon Märklin 4411, objet des présents travaux. Source : letraindemanu sur Canalblog.

En effet, bien que le travail de patine va essentiellement s'appuyer sur les techniques utilisées précédemment pour les tombereaux, le wagon couvert présente quelques particularités. Rien de tel qu'une photo couleurs d'un wagon réel pour servir de modèle. Ainsi, j'ai trouvé sur le site Gibitrains la photo ci-dessous qui convient assez bien au résultat à obtenir.

Image
Photo 321 : Exemple d'un wagon couvert réel de la DB. Source : http://gibitrains.pagesperso-orange.fr/ ... s-roco.htm

On constate en particulier les différences de teintes de la caisse et des volets d'aération ainsi que leurs mécanismes d'ouverture.

Patine : Couleurs de caisse

Pour obtenir l'effet recherché, je mélange sur la palette une noisette de "Rouge brique" Pébéo avec du noir de la même marque pour obtenir une teinte marron foncé qui est ensuite diluée avec un peu d'alcool médicinal à 70°. Ce mélange est appliqué sur les volets et à plusieurs endroits de la caisse.

Patine : Les renforts de caisse

Je travaille ensuite avec un lavis de noir acrylique dilué à l'alcool médicinal. Ce lavis est appliqué sur tous les renforts de caisse. Appliqué coté toit, le lavis coule dans les renforts par gravité. L'opération est répétée plusieurs fois en attendant un séchage complet entre chaque passe. J'en profite pour appliquer ce lavis également sur le châssis et les boites d'essieux en épargnant les marquages.

Je passe ensuite ce même lavis sur l'ensemble du wagon, toit compris. Pour le toit, l'application se fait du centre vers les bords. Plusieurs passes sont nécessaires en fonction de votre dilution et de l'effet recherché.

Image
Photo 322 : Le wagon Märklin 4411 en cours de patine. Source : letraindemanu sur Canalblog

Patine : Les terres à décor

L'application des terres à décor est réalisée selon la même technique que sur les wagons tombereaux : Noir poussière sur la caisse, ocre clair et ocre foncé sur le châssis et les boites d'essieux, rouge brique sur les ressorts et ocre clair sur la toiture (Voir épisode 63).

Le feu de fin de convoi reçoit une couche de peinture non diluée sur les cotés, le dessus et le dessous. Cette peinture va éviter les fuites de lumière indésirables.

Le wagon reçoit ensuite un voile de vernis mat en bombe qui va fixer la patine et la protéger des manipulations.

Le résultat obtenu me convient. Ce wagon d'entrée de gamme a maintenant fière allure dans une courte composition arrêtée en gare de "Z.I. Nord".

Image
Photo 323 : Le wagon Märklin 4411 patiné et incorporé dans une courte rame stationnée dans la gare de "Z.I. Nord". Source : letraindemanu sur Canalblog.

Il ne me reste plus qu'à confectionner la carte-wagon.

Prochaine étape : un wagon citerne.

Emmanuel
letraindemanu.canalblog.com
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Éloquent
 
Messages: 344
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 51
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Lun 30 Oct 2017, 16:56 
Patine : Une citerne pour mon parc de service

Episode 68 - Nouvelle séance d'apprentissage dans le domaine de la patine avec un wagon citerne Märklin. Malgré un exercice plus difficile que prévu, me voici en présence d'un sympathique véhicule qui complétera mon parc de service de la CIC.

Pour ce quatrième exercice de patine sur le matériel roulant tracté, je jette mon dévolu sur l'un des wagons citernes offerts très gentiment par Olivier début octobre (voir épisode 58). Il s'agit d'un modèle à deux essieux édité en de nombreuses livrées par Märklin ces dernières années. Il s'agit de la référence 4750 en livrée "Texaco" et muni d'anciens attelages à boucles métalliques (Photo 326 ci-dessous).

Image
Photo 326 : Trois wagons offerts par un modéliste. A l'arrière plan, un vieux bi-foudre Jouef. Au premier plan, deux wagons citernes Märklin dont la référence 4750 en livrée "Texaco". Source : letraindemanu sur Canalblog.

C'est un wagon ancien qui date du début des années 1990 et si la tampographie est acceptable sur la face visible sur la photo, l'autre coté est plus abîmé (Photo 327 ci-dessous). Je n'ai donc aucun regret à expérimenter une patine.

Image
Photo 327 : La tampographie très détériorée sur l'autre face du wagon citerne Märklin 4750 en livrée Texaco. Source : letraindemanu sur Canalblog.

Mise en peinture

C'est l'étape qui m'a posé le plus de soucis.

Contrairement aux wagons précédents (tombereau Ocem 29, tombereau Omm 52 et Couvert Gs-uv213), pour lesquels j'avais eu peu de travaux préparatoires, cette citerne et son marquage abîmé nécessitent d'être entièrement repeinte.

La première étape consiste donc à mettre ma citerne à nue. Après avoir retiré les essieux, il suffit de dévisser les deux vis des attelages pour que l'ensemble des composants se séparent : attelages, plaques latérales d'identification, châssis et citerne. L'échelle et l'accès supérieur se désolidarisent de leur logement facilement.

Image
Photo 328 : Le wagon citerne Märklin 4750 démonté. La tampographie Texaco est supprimée avec de l'acétone. Source : letraindemanu sur Canalblog.

Je frotte ensuite la citerne (et elle seule) avec un chiffon imbibé d'acétone. La tampographie disparaît immédiatement. Attention, cette opération est irréversible ! Quand tout le marquage a disparu et que la citerne est à nue, je la passe au papier de verre fin puis je la nettoie sous l'eau chaude avec un peu de produit dégraissant frotté avec une éponge. Laisser sécher.

Pour l'opération de peinture (acrylique), je choisis un gris clair. Je mélange donc un gris "graphite" 134 de chez Pébéo mélangé au "blanc titane" de la marque. Une fois la teinte choisie obtenue après un mélange de plusieurs minutes, le tout est dilué avec quelques gouttes d'alcool médicinal à 70°. La peinture doit être malgré tout assez consistante. Pour maintenir la citerne durant cette opération, j'insère la pointe de baguettes d'un restaurant asiatique dans les trous sous la citerne, l'autre extrémité (carrée) étant plantée dans une chute de polystyrène.

C'est l'application de cette peinture au pinceau qui m'a posé le plus de problème. Visiblement, je n'ai pas la bonne technique ni les bons pinceaux, car des traces de pinceau apparaissent. En plus, après séchage, la teinte finale est bien plus foncée qu'envisagée, ce qui ne me convient pas (Photo 329 ci-dessous).

Image
Photo 329 : Première tentative décevante de mise en peinture du wagon citerne Märklin 4750 Texaco. Source : letraindemanu sur Canalblog.

Moralité, j'ai tout recommencé : ponçage et nouvelle application de peinture, un peu plus claire cette fois. Avec une dilution plus importante, les traces de pinceau sont atténuées mais la peinture coule par gravité.

Pour une prochaine citerne, je pense que je réaliserai la phase de peinture avec de la peinture en bombe.

Pour le châssis, pas de soucis particulier. Je choisis un gris plus foncé appliqué au pinceau N°2 en épargnant les marquages.

L'échelle et la rambarde sont peints en gris moyen. La encore, pas de problème particulier si ce n'est que la pièce n'est pas très fine. Sans doute des rambardes en laitons seraient plus agréables à l'oeil. Peut-être une modification à prévoir ultérieurement.

Rouille

Pour cette citerne destinée à mon parc de service, je souhaite suggérer un wagon ayant déjà bien servi. Pour ce faire, je pulvérise un peu de colle en bombe sur quelques endroits de la citerne. Cela crée quelques aspérités. Après séchage, j'applique de la terre à décor rouge brique sur ces endroits précis. L'application est généreuse : Je dépose sans étaler, wagon au dessus de la boite de terre à décor. Le surplus retombe dans le contenant par simple tapotement du wagon. J'obtiens de belles tâches qui sont fixées avec un très léger voile de vernis.

Lavis

La suite des opérations consistent en un lavis de noir. Du noir Pébéo dilué dans de l'alcool à 70°. Les premières passes sont foireuses car pas assez diluées (Photo 330 ci-dessous). Je nettoie à l'alcool à 70° et recommence. L'avantage de ce diluant est qu'il permet des rectifications assez facilement et peut se travailler avec des passages au coton-tige.

Image
Photo 330 : La citerne lors de sa seconde mise en peinture (A) puis les différents essais de lavis. Source : letraindemanu sur Canalblog.

Le lavis est étalé en partant de l'ouvrant supérieur puis s'élargit à mi hauteur. La gravité fait le reste. L'idée étant de reproduire des traces de gasoil sur un wagon destiné au transport de carburant d'un futur engin diesel. Eh, oui ! L'espoir fait vivre et donc j'espère pouvoir acquérir dans les prochains mois un locotracteur diesel qui serait le bienvenu pour épauler ma vaillante mais unique locomotive à vapeur. Il faut que je pense à budgéter cet investissement.

Lorsque le lavis est satisfaisant, un voile de vernis est pulvérisé sur la citerne.

Terre à décor

C'est principalement de la terre à décor noir poussière qui est utilisée en repassant sur les traces du lavis précédent afin d'en atténuer les contours.

Pour le châssis, j'applique la même méthode que celle utilisée pour mes wagons précédents : Ocre foncé, ocre clair, rouge brique et noir poussière. Ayant déjà décrit la technique dans les épisodes récents, je n'y reviendrai pas.

L'échelle et la rambarde reçoivent également un traitement à base de terre à décor rouge brique et noir poussière. Idem pour les plaques d'identification, les rambardes de passerelle et les marchepieds.

Image
Photo 331 : Travail à la terre à décor sur le wagon citerne Märklin 4750 Texaco. Source : letraindemanu sur Canalblog.

Toutes les pièces terminées reçoivent un voile léger de vernis qui fixe la patine et protège le wagon pendant les manipulations.

Conclusion

Ce quatrième exercice s'est avéré plus compliqué que prévu notamment pour la première phase de mise en peinture et le premier essai de lavis.

Au final, malgré les déboires successifs, j'obtiens un wagon citerne bien vétuste, en particulier l'application de colle en bombe m'a permis de figurer des écaillements de peinture rouillée. Son aspect final est sans doute perfectible mais de toute façon plus pertinent que le marquage d'origine très dégradé. Il conviendra très bien pour le transport de carburant de la compagnie et permet son intégration dans une rame de service de la CIC aux cotés de mon tombereau Ocem 29 chargé de sable.

Image
Une nouvelle livrée qui, je l'espère, plaira à Olivier, mon généreux donateur que je remercie encore à travers ces lignes. Ce wagon Märklin qui date déjà d'un quart de siècle va pouvoir vivre une nouvelle vie dans ma zone industrielle. Sans doute pourrais-je trouver chez un de nos artisans des marquages adéquats en décalcomanies.

Image
Photos 332 & 333 : Le wagon citerne Märklin 4750 Texaco dans sa nouvelle livrée est incorporée au parc de service. Source : letraindemanu sur Canalblog.

Il ne me reste plus qu'à lui créer sa carte-wagon.

Emmanuel
letraindemanu.canalblog.com
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Éloquent
 
Messages: 344
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 51
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Mar 31 Oct 2017, 00:12 
Bonsoir Manu,
J'aime beaucoup la patine de tes wagons et surtout celle de ta citerne (la dernière :coeur1: ). J'aime bien également l'idée des cartes wagons. Je suis toujours avec grand intérêt.
Jean
Avatar de l’utilisateur
Rive-Reine
Éloquent
 
Messages: 307
Inscrit le: Jeu 26 Jan 2017, 20:24
Localisation: A côté d'AVRANCHES
Âge: 50
Echelle pratiquée: HO ép. III
Prénom: Jean

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Mar 31 Oct 2017, 19:28 
Rive-Reine a écrit:Bonsoir Manu,
J'aime beaucoup la patine de tes wagons et surtout celle de ta citerne (la dernière :coeur1: ). J'aime bien également l'idée des cartes wagons. Je suis toujours avec grand intérêt.


Bonsoir Jean,

Merci pour les encouragements. Pour la patine, ce sont mes premiers exercices. J'espère m'améliorer au fil du temps. Et puis il me manque surement quelques produits spécifiques. Je vais découvrir cela petit à petit.

Pour les cartes wagons, je mets à jour au fur et à mesure des travaux.
Tu peux les voir ici : Cartes-wagons marchandises

Pour ce qui concerne les cartes d'exploitations, je suis en pleine réflexions, car je pense qu'il y a plusieurs façons d'aborder la question.

Merci de tes vistes.
A+
Manu
letraindemanu.canalblog.com
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Éloquent
 
Messages: 344
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 51
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Mar 31 Oct 2017, 21:59 
Salut manu93
Moi les cartes d'exploitation ça m'intéresse beaucoup :)
pour pouvoir jouer avec mon fils (sur son réseau et consevoir le train comme un jeux de société :) )
Et surtout; qu'il lâche la console :mort:
Pour Noël je lui ai pris sept wagons marchandises (plat,couvert, citerne, tombereau, transport de vin,frigorifique)
Et un beau
BB63500 fret 8)
Avatar de l’utilisateur
X4500
Débordant
 
Messages: 3049
Inscrit le: Sam 13 Oct 2012, 17:22
Localisation: Lyon 5e
Âge: 35
Echelle pratiquée: ho ep 3/4/5
Club: ogcn

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Mar 31 Oct 2017, 22:28 
X4500 a écrit:Salut manu93
Moi les cartes d'exploitation ça m'intéresse beaucoup :)
pour pouvoir jouer avec mon fils (sur son réseau et consevoir le train comme un jeux de société :) )
Et surtout; qu'il lâche la console :mort:
Pour Noël je lui ai pris sept wagons marchandises (plat,couvert, citerne, tombereau, transport de vin,frigorifique)
Et un beau
BB63500 fret 8)


Bonsoir X4500

Je réfléchis actuellement au problème. Il y a eu plusieurs articles dans loco revue mais la plupart des docs sur internet sont en anglais. Bref, je poursuis mes recherches.
Je te tiens au courant.
Manu
letraindemanu.canalblog.com
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Éloquent
 
Messages: 344
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 51
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Mer 01 Nov 2017, 18:30 
super merci 8)
Avatar de l’utilisateur
X4500
Débordant
 
Messages: 3049
Inscrit le: Sam 13 Oct 2012, 17:22
Localisation: Lyon 5e
Âge: 35
Echelle pratiquée: ho ep 3/4/5
Club: ogcn

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Mar 07 Nov 2017, 02:34 
X4500 a écrit:super merci 8)


De rien,
Au plaisir.
Manu
letraindemanu.canalblog.com
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Éloquent
 
Messages: 344
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 51
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Mar 07 Nov 2017, 02:45 
"Z.I. Nord" déménage : Une pièce dédiée pour le réseau et l'atelier

Épisode 70 - Tous les modélistes ferroviaires en rêvent : disposer d'une pièce dédiée pour y construire leur réseau. Malheureusement, les conditions économiques et les prix des logements obligent la plupart d'entre-nous à réviser drastiquement nos prétentions à la baisse. La conquête d'un nouveau territoire est dès lors un temps fort dans l'élaboration du projet.

" Le modéliste ferroviaire est un drôle d'animal " écrivais-je récemment dans un billet d'humeur traitant de notre incroyable capacité explorationnelle à conquérir de nouveaux espaces (Épisode 55). Alors, forcément, lorsqu'une pièce du logement familiale se libère, cela ouvre de nouvelles perspectives.

Image

Toujours prévoir le déménagement du Réseau

Image
Cette nouvelle étape dans mon projet m'amène à évoquer un point trop souvent négligé par beaucoup de modélistes : le déménagement du réseau.

N'oublions pas que le réseau est une œuvre qui s'étale sur de nombreuses années. Il représente un investissement financier conséquent et des centaines d'heures de travail. Or la vie est parsemée d'évènements parfois imprévisibles et brutaux qui impliquent des changements d'habitat : la santé, le handicap, l'emploi, et les recompositions familiales en étant les plus importantes. Et rien n'est plus désolant que de devoir se séparer, ou pire (!), détruire une telle œuvre artistique simplement parce qu'on n'a pas prévu de passer le réseau par une porte, une fenêtre ou un simple escalier !

Bien-sûr, une construction modulaire telle que "Z.I. Nord" (nom définitif de mon premier module) se prête parfaitement à ce genre d'exercice. Elle a même été choisie pour cette seule raison.

Même un réseau beaucoup plus grand, voire monolithique, peut parfaitement se déménager si son transport a été intégré dès le début de la construction. Certes, cela nécessite une planification rigoureuse et une construction soignée pour réaliser les segmentations physiques et électriques. De même, cela augmente un peu le coût de l'infrastructure, mais cette dépense supplémentaire est immédiatement amortie dès le premier déplacement.

D'ailleurs la dimension de mon module, 202 x 50 x 40 cm semble être une dimension maximum. D'autant que cela représente un poids non négligeable. Il est costaud le module ! La prochaine fois, je travaillerai sur du 150 de long pour un transport plus aisé.

Un oiseau quitte le nid

Image
Si certains déménagements sont imposés par des évènements tragiques, d'autres sont, fort heureusement, plus gais. Dans mon cas, c'est ma fille aînée (à gauche sur la photo 338 ci-dessus avec sa référente de promo lors de la cérémonie publique de remise des diplômes à la mairie de Bobigny) qui prend son envol et quitte le nid parental. Il faut dire que 2017 aura été pour elle un millésime exceptionnel : Diplôme d'état d'infirmière, début de carrière dans la foulée, premier appartement avec son compagnon après quatre années d'une liaison stable, PACS prévu d'ici à la fin de l'année,... Je sens que je ne vais pas tarder à devenir grand-père.

La suite, vous l'aurez compris, est qu'une chambre vient de se libérer dans notre appartement. Et comme Dame Nature a horreur du vide...

" Z.I. Nord ", après sept mois de squat dans le salon familial, a donc migré dans la pièce voisine. Et comme mon gendre s'est séparé de son bureau estudiantin (lui aussi a débuté sa carrière cette année), j'ai donc récupéré ce meuble robuste qui va pouvoir accueillir toute la partie atelier. Voilà une belle surface de travail pour créer mes maquettes et patiner mes wagons. Je me suis déjà préparé une wishlist sur Modellbahnshop-lippe.com

Une extension pour " Z.I. Nord "

Toujours dans l'esprit de conquête spatiale qui anime nos cerveaux ferroviphiles, il va de soit que mes neurones, du moins ceux qui me restent, sont déjà sollicités pour imaginer et élaborer une extension au module d'origine. Sans doute sur une surface plus réduite car passant par dessus le bureau, un module supplémentaire d'environ 150 x 30 cm (hors courbe au rayon R2 pour joindre les deux éléments en L) permettrait de prolonger la ligne concédée à la Compagnie Industrielle et Commerciale et d'ajouter une voie de desserte : soit une nouvelle entreprise à desservir, soit un petit dépôt pour la CIC. Le choix n'est pas arrêté et je suis ouvert à vos suggestions.

L'importance de la famille

A l'occasion de cette expansion ferroviaire, je tiens à nouveau à remercier ma famille et en particulier mon épouse, sans laquelle ce projet initié il y a sept mois n'aurais jamais pu se concrétiser. Et je dois bien l'avouer, jamais je n'aurais imaginé pouvoir me replonger dans ma passion à l'automne de ma vie, construire un dernier réseau et retrouver tous ces plaisirs savourés pendant les trente-cinq années de ma première période.

Et même si le réseau est modeste, le parc roulant plus modique et les moyens financiers bien plus limités, j'ai malgré tout la chance d'avoir un espace pour mon univers miniature.

Avec de telle perspectives, la saison 2 du site "letraindemanu" s'annonce d'ores et déjà savoureuse : la production a signé pour 70 nouveaux épisodes pour le blog.

Mais avant d'attaquer les piètements du module " Z.I. Nord " maintenant à sa place définitive, il me faut retourner au chantier des enfants. Car oui, il y a un revers à la médaille : Je viens d'être réquisitionné pour refaire l'appartement des tourtereaux ! Électricité, peinture,....

Et en plus, aujourd'hui c'est l'anniversaire de patapouf. Deux ans le bestiaux ! Il devrait être remboursé par la Sécu, c'est mon meilleur médicament.

Image

Emmanuel
letraindemanu.canalblog.com
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Éloquent
 
Messages: 344
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 51
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Mar 07 Nov 2017, 08:30 
Bonjour,
Toutes mes félicitations pour ces bonnes nouvelles (ça fait du bien dans la grisaille ambiante) et un bon anniversaire à Patapouf. Amicalement.
jeanmichel : BR-80 Connection.
Avatar de l’utilisateur
Jeanmichelfr11
Loquace
 
Messages: 1134
Inscrit le: Mar 20 Oct 2009, 17:49
Localisation: Narbonne (Aude)
Âge: 56
Echelle pratiquée: HO

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Jeu 09 Nov 2017, 02:42 
Jeanmichelfr11 a écrit:Bonjour,
Toutes mes félicitations pour ces bonnes nouvelles (ça fait du bien dans la grisaille ambiante) et un bon anniversaire à Patapouf. Amicalement.


Bonjour jean-Michel,

Merci. Effectivement des bonnes nouvelles. C'est plus plaisant que l'actualité. Voilà en tout cas qui offre de nouvelles perspectives avec une extension de ZI Nord. Comme ça, cela me fera un petit réseau en L, voire en U.

Et toi, que deviens tu avec tes projets ? Ça avance à Suzon ?

Merci de ta visite amicale.
A+
Manu
letraindemanu.canalblog.com
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Éloquent
 
Messages: 344
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 51
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Jeu 09 Nov 2017, 07:39 
Que de bonnes nouvelles ! :applause: :applause: :applause:
Cafe-Racer (sup.dem.)
 

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Jeu 09 Nov 2017, 08:30 
Bonjour,

Suzon, eh bien... Mûrit lentement mais surement, ça se décante dans ma tête, c'est long, mais c'est du bon (enfin je pense).
Amicalement.
jeanmichel : BR-80 Connection.
Avatar de l’utilisateur
Jeanmichelfr11
Loquace
 
Messages: 1134
Inscrit le: Mar 20 Oct 2009, 17:49
Localisation: Narbonne (Aude)
Âge: 56
Echelle pratiquée: HO

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Ven 10 Nov 2017, 04:17 
Cafe-Racer a écrit:Que de bonnes nouvelles ! :applause: :applause: :applause:


Jeanmichelfr11 a écrit:Bonjour,

Suzon, eh bien... Mûrit lentement mais surement, ça se décante dans ma tête, c'est long, mais c'est du bon (enfin je pense).
Amicalement.


La CIC commande huit nouveaux wagons

Épisode 71 - La compagnie, qui gère déjà la Z.I. Nord et dont l'extension de la ligne vient d'être prolongée, a commandé il y a quelques jours une rame complète de huit wagons pour renforcer la desserte ferroviaire des entreprises locales. Par cette décision, la CIC confirme son enracinement dans le développement économique de la région. Le président de l'agglomération s'en réjouit.

De notre envoyé spécial

Alors que la Compagnie Industrielle et Commerciale - CIC, compagnie fictive NDLR - vient d'obtenir du conseil territorial le prolongement de sa ligne, la jeune et dynamique entreprise privée de transport ferroviaire, créée en avril dernier, confirme son engagement dans le développement économique de la région. Elle vient en effet d'approuver la commande de huit nouveaux wagons, destinés au renforcement de la desserte des entreprises locales, auprès de l'entreprise "Xarklin" implantée dans le Béarn à proximité de Pau.

Image
Il s'agit de huit wagons de marque Roco issus de la Deutsche Reichsbahn qui étaient utilisés auparavant par la compagnie "Xarklin". " Cette dernière n'en ayant plus l'utilité et souhaitant s'en séparer, nous avons profité de cette belle opportunité pour étoffer notre parc au profit de nos clients afin d'augmenter et diversifier notre offre commerciale " déclare Manu93 à l'occasion de la cérémonie organisée par l'agglomération en présence de Laurent Grivoire, vice-président en charge des transports et de l'économie équitable.

" Ce sont ainsi pas moins de quatre tombereaux, un plat à ranchers, un isotherme et deux couverts qui vont ainsi renforcer le parc de la compagnie pour la desserte des entreprises de la régions " a déclaré Manu93, président de la compagnie, lors de cette cérémonie. " Cette démarche s'inscrit dans une politique dynamique de développement durable de nos clients mais aussi dans le cadre d'une économie raisonnée d'investissements ". A propos d'occasion, le dynamique entrepreneur poursuit : " Nous avions consulté des fournisseurs allemands - imbattables sur le plan tarifaire NLDR - pour cette même rame neuve. La CIC a ainsi économisé 10% sur le tarif des revendeurs outre-Rhin et bénéficié d'une livraison gracieuse par le propriétaire lui-même " déclare Manu93 qui compte ainsi étoffer son réseau relationnel à l'occasion de cette mutation.

Image
La compagnie, dont personne n'ignore le faible auto-financement, a fait le choix drastique de s'équiper en matériel d'occasion. " Comme toutes les compagnies, nous sommes confrontés aux difficultés économiques et les capacités d'auto-financement sont faibles. Nous avons donc fait le choix drastique de nous équiper d'un parc roulant d'occasion. Il y a sur ce marché de réelles opportunités proposées par d'autres compagnies qui se séparent de matériels redondants ou inutilisés, très souvent en excellent état. C'est la première fois que la CIC achète d'occasion à une autre compagnie et si cette transaction parvient à son terme de façon favorable, il est probable que nous renouvelions ce type d'investissement, y compris pour le parc de matériel moteur. Il n'est en effet pas rare de trouver de belles pièces à des prix abordables "

Au cours de la soirée, il nous a ainsi été confirmés que le représentant de la compagnie "Xarklin" devrait se déplacer en personne en région parisienne à l'occasion de cette mutation. " Non seulement nous équipons notre compagnie à un coût raisonnable, mais en plus plus construisons un réseau relationnel solide et durable " s'exprime Manu93 lors de son allocution. " Après un don d'une compagnie lyonnaise ayant une antenne parisienne dans le XXe arrondissement de Paris en octobre dernier, qui a permis de compléter notre parc de deux citernes, un couvert, un wagon à bière et un bi-foudre, nous devrions recevoir cette nouvelle tranche début décembre, puisque Mr Xavier, président de la compagnie "Xarklin" a décidé de profiter d'un déplacement francilien pour livrer en personne cette nouvelle rame en tout début de mois prochain ".

Image
La CIC, qui construit actuellement un nouvel entrepôt dans la Z.I. Nord, confirme ainsi sa position de leader dans le cabotage du fret régional. " Alors que la compagnie a lancé les études géologiques pour construire l'infrastructure de la nouvelle extension, nous réfléchissons à l'acquisition d'une seconde machine pour renforcer la 050 TA fortement sollicitée. Il est probable que nous nous orientions une fois encore sur le marché de l'occasion " nous confie Manu93 avant de nous faire part de ses craintes : " Notre compagnie fonctionne en 3 rails et toutes les machines ne sont pas compatibles. S'il est possible de vérifier l'état du matériel tracté avant une transaction, l'achat d'une machine d'occasion est plus subtil puisqu'il est plus compliqué de vérifier le bon fonctionnement de la mécanique à distance ".

Le président de la CIC n'en reste pas moins confiant et espère qu'une seconde locomotive viendra compléter les effectifs d'ici au premier anniversaire de la compagnie.

Coïncidence des dates, cette belle rame d'occasion devrait être livrée quelques jours seulement avant le 52e anniversaire du président de la compagnie.

J.E.N.B (avec agences locales)
letraindemanu.canalblog.com
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Éloquent
 
Messages: 344
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 51
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

PrécédentSuivant

Retour vers Clés pour le train miniature

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invité(s)